m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  HENRY Natacha | enregistrements trouvés : 9

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 237 p.
Cote : B RIC

Portrait de Marthe Richard, connue pour avoir donné son nom à la loi de 1946 pour la fermeture des maisons closes. Ancienne prostituée, elle est espionne pour la France pendant la Première Guerre mondiale, aviatrice, puis élue au conseil de Paris à la Libération.

BIOGRAPHIE ; PROSTITUTION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 279 p.
Cote : B CUR

Une grande scientifique peut en cacher une autre...
Sans sa soeur aînée Bronia, Marie Curie serait restée gouvernante d’enfants. Elle n’aurait jamais gagné Paris pour s’inscrire à la Sorbonne, ni épousé Pierre Curie, sans doute pas découvert la radioactivité et encore moins obtenu deux prix Nobel. Sans Marie, Bronia Dluska ne serait pas devenue l’une des premières femmes médecins, elle n’aurait pas ouvert le meilleur sanatorium de Pologne ni dévoué autant d’énergie à ses engagements, côtoyant les esprits les plus brillants de son temps. Entre la Pologne et Paris, de 1867 à 1934, les deux femmes ont tout partagé, ambitions professionnelles, douleurs de l’histoire, joies et drames privés. Toujours présentes l’une pour l’autre, travailleuses acharnées, Bronia et Marie étaient intimement convaincues que le progrès scientifique apporterait le bonheur à leurs semblables. Mais pour elles la famille passait avant tout. C’est le portrait croisé de ces pionnières, aux destins indissociables, que raconte Natacha Henry pour la première fois.
Une grande scientifique peut en cacher une autre...
Sans sa soeur aînée Bronia, Marie Curie serait restée gouvernante d’enfants. Elle n’aurait jamais gagné Paris pour s’inscrire à la Sorbonne, ni épousé Pierre Curie, sans doute pas découvert la radioactivité et encore moins obtenu deux prix Nobel. Sans Marie, Bronia Dluska ne serait pas devenue l’une des premières femmes médecins, elle n’aurait pas ouvert le meilleur sanatorium de Pologne ni ...

BIOGRAPHIE ; RECHERCHE SCIENTIFIQUE ; MEDECINE ; POLOGNE ; FEMME ; RELATION FRERE-SOEUR

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 182 p.
Cote : 233 DEL

Ce livre s’adresse à un large public, celui qui a suivi l’« affaire DSK ». Son sujet n’est pas l’affaire judiciaire (qui ne fait que commencer). Il ne traite pas non plus des agressions sexuelles. Son sujet est le sexisme comme idéologie rationalisant les atteintes aux droits des femmes. Il analyse les réactions à l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn à New York le 14 mai 2011, puis à son inculpation. Ces réactions, qui ont été majoritairement celles de ses amis politiques, révèlent en fait l’attitude de la majorité des hommes politiques et journalistes français. Ceux-ci ont commencé par déclarer qu’il ne pouvait en aucun cas être coupable des faits qui lui sont reprochés, parce qu’il en serait incapable. Ils ont exprimé une incrédulité totale quant à la possibilité même du crime et ont comparé la situation faite à DSK à un véritable calvaire. La possibilité même du crime a été déniée : soit parce que l’accusation du procureur était fausse – ce qui revenait à dire que la femme de chambre qui l’avait dénoncé mentait –, soit parce qu’aux USA on confond sexualité et crime.
Ce livre s’adresse à un large public, celui qui a suivi l’« affaire DSK ». Son sujet n’est pas l’affaire judiciaire (qui ne fait que commencer). Il ne traite pas non plus des agressions sexuelles. Son sujet est le sexisme comme idéologie rationalisant les atteintes aux droits des femmes. Il analyse les réactions à l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn à New York le 14 mai 2011, puis à son inculpation. Ces réactions, qui ont été majoritairement ...

VIOL ; FEMME ; EGALITE FEMME HOMME ; JUSTICE ; PROCES ; FEMINISME ; SEXISME ; ETATS-UNIS ; FRANCE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; PATRIARCAT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 318 p.
Cote : 231 HEN

