m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  BELAISCH-ALLART Joëlle Dr | enregistrements trouvés : 21

O

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

vol. 44 - n° 12 - pp. 712-715
Cote : P 2

En France, il n’existe aucune limite pour l’âge du père en assistance médicale à la procréation (AMP) ni dans la loi ni pour la prise en charge par l’assurance maladie. La loi indique que les deux membres du couple doivent être en âge de procréer, mais la définition d’un « homme en âge de procréer » n’a jamais été établie. Faut-il que la loi statue sur le sujet ou faut-il laisser libre choix et libre conscience aux praticiens de décider d’une prise en charge au cas par cas des hommes en AMP ? L’assurance maladie doit-elle, comme pour la femme, introduire un âge limite de prise en charge des hommes ? Pour tenter de répondre, nous avons réalisé deux enquêtes, l’une auprès des cliniciens et biologistes des centres d’AMP, l’autre auprès des gynécologues et gynécologues obstétriciens français. Parmi les professionnels de l’AMP, une majorité se dessine pour que 60 ans soit l’âge maximal fixé par la loi et pour la prise en charge. Les gynécologues qui ne pratiquent pas l’AMP ne sont que 57 % à souhaiter une limite dans la loi mais 80 % à souhaiter un âge limite à la prise en charge par l’assurance maladie.
En France, il n’existe aucune limite pour l’âge du père en assistance médicale à la procréation (AMP) ni dans la loi ni pour la prise en charge par l’assurance maladie. La loi indique que les deux membres du couple doivent être en âge de procréer, mais la définition d’un « homme en âge de procréer » n’a jamais été établie. Faut-il que la loi statue sur le sujet ou faut-il laisser libre choix et libre conscience aux praticiens de décider d’une ...

ÂGE ; PATERNITE ; PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; FRANCE ; BIOETHIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 225 p.
Cote : 811.4 BEL

Si notre siècle peut s'enorgueillir d'une révolution, c'est assurément celle de la liberté des couples à enfin vivre sans crainte, ou presque, leur sexualité. A ce droit à ne plus redouter l'arrivée inopinée d'un enfant répond celui, tout aussi naturel, d'avoir ce dernier quand on le désire, l'idée contraire est totalement insupportable.
Chaque année, 100 000 couples à qui l'on a dit un jour "Vous n'aurez jamais d'enfant", refusent ce verdict et consultent régulièrement des spécialistes. quelles sont les vraies causes des stérilités féminines et masculines ? Comment fait-on le diagnostic ? De quel traitement dispose t-on aujourd'hui ? Quelles sont les cahcnes de réussite ? Après combien de temps ?
Si notre siècle peut s'enorgueillir d'une révolution, c'est assurément celle de la liberté des couples à enfin vivre sans crainte, ou presque, leur sexualité. A ce droit à ne plus redouter l'arrivée inopinée d'un enfant répond celui, tout aussi naturel, d'avoir ce dernier quand on le désire, l'idée contraire est totalement insupportable.
Chaque année, 100 000 couples à qui l'on a dit un jour "Vous n'aurez jamais d'enfant", refusent ce verdict ...

STERILITE ; DESIR D'ENFANT ; COUPLE ; GYNECOLOGIE ; DIAGNOSTIC ; INDUCTION DE L'OVULATION ; FECONDATION IN VITRO ; DON D'OVOCYTE ; ASPECT MEDICAL ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; FRANCE ; ANNÉES 80

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 37 - n° 2 - p. 104-108
Cote : P 2

Journée de réflexion sur la bioéthique réunissant des médecins cliniciens et biologistes gynécologues obstétriciens sur l'AMP, la FIV, le statut de l'embryon, la prise en charge des couples homosexuels, femmes célibataires , âges limites, l'anonymat et la gratuité...

BIOETHIQUE ; MEDECIN ; GYNECOLOGIE ; PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; EMBRYON ; STATUT JURIDIQUE ; GESTATION POUR AUTRUI

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 36 - n° 4 - P. 395-399
Cote : P 2

L'interruption volontaire de grossesse (IVG) a longtemps été incriminée dans la survenue d'infertilité secondaire, par divers mécanismes. Si la majorité des auteurs n'a pas mis en évidence de lien entre IVG et infertilité, si celle-ci n'est pas compliquée d'infection, il est encore parfois sous-entendu que l'infertilité est la sanction de l'IVG passée. Notre objectif est de comparer la proportion d'IVG dans une population de femmes fertiles et une population de femmes infertiles.
L'interruption volontaire de grossesse (IVG) a longtemps été incriminée dans la survenue d'infertilité secondaire, par divers mécanismes. Si la majorité des auteurs n'a pas mis en évidence de lien entre IVG et infertilité, si celle-ci n'est pas compliquée d'infection, il est encore parfois sous-entendu que l'infertilité est la sanction de l'IVG passée. Notre objectif est de comparer la proportion d'IVG dans une population de femmes fertiles et ...

