m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  LERIDON Henri | enregistrements trouvés : 33

O

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 509 p.
Cote : 520 LER

Toute réflexion sur le devenir d’une société humaine passe par une analyse de ses capacités à se reproduire et à assurer le maintien ou la croissance de sa population. Ces questions ont longtemps été le propre des philosophes ou relevaient de la morale, de la religion ou de la politique. À partir du XIXe siècle, on voit apparaître une théorisation de la fécondité, notamment à travers Malthus et son Essai sur le principe de population. La transition démographique des pays européens et les transformations sociales et économiques qui l’accompagnent, induisent de nouveaux comportements démographiques qui appellent de nouvelles formulations théoriques. Le développement des données statistiques a permis de rationaliser l’analyse de ces comportements et de les mesurer à travers différents indicateurs, pour tenter d’expliquer la baisse de la fécondité, tant au niveau individuel que général. Mais les indicateurs ne suffisent pas : il faut les resituer dans leur contexte. Historiens, anthropologues, sociologues, économistes ont, par leurs différents apports, amélioré l’édifice théorique en cherchant à expliquer les comportements familiaux : structures sociales et culturelles, choix économiques, évolutions historiques et adaptations des populations ont influencé les décisions en matière de fécondité. Autant d’aspects théoriques qui sont ici mis en lumière à travers une sélection de textes dont les analyses ont été déterminantes pour l’évolution et la connaissance de la discipline.
Première partie : Les précurseurs
Deuxième partie : Cadres analytiques structurés
Troisième partie. Cadres théoriques thématiques
Toute réflexion sur le devenir d’une société humaine passe par une analyse de ses capacités à se reproduire et à assurer le maintien ou la croissance de sa population. Ces questions ont longtemps été le propre des philosophes ou relevaient de la morale, de la religion ou de la politique. À partir du XIXe siècle, on voit apparaître une théorisation de la fécondité, notamment à travers Malthus et son Essai sur le principe de population. La ...

FECONDITE ; SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE ; FEMME ; POLITIQUE FAMILIALE ; HISTOIRE ; DEMOGRAPHIE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 30 - n° 1 - 128 p.
Cote : P 11

En utilisant la notion de « production d’enfants », le titre du dernier numéro de Nouvelles Questions Féministes n’a pas pour but de choquer, mais de revisiter une réalité complexe. Au lieu d’analyser la « maternité », les spécialistes observent les investissements que la production d’enfants nécessite en travail, en temps et en savoir-faire au niveau de l’organisation de la société dans son ensemble, et le prix, qui reste très élevé, payé par les femmes qu’elles aient ou non des enfants. Quand elles travaillent à temps partiel, elles cumulent les jobs rémunérés et non rémunérés. Leur fonction est peu valorisée dans l’entreprise parce qu’elles manqueraient d’engagement professionnel afin de materner leurs enfants. A l’inverse, quand elles travaillent à plein temps et occupent un poste à responsabilités, elles encaissent des récriminations parce qu’elles délègueraient trop de tâches éducatives à des mandataires extérieures. Leurs collègues et leurs voisins se méfient d’elles et les jugent incapables de mener de front carrière et maternité, incapables aussi d’accorder cette subtile priorité à la maternité exigée par le modèle dominant de l’« identité féminine ». Un modèle qui s’impose aussi aux maternités lesbiennes. Ce numéro de NQF montre que la pression économique et sociale est si bien rôdée qu’elle parvient à culpabiliser et à discriminer les femmes avec ou sans enfants, avec ou sans travail salarié, avec ou sans conjoint, hétérosexuelles ou lesbiennes. Aussi, la production d’enfants engendre des inégalités qui s’élargissent aux dimensions de la planète : des femmes défavorisées dans les pays dits émergents produisent des enfants pour des couples aisés des pays développés.
EDITO
"Produire des enfants" aujourd'hui: un défi pour l'analyse féministe (Anne-Françoise Praz, Marianne Modak, Françoise Messant)
GRAND ANGLE
Les maternités dites tardives en France: enjeu de santé publique ou dissidence sociale? (Laure Moguérou, Nathalie Bajos, Michèