m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  DUFRESNE Martin | enregistrements trouvés : 10

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 263 p.
Cote : 218 DWO

Militante féministe, Andrea Dworkin a voulu comprendre pourquoi des femmes rejettent le féminisme et n'hésitent pas à se montrer racistes et homophobes. Comment expliquer cet apparent paradoxe ? Dans un contexte où les femmes sont subordonnées aux hommes, les femmes de droite concluent ce qui leur paraît le marché le plus avantageux : en échange de leur conformité aux rôles traditionnels, la droite leur promet la sécurité, le respect, l’amour. Elles font donc le pari qu’il est préférable de prendre le parti du patriarcat plutôt que de combattre ce système dont la violence est trop souvent meurtrière. Mais la droite et l’antiféminisme se fondent sur le mépris des femmes et encouragent l’exploitation de leur sexualité : « ce que font les femmes de droite pour survivre au système de classes de sexe ne signifie pas qu’elles y survivront : si elles sont tuées, ce sera probablement aux mains de leur mari. » Une réflexion brutale et sans concession, qui appelle à la révolte féministe.
Militante féministe, Andrea Dworkin a voulu comprendre pourquoi des femmes rejettent le féminisme et n'hésitent pas à se montrer racistes et homophobes. Comment expliquer cet apparent paradoxe ? Dans un contexte où les femmes sont subordonnées aux hommes, les femmes de droite concluent ce qui leur paraît le marché le plus avantageux : en échange de leur conformité aux rôles traditionnels, la droite leur promet la sécurité, le respect, l’amour. ...

FEMME ; POLITIQUE ; VIOLENCE ; PARTI POLITIQUE ; QUEBEC

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 267 p.
Cote : 701 STO

L'identité masculine en tant que rapport social doit être transformée : tel est postulat de ce livre. L'identité sexuelle masculine, la pornographie, la suprématie masculine et le militantisme proféministe, autant de questions qu'aborde cet ouvrage venu classique outre - atlantique. Au-delà des " stéréotypes ", John Stoltenberg montre l'investissement actif dans le pouvoir sur l'autre instillé dans le rapport aux femmes et aux hommes, dans la sexualité et le contrôle social de la procréation et, en fin de compte, dans l'identité sexuelle masculine elle-même. Ce livre ouvre l'espoir d'un changement basé sur le consentement, la réciprocité et le respect dans les relations entre les hommes et les femmes. Les hommes ont le choix, nous dit John Stoltenberg, ils peuvent refuser l'identité masculine dominante. Au moment où se multiplient les tentatives de restauration de la virilité (ébranlée par le mouvement des femmes), sous le prétexte de rétablir les droits soi-disant bafoués des hommes, il témoigne de la construction sociale de la virilité dans ses différentes conséquences (viol, homophobie, chosification sexuelle, pornographie, violence conjugale, militarisme et contrôle masculin de la procréation des femmes). Ses coups de sonde trouvent dans la culture occidentale et dans le quotidien des hommes - homosexuels comme hétérosexuels - des résistances et des accointances au projet radical d'une véritable égalité sexuelle. Cet essai traduit les idées féministes dans une vision du monde et une identité morale que peuvent revendiquer et incarner sans fausse honte les hommes.
L'identité masculine en tant que rapport social doit être transformée : tel est postulat de ce livre. L'identité sexuelle masculine, la pornographie, la suprématie masculine et le militantisme proféministe, autant de questions qu'aborde cet ouvrage venu classique outre - atlantique. Au-delà des " stéréotypes ", John Stoltenberg montre l'investissement actif dans le pouvoir sur l'autre instillé dans le rapport aux femmes et aux hommes, dans la ...

CONDITION MASCULINE ; GENRE ; VIRILITE ; HOMME ; FRANCE ; CANADA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 324 p.
Cote : 218 MUK

Bien que les femmes aient, partout dans le monde, obtenu des gains notables au cours des dernières décennies, les inégalités entre les femmes et les hommes - ou de genre - et les injustices fondées sur le genre continuent d'empêcher les filles et les femmes de réaliser leurs droits et leur plein exercice au titre de citoyennes et de partenaires à part entière dans les processus décisionnels et le développement. Par conséquent, pour chaque droit établi, on compte des millions de femmes qui ne peuvent s'en prévaloir. Cet ouvrage présente des études menées en Amérique latine et dans les Caraïbes, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud, précédées d'un chapitre liminaire qui relie la réflexion actuelle sur la justice de genre aux débats sur la citoyenneté, les droits, les lois et le développement. Le dernier chapitre inscrit la justice de genre, la citoyenneté et les droits dans le débat qui a cours actuellement dans le domaine du développement quant aux moyens à prendre pour atténuer la pauvreté et remédier à l'exclusion sociale. Le livre réunit les perspectives d'éminentes chercheures féministes de plusieurs disciplines, dont la sociologie, les sciences politiques et les études juridiques, et, ce faisant, apporte un nouvel éclairage tant pour les activités de plaidoyer que pour la recherche.