Chaque année, des milliers de femmes fuient leur domicile en pleine nuit, courent en larmes chez une amie, sont sauvées in extremis par les voisins ou atterrissent aux urgences, victimes de coups, de brûlures, de viol conjugal... Pour quitter un homme violent, il faut du courage. Du courage, mais aussi des volontaires prêts à tendre la main. Qui ne pensent pas que «si elle reste, c'est qu'elle aime ça». Car, dans tous les milieux, si elle reste, c'est qu'elle ne sait ni comment partir ni où aller. Surtout si elle a des enfants. Partir c'est échapper aux coups et se libérer des reproches incessants, des mots qui blessent, d'une emprise psychologique qui enferme dans une cage parfois dorée. Pendant plusieurs mois, Natacha Henry s'est immergée dans un foyer d'accueil pour femmes battues. Frapper n'est pas aimer fait ainsi entendre Fatou, Djamila, Christine et les autres, avec leurs soucis, leurs peurs et leurs éclats de rire. Bien loin d'une descente dans un quotidien misérabiliste, ce livre donne de l'espoir. Il nous fait rencontrer des policiers formés à l'écoute des victimes, des assistantes sociales qui conseillent les plus vulnérables, des médecins qui refusent de croire au «je me suis cognée contre la porte» et des magistrats qui ne sont pas dupes devant la comédie des agresseurs. Partant du constat que le silence encourage les violences, Natacha Henry a choisi de donner la parole aux acteurs et aux actrices de terrain. Pour que les victimes sachent qu'elles ne sont pas seules.
Chaque année, des milliers de femmes fuient leur domicile en pleine nuit, courent en larmes chez une amie, sont sauvées in extremis par les voisins ou atterrissent aux urgences, victimes de coups, de brûlures, de viol conjugal... Pour quitter un homme violent, il faut du courage. Du courage, mais aussi des volontaires prêts à tendre la main. Qui ne pensent pas que «si elle reste, c'est qu'elle aime ça». Car, dans tous les milieux, si elle reste, ...

VIOLENCE AU SEIN DU COUPLE ; FEMME ; VICTIME ; TEMOIGNAGE ; ENQUETE ; CENTRE D'HEBERGEMENT ; POLICE ; TRAVAILLEUR SOCIAL ; MEDECIN ; AUTEUR DE VIOLENCES ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 189 p.
Cote : 216.3 HEN

Quarante ans après un fameux printemps louant l'égalité sexuelle et la libération de la femme, un vent mauvais et contre-révolutionnaire souffle sur notre pays. Les " moralitaires ", ces faux branchés mais vrais réacs tentent en effet d'imposer leur vision archaïque de la place des femmes dans la société. Cible privilégiée de leurs attaques misogynes: la " fille facile ", celle qui couche le premier soir, celle qui est la maîtresse du patron, celle qui porte un string jugé trop apparent... Véritable sorcière des temps modernes, la " fille facile " - " traînée ", " pétasse " ou " te-pu " - est même devenue, pour certains, le symbole d'une femme " trop libre ", cette femme du XXIe siècle qui les effraie tellement. À travers cet ouvrage mêlant enquête minutieuse et réflexions percutantes, Natacha Henry dresse un réquisitoire implacable contre un certain sexisme ambiant si politiquement correct. Et la journaliste d'affirmer (et de démontrer!) : Non ! Les filles faciles n'existent pas !

Quarante ans après un fameux printemps louant l'égalité sexuelle et la libération de la femme, un vent mauvais et contre-révolutionnaire souffle sur notre pays. Les " moralitaires ", ces faux branchés mais vrais réacs tentent en effet d'imposer leur vision archaïque de la place des femmes dans la société. Cible privilégiée de leurs attaques misogynes: la " fille facile ", celle qui couche le premier soir, celle qui est la maîtresse du patron, ...

SEXISME ; IMAGE DES FEMMES ; IMAGE DU CORPS ; FEMINISME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 238 p.
Cote : 235 HEN

Hawa Gréou est d'origine malienne et dans sa famille on est exciseuse de mère en fille. Lorsqu'elle débarque à Paris, Hawa perpétue la terrible tradition et ce, alors qu'elle sait parfaitement que l'excision est interdite en France. Chaque année, des dizaines de filles sont ainsi mutilées, les parents musulmans brisant à jamais leurs vies de femmes. Hawa Gréou est donc un bourreau, la première exciseuse condamnée à de la prison ferme par la justice française. La femme qui l'a fait condamner est l'avocate Linda Weil-Curiel, dont la lutte contre l'excision est le plus grand combat. Pour la première fois, ces deux femmes que tout oppose, se retrouvent pour un dialogue exceptionnel. Au fil des pages, Hawa Gréou raconte son initiation au Mali et parle de ce qui se passe en France, de ces milliers de filles excisées en secret. Elle décrit une situation insoupçonnable et raconte l'insoutenable. Un état des lieux alarmant sur une question de société qui dérange. Un témoignage qui révèle les réseaux secrets de l'excision en France.
Hawa Gréou est d'origine malienne et dans sa famille on est exciseuse de mère en fille. Lorsqu'elle débarque à Paris, Hawa perpétue la terrible tradition et ce, alors qu'elle sait parfaitement que l'excision est interdite en France. Chaque année, des dizaines de filles sont ainsi mutilées, les parents musulmans brisant à jamais leurs vies de femmes. Hawa Gréou est donc un bourreau, la première exciseuse condamnée à de la prison ferme par la ...

