m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  CARON Margherita | enregistrements trouvés : 2

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : V 318 FEM

« Ni Putes, Ni Soumises » : c'est avec ces mots qu'une poignée de femmes des banlieues lance, en janvier 2002, un appel dénonçant les dérives des ghettos et les violences faites aux femmes. En 2003, elles entament "la marches des femmes contre les ghettos et pour l'égalité", qui traverse 23 villes. Lors des actions, débats et rencontres qu'elles mènent dans toute la France, nous assistons à une formidable libération de la parole.
LE FILM : Ni Putes Ni Soumises, Itinéraire d'un combat
Retour sur le chemin parcouru : en 2004, Margherita Caron a suivi les militants de Ni Putes Ni Soumises. A travers les témoignages de Fadela Amara, initiatrice du mouvement, et ceux de jeunes militants, nous découvrons l'histoire du mouvement Ni Putes Ni Soumises, les enjeux de leur combat et les valeurs qu'ils défendent : mixité, égalité, laïcité.
LE LIVRE : Le guide du respect
Inclus dans ce DVD, Le guide du respect, un petit ouvrage rédigé par l’association, pour apprendre aux garçons et aux filles à mieux vivre ensemble.
LES COMPLÉMENTS :
Des personnalités s'engagent : Elisabeth Badinter, Bruno Solo, Jean-Jacques Goldman, Maïté Albagly (Secrétaire générale du Mouvement Français pour le Planning Familial), Bernard Lavilliers, Chahla Chafiq (écrivaine), Jean-Marc Mormeck (champion du monde de boxe), Karl Zéro.
•L'histoire du mouvement • Un humaniste, entretien avec Mohammed Abdi, secrétaire général de NPNS.
• La Web TV, des petits films faits par les militants de NPNS
« Ni Putes, Ni Soumises » : c'est avec ces mots qu'une poignée de femmes des banlieues lance, en janvier 2002, un appel dénonçant les dérives des ghettos et les violences faites aux femmes. En 2003, elles entament "la marches des femmes contre les ghettos et pour l'égalité", qui traverse 23 villes. Lors des actions, débats et rencontres qu'elles mènent dans toute la France, nous assistons à une formidable libération de la parole.
LE FILM : Ni ...

NI PUTES NI SOUMISES ; LUTTE FEMINISTE ; MILITANTISME ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; QUARTIER ; FEMME ; PLANNING FAMILIAL ; ACCOMPAGNEMENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : V 286 FEM

Fadela Amara est présidente de NPNS depuis sa création, en avril 2003. A l'origine, cette appellation volontairement provocatrice est le slogan d'un manifeste publié en janvier 2002, qui visait à dénoncer la discrimination sexuelle que les femmes subissaient de manière croissante dans les banlieues sensibles. La suite est connue : le meurtre de Sohane, une jeunes filles de 17 ans, le 4 octobre 2002, a achevé de décider les initiateurs du mouvement pour une "Marche des femmes contre les ghettos et pour l'égalité". Deux ans après le lancement de la Marche des femmes, canal + consacre la journée du 1er février au mouvement NPNS. Du matin au soir, tous les magazines y feront référence, plus un concert enregistré le 17 janvier à l'Olympia, à Paris.
Fadela Amara est présidente de NPNS depuis sa création, en avril 2003. A l'origine, cette appellation volontairement provocatrice est le slogan d'un manifeste publié en janvier 2002, qui visait à dénoncer la discrimination sexuelle que les femmes subissaient de manière croissante dans les banlieues sensibles. La suite est connue : le meurtre de Sohane, une jeunes filles de 17 ans, le 4 octobre 2002, a achevé de décider les initiateurs du ...

FEMME ISSUE DE l'IMMIGRATION ; CONDITION FEMININE ; ISLAM ; VOILE ISLAMIQUE ; VIOLENCE ENTRE JEUNES ; FRANCE

... Lire [+]

Z