AVORTEMENT ; STERILITE ; GROSSESSE ; ACCOUCHEMENT ; FERTILITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 35 - n° 3 - p. 216-223
Cote : P 2

Les enfants conçus par AMP présentent un certain nombre de risques, liés notamment aux grossesses multiples et à lâge maternel. En revanche, l'impact des facteurs paternels a été peu étudié en dehors des risques génétiques lors des ICSI avec recueil chirurgical des spermatozoïdes. Suite à l'enquête menéeFIVNAT qui collecte plus de 80% des données sur près de 80% des cycles de FIV en France, les résultats montrent que les taux d'accouchements prématurés, de fausses couches spontanées (FCS) de grossesses extra-utérines (GEU) , ne sont pas influencées par l'origine du sperme ni de sa qualité.

Les enfants conçus par AMP présentent un certain nombre de risques, liés notamment aux grossesses multiples et à lâge maternel. En revanche, l'impact des facteurs paternels a été peu étudié en dehors des risques génétiques lors des ICSI avec recueil chirurgical des spermatozoïdes. Suite à l'enquête menéeFIVNAT qui collecte plus de 80% des données sur près de 80% des cycles de FIV en France, les résultats montrent que les taux d'accouchements ...

DON DE SPERME ; CECOS ; FECONDATION IN VITRO ; FERTILITE ; ASPECT MEDICAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 35 - n° 4 - p. 287-289
Cote : P 2

PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; FECONDATION IN VITRO ; ETUDE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 12 - p. 961-969
Cote : P 2

La DHEA est une prohormone secrétée par les corticosurrénales, sur un rythme nycthéméral analogue à celui de la testostérone. Son taux plasmatique se réduit avec l'âge chez une grande proportion de sujets, mais non chez tous. En outre, la DHEA est un neurosteroïde synthétisé par certains neurones. Des études de corrélation ont montré que dans une fraction de la population des taux abaissés dé DHEA étaient reliés à une plus forte mortalité. De plus, des travaux préliminaires ont montré une amélioration du bien-être et de certaines fonctions mentales, après administration de 50mg/jour de cette substance, De nombreux travaux, bien conduits, ont suivi, qui n'ont que partiellement confirmé les études ouvertes. Aujourd'hui, il paraît acquis que la DHEA se transforme en estrogènes et en androgènes, et que son action sur la femme est principalement androgénique. Elle exerce ses effets après transformation intracellulaire variable selon l'équipement enzymatique des cellules. Un effet sur la libido des femmes âgées et une amélioration de la dysfonction érectile chez les hommes sans pathologie vasculaire ayant un taux abaissé de DHEA, ont été observés. Une utilisation de cette molécule dans le but de corriger des troubles ce la sexualité pourrait donc être envisagée, mais la démonstration qu'elle n'a pas d'effets nuisibles en particulier sur le sein et la prostate, cest pas encore faite. Les conditions dans lesquelles elle pourrait avoir une action bénéfique sur les fonctions mentales sont encore à c-couvrir, Il reste donc à reconnaître ces situations pathologiques dans lesquelles la DHEA pourrait se révéler utile, ainsi que les posologies administration les plus bénéfiques.
La DHEA est une prohormone secrétée par les corticosurrénales, sur un rythme nycthéméral analogue à celui de la testostérone. Son taux plasmatique se réduit avec l'âge chez une grande proportion de sujets, mais non chez tous. En outre, la DHEA est un neurosteroïde synthétisé par certains neurones. Des études de corrélation ont montré que dans une fraction de la population des taux abaissés dé DHEA étaient reliés à une plus forte mortalité. De ...

HORMONE ; SANTE DES FEMMES ; SEXUALITE ; DESIR ; FEMME DE PLUS DE 50 ANS ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 11 - p. 773-774
Cote : P 2

CONTRACEPTION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 447 - p. 12-13
Cote : P 67

