m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  LE GARREC Evelyne | enregistrements trouvés : 6

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 221 p.
Cote : 252 SEV

Séverine (1855-1929) première femme journaliste à vivre de ses chroniques, élève et amie de Jules Vallès, en révolte contre tout sectarisme, tout autoritarisme, irrespectueuse des règlements; libertaire, pacifiste, elle fut une brillante polémiste.

XIXe SIECLE ; LUTTE FEMINISTE ; PRESSE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 251 p.
Cote : 214.1 LEG

Dans cette histoire à plusieurs voix, des femmes de tous âges et de toutes conditions sociales, privées d'homme par le célibat, le veuvage ou le divorce, racontent leur solitude et l'itinéraire qui les a menées de la rupture du couple à la liberté assumée et revendiquée.

CONDITION FEMININE ; ASPECT SOCIOLOGIQUE ; FEMINISME ; CELIBAT ; DIVORCE ; VEUVAGE ; MERE CELIBATAIRE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 254 p.
Cote : 108 ARN

N° 25-26 PRINTEMPS ÉTÉ 85
Les années 80
Modes de vie du temps présent
Le miroir éclate : les représentations culturelles
Mythe ou libération

HOMOSEXUALITE ; HOMOSEXUALITE FEMININE ; HOMOSEXUALITE MASCULINE ; MEDIA ; SOCIETE ; COMPORTEMENT SEXUEL ; MILITANTISME ; CINEMA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 278 pages
Cote : 108 LEV

La réprobation publique les enfermait naguère dans le placard du silence et de la clandestinité. Aujourd'hui, des lesbiennes sont interviewées à visage découvert par la télévision et descendent dans la rue pour la désormais traditionnelle manifestation des homosexuels. Certaines font bénir leur union, d'autres revendiquent pour leur couple le statut de concubinage. Les lesbiennes, dit-on, sont sorties du « placard ». Mais au-delà des slogans et des apparences, derrière la nouvelle tolérance affichée par la société, qu'en est-il de la réalité quotidienne des « femmes qui s'aiment » ? De Paris, de province, de Berlin, elles ont été nombreuses à accepter d'en témoigner ici. Expériences plurielles, souvent contradictoires, d'où se dégage non le portrait-robot de « la » lesbienne 1984, mais un kaléidoscope de visages de femmes, riches précisément de leur pluralité et de leurs contradictions. A toutes cependant, ou presque, est commune la lutte douloureuse, parfois longue, qu'elles ont dû mener - et d'abord contre elles-mêmes - pour que puissent émerger la conscience et l'acceptation de leur véritable désir sexuel. Car, si la loi ne réprime plus l'homosexualité, l'hétérosexualité garde force de loi et reste le modèle unique et contraignant. Dès lors, peut-on parler de liberté de choix ? Ce que disent les lesbiennes pose à toutes les femmes la question de leur droit à l'autodétermination sexuelle et de la « révolution culturelle » qui, seule, rendrait possible l'exercice de ce droit.
La réprobation publique les enfermait naguère dans le placard du silence et de la clandestinité. Aujourd'hui, des lesbiennes sont interviewées à visage découvert par la télévision et descendent dans la rue pour la désormais traditionnelle manifestation des homosexuels. Certaines font bénir leur union, d'autres revendiquent pour leur couple le statut de concubinage. Les lesbiennes, dit-on, sont sorties du « placard ». Mais au-delà des slogans et ...

HOMOSEXUALITE FEMININE ; TEMOIGNAGE ; DESIR ; LEGISLATION ; VIE FAMILIALE ET RELATIONNELLE ; SOCIETE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 48 pages
Cote : 216.1 LAO

1. La parole est aux femmes cadres
- Il faut en finir avec l'exploitation des travailleuses
- Les femmes cadres ? Je voudrais qu'elles en parlent
- L'inconfortable carrière des femmes ingénieures
- Beaucoup de femmes dans la banque maix exclues du pouvoir
- Femmes cadres dans les assurances : conformistes ou agressives
à la Sécurité sociale : inspiratrices ou amuseuses
- La solitude particulière des secrétaires de direction
2. La syndicalisation des femmes
- Des obstacles à la syndicalisation des travailleuses par les syndicalistes de la CGT
- Comment des travailleuses de Toulon ont avancé leur réflexion à partir d'une lutte pour obtenir des crèches
- On ne fera pas le socialisme
1. La parole est aux femmes cadres
- Il faut en finir avec l'exploitation des travailleuses
- Les femmes cadres ? Je voudrais qu'elles en parlent
- L'inconfortable carrière des femmes ingénieures
- Beaucoup de femmes dans la banque maix exclues du pouvoir
- Femmes cadres dans les assurances : conformistes ou agressives
à la Sécurité sociale : inspiratrices ou amuseuses
- La solitude particulière des secrétaires de direction
2. La s...

FEMME ; TRAVAIL ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; MÉTIER ; SYNDICALISME ; SYNDICAT ; FRANCE ; CRECHE ; POUVOIR ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 311p.
Cote : B SEV

Née sous le Second Empire, en 1857, Séverine - de son vrai nom Caroline Rémy - fut, à la charnière entre deux siècles, la première femme journaliste professionnelle à gagner très largement - sa vie dans la presse et à y réussir en vedette. Personnalité éclatante et vulnérable, provocatrice et contradictoire, elle aida Jules Vallès à relancer le Cri du Peuple en 1883. Puis elle quitta la presse socialiste, trop sectaire et dogmatique à son gré, pour faire carrière dans des journaux bourgeois et réactionnaires et, plus tard, à la Fronde, le quotidien féministe. Malgré la diversité de ses tribunes, elle réalisa ce tour de force de ne pas abdiquer sa liberté d'écrire et de penser. Ambitieuse, avide de succès, elle n'hésita pourtant jamais à risquer sa carrière pour une idée. Toujours à contre-courant de l'opinion dominante, elle défendit les anarchistes contre la répression, prit parti pour Dreyfus en 1897, et pour la paix en 1914. Son refus de toutes les idéologies totalitaires la poussa en 1923 hors du parti communiste auquel elle avait adhéré dans l'enthousiasme de la Révolution russe. Peu avant sa mort elle dénonçait l'horreur du fascisme sans pour autant cesser d'attaquer les socialistes «autoritaires» et leur puritanisme, dont elle avait été constamment victime comme femme. «Parente de Louise Michel par la sincérité, cousine de Déroulède par les moulins à vent, rosse et mélancolique», elle mourut en 1929. Nous ne l'oublierons plus.
Née sous le Second Empire, en 1857, Séverine - de son vrai nom Caroline Rémy - fut, à la charnière entre deux siècles, la première femme journaliste professionnelle à gagner très largement - sa vie dans la presse et à y réussir en vedette. Personnalité éclatante et vulnérable, provocatrice et contradictoire, elle aida Jules Vallès à relancer le Cri du Peuple en 1883. Puis elle quitta la presse socialiste, trop sectaire et dogmatique à son gré, ...

FEMME ; HISTOIRE ; FEMINISME ; POLITIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Z