m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  AGACINSKI Sylviane | enregistrements trouvés : 6

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 143 p.
Cote : 811.4 STO w

Surrogate motherhood, also known as gestational surrogacy (GS), has been used for more than thirty years now, and in the last ten years it has grown and has become a global practice.This practice is known as Assisted Reproductive Technology (ART), in the terms of The World Health Organization.
If exact and worldwide figures cannot be accessed today due to the diversity of national legislations and to the lack of systematic data collection tools, everybody agrees surrogacy has developed and has become a global phenomenon, insofar as nowadays the people who access it usually do it through transnational services and benefits. It is thus important to explain first what this instrument consists of and why we are interested in it, especially what are its ethical, political and juridical concerns.
Articles:
Introduction: What is Surrogacy for (East-European) Feminism?/ Ana-Luana STOICEA-DERAM
La maternité mise sur le marché / Sylviane AGACINSKI
The normative importance of pregnancy challenges surrogacy contracts/ Anca GHEAUS
Devant une pratique silencieuse, un féminisme muet. La maternité de substitution en Europe de l’Est / Ana-Luana STOICEA-DERAM
A reproductive justice lens towards the reasons to be a surrogate mother in Romania / Arina Antonia IACOB & Ștefania Alexandra STOIAN
‘Humanitarian’ thresholds of the Fundamental Feminist Ideologies: Evidence from Surrogacy Arrangements in India/ Sheela SARAVANAN
Surrogacy: from Commodification to Empowerment. A Literary Perspective/ Roxana MARINESCU
Gender representation across political regimes: a comparative analysis of Romanian films / Letiția MANTA
Revue "Analize" - Journal of Gender and Feminist Studies • New Series • Issue No. 6/ 2016
Surrogate motherhood, also known as gestational surrogacy (GS), has been used for more than thirty years now, and in the last ten years it has grown and has become a global practice.This practice is known as Assisted Reproductive Technology (ART), in the terms of The World Health Organization.
If exact and worldwide figures cannot be accessed today due to the diversity of national legislations and to the lack of systematic data collection tools, ...

GESTATION POUR AUTRUI ; EUROPE DE L'EST ; ROUMANIE ; INDE ; OPINION ; FEMINISME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 308 p.
Cote : 211 HER

Etre femme ? Comment vivre en femme sur la planète des hommes ? A chaque époque, sa réponse. Mais toujours le même présupposé : ce sexe-là est le faible, le « deuxième », l’inférieur, le subordonné. Y eut-il un temps béni où une nature féminine se serait exprimée en toute liberté ? Comment nos lointaines grand-mères vivaient-elles leurs amours et leurs maternités ? Quand les hommes ont-ils voulu contrôler le ventre de leurs compagnes ? Comment, au fil des siècles, les femmes traversaient-elles l’enfance, l’adolescence, la maturité, la vieillesse ? Quel regard a-t-on porté sur elles ? Où en sommes-nous maintenant, à l’heure paradoxale des fécondations assistées et des crimes dits « d’honneur » ? Voici donc le grand roman des femmes. Dans un dialogue audacieux qui fait tomber nombre d’idées reçues, quatre femmes d’exception racontent, sans jargon ni tabous, l’histoire de la condition féminine. Ce qu’elles révèlent ici, c’est ce combat inouï contre l’ordre - moral, social et sexuel - imposé par des générations de monarques, prêtres, pères, maris, une longue marche qui est loin d’être terminée. Aujourd’hui, dans la société, la famille, le couple, l’intimité du lit, sommes-nous aussi dégagés des vieux préjugés que nous le prétendons ?
Etre femme ? Comment vivre en femme sur la planète des hommes ? A chaque époque, sa réponse. Mais toujours le même présupposé : ce sexe-là est le faible, le « deuxième », l’inférieur, le subordonné. Y eut-il un temps béni où une nature féminine se serait exprimée en toute liberté ? Comment nos lointaines grand-mères vivaient-elles leurs amours et leurs maternités ? Quand les hommes ont-ils voulu contrôler le ventre de leurs compagnes ? Comment, ...

CONDITION FEMININE ; HISTOIRE ; FEMME ; RAPPORTS HOMME-FEMME ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; SEXUALITE ; TRAVAIL ; PARITE ; COUPLE ; FEMINISME ; GENRE ; ANTHROPOLOGIE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 435 p.
Cote : 240 BRU

La Société médecine et psychanalyse (SMP) tiendra son onzième colloque à Paris, Maison de la mutualité, 15,16 et 17 janvier 2010. Le statut de la femme dans la société contemporaine connaît d’incessantes transformations qui à la fois suivent et orientent l’évolution de ses désirs. Grâce à la contraception et à l’avortement, les contraintes du corps et de la condition féminine se sont allégées. Mais qu’en est-il de la condition de malade ? À trop mettre l’accent sur les représentations sociales et sur le corps, ne risque-t-on pas de privilégier l’anatomie sur la psyché ?

Militantes, les femmes ? Certes, à en juger par l’ancienneté de leurs combats individuels et collectifs. Mais pourquoi faut-il qu’elles luttent et que, dans cette lutte, la référence à l’homme soit de quelque façon mentionnée ? Se faire entendre, écouter, identifier dans sa spécificité : l’histoire des femmes dans la culture, dans la psychanalyse et dans la médecine montre l’insistance de ce que, trop souvent,  on a appelé une revendication.
La Société médecine et psychanalyse (SMP) tiendra son onzième colloque à Paris, Maison de la mutualité, 15,16 et 17 janvier 2010. Le statut de la femme dans la société contemporaine connaît d’incessantes transformations qui à la fois suivent et orientent l’évolution de ses désirs. Grâce à la contraception et à l’avortement, les contraintes du corps et de la condition féminine se sont allégées. Mais qu’en est-il de la condition de malade ? À trop ...

FEMME ; MEDECINE ; SANTE DES FEMMES ; ASPECT MEDICAL ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 137 p.
Cote : 811.4 AGA

Non, la France n'est pas en retard, elle est en avance sur la protection, la loi, de la dignité des personnes et de leur corps. En posant la question des " mères porteuses ", ce livre n'a pas d'autre but que de défendre cette dignité. La femme n'est pas un outil vivant.
La révision des lois de bioéthique de 2004 approche, avec son lot de controverses sur les principes qui doivent gouverner notre approche des sciences du vivant. La philosophe Sylviane Agacinski apporte sa pierre à ces débats, qui se concluront en 2010 par un texte de loi, en rédigeant un implacable réquisitoire contre les mères porteuses. "L'instrumentalisation du ventre féminin n'est rien d'autre qu'une forme grave d'aliénation qui ne peut trouver un alibi dans une finalité thérapeutique", écrit-elle. Pour Sylviane Agacinski, la gestation pour autrui mène inéluctablement à la marchandisation des corps. Peu importe que la mère porteuse ait donné son consentement ou que sa rémunération soit contrôlée par un juge : c'est le principe même de la location d'utérus qui porte atteinte à la dignité de la personne. En transformant la femme en outil vivant, en faisant d'un enfant l'objet d'un contrat, l'industrie procréative instaure selon elle une forme inédite d'"aliénation biologique".
Extrait article de Le Monde 8 Mai 2009
Non, la France n'est pas en retard, elle est en avance sur la protection, la loi, de la dignité des personnes et de leur corps. En posant la question des " mères porteuses ", ce livre n'a pas d'autre but que de défendre cette dignité. La femme n'est pas un outil vivant.
La révision des lois de bioéthique de 2004 approche, avec son lot de controverses sur les principes qui doivent gouverner notre approche des sciences du vivant. La philosophe ...

GESTATION POUR AUTRUI ; PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; DROITS DES FEMMES ; OPPOSITION ; LEGALISATION ; CORPS ; GROSSESSE ; ENFANT CONFIÉ À L'ADOPTION ; PARENTALITE ; FILIATION ; ECONOMIE ; COUT ; FRANCE ; BIOETHIQUE ; CONDITION FEMININE ; BIOLOGIE ; ASPECT PHILOSOPHIQUE ; CONSENTEMENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Engagements. AGACINSKI Sylviane | Seuil 2007

Ouvrage

V

- 187 p.
Cote : 210 AGA

Doit-on encore parler de sexes, ou faut-il effacer, au profit de l'individu abstrait ou neutre, la dualité homme/femme ? La diversité des sexualités (homo, hétéro, etc.) rend-elle caduque, voire taboue, la différence des sexes ? Dans ce livre, Sylviane Agacinski prolonge notamment ses réflexions sur la dissymétrie des sexes, sur les formes historiques de leur inégalité sociale, sur le temps de la transmission et sur les questions que pose le développement des biotechnologies (utérus artificiel, etc.). On verra que ses engagements pour la parité ou contre la commercialisation des corps, exprimés depuis dix ans (de 1996 à 2006) dans diverses interventions, sont inséparables d'une réflexion philosophique sur la nature corporelle et sexuée de notre existence. Ou comment une philosophie n'oublie ni le sexe ni la politique.
Doit-on encore parler de sexes, ou faut-il effacer, au profit de l'individu abstrait ou neutre, la dualité homme/femme ? La diversité des sexualités (homo, hétéro, etc.) rend-elle caduque, voire taboue, la différence des sexes ? Dans ce livre, Sylviane Agacinski prolonge notamment ses réflexions sur la dissymétrie des sexes, sur les formes historiques de leur inégalité sociale, sur le temps de la transmission et sur les questions que pose le ...

FEMME ; POLITIQUE ; CORPS ; PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; PARITE ; GENRE ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; EGALITE FEMME HOMME ; PROSTITUTION ; GESTATION POUR AUTRUI ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; VOILE ISLAMIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 301
Cote : 211 AGA

Les grands mythes chrétiens dessinent une histoire des sexes. En philosophie, en théologie, les grands textes fondateurs font le récit d'une vision masculine de l'histoire : la femme diffère de l'homme, jamais l'inverse. Comme si le point de vue viril était l'unique et l'universel - tandis que la femme demeure toujours l'autre, le genre différent. L'auteure montre que, comme dans la philosophie grecque, la pensée chrétienne des premiers siècles identifie l'esprit et l'intellect à l'homme, la chair et le péché à la femme. Elle décrit un régime de pensée masculin qui survit encore dans l'imaginaire contemporain.
Les grands mythes chrétiens dessinent une histoire des sexes. En philosophie, en théologie, les grands textes fondateurs font le récit d'une vision masculine de l'histoire : la femme diffère de l'homme, jamais l'inverse. Comme si le point de vue viril était l'unique et l'universel - tandis que la femme demeure toujours l'autre, le genre différent. L'auteure montre que, comme dans la philosophie grecque, la pensée chrétienne des premiers siècles ...

HISTOIRE ; RELIGION ; SEXUALITE ; RAPPORTS HOMME-FEMME ; FRANCE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Auteurs
Descripteurs

Z