m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  CANTIN Solange | enregistrements trouvés : 4

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 266 p.
Cote : 231 VIO

Revue Sociologie Santé, juin 2006, N° 24
Editorial Bernard ALLEMANDOU
PREMIERE PARTIE
Histoire de la violence conjugale. André BRUGUIERE
Relations de couple et violence. Quelques modèles sociologiques . Michèle BOUIX
Violence de genre au Brésil . Suely SOUZA DE LMEIDA
"Que je t'haine, que je t'aime". Gérard MEVEL
Les ingrédients des violences alcooliques. / Lionel BENICHOU
Les chemins de la violence. De la petite enfance au couple et à la famille. / Gérard DECHERF
Couple violent : entre eux deux, les enfants. / Brigitte PEYRONNET
Familles en précarité psychique et rapport à la loi. / François LESPINASSE
De l'amour à l'enfer domestique. / Monique BAUDIER
Fédération nationale "Solidarité Femme". Charte.
L'AP AFED et l'intervention en urgence. Michel BLANCHARD et Eliane ISNARD
DEUXIEME PARTIE
Violence conjugale, la recherche au cœur de nouvelles solutions. Solange CANTIN
Nommer et compter les violences envers les femmes: une première enquête nationale en France / Maryse JASPARD et l'équipe Enveff
Législation comparée européenne. / Service des Affaires Européennes du Sénat
Brutalités sexistes dans le huis clos familial. Agressions physiques et morales contre les femmes. / Elisabeth KULAKOWSKA
Les femmes victimes de violences conjugales, le rôle des professionnels de santé. / Roger HENRlON
La vérité sur les violences conjugales . / Elisabeth BADINTER
Femmes victimes de violences : l'action des Centres d'Information sur les Droits des Femmes et des Familles CIDFF. / Annie GUILBERTEAU
Penser l'accueil des hommes violents, penser le masculin . / Daniel WELZER LANG
Amnesty international : recommandations.
Loi du 4 avril 2006 renforçant là prévention et la répression des violences au sein du couple ou commises contre les mineurs.
La violence interdite : de l'Espagne à la France comment mettre la violence hors la loi ?
/ Maguy MARUEJOULS
Revue Sociologie Santé, juin 2006, N° 24
Editorial Bernard ALLEMANDOU
PREMIERE PARTIE
Histoire de la violence conjugale. André BRUGUIERE
Relations de couple et violence. Quelques modèles sociologiques . Michèle BOUIX
Violence de genre au Brésil . Suely SOUZA DE LMEIDA
"Que je t'haine, que je t'aime". Gérard MEVEL
Les ingrédients des violences alcooliques. / Lionel BENICHOU
Les chemins de la violence. De la petite enfance au couple ...

VIOLENCE AU SEIN DU COUPLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 202 + annexes
Cote : 231 RIN

Rapport de recherche n°1 : méthodologie de la recherche et caractéristiques des participantes.

VIOLENCE AU SEIN DU COUPLE ; PREVENTION ; CANADA ; FEMINISME ; FEMME ; VICTIME ; AUTEUR DE VIOLENCES ; ENQUETE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 23 - n° 1 - p. 72-82
Cote : P 11

Cet article constitue une réponse à celui qu'ont publié Marcela lacub et Hervé Le Bras sur l'Enquête nationale sur les violences envers les femmes en France (Enveff) dans le numéro 623 de la revue Les Temps Modernes. Il en fait ressortir le caractère idéologique et son absence de rigueur. Se référant aux enquêtes et travaux de recherche menés au cours des vingt dernières années, les auteures argumentent que l'Enveff est une entreprise scientifique qui s'inscrit dans une démarche internationale visant à documenter une problématique complexe. Par leur méconnaissance de la problématique et de la littérature sur la violence, lacub et Le Bras en viennent à signer un texte qui tient de la polémique stérile et qui ne peut être minimalement considéré comme une critique à caractère scientifique. Les auteures affirment ainsi, références à l'appui, que les instruments utilisés dans l'Enveff reflètent l'état des connaissances actuelles et que si ses résultats surprennent, c'est que la prévalence estimée est, dans une perspective comparative, relativement faible. De plus, elles identifient les glissements dans l'argumentation construite par Jacub et Le Bras, qui témoignent d'un amalgame analytique dont l'objectif apparaît comme un procès d'intention politique aux chercheur-es qui ont réalisé l'Enveff. De là, le constat que l'article publié dans Les Temps Modernes rejoint dans son essence les tentatives menées ailleurs depuis vingt ans pour discréditer les travaux de documentation de la violence envers les femmes.
Cet article constitue une réponse à celui qu'ont publié Marcela lacub et Hervé Le Bras sur l'Enquête nationale sur les violences envers les femmes en France (Enveff) dans le numéro 623 de la revue Les Temps Modernes. Il en fait ressortir le caractère idéologique et son absence de rigueur. Se référant aux enquêtes et travaux de recherche menés au cours des vingt dernières années, les auteures argumentent que l'Enveff est une entreprise s...

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; VIOLENCE AU SEIN DU COUPLE ; VIOLENCE PHYSIQUE ; VIOLENCE PSYCHOLOGIQUE ; OPINION ; ETUDE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 552 p.
Cote : 231 RIN

La question de la violence en milieu conjugal, en particulier celle dirigée contre les femmes, est complexe et fait généralement l’unanimité du silence. Loin du manifeste, cet ouvrage collectif contribue à combler le vide des publications en ce domaine. Il apporte au lecteur les résultats de recherches empiriques menées au Québec qui permettent de mieux comprendre les multiples facettes de cette violence et d’agir de façon circonstanciée. L’ouvrage s’ouvre sur des constats sociologiques et culturels et dresse des portraits de santé physique et mentale. Il s’attache aux perceptions et aux attitudes : comment les femmes elles-mêmes vivent-elles la violence? Quelle attitude ont les intervenants face à la violence conjugale ? Mais les auteurs ne se contentent pas de livrer des résultats d’observation. Ils présentent également des stratégies d’action : agir pour mettre fin à la violence subie, agir en instaurant des formations adaptées en intervention sociale, agir en proposant des outils de dépistage. L’ouvrage se termine sur un chapître qui examine les réponses du système judiciaire souvent mal connues, parfois inadéquates à ce type de violence.
La question de la violence en milieu conjugal, en particulier celle dirigée contre les femmes, est complexe et fait généralement l’unanimité du silence. Loin du manifeste, cet ouvrage collectif contribue à combler le vide des publications en ce domaine. Il apporte au lecteur les résultats de recherches empiriques menées au Québec qui permettent de mieux comprendre les multiples facettes de cette violence et d’agir de façon circonstanciée. ...

VIOLENCE AU SEIN DU COUPLE ; FRANCE

... Lire [+]

Z