m

Documents  BAUDELOT Christian | enregistrements trouvés : 4

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 244 p.
Cote : 216.3 BAU

Cette fois-ci , c'est écrit et prouvé : le XXe siècle aura été le grand siècle. Le XXème siècle a permis une progression grandiose de la scolarisation des filles après bien des siècles d’ignorance. Les chiffres et statistiques nous démontrent l’ampleur de ce phénomène où la réussite scolaire des filles est sans précédent et supérieure à celle des garçons. Ce fait social nouveau, intégrant une distinction des sexes dans le déroulement de la scolarité, n’évince pourtant pas le poids de l’origine sociale dans cette même scolarité. Il faut également mesurer la valeur de ce nouveau capital scolaire des filles transformé en capital social dans le domaine professionnel. A cette avancée spectaculaire s’oppose cependant le maintien d’inégalités entre les filles et les garçons pendant et après la scolarité. Le progrès scolaire des filles ne signifierait-il alors que le déplacement de la barrière entre les sexes vers un niveau plus élevé de scolarisation ?
Cette fois-ci , c'est écrit et prouvé : le XXe siècle aura été le grand siècle. Le XXème siècle a permis une progression grandiose de la scolarisation des filles après bien des siècles d’ignorance. Les chiffres et statistiques nous démontrent l’ampleur de ce phénomène où la réussite scolaire des filles est sans précédent et supérieure à celle des garçons. Ce fait social nouveau, intégrant une distinction des sexes dans le déroulement de la ...

ADOLESCENTE ; FILLE ; EDUCATION ; ORIENTATION SCOLAIRE ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; SEXISME ; CONDITION FEMININE ; FEMME ; TRAVAIL ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 140 p.

Cote : 216.3 BAU

Il est vif, elle est mignonne. Cela commence dès le berceau... et ne s'arrête plus. Aux garçons le bleu, les pirates, les combats, le charmant désordre. Aux filles, le rose, les loisirs d'intérieur et les cahiers bien tenus. En 1973, dans un ouvrage au retentissement mondial - Du côté des petites filles -, Gianini Belotti analysait les attitudes et les attentes des parents comme de la société à l'égard des filles et des garçons. Et pointait du doigt les stéréotypes et les conditionnements qui, dès la petite enfance, préparent les petites filles à leur future place dans la société, à l'ombre du sexe fort. Aujourd'hui, 35 ans plus tard, le féminisme est passé par-là, l'école est mixte, les mères travaillent, les pères font la vaisselle. Et quoi de neuf du côté de ces petites filles modernes - et de leurs frères ?
Il est vif, elle est mignonne. Cela commence dès le berceau... et ne s'arrête plus. Aux garçons le bleu, les pirates, les combats, le charmant désordre. Aux filles, le rose, les loisirs d'intérieur et les cahiers bien tenus. En 1973, dans un ouvrage au retentissement mondial - Du côté des petites filles -, Gianini Belotti analysait les attitudes et les attentes des parents comme de la société à l'égard des filles et des garçons. Et pointait du ...

STÉRÉOTYPE ; FILLE ; RELATIONS FILLES-GARCONS ; EDUCATION ; EDUCATION PARENTALE ; FEMINISME ; ECOLE MATERNELLE ; ENSEIGNEMENT ; ORIENTATION SCOLAIRE ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; GENRE ; SEXISME ; SOCIETE ; ASPECT SOCIOLOGIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 282 p.
Cote : 216.3 BAU

De la maternelle à la faculté, les filles sont les meilleures. Mais sur le marché du travail français, elles ne sont ni les premières, ni les mieux payées. Pourquoi un tel gâchis de compétences ? Après plusieurs années d'enquête, les auteurs constatent que la famille et les entreprises ralentissent insidieusement la percée des femmes... Allez les filles !

ADOLESCENTE ; FILLE ; EDUCATION ; ORIENTATION SCOLAIRE ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; SEXISME ; CONDITION FEMININE ; FEMME ; TRAVAIL ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 382 pages
Cote : 205 BAR

C'est dans les années 1970 que des anthropologues féministes américaines, 'réfléchissant aux rapports de pouvoir entre hommes et femmes, ont intronisé le mot «genre » elles faisaient ainsi référence au rôle social des uns et des autres, par opposition au sexe biologique, pour montrer que la place des femmes et des hommes dans la société est avant tout le produit d'une culture. Simone de Beauvoir l'avait déjà dit avec d'autres mots : « On ne naît pas femme, on le devient, » Au moment même où la hiérarchie traditionnelle des sexes était remise en cause, des chercheuses et des chercheurs en sciences sociales reprirent le concept et sapèrent ainsi l'idée que la domination masculine était « naturelle », Depuis, le principe de l'égalité entre les droits de l'homme et les droits de la femme a fait son chemin. Mais le principe est-il devenu réalité ? Les historien(ne)s, sociologues, politologues que réunit ce livre font un bilan quand les femmes s'en mêlent, qu'il s'agisse de la vie publique ou de la vie privée, les inégalités demeurent, ou se transforment, comme si un pas en avant sur la voie de l'égalité déclenchait deux pas en arrière. En politique, parité ne signifie toujours pas égalité. Dans le monde du travail, les femmes sont plus frappées par le chômage, alors qu'elles sont plus nombreuses à l'Université. Pourquoi tant de femmes qui veulent accéder à des postes de responsabilité échouent-elles à traverser le plafond de verre ? Et pourquoi du sexisme ordinaire au viol, les violences à l'encontre des femmes sont-elles si fréquentes?
C'est dans les années 1970 que des anthropologues féministes américaines, 'réfléchissant aux rapports de pouvoir entre hommes et femmes, ont intronisé le mot «genre » elles faisaient ainsi référence au rôle social des uns et des autres, par opposition au sexe biologique, pour montrer que la place des femmes et des hommes dans la société est avant tout le produit d'une culture. Simone de Beauvoir l'avait déjà dit avec d'autres mots : « On ne naît ...

FEMINISME ; GENRE ; POUVOIR ; DROITS DES FEMMES ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; SEXISME ; FRANCE

... Lire [+]

Z