Bien que les femmes aient, partout dans le monde, obtenu des gains notables au cours des dernières décennies, les inégalités entre les femmes et les hommes - ou de genre - et les injustices fondées sur le genre continuent d'empêcher les filles et les femmes de réaliser leurs droits et leur plein exercice au titre de citoyennes et de partenaires à part entière dans les processus décisionnels et le développement. Par conséquent, pour chaque droit ...

JUSTICE ; CITOYENNETÉ ; DEVELOPPEMENT SOCIO-ECONOMIQUE ; FEMME ; ECONOMIE ; TRAVAIL ; EGALITE FEMME HOMME ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; AMERIQUE LATINE ; AMERIQUE CENTRALE ; MOYEN ORIENT ; AFRIQUE DU NORD ; AFRIQUE SUBSAHARIENNE ; ASIE DU SUD-EST ; DROIT ; PRECARITE ; ASPECT INTERNATIONAL ; ASPECT JURIDIQUE ; ASPECT POLITIQUE ; ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE ; ASPECT SOCIOLOGIQUE ; MONDE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; RELIGION ; COLONISATION ; PATRIARCAT ; FAMILLE ; SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE ; MARIAGE FORCÉ ; CONSENTEMENT ; BURKINA FASO ; MALI ; SENEGAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 21 - n° 2 - 153 P.
Cote : P 11

-Violence économique et violence masculine / Christine Delphy
Grand Angle
- Nouveaux pères, violence et garde des enfants / Lynne Harne
- Autorité parentale conjointe : le retour de la loi du père / Martin Dufresne et Hélène Palma
La prostitution, zone de vulnérabilité sociale / Lilian Mathieu
Champ libre
- Résistance féministe à la violence masculine contre les femmes. Quelles perspectives ? / Ailbhe Smyth
Parcours
- Témoignage d'une professionnelle dans les métiers du sexe. Entretien avec Cathy, ex-prostituée et intervenante dans le bus de l'association Fleur de Pavé. / Magaly Hanselmann et Nadia Lamamra
- La lutte des femmes indiennes : en exil et de retour au Guatemala en " post-guerre ". Entretien avec Manuela et Gabriela, militantes de l’organisation Mama Maquin. / Sabine Masson
Comptes rendus
- Christine Fauré (Ed). Encyclopédie politique et historique des femmes. Paris: PUF, 1997. / • Sylvie Chaperon :
Cheryl Law. Women. A Modern Political Dictionary. London, New York : I.B. Tauris Publishers, 2000.
Collectifs
- Quelle solidarité pour les victimes de viol ? / Suzy Rojtman
- Coalition contre le trafic des femmes – Asie Pacifique / Cecilia Hofmann
- Sexe : de l’intimité au " travail sexuel ", ou prostituer est-il un droit humain ?


-Violence économique et violence masculine / Christine Delphy
Grand Angle
- Nouveaux pères, violence et garde des enfants / Lynne Harne
- Autorité parentale conjointe : le retour de la loi du père / Martin Dufresne et Hélène Palma
La prostitution, zone de vulnérabilité sociale / Lilian Mathieu
Champ libre
- Résistance féministe à la violence masculine contre les femmes. Quelles perspectives ? / Ailbhe Smyth
Parcours
- Témoignage d'une ...

GARDE DE L'ENFANT ; DIVORCE ; SÉPARATION DU COUPLE ; PATERNITE ; VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS ; AUTORITE PARENTALE ; PROSTITUTION ; FEMINISME ; VIOL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 21 - n° 3 - 142 p.
Cote : P 11

