m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  HEBRARD Monique | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 77 p.
Cote : 122 HEB

Parents, qui avez du mal à comprendre les paroles et comportements de vos enfants à l'âge où ils découvrent l'amour. Jeunes, qui vous demandez pourquoi vos parents réagissent comme cela et comment vous pourriez arriver à parler avec eux.

EDUCATION A LA SEXUALITE ; ADOLESCENT ; ENFANT ; RELATIONS PARENT-ENFANT ; RELATION AMOUREUSE ; RAPPORTS HOMME-FEMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 177 p.
Cote : 145 HEB

Plus de 30 ans après la loi Veil sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG), Monique Hébrard, ancienne journaliste au mensuel Panorama, chroniqueuse au quotidien La Croix, publie "Avortement, la parole confisquée" (éd. Desclée de Brouwer). Son enquête, aux accents sociaux, tout autant que psychologiques et éthiques, dénonce essentiellement le décalage grandissant entre un discours convenu et la réalité vécue par les jeunes femmes d’aujourd’hui. En trois points, les éclairages de Monique Hébrard et de son ouvrage

Pourquoi parler aujourd'hui de l'avortement ? Parce qu'en dépit de quarante ans de généralisation de la contraception, et plus de trente ans après l'adoption de la loi Veil sur l'interruption volontaire de grossesse, le nombre des avortements - autour de 200 000 dans notre pays - n'a guère diminué. Et si, constate Monique Hébrard, le discours des féministes des années soixante-dix résonne encore dans la mentalité ambiante, il ne fait plus référence dans la réalité du vécu des jeunes femmes d'aujourd'hui. Il est donc urgent de libérer la parole et de permettre un " parler vrai ", car, la plupart du temps, ces femmes se retrouvent radicalement face à elles-mêmes, souvent dans la solitude, devant une décision empreinte d'une grande gravité, et parfois dans la souffrance d'un deuil nié et tu. Sans complaisance, cette large enquête touche à la fois les questions sociales, culturelles, psychologiques, éthiques, sans écarter les hommes du propos. Dans les derniers chapitres, Monique Hébrard, qui s'affirme catholique, propose une relecture à la fois positive et critique des grands textes de l'Eglise sur ce sujet. Et si Jésus était là, se demande-t-elle enfin, nul doute qu'il serait miséricordieux et doux avec celles qui portent le poids et les blessures d'un acte lourd. Comme d'ailleurs le sont de nombreux catholiques qui accompagnent ces femmes et ces hommes en détresse.

Avertissement de la documentation du MFPF : Attention, ce livre, dont l'auteur est catholique pratiquante, et qui se présente comme une enquête auprès des femmes, n'est pas neutre. Son analyse repose sur la théologie et s'affirme contre les féministes. Sans s'afficher ouvertement anti-IVG, il insiste sur la solitude et la souffrance de l'avortement chez les femmes.
Plus de 30 ans après la loi Veil sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG), Monique Hébrard, ancienne journaliste au mensuel Panorama, chroniqueuse au quotidien La Croix, publie "Avortement, la parole confisquée" (éd. Desclée de Brouwer). Son enquête, aux accents sociaux, tout autant que psychologiques et éthiques, dénonce essentiellement le décalage grandissant entre un discours convenu et la réalité vécue par les jeunes femmes ...

AVORTEMENT ; OPPOSITION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 576 p.
Cote : 202 FEM

Vingt-sept femmes nous disent le FÉMINISME, ses problèmes, ses luttes, ses espérances pour demain. Qu'à chaque femme soient reconnues sa dignité de personne humaine, l'autonomie et la responsabilité de soi, de son corps, de sa vie, la liberté telle est l'ambition féministe. Quelle femme pourrait n'y pas souscrire, mais aussi quel homme,. qui se réclament des valeurs et des fondements laïques de la démocratie? Le féminisme, au fond, est une impérieuse et moderne exigence pour toute personne éprise d'égalité, de liberté. Le combat qu'il exige contre le patriarcat, ce mode d'organisation sociale fondé sur la domination des femmes par les hommes, devrait être commun. Il ne' l'est guère... Ces vingt-sept paroles de femmes, en éclairant l'histoire récente, les histoires multiples du féminisme, ses acquis et ses manques, interpellent chacun de nous au plus profond, au plus obscur aussi, de notre conception de la société, des rapports sociaux, de la relation hommefemme. Et ce témoignage collectif, riche et dérangeant, est un appel, une incitation forte à inventer ensemble un autre avenir.
Vingt-sept femmes nous disent le FÉMINISME, ses problèmes, ses luttes, ses espérances pour demain. Qu'à chaque femme soient reconnues sa dignité de personne humaine, l'autonomie et la responsabilité de soi, de son corps, de sa vie, la liberté telle est l'ambition féministe. Quelle femme pourrait n'y pas souscrire, mais aussi quel homme,. qui se réclament des valeurs et des fondements laïques de la démocratie? Le féminisme, au fond, est une ...

FEMINISME ; CONDITION FEMININE ; FRANCE ; LUTTE FEMINISTE ; ANNÉES 70 ; ANNÉES 80 ; ANNÉES 90 ; PLANNING FAMILIAL ; HISTOIRE ; TEMOIGNAGE

... Lire [+]

Z