Résumé:
«Dans un essai prospectif non randomisé, 11 patientes souffrant d'une endométriose de la cloison rectovaginale (dysménorrhées, douleurs intermenstruelles, dyspareunie et ténesme rectal) et chez lesquelles le diagnostic avait été établi par échographie transvaginale, transrectale et imagerie par résonance magnétique (IRM) - et pour six d'entre elles, par biopsie du nodule dans le fornix - ont reçu un stérilet au lévonorgestrel pendant un an. Tous les troubles ont régressé notablement, dysménorrhée et douleurs pelviennes disparaissant dès le 6e mois. Les nodules ont régressé légèrement mais significativement lors des mensurations par échographies transrectales, dans les six mois suivant l'insertion. Les effets secondaires ont été modestes: maux de tête et mastodynies chez quatre patientes; séborrhée, cheveux gras, acné chez trois autres; prise de plus de 1 kg chez quatre patientes.»
Résumé:
«Dans un essai prospectif non randomisé, 11 patientes souffrant d'une endométriose de la cloison rectovaginale (dysménorrhées, douleurs intermenstruelles, dyspareunie et ténesme rectal) et chez lesquelles le diagnostic avait été établi par échographie transvaginale, transrectale et imagerie par résonance magnétique (IRM) - et pour six d'entre elles, par biopsie du nodule dans le fornix - ont reçu un stérilet au lévonorgestrel pendant un ...

DISPOSITIF INTRA-UTERIN ; DISPOSITIF INTRA-UTERIN HORMONAL ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 7 - p. 564-568
Cote : P 2

Dans la place importante qu'occupe de nos jours l'assistance médicalisée à la procréation (AMP) pour la prise en charge de l'infertilité, certains consensus restent à établir. Personne ne peut aujourd'hui raisonnablement soutenir le recours quasi univoque à la fécondation in vitro et transfert d'embryon (FIVET) en première intention que certains défendaient, encore récemment, de manière trop simpliste, contre la chirurgie tubaire par exemple. Le débat existe dans les infertilités à trompes saines sur la place relative que doivent occuper la fécondation spontanée favorisée par l'insémination intra-utérine (IUU) et la fécondation artificielle issue de la ponction ovocytaire. Quelles sont les indications relatives de ces deux méthodes ? L'IIU est-elle un passage obligé sans lequel la FIV ne saurait être envisagée ? Quels sont leurs résultats respectifs, objectifs et validés ? On sait sur ce dernier point les divergences importantes qui peuvent exister entre les équipes dites de pointe et la pratique de terrain.
Dans la place importante qu'occupe de nos jours l'assistance médicalisée à la procréation (AMP) pour la prise en charge de l'infertilité, certains consensus restent à établir. Personne ne peut aujourd'hui raisonnablement soutenir le recours quasi univoque à la fécondation in vitro et transfert d'embryon (FIVET) en première intention que certains défendaient, encore récemment, de manière trop simpliste, contre la chirurgie tubaire par exemple. ...

INSEMINATION ARTIFICIELLE ; FECONDATION IN VITRO ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 438 - p. 24-25
Cote : P 67

Une enquête nationale conduite par 300 gynécologues a étudié chez 1.041 patientes la symptomatologie associée au syndrome prémenstruel et a permis d'évaluer rétrospectivement l'intérêt d'une plurithérapie fixe faiblement dosée * (progestérone, diurétique, anxiolytique). Ses résultats, appréciés en fonction de la nature des symptômes (physiques et psychiques) et analysés selon les catégories d'âge, montrent qu'à la posologie de deux comprimés parjour administrés entre le 14e et le 25e jour du cycle, cette plurithérapie permet une prise en charge bénéfique du syndrome prémenstruel chez plus de huitpatientes sur dix.
Une enquête nationale conduite par 300 gynécologues a étudié chez 1.041 patientes la symptomatologie associée au syndrome prémenstruel et a permis d'évaluer rétrospectivement l'intérêt d'une plurithérapie fixe faiblement dosée * (progestérone, diurétique, anxiolytique). Ses résultats, appréciés en fonction de la nature des symptômes (physiques et psychiques) et analysés selon les catégories d'âge, montrent qu'à la posologie de deux comprimés ...

REGLES ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 12 - p. 823-825
Cote : P 2

STERILITE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 377 - p. 15
Cote : P 67

BIOETHIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 377 - p. 4-8
Cote : P 67

Difficile d'avoir le don d'ubiquité lors d'une « grand messe » internationale comme le IVe Congrès européen sur la ménopause, qui s'est tenu récemment à Vienne (Autriche). Jean Belaisch est néanmoins parvenu à voguer d'un centre d'intérêt à l'autre...

MENOPAUSE ; FRANCE ; TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 9 - p. 694-699
Cote : P 2

VIOLENCE SEXUELLE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 4 - p. 277-283
Cote : P 2

L'Assistance médicale à la procréation est aujourd'hui couramment pratiquée. Quelles en sont les conséquences pour la mère ?

PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; RISQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Filtrer

Type
Date de parution
Auteurs
Descripteurs

Z