- Composer avec l’égalité: re(ma)niements masculins / Ellen Hertz, Hélène Martin, Séverine Rey
- Identités plurielles des hommes mossi (Burkina Faso): entre autonomie et précarité / Anne Attané
- Face aux conjoints agresseurs : la danse avec l’ours. Entrevue avec le psychologue québécois - Rudolf Rausch / Martin Dufresne
- Male peine / Jean-Yves Pidoux
- La construction sociale de la masculinité à Mexico / Fenneke Reysoo
- De la masculinité à l’anti-masculinisme: penser les rapports sociaux de sexe à partir d’une position sociale oppressive / Léo Thiers-Vidal
- La lutte politique des femmes face aux nouvelles formes de racisme. Vers une analyse de nos stratégies / Ochy Curiel
- Une photographe sicilienne contre la mafia. Entretien avec Letizia Battaglia / Maria Rosaria Spano
Comptes rendus
- Christine VERSCHUUR (textes réunis par). Quel genre d’homme ? Construction sociale de la masculinité, relations de genre et développement / Anne Lavanchy
- Fatema MERNISSI. Le Harem et l’Occident. / Hélène Martin
Collectifs
- Violence et Famille: Intervenir auprès d’hommes ayant recours à la violence / Christian Anglada



- Composer avec l’égalité: re(ma)niements masculins / Ellen Hertz, Hélène Martin, Séverine Rey
- Identités plurielles des hommes mossi (Burkina Faso): entre autonomie et précarité / Anne Attané
- Face aux conjoints agresseurs : la danse avec l’ours. Entrevue avec le psychologue québécois - Rudolf Rausch / Martin Dufresne
- Male peine / Jean-Yves Pidoux
- La construction sociale de la masculinité à Mexico / Fenneke Reysoo
- De la masculinité à ...

CONDITION MASCULINE ; EGALITE FEMME HOMME ; GENRE ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; VIOLENCE AU SEIN DU COUPLE ; MOUVEMENT MASCULINISTE ; LUTTE FEMINISTE ; RACISME ; ISLAM ; VIOLENCE FAMILIALE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; FAMILLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 25 - n° 3 - p. 94-108
Cote : P 11

Cet article est publié en l'honneur de la mémoire de de l'auteur décédée en avril 2005.

Dans cette introduction au premier chapitre de son livre Pornography : Men Possessing Women (1981), Andrea Dworkin explore les ressorts du pouvoir masculin. Elle note d’abord que la subjectivité des hommes, le « soi masculin », est construite sur le « droit de posséder » argent et épouses (leur corps et le produit de leur travail). Puis elle liste les mécanismes qui fondent ce pouvoir. Il s’appuie d’abord sur l’usage de la force physique, défini comme droit à être exercée contre les autres, notamment les femmes, à qui ce droit est refusé et qui sont donc maintenues dans la peur. Les hommes détiennent encore le pouvoir de nommer les choses et ainsi de déclarer que les femmes sont faibles. Le pouvoir de possession s’exerce dans le mariage et investit la sexualité sous la forme du viol, au point qu’un lien étroit existe entre le mariage et le viol. L’accès à l’argent, par le biais de la discrimination des femmes sur le marché de l’emploi, induit leur dépendance économique. Enfin, Dworkin souligne que tous les aspects du pouvoir masculin (pouvoir de posséder, nommer, contraindre, acheter) s’expriment dans le domaine de la sexualité.
Cet article est publié en l'honneur de la mémoire de de l'auteur décédée en avril 2005.

Dans cette introduction au premier chapitre de son livre Pornography : Men Possessing Women (1981), Andrea Dworkin explore les ressorts du pouvoir masculin. Elle note d’abord que la subjectivité des hommes, le « soi masculin », est construite sur le « droit de posséder » argent et épouses (leur corps et le produit de leur travail). Puis elle liste les ...

FEMINISME ; POUVOIR ; PATRIARCAT ; CORPS ; FEMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 21 - n° 3 - p. 28-46
Cote : P 11

Si l'exercice de la violence continue à structurer le masculin, l'idéologie y fait écran avec un néo-masculin de la détresse, discours miroir des justifications traditionnelles des maris agresseurs Rudolf Rausch, un psychologue québécois, décrit à Martin Dufresne les stratégies de non-changement qui amènent les agresseurs à de dangereux programmes de diversion judiciaire. Il parle de la politique nord-américaine de reddition de comptes aux victimes et à leurs aidantes féministes, à l'encontre du mouvement masculiniste de reprivatisation de la violence sexiste et d'exploitation des meurtres conjugaux.
Si l'exercice de la violence continue à structurer le masculin, l'idéologie y fait écran avec un néo-masculin de la détresse, discours miroir des justifications traditionnelles des maris agresseurs Rudolf Rausch, un psychologue québécois, décrit à Martin Dufresne les stratégies de non-changement qui amènent les agresseurs à de dangereux programmes de diversion judiciaire. Il parle de la politique nord-américaine de reddition de comptes aux ...