EXCISION ; MUTILATION SEXUELLE ; AUTEUR DE VIOLENCES ; MALI ; FRANCE ; FILLE ; JUSTICE ; PROCES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : V 359 FEM

40 programmes courts de 1 min chacun sur des thèmes aussi variés que l'orientation professionnelle, la science, la recherche, la place des femmes dans l'histoire, les métiers, la mixité dans l'entreprise, l'accès au marché du travail, la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale, l'aménagement des temps de travail, les crèches en entreprise, et enfin sur les rapports homme femmes, les violences conjugales, l'image des femmes dans les médias, les rapports hommes femmes, l'égalité biologique, la parité, la responsabilité, la parité en politique, en association, en milieu rural, ...
40 programmes courts de 1 min chacun sur des thèmes aussi variés que l'orientation professionnelle, la science, la recherche, la place des femmes dans l'histoire, les métiers, la mixité dans l'entreprise, l'accès au marché du travail, la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale, l'aménagement des temps de travail, les crèches en entreprise, et enfin sur les rapports homme femmes, les violences conjugales, l'image des femmes dans ...

EGALITE FEMME HOMME ; FEMME ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; MÉTIER ; ORIENTATION SCOLAIRE ; GENRE ; SEXISME ; TRAVAIL ; MIXITE ; VIE FAMILIALE ET RELATIONNELLE ; MATERNITE ; IMAGE DES FEMMES ; PARITE ; VIOLENCE AU SEIN DU COUPLE ; SPORT ; PREVENTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- p. 7-40
Cote : 216 SEX

Au sommaire du N° 37
•Le sexisme au quotidien, par Natacha Henry
•Les déboires de la loi anti-sexiste, Entretien avec Yvette Roudy
•Sexisme et normes juridiques: faut-il une loi?, par Marie-Cécile Moreau
•Image et discrimination en Europe, par Geneviève Fraisse
•Le féminisme est-il soluble dans l'anti-racisme? par Liliane Kandel
•L'invention de la pornographie, par Ruwen Ogien
•La nation sexuée, par Rada Ivekovic.

SEXISME ; FEMINISME ; VOILE ISLAMIQUE ; EUROPE ; RACISME ; ASPECT JURIDIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 152 p.
Cote : 230 HEN

Deuxième édition. Quelque part entre la drague, les insultes ou le harcèlement sexuel, il existe chez certains hommes une façon plus ou moins vulgaire et équivoque de s'en prendre aux femmes... En une phrase ou deux, ils sexualisent la relation et mettent leur interlocutrice en position d'infériorité. Aucune loi n'interdit ces comportements - serait-ce pertinent ? Mais la société les tolère et incite même les femmes à trouver cela drôle et sympathique. Or, qu'elles en profitent pour mesurer leur séduction, qu'elles raillent ces propos ou qu'elles en souffrent, les femmes ne s'en réjouissent jamais. Après le harcèlement sexuel, après le harcèlement moral, le temps est enfin venu de reconnaître cette zone grise que les femmes désignent en parlant des "mecs lourds". Du regard trop appuyé au commentaire déplacé en passant par la remarque "limite", Natacha Henry s'efforce, en journaliste, en essayiste, de décrire et d'analyser ces comportements qu'elle baptise du nom de "paternalisme lubrique" et qui ponctuent le quotidien des femmes. Identifier et dénoncer le phénomène, pour mieux le prévenir, tel est le sens de ce livre.
Deuxième édition. Quelque part entre la drague, les insultes ou le harcèlement sexuel, il existe chez certains hommes une façon plus ou moins vulgaire et équivoque de s'en prendre aux femmes... En une phrase ou deux, ils sexualisent la relation et mettent leur interlocutrice en position d'infériorité. Aucune loi n'interdit ces comportements - serait-ce pertinent ? Mais la société les tolère et incite même les femmes à trouver cela drôle et ...

SEXISME ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; HARCELEMENT SEXUEL ; FRANCE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Auteurs
Descripteurs

Z