m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  RAUCH André | enregistrements trouvés : 5

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 269 P.
Cote : 701 WEL

Historien, psychologues, psychanalyste, sociologues, musicologue, géographe, spécialistes de l'art et des sciences de l'éducation, philosophe, linguiste présentent un état des lieux des études de genre sur les " masculinités ".
Le livre aborde ainsi de vastes domaines des vies masculines : sexualités, vie scolaire, loisirs, musiques urbaines, paternité, homoparentalité, violences, prison, guerre, suicide, art, etc. Il questionne l'avenir des relations homme/femme dans notre société en transition rapide et aborde concrètement certains changements masculins, mais aussi certaines résistances masculines au changement.
Historien, psychologues, psychanalyste, sociologues, musicologue, géographe, spécialistes de l'art et des sciences de l'éducation, philosophe, linguiste présentent un état des lieux des études de genre sur les " masculinités ".
Le livre aborde ainsi de vastes domaines des vies masculines : sexualités, vie scolaire, loisirs, musiques urbaines, paternité, homoparentalité, violences, prison, guerre, suicide, art, etc. Il questionne l'avenir des ...

HOMME ; CONDITION MASCULINE ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; PATERNITE ; SEXUALITE ; PARENTALITE ; HOMOPHOBIE ; MUSIQUE ; EDUCATION ; SANTE ; PRISON ; PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; VIOLENCE AU SEIN DU COUPLE ; AUTEUR DE VIOLENCES ; FEMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 165 p.
Cote : 703 RAU

Le paterfamilias à l'ancienne mode, incarnation de la Loi, est-il passé aux oubliettes de l'Histoire ? De son autorité, la mère, la famille et l'enfant lui-même ne lui ont laissé qu'une ombre. Au fil des siècles, sa statue en majesté s'est fissurée au point que la fonction paternelle nous semble désormais fragile, contestable, précaire.

PATERNITE ; HISTOIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 217 pages
Cote : 701 RAU

L'Ancien Régime reposait largement sur une société patriarcale, où la suprématie des hommes était incontestée. La Révolution met fin à cet ordre ancien tandis que la déclaration des Droits de l'Homme ouvre la voie à une société mixte, en changeant le statut des femmes. L'avènement du citoyen, l'égalité proclamée, la montée de la bourgeoisie, les transformations de la vie sociale vont modifier progressivement le rôle, le statut et l'image des hommes.
En dépouillant journaux intimes, chroniques de vie, romans, correspondances, André Rauch étudie précisément les mutations, parfois porteuses de crises, qui affectent l'identité masculine jusqu'aux début du xxe siècle. Les bouleversements ont été fondamentaux: la gloire du soldat sous l'Empire, la généralisation de la conscription, par exemple, sont autant de nouvelles expressions de la virilité. De même l'ambition sociale et la volonté de faire carrière imposent désormais la maîtrise de soi. Les hommes apprennent à se refréner et à endurer les épreuves du collège, de l'armée, du chantier et, plus généralement, de la promotion sociale. La vigueur du désir, la maturité virile que prouvait l'ardeur physique, l'impétuosité qui devait traduire la puissance sexuelle, sont autant de repères désormais obsolètes. L'art de séduire évolue. Les lieux masculins changent: le cercle, le café, le cabaret sont peut-être une manière pour les hommes de s'isoler, voire de se protéger. L'évolution contemporaine ne fera que prolonger, voire accentuer cette recomposition fondamentale de l'ordre des hommes devant la montée du pouvoir féminin.
Cet essai profondément original inaugure une nouvelle histoire des relations entre hommes et femmes.
L'Ancien Régime reposait largement sur une société patriarcale, où la suprématie des hommes était incontestée. La Révolution met fin à cet ordre ancien tandis que la déclaration des Droits de l'Homme ouvre la voie à une société mixte, en changeant le statut des femmes. L'avènement du citoyen, l'égalité proclamée, la montée de la bourgeoisie, les transformations de la vie sociale vont modifier progressivement le rôle, le statut et l'image des ...

CONDITION MASCULINE ; IMAGE DE L'HOMME ; FRANCE ; HOMME ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; EGALITE FEMME HOMME

... Lire [+]

Z