m

Documents  GILLIGAN Carol | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 136 p.
Cote : 201 GIL

Comment résister à l'injustice ? Peut-on vaincre le "capitalisme émotionnel" ? Une éthique du care globale est-elle possible à l'heure des migrations transnationales ? Réunies pour la première fois, trois féministes pionnières de la théorie et de l'éthique du care, la psychologue Carol Gilligan, la sociologue Arlie Hochschild et la politiste Joan Tronto, apportent leurs éléments de réponse avec, en ligne de mire, une injonction : encourager chacun à prendre ses responsabilités pour agir contre l'indifférence des privilégiés. Un événement intellectuel.
Comment résister à l'injustice ? Peut-on vaincre le "capitalisme émotionnel" ? Une éthique du care globale est-elle possible à l'heure des migrations transnationales ? Réunies pour la première fois, trois féministes pionnières de la théorie et de l'éthique du care, la psychologue Carol Gilligan, la sociologue Arlie Hochschild et la politiste Joan Tronto, apportent leurs éléments de réponse avec, en ligne de mire, une injonction : encourager ...

CARE ; MIGRATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 284 p.

Cote : 210 GIL

La morale a-t-elle un sexe ? Les femmes et les hommes ont-ils un sens différent de la moralité ? Une telle question donne la mesure de l'immense débat qu'a suscité le livre de Carol Gilligan, catalyseur des réflexions féministes sur l'éthique du care (imparfaitement traduit par " sollicitude "). Si les analyses en termes de genre sont désormais connues, l'idée de care n'a pas rencontré un aussi large accueil. L'intérêt public grandissant pour les questions d'aide aux personnes vulnérables, et pour les problèmes sociaux et politiques engendrés par la situation inégalitaire des travailleuses/eurs du care et leur circulation au niveau mondial, a permis que les questions théoriques liées au care trouvent une nouvelle pertinence. Il a fallu également que se dissipe le rapport ombrageux du féminisme aux questions morales pour que le care ne soit pas rabattu sur l'idée d'un " service " contraint au profit des plus puissants. Aux Etats-Unis, Une voix différente est le texte le plus lu et le plus cité de la " seconde vague " du féminisme. Il a ouvert un débat politique crucial, entre éthique de la justice et éthique du care, entre une moralité centrée sur l'équité, l'impartialité et l'autonomie et une moralité formulée " d'une voix différente ", reconnue le plus souvent dans l'expérience des femmes, et fondée non sur des principes mais sur une question : comment faire, dans une situation donnée, pour préserver et entretenir les relations humaines qui y sont en jeu ?
La morale a-t-elle un sexe ? Les femmes et les hommes ont-ils un sens différent de la moralité ? Une telle question donne la mesure de l'immense débat qu'a suscité le livre de Carol Gilligan, catalyseur des réflexions féministes sur l'éthique du care (imparfaitement traduit par " sollicitude "). Si les analyses en termes de genre sont désormais connues, l'idée de care n'a pas rencontré un aussi large accueil. L'intérêt public grandissant pour ...

FEMINISME ; ETHIQUE ; HOMME ; FEMME ; TRAVAIL ; EGALITE FEMME HOMME ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; SEXISME ; POLITIQUE ; DROIT ; JUSTICE ; DROITS DES FEMMES ; TRAVAIL DOMESTIQUE ; EDUCATION PARENTALE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; SOCIETE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 269 p.
Cote : 205 GIL

"Cela fait des siècles que nous écoutons les voix des hommes et les théories que leur dicte leur expérience. Plus récemment, nous avons commencé, non seulement à remarquer le silence des femmes, mais aussi, la difficulté d'entendre ce qu'elles disent quand elles prennent la parole." A partir de trois enquêtes psychologiques, Carol Gilligan montre bien que la grande différence entre le masculin et le féminin est une différence de formation et de comportement moral conduisant à deux types psychologiques bien distincts, les femmes se caractérisant par une éthique de sollicitude qui influence leur rapport avec autrui et leur sens des responsabilités. Best-seller aux U.S.A., Une si grande différence est un ouvrage capital du post-féminisme.
"Cela fait des siècles que nous écoutons les voix des hommes et les théories que leur dicte leur expérience. Plus récemment, nous avons commencé, non seulement à remarquer le silence des femmes, mais aussi, la difficulté d'entendre ce qu'elles disent quand elles prennent la parole." A partir de trois enquêtes psychologiques, Carol Gilligan montre bien que la grande différence entre le masculin et le féminin est une différence de formation et de ...

FEMINISME ; GENRE ; FRANCE

... Lire [+]

Z