VIOLENCE AU SEIN DU COUPLE ; QUEBEC ; AUTEUR DE VIOLENCES ; CONDITION MASCULINE ; ROLE FEMININ-MASCULIN

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 21 - n° 2 - p. 31-54
Cote : P 11

Une nouvelle loi française relative à l'autorité parentale - élément d'une réforme plus globale du droit de la famille - est examinée à la lumière des droits des femmes et d'un processus de «reconstruction patriarcale», où l'État et le lobby masculiniste s'approprient les notions de parité, de partage des tâches parentales et de droits de l'enfant pour, en fait, réduire les obligations matérielles des hommes et accroître leur pouvoir à l'égard des femmes et des enfants. L'article fait un compte rendu des résistances féministes à ce «backlash» néo-libéral en France et au niveau international, en se fondant sur des lectures empiriques et matérialistes du travail et de l'expérience des mères qui luttent pour conserver le contrôle de leurs conditions de vie, l'accès à la justice et le droit d'échapper à la violence conjugale et incestueuse. L'article propose également un extrait traduit d'un ouvrage à paraître de Susan B Boyd.
Une nouvelle loi française relative à l'autorité parentale - élément d'une réforme plus globale du droit de la famille - est examinée à la lumière des droits des femmes et d'un processus de «reconstruction patriarcale», où l'État et le lobby masculiniste s'approprient les notions de parité, de partage des tâches parentales et de droits de l'enfant pour, en fait, réduire les obligations matérielles des hommes et accroître leur pouvoir à l'égard ...

AUTORITE PARENTALE ; PATERNITE ; FEMINISME ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 2 - p. 125-137
Cote : P 11

SEXISME ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 19 - n° 2-3-4 - 218 p.
Cote : P 11

Ce numéro triple a été réalisé conjointement avec la revue québécoise Recherches féministes (dont c'est le Vol. 11, N°2, 1998). Il a pour thème la place des hommes dans l'évolution des rapports sociaux entre les sexes. A quel niveau s'observent des changements ou des résistances, celui des représentations et/ou celui des pratiques ?
Auteur-e-s fransais-e-s et québécois-e-s répondent à partir de terrains d'enquête divers. Pierrette Bouchard et Jean-Claude Saint-Amant observent les rapports qu'entretiennent des garçons et des filles de 15 ans à la réussite scolaire et aux stéréotypes de sexe. Margrit Eichler analyse les perceptions qu'ont les femmes enseignantes en études féministes de leurs homologues masculins. Daniel Welzer-Lang, à partir de l'exemple d'un terrain d'enquête difficile et violent pour les femmes, examine les conditions de possibilité et de succès d'équipes mixtes travaillant sur les rapports sociaux de sexe. Micheline Dumont et Stéphanie Lanthier montrent l'ambiguïté du traitement du féminisme par les médias sur l'exemple d'un magazine québécois à grand tirage au cours de trente années de parution.
Martin Dufresne nous informe des pratiques des groupes masculinistes et des mouvements de défense des pères divorcés, et il rappelle, si on l'avait oublié, que pour les dominants, l'enjeu des rapports de sexe, c'est de conserver le pouvoir sur les femmes. Jocelyn Lindsay et Michèle Clément étudient les différences, selon le genre, des représentations de la violence psychologique masculine dans les familles. Enfin Xavier Dunezat décrit le fonctionnement des rapports sociaux de sexe et de la division sexuelle du travail au sein d'un mouvement social, celui des chômeuses et chômeurs en France au début de l'année 1998.
Dans leur article de présentation, Anne-Marie Devreux et Huguette Dagenais mènent une réflexion sur la place des chercheurs proféministes ou antisexistes dans les études féministes, notamment en reconstituant l'évolution des thèmes abordés depuis vingt ans à propos des hommes. Les féministes ont-elles des alliés ? Ce numéro constitue aussi une réponse à cette question.
Ce numéro triple a été réalisé conjointement avec la revue québécoise Recherches féministes (dont c'est le Vol. 11, N°2, 1998). Il a pour thème la place des hommes dans l'évolution des rapports sociaux entre les sexes. A quel niveau s'observent des changements ou des résistances, celui des représentations et/ou celui des pratiques ?
Auteur-e-s fransais-e-s et québécois-e-s répondent à partir de terrains d'enquête divers. Pierrette Bouchard et ...

FEMINISME ; GENRE ; HOMME ; SEXISME ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; DIVORCE ; VIOLENCE PSYCHOLOGIQUE ; VIOLENCE AU SEIN DU COUPLE ; FRANCE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; MOUVEMENT MASCULINISTE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Auteurs
Descripteurs

Z