m

Documents  ANDRÉ Gabriel | enregistrements trouvés : 4

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 39 - n° 39 - p. 704-708
Cote : P 2

De nombreuses recommandations sur la gestion des oublis de contraception orale estroprogestative régulière, parfois discordantes, ont été proposées à travers le monde. Les recommandations en cas d'oubli sont : en l'absence de rapports sexuels 5 jours avant, la reprise de la contraception estroprogrestative et l'utilisation de préservatifs pendant 72H, et en cas de rapports sexuels de 3 à 5 jours précédant l'oubli, il est recommandé de prendre la contraception d'urgence, à base d'ullipristal (EllaOne@) de reprendre la contraception habituelle et d'utiliser des préservatifs pendant 7 jours qui précèdent.
De nombreuses recommandations sur la gestion des oublis de contraception orale estroprogestative régulière, parfois discordantes, ont été proposées à travers le monde. Les recommandations en cas d'oubli sont : en l'absence de rapports sexuels 5 jours avant, la reprise de la contraception estroprogrestative et l'utilisation de préservatifs pendant 72H, et en cas de rapports sexuels de 3 à 5 jours précédant l'oubli, il est recommandé de prendre ...

CONTRACEPTION HORMONALE ; OBSERVANCE ; CONTRACEPTION ESTROPROGESTATIVE ; FEMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 340 - 23-25
Cote : P 3

La France est le pays qui connaît un des plus forts taux d'utilisation des méthodes contraceptives dites efficaces : 61,9% des femmes en âge de procréer utilisent soit une contraception hormonale, soit un stérilet. Le paradoxe est que le nombre de grossesses non désirées reste en France extrêmement important : plus de 350 000 dont 200 000 interruptions volontaires de grossesse (IVG), ce chiffre restant curieusement stable depuis plusieurs années. Force est donc de constater qu'il y a un monde entre l'efficacité "théorique" des méthodes et leur efficacité réelle "pratique". L'examen de ces derniers chiffres dont la diffusion reste encore trop confidentielle mérite attention et nous force à revoir nos pratiques de prescription.
La France est le pays qui connaît un des plus forts taux d'utilisation des méthodes contraceptives dites efficaces : 61,9% des femmes en âge de procréer utilisent soit une contraception hormonale, soit un stérilet. Le paradoxe est que le nombre de grossesses non désirées reste en France extrêmement important : plus de 350 000 dont 200 000 interruptions volontaires de grossesse (IVG), ce chiffre restant curieusement stable depuis plusieurs ...

METHODE DE CONTRACEPTION ; CONTRACEPTION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 7 - p. 616-624
Cote : P 2

Si la fertilité après 40 ans chute, les risques de grossesse spontanée ne sont toutefois pas négligeables et la contraception de la femme de la quarantaine reste une nécessité. Différentes méthodes de contraception peuvent lui être proposées: méthodes locales, dispositifs intra-utérins, contraception hormonale. Les pilules progestatives pures microdosées en continu ne sont pas indiquées car elles peuvent être à l'origine de manifestations d'hyperestrogénie non souhaitables à cette période de la vie de la femme. Les implants progestatifs peuvent être intéressants en cas de contre-indications aux estrogènes et d'observance des contraceptifs oraux déficiente. La « pilule » estroprogestative présente de nombreux avantages après 40 ans : régularisation des cycles et des règles, réduction de la perte osseuse, de certaines affections gynécologiques, du risque de cancer de l'endomètre et de l'ovaire... Cependant, le risque vasculaire (accident thrombo-embolique veineux et accident artériel) demeure augmenté, quel que soit le type de « pilule » estroprogestative utilisée, de deuxième ou troisième génération, et malgré la réduction des doses d'éthinylestradiol, même si une tendance à l'amélioration de ce risque peut être observée. Ainsi, une contre-indication à la pilule estroprogestative est une contre-indication pour toutes les pilules estroprogestatives et le strict respect des contreindications est indispensable. Celles-ci ont d'ailleurs conduit à l'utilisation à visée contraceptive des progestatifs normodosés antigonadotropes; les dérivés prégnanes, dénués d'effets délétères métaboliques, n'ont cependant pas I'AMM dans l'indication «contraception ».
Si la fertilité après 40 ans chute, les risques de grossesse spontanée ne sont toutefois pas négligeables et la contraception de la femme de la quarantaine reste une nécessité. Différentes méthodes de contraception peuvent lui être proposées: méthodes locales, dispositifs intra-utérins, contraception hormonale. Les pilules progestatives pures microdosées en continu ne sont pas indiquées car elles peuvent être à l'origine de manifestations ...

CONTRACEPTION HORMONALE ; FEMME DE PLUS DE 40 ANS ; DISPOSITIF INTRA-UTERIN ; METHODE BARRIERE CONTRACEPTIVE ; CONTRACEPTION PROGESTATIVE ; IMPLANT CONTRACEPTIF ; PILULE ESTROPROGESTATIVE ; RISQUE ; MALADIE THROMBO-EMBOLIQUE ; MALADIE CARDIOVASCULAIRE ; CANCER ; COL DE L'UTERUS ; OVAIRE ; FRANCE ; CANCER DU COL DE L'UTERUS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 418 - p. 19-21
Cote : P 67

A peine commercialisée, la nouvelle pilule à 15 mcg d'éthinylestradiol (Mélodia de Schering, "Minesse" de Wyeth-lederlé) a déjà fait couler beaucoup d'encre. . . Gyn.Obs. (no 412: 7 et 31) a salué son arrivée sur le marché en se faisant l'écho de ses principales caractéristiques, mais très vite des avis critiques se sont fait entendre. . . En attendant que le temps passe et recueille les leçons de la pratique, nous avons cherché à rassembler les principaux arguments fourbis tant par les adversaires que par les partisans du nouveau dosage. Pour le reste, qui prescrira verra. . .
A peine commercialisée, la nouvelle pilule à 15 mcg d'éthinylestradiol (Mélodia de Schering, "Minesse" de Wyeth-lederlé) a déjà fait couler beaucoup d'encre. . . Gyn.Obs. (no 412: 7 et 31) a salué son arrivée sur le marché en se faisant l'écho de ses principales caractéristiques, mais très vite des avis critiques se sont fait entendre. . . En attendant que le temps passe et recueille les leçons de la pratique, nous avons cherché à rassembler les ...

PILULE ESTROPROGESTATIVE MICRODOSÉE ; FRANCE

... Lire [+]

Z