m

Documents  ERIBON Didier | enregistrements trouvés : 5

O
     

-A +A

P Q

UV

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 526 p.
Cote : 108 ERI

L'irruption sur la scène publique, culturelle et politique de l'affirmation homosexuelle a entraîné, au cours des dernières années et à l'échelle internationale, une prolifération de discours sur la définition même de l'homosexualité, et soulevé tout un ensemble de problèmes théoriques, sociologiques, philosophiques: qu'est-ce qu'un homosexuel aujourd'hui ? qu'est-ce qu'une identité ? qu'est-ce qu'une mobilisation politique ? Didier Eribon propose ici une série de réflexions qui se déploient selon trois axes. D'abord une analyse de l'expérience vécue, dans laquelle il s'efforce de ressaisir comment une place infériorisée est assignée aux homosexuels dans la société et comment leur subjectivité s'en trouve marquée. Il s'efforce ensuite de restituer quelques étapes cruciales de la constitution de l'identité gay moderne au XIXe siècle, à la fois dans la littérature et dans la culture populaire. Il étudie alors comment le procès d'Oscar Wilde mit un terme provisoire à l'émergence de cette prise de parole, et comment il en alimenta par la suite les résurgences (chez Gide et Proust notamment). Enfin, il s'attache à commenter les textes de Michel Foucault sur toutes ces questions en s'interrogeant sur ce que peut être une " culture gay " aujourd'hui. Comment les gays peuvent-ils reformuler eux-mêmes leurs propres personnalités, dans un geste toujours recommencé d'écart par rapport aux normes ?Telle est finalement la préoccupation autour de laquelle s'articulent les trois parties de ce livre.
L'irruption sur la scène publique, culturelle et politique de l'affirmation homosexuelle a entraîné, au cours des dernières années et à l'échelle internationale, une prolifération de discours sur la définition même de l'homosexualité, et soulevé tout un ensemble de problèmes théoriques, sociologiques, philosophiques: qu'est-ce qu'un homosexuel aujourd'hui ? qu'est-ce qu'une identité ? qu'est-ce qu'une mobilisation politique ? Didier Eribon ...

HOMOSEXUALITE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 86 p.
Cote : 108 BOR

Le débat autour du PaCS a donné lieu à de multiples manifestations de violence envers les lesbiennes et les gais. présentés comme des couples mettant en danger les bases de la civilisation, les homosexuel/les ont été la cible d'insultes répétées : "les pédés au bûcher" "arrêtez de nous faire chier avec votre sida"... Pourtant, contrairement à l'incitation raiste ou antisémite, l'incitation homophobe n'est toujours pas punie par la loi. Le présent ouvrage est le résultat d'un débat organisé par l'association Aides le 19 juin 1999, réunissant des intellectuels, des responsables d'associations, des politiques et des journalistes afin de réfléchir à la mise en place d'un système juridique et social de lutte contre cette forme d’intolérance qu'est l'homophobie.
Le débat autour du PaCS a donné lieu à de multiples manifestations de violence envers les lesbiennes et les gais. présentés comme des couples mettant en danger les bases de la civilisation, les homosexuel/les ont été la cible d'insultes répétées : "les pédés au bûcher" "arrêtez de nous faire chier avec votre sida"... Pourtant, contrairement à l'incitation raiste ou antisémite, l'incitation homophobe n'est toujours pas punie par la loi. Le ...

HOMOPHOBIE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 550 pages
Cote : 108 ERI

De Abba à Zweigen passant par Clubbing et Pacs, le présent ouvrage entend offrir un panorama complet des cultures gays et lesbiennes depuis la fin du XIXème siècle. En plus de oo pages et près de 6oo articles - dont une cinquantaine de dossiers thématiques: Associations, Cinéma, Féminisme, Publicité... -, il aborde non seulement les cultures littéraires, artistiques, intellectuelles, les cultures populaires (le cabaret, la mode, la télévision...), mais aussi les modes de vie, (a sexualité, ou les enjeux sociaux et juridiques. Bien que mettant l'accent sur la France, il fait une large place aux personnalités et phénomènes étrangers, dès lors qu'ils ont eu un écho dans notre pays, tels Virginia Woolf, Pasolini, ou les émeutes de Stonewall. Plus de 200 illustrations, dont une trentaine répartie dans deux cahiers couleurs (l'un consacré aux arts plastiques, l'autre à la chanson), complètent l'ensemble.
Premier grand dictionnaire de référence sur le sujet, il ne doit cependant pas, comme le rappelle Didier Eribon dans son avant-propos, "être considéré seulement comme une somme de connaissances et une invitation à la découverte. {...} Face à tous ceux qui, imperturbablement, décennie après décennie, ont cherché (et continuent de chercher) à maintenir le-, cultures gays et lesbiennes dans la pénombre d'une quasi-invisibilité et à rétablir le silence chaque fois qu'il est brisé, cet ouvrage propose - et, n'hésitons pas à le dire, milite pour - une politique de la mémoire, une politique de l'histoire et une politique du savoir. Ce dictionnaire est un manifeste. "
De Abba à Zweigen passant par Clubbing et Pacs, le présent ouvrage entend offrir un panorama complet des cultures gays et lesbiennes depuis la fin du XIXème siècle. En plus de oo pages et près de 6oo articles - dont une cinquantaine de dossiers thématiques: Associations, Cinéma, Féminisme, Publicité... -, il aborde non seulement les cultures littéraires, artistiques, intellectuelles, les cultures populaires (le cabaret, la mode, la télé...

HOMOSEXUALITE ; HOMOSEXUALITE FEMININE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 300 pages
Cote : 100.2 ERI

La littérature et les différents domaines de la réflexion théorique ont souvent été des champs de bataille où les dissidents de l'ordre sexuel ont cherché à faire entendre leurs voix. Ce sont quelques-uns des moments de ce grand affrontement que Didier Eribon entend restituer ici, à travers des lectures de Gide et de Jouhandeau, de Foucault et de Dumézil notamment. Mais il décrit également comment les pensées novatrices ou hérétiques peuvent rester engluées dans les valeurs dominantes (comme chez Gide) et même, parfois, cohabiter chez un même auteur avec un discours réactionnaire voire raciste (comme chez Jouhandeau). C'est de cette complexité qu'il s'agit de rendre compte dans ce livre.
Ces discours " hérétiques " doivent bien sûr affronter la résistance acharnée des tenants de l'orthodoxie sociale et des défenseurs de l'ordre sexuel, toujours prompts à les renvoyer à la " folie" ou à la " perversion ", à les accuser de " mettre en péril les fondements de la civilisation ", comme on le voit, de manière quasi caricaturale, chez des idéologues comme Lacan et Mounier, et chez leurs héritiers. Il faut alors donner toute sa force à l'affirmation de Barthes selon laquelle " dans ce qu'il écrit, chacun défend sa sexualité ".
Ce livre se veut un plaidoyer en faveur de la pensée critique, de l'" hérésie ", une incitation à élargir l'espace de la liberté et des modes de vie possibles face à tous les conformismes, à toutes les pensées rétrogrades et répressives, qu'elles s'avancent sous le masque de la morale, celui de la Raison ou celui de la Science.
La littérature et les différents domaines de la réflexion théorique ont souvent été des champs de bataille où les dissidents de l'ordre sexuel ont cherché à faire entendre leurs voix. Ce sont quelques-uns des moments de ce grand affrontement que Didier Eribon entend restituer ici, à travers des lectures de Gide et de Jouhandeau, de Foucault et de Dumézil notamment. Mais il décrit également comment les pensées novatrices ou hérétiques peuvent ...

SEXUALITE ; HOMOSEXUALITE ; FRANCE ; CREATION ARTISTIQUE ; FEMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 205 ERI

La société assigne des places. Elle énonce des verdicts, qui s’emparent de nous et marquent nos vies à tout jamais. Elle installe des frontières et hiérarchise les individus et les groupes. La tâche de la pensée est de porter au jour ces mécanismes d’infériorisation et la logique de la domination et de la reproduction sociales. C’est à un véritable renouvellement de l’analyse des classes, des trajectoires, des identités et du rôle central et ambivalent des institutions (notamment le système scolaire, le droit, la politique...) dans leur fabrication que nous convie Didier Eribon. Avec pour horizon l’idée que seule une démarche qui place au centre de ses préoccupations le problème des déterminismes par lesquels nos vies sont régies peut nous permettre d’ouvrir la voie à une politique de l’émancipation.
La société assigne des places. Elle énonce des verdicts, qui s’emparent de nous et marquent nos vies à tout jamais. Elle installe des frontières et hiérarchise les individus et les groupes. La tâche de la pensée est de porter au jour ces mécanismes d’infériorisation et la logique de la domination et de la reproduction sociales. C’est à un véritable renouvellement de l’analyse des classes, des trajectoires, des identités et du rôle central et ...

GENRE ; SOCIETE ; ASSIGNATION ; ASPECT PHILOSOPHIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

0

Dossiers

 
Z