m

Documents  DELBES Christiane | enregistrements trouvés : 4

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 419 - p. 1-4
Cote : P 25

En Europe, le mode de vie des personnes âgées de plus de 75 ans évolue depuis plusieurs décennies. Elles vivent de plus en plus fréquemment chez elles, en couple ou seules, au lieu de cohabiter avec des membres de leur famille. Mais les différences restent marquées entre le Nord et le Sud de l'Europe, et selon que l'on est un homme ou une femme, comme en témoigne une étude européenne inédite qui compare la situation dans neuf pays de l'Union.

PERSONNE ÂGEE ; GENRE ; HOMME ; FEMME ; COUPLE ; ASPECT SOCIOLOGIQUE ; STATISTIQUE ; EUROPE ; UNION EUROPEENNE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 6 - p. 879-912
Cote : P 18

Aujourd'hui, en France, près de 4 millions de personnes sont veuves. Cette situation conjugale est la marque des pluns âgés mais c'est aussi celle des femmes : 84 % des veufs sont des veuves
Cette étude longitudinale décrit le contexte de survenue du veuvage, entre 62 et 75 ans, et la réorganisation de la vie qui y fait suite, sur fond de comparaison entre les enquêtés restés mariés et ceux qui sont devenus veufs. Elle montre en quoi l'adaptation au veuvage s'avère plus ou moins difficile selon que l'on est homme ou femme. Les domaines essentiels de la vie des retraités, la famille et les loisirs, sont examinés. Une large part de cette recherche est également consacrée aux répercussions psychologiques de cet événement.
Tous les indicateurs concourent à qualifier le quotidien des veuves de plus difficile. Elles ont une perception de la vie et de la retraite plus négatives, souffrent plus de solitude et sont davantage sujettes à des tendances dépressives. Leur moindre intégration à l'univers des loisirs et leur plus fort isolement social montrent encore à quel point elles sont pénalisées.
Si la surmortalité des hommes suite au veuvage est beaucoup plus forte que celle des femmes, ceux qui ont échappé à la mort semblent mieux s'adapter à la perte de leur conjoint.
Aujourd'hui, en France, près de 4 millions de personnes sont veuves. Cette situation conjugale est la marque des pluns âgés mais c'est aussi celle des femmes : 84 % des veufs sont des veuves
Cette étude longitudinale décrit le contexte de survenue du veuvage, entre 62 et 75 ans, et la réorganisation de la vie qui y fait suite, sur fond de comparaison entre les enquêtés restés mariés et ceux qui sont devenus veufs. Elle montre en quoi l'...

VEUVAGE ; FEMME ; HOMME ; PERSONNE ÂGEE ; FIN DE VIE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 6 - a
Cote : P 18

Traditionnellement, la société conçoit la vieillesse comme une période asexuée. Or l'étude des comportements sexuels a montré que certaines personnes âgées et même très âgées continuaient à avoir une vie sexuelle active et satisfaisante. Certes, par rapport à leurs cadets, les plus âgés se singularisent à plus d'un titre (ils ont moins souvent un partenaire, leurs rapports sexuels sont moins fréquents, leur « art d'aimer » moins varié...) mais la comparaison des enquêtes Simon (1970) et ACSF (1992) nous a permis de montrer que l'effet de l'avance en âge (dégradation de l'état de santé et plus particulièrement croissance des dysfonctions sexuelles) ou du cycle de vie (perte du conjoint, usure du couple...) n'étaient pas les seuls responsables. L'enrichissement de la vie sexuelle des aînés de 1992 par rapport à ceux de 1970 prouve qu'il y avait hier et peut-être encore aujourd'hui un effet de génération. Le suivi des cohortes 1921-1940, qui certes ont bénéficié du contexte de libération des mœurs, a montré que contrairement à l'observation transversale, I'éventail des pratiques amoureuses ne se refermait pas, l'aptitude à atteindre l'orgasme par des caresses manuelles ou buccales s'améliorait et la sensation de bien-être après l'amour et la satisfaction à l'égard de la vie sexuelle actuelle augmentaient. Si donc en 1992 on note des décalages entre jeunes et plus âgés c'est en partie parce que ces derniers ont vécu toute ou partie de leur vie amoureuse à une époque où les expressions de la sexualité étaient plus contrôlées; pour nombre de sexagénaires la libération des mœurs est arrivée trop tardivement dans leur vie pour changer leurs habitudes.
Traditionnellement, la société conçoit la vieillesse comme une période asexuée. Or l'étude des comportements sexuels a montré que certaines personnes âgées et même très âgées continuaient à avoir une vie sexuelle active et satisfaisante. Certes, par rapport à leurs cadets, les plus âgés se singularisent à plus d'un titre (ils ont moins souvent un partenaire, leurs rapports sexuels sont moins fréquents, leur « art d'aimer » moins varié...) mais ...

PLAISIR SEXUEL ; PROBLEME SEXUEL ; SEXUALITE ; PERSONNE ÂGEE ; FEMME DE PLUS DE 50 ANS ; COUPLE ; FRANCE

... Lire [+]

Z