m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  CHAUVAUD Frédéric | enregistrements trouvés : 5

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 77 p.
Cote : 230 MOR

Tous les ans, en France, 217 000 femmes ou davantage subissent des violences. Comme ailleurs dans le monde, le nombre de victimes de viols, d’agressions sexuelles, de harcèlement reste minoré. Aucun chiffre exact, si ce n’est celui des déclarations faites à la police, n’est connu. Les femmes agressées, de tous âges, sont issues de tous les milieux : ouvriers, paysans, employés, avocats, médecins. Aucun lieu, la chambre, l’appartement, la maison, le métro, la rue, le bureau, l’école n’est épargné. Les agresseurs peuvent être des proches ou de parfaits inconnus. Cette présente brochure tend à comprendre ce phénomène des violences faites aux femmes parce qu’elles sont femmes, à travers des approches historiques, sociologiques, psychologiques et juridiques.
Tous les ans, en France, 217 000 femmes ou davantage subissent des violences. Comme ailleurs dans le monde, le nombre de victimes de viols, d’agressions sexuelles, de harcèlement reste minoré. Aucun chiffre exact, si ce n’est celui des déclarations faites à la police, n’est connu. Les femmes agressées, de tous âges, sont issues de tous les milieux : ouvriers, paysans, employés, avocats, médecins. Aucun lieu, la chambre, l’appartement, la maison, ...

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; HISTOIRE ; ASPECT SOCIOLOGIQUE ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; ASPECT JURIDIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 332 p.
Cote : 210 BIH

Dossier consacré aux perceptions et aux représentations des veuves à partir de supports différents : caricatures, cinéma, télévision, estampes mais aussi articles de périodiques ou romans.

FEMME ; SOCIETE ; VIE FAMILIALE ET RELATIONNELLE ; MORT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 415 p.
Cote : 232 BOD

Cet ouvrage analyse les violences portant atteinte à l’intégrité physique et morale des femmes sans enfermer celles-ci dans le rôle de victime. Il s’interroge sur la quasi-universalité du phénomène, tout en étudiant son ampleur, ses variations, ses répercussions et ses contextes. Quatre approches sont privilégiées afin de prendre la mesure des violences sexuelles et sexuées, de suivre les formes de brutalisation, de s’interroger sur leur mise en scène et enfin d’examiner les dispositifs punitifs et les mesures prises pour « réparer ».
Voir notamment l'article "Apprendre à voir et entendre les violences contre les femmes en consultation de médecine générale : la formation des jeunes médecins généralistes au Planning Familia de la Vienne" / Sabine Lambert
Cet ouvrage analyse les violences portant atteinte à l’intégrité physique et morale des femmes sans enfermer celles-ci dans le rôle de victime. Il s’interroge sur la quasi-universalité du phénomène, tout en étudiant son ampleur, ses variations, ses répercussions et ses contextes. Quatre approches sont privilégiées afin de prendre la mesure des violences sexuelles et sexuées, de suivre les formes de brutalisation, de s’interroger sur leur mise en ...

VIOLENCE SEXUELLE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; GENRE ; FEMME ; ETUDE ; VIOL ; HISTOIRE ; HYMEN ; LANGAGE ; SEXISME ; PLANNING FAMILIAL ; FORMATION ; MEDECIN

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 315 p.
Cote : 211 CHA

Les femmes représentent moins de 15 % de l'ensemble des individus jugés au XIXe et au XXe siècle. Elles sont globalement moins sanctionnées. Dans les " canards sanglants " du début du XIXe siècle, puis dans la presse populaire, la criminalité féminine est liée au sexe : femmes avorteuses et avortées, femmes infanticides, femmes prostituées, femmes adultères, femmes auteurs ou victimes d'un crime passionnel. De leur côté, la criminologie naissante et les discours savants ne disent guère autre chose et proposent une lecture proche du " sens conmun," : la déviance et la criminalité féminine relèvent de l'intime et de la " nature des femmes ". L'activité des juridictions répressives, du tribunal de simple police à la cour d'assises, peut donner l'impression d'aller dans le même sens. Cet ouvrage se propose toutefois de mettre en évidence une déviance féminine plus diversifiée et délaissée par la recherche, évoquant le vol, l'escroquerie ou la sédition politique autant que les crimes de moeurs. La petite délinquance, souvent oubliée, côtoie les gestes les plus spectaculaires et plus connus. Surtout, l'accent est mis ici sur l'ambivalence des femmes, à la fois victimes et coupables ou coupables et victimes, devant la justice comme devant le jugement plus large de leurs contemporains ou de la postérité - pour les plus célèbres des " héroïnes de cour d'assises ". À travers des études qui se concentrent soit sur le processus judiciaire lui-même, soit sur sa médiatisation, ressort l'embarras que suscitent les femmes victimes ou déviantes, dans une période où la domination masculine pèse lourdement. Entre " éternelles coupables " et " éternelles victimes ", les femmes en justice n'ont pas fini d'interroger les normes sociales et les pratiques répressives.
Les femmes représentent moins de 15 % de l'ensemble des individus jugés au XIXe et au XXe siècle. Elles sont globalement moins sanctionnées. Dans les " canards sanglants " du début du XIXe siècle, puis dans la presse populaire, la criminalité féminine est liée au sexe : femmes avorteuses et avortées, femmes infanticides, femmes prostituées, femmes adultères, femmes auteurs ou victimes d'un crime passionnel. De leur côté, la criminologie ...

JUSTICE ; FEMME ; STATUT JURIDIQUE ; DROITS DES FEMMES ; PROCES ; CODE CIVIL ; CODE PENAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 375 p.
Cote : 211 BAR

Ensemble articulé d'une trentaine d'études sur les femmes et la justice, cet ouvragé constitue la première synthèse sur ce sujet peu connu qui s'intercale entre le domaine du droit en amont, et celui de la peine - et notamment de la prison - en aval. Il se concentre sur l'histoire contemporaine de quelques pays occidentaux, particulièrement la France et le Canada.
Femmes et justice ce thème dessine d'abord les contours d'une histoire spécifique, celle des illégalismes féminins (viol domestique, infanticide, avortement, prostitution) du XIX et du début du XXe siècle... Le fonctionnement judiciaire, marqué par la différenciation des sexes, est aussi mis en lumière. Cette asymétrie qui produit tantôt de l'indulgence, tantôt un surcroît de sévérité à l'encontre des femmes jugées s'explique en partie' par les représentations collectives qui érigent en modèle la femme-mère, douce, et soumise. Toute déviance paraît dès lors monstrueuse la criminelle occupe une place de choix dans l'imaginaire misogyne.
Autre facette, la femme victime des violences masculines, privée du droit de se défendre, suspectée dans ses dires. Un long combat sera nécessaire pour que sa parole soit reconnue. La féminisation toute récente des métiers de justice n'est pas étrangère à cette révolution impulsée par les féministes.
Ensemble articulé d'une trentaine d'études sur les femmes et la justice, cet ouvragé constitue la première synthèse sur ce sujet peu connu qui s'intercale entre le domaine du droit en amont, et celui de la peine - et notamment de la prison - en aval. Il se concentre sur l'histoire contemporaine de quelques pays occidentaux, particulièrement la France et le Canada.
Femmes et justice ce thème dessine d'abord les contours d'une histoire spécifique, ...

CONDITION FEMININE ; HISTOIRE ; JUSTICE ; SEXISME ; FRANCE ; CANADA

... Lire [+]

Z