m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  NEIRINCK Claire | enregistrements trouvés : 4

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 190 p.
Cote : 322 NEI

Au cours des dernières décennies les modèles familiaux ont considérablement évolué (monoparentaux, recomposés, homoparentaux...) et de nouvelles demandes d'adaptation du droit aux réalités sociales émergent statut des tiers (beaux-parents, coparents), ouverture de l'AMP aux couples de femmes, accès à l'identité des donneurs de gamètes, GPA et suscitent des débats très vifs. Toutes questionnent l'organisation actuelle de la filiation que certains souhaiteraient « dénouer » de la procréation. Allons-nous vers une nouvelle filiation ? Le droit doit-il accompagner l'évolution de la société ? Pour répondre à ces questions, « Place au débat » vous propose des analyses différentes d'une juriste et d'une sociologue.
Au cours des dernières décennies les modèles familiaux ont considérablement évolué (monoparentaux, recomposés, homoparentaux...) et de nouvelles demandes d'adaptation du droit aux réalités sociales émergent statut des tiers (beaux-parents, coparents), ouverture de l'AMP aux couples de femmes, accès à l'identité des donneurs de gamètes, GPA et suscitent des débats très vifs. Toutes questionnent l'organisation actuelle de la filiation que certains ...

FILIATION ; FAMILLE ; FRANCE ; EVOLUTION ; HISTOIRE ; LEGISLATION ; GESTATION POUR AUTRUI ; PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; HOMOSEXUALITE FEMININE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 232 - p. 13-20
Cote : P 238

Le refus de la maternité, le désir d'accoucher de manière discrète et le consentement à l'adoption d'un nouveau-né sont aujourd'hui fréquemment associés, amalgamés et confondus avec l'accouchement secret et anonyme, qualifié «d'accouchement sous X». Nombreuses sont les femmes qui demandent à en bénéficier, non pas pour effacer à jamais leur identité mais parce qu'elles sont convaincues qu'elles ne peuvent faire autrement puisqu'elles ne veulent pas assumer leur maternité. En réalité il n'en est rien et cet amalgame doit être dénoncé: le refus de la maternité et son caractère confidentiel n 'imposent pas d'y avoir recours.
Le refus de la maternité, le désir d'accoucher de manière discrète et le consentement à l'adoption d'un nouveau-né sont aujourd'hui fréquemment associés, amalgamés et confondus avec l'accouchement secret et anonyme, qualifié «d'accouchement sous X». Nombreuses sont les femmes qui demandent à en bénéficier, non pas pour effacer à jamais leur identité mais parce qu'elles sont convaincues qu'elles ne peuvent faire autrement puisqu'elles ne veulent ...

ACCOUCHEMENT SOUS X ; CNAOP ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 174 - p. 20-29
Cote : P 238

Avant de débattre du droit à connaître ses origines, il convient de s 'arrêter sur la notion d'origine. L'étymologie nous renvoie au mot latin «origo» qui marque un point de départ et un mouvement de descente. Ainsi «origo»peut être traduit par cause, source, provenance. Appliqué à l'homme, le mot renvoie à la naissance, au sang, à la race ou à la famille. La question des origines - connaître ceux dont on descend - est certainement aussi ancienne que l'humanité mais elle est posée en droit contemporain de manière tout à fait nouvelle. En effet il ne s'agit plus, comme autrefois, de retrouver des ancêtres. Ceux qui aujourd'hui sont en quête de leurs origines cherchent des géniteurs qui ne sont pas leurs parents. L'adoption et l'apparition de l'assistance médicale à la procréation expliquent pourquoi la question des origines est devenue une question exacerbée et douloureuse.
Avant de débattre du droit à connaître ses origines, il convient de s 'arrêter sur la notion d'origine. L'étymologie nous renvoie au mot latin «origo» qui marque un point de départ et un mouvement de descente. Ainsi «origo»peut être traduit par cause, source, provenance. Appliqué à l'homme, le mot renvoie à la naissance, au sang, à la race ou à la famille. La question des origines - connaître ceux dont on descend - est certainement aussi ...

ADOPTION ; ACCOUCHEMENT SOUS X ; ENFANT ABANDONNE ; DROIT DE L'ENFANT ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 336 p
Cote : 803 FEU

" Le respect de la personne humaine concerne-t-il aussi l'embryon humain ? Nul ne peut demeurer insensible à une telle question dont la réponse conditionne directement la légitimité des pratiques qui touchent cet embryon : la recherche d'une qualification ou tout au moins la détermination d'une protection minimale sont au coeur d'un débat de société fontamental.Le colloque national pluri-disciplinaire organisé par le CRJO (Centre de Recherche Juridique et Judiciaire de l'Ouest) s'est inscrit dans cette démarche.Anthropologues, philosophes, biologistes, médecins, juristes et représentants des différentes tendances de pensée se sont penchés ensemble sur ce délicat problème "
Colloque sous la direction de Brigitte Feuillet-Le Mintier.
" Le respect de la personne humaine concerne-t-il aussi l'embryon humain ? Nul ne peut demeurer insensible à une telle question dont la réponse conditionne directement la légitimité des pratiques qui touchent cet embryon : la recherche d'une qualification ou tout au moins la détermination d'une protection minimale sont au coeur d'un débat de société fontamental.Le colloque national pluri-disciplinaire organisé par le CRJO (Centre de Recherche ...

BIOETHIQUE ; EMBRYON ; MEDECINE ; LEGISLATION ; POUVOIR MEDICAL ; PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; ISLAM ; JUDAISME ; EGLISE PROTESTANTE ; ETHIQUE MÉDICALE ; RECHERCHE MEDICALE ; STATUT JURIDIQUE ; EUROPE

... Lire [+]

Z