m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  DEL RE Alisa | enregistrements trouvés : 2

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 33 - 260 p.
Cote : P 252

Il arrive fréquemment que les débats sur l’action positive aux États-Unis traitent séparément les questions relatives à l’égalité et à la différence, aux droits individuels et aux identités de groupe. Pourtant, ce sont là des couples de concepts interdépendants, chacun étant lié à l’autre dans une tension nécessaire. Les tensions se manifestent de façon spécifique selon la période historique et doivent être analysées en fonction du contexte politique qui les porte et non comme des choix moraux ou éthiques a-historiques. Cet essai explore trois paradoxes — qui sont des tensions insolubles — propres aux débats sur l’action positive : 1) l’égalité est un principe absolu et une pratique historique contingente ; 2) les identités de groupe définissent des individus et leur refusent la pleine expression ou réalisation de leur individualité ; 3) les revendications de l’égalité impliquent l’acceptation et le rejet de l’identité de groupe produit par la discrimination. Autrement dit, les termes de l’exclusion, qui fondent la discrimination, sont à la fois refusés et reproduits dans la demande d’inclusion. [— p. 17-41]


Il arrive fréquemment que les débats sur l’action positive aux États-Unis traitent séparément les questions relatives à l’égalité et à la différence, aux droits individuels et aux identités de groupe. Pourtant, ce sont là des couples de concepts interdépendants, chacun étant lié à l’autre dans une tension nécessaire. Les tensions se manifestent de façon spécifique selon la période historique et doivent être analysées en fonction du contexte ...

EGALITE FEMME HOMME ; PARITE ; FEMME ; POLITIQUE ; VIOLENCE AU SEIN DU COUPLE ; PATRIARCAT ; GENRE ; FRANCE ; POLITIQUE SOCIALE ; ITALIE ; IRAN ; AFGHANISTAN ; SALVADOR

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 188
Cote : 218 GAU

« Cet ouvrage pluri-disciplinaire apporte un éclairage nouveau sur la question de l'Etat-Providence et sur les politiques sociales mises en place dans divers pays d'Europe - France, Grande Bretagne, Italie, Pologne, ex-RDA. Récusant l'idée d'une définition neutre de l'Etat, il met en évidence les antagonismes existant entre les sexes et contribue au renouvellement des études sur les inégalités sociales.
Quels sont les mécanismes par lesquels se fait le partage entre la famille, l'Etat et d'autres institutions pour la prise en charge du travail de reproduction jusque-là produit de façon gratuite par les femmes au sein des ménages ?
Comment les femmes ont-elles influencé l'évolution du traitement de questions sociales et familiales telles que l'emploi ou la pauvreté ?
Autant de questions abordées dans cet ouvrage, l'un des premiers à paraître sur ce sujet en France : une contribution originale aux débats que devrait amplifier la prochaine harmonisation des politiques sociales dans la Communauté européenne.
« Cet ouvrage pluri-disciplinaire apporte un éclairage nouveau sur la question de l'Etat-Providence et sur les politiques sociales mises en place dans divers pays d'Europe - France, Grande Bretagne, Italie, Pologne, ex-RDA. Récusant l'idée d'une définition neutre de l'Etat, il met en évidence les antagonismes existant entre les sexes et contribue au renouvellement des études sur les inégalités sociales.
Quels sont les mécanismes par lesquels se ...

CONDITION FEMININE ; MATERNITE ; POLITIQUE SOCIALE ; AIDE SOCIALE ; FRANCE

... Lire [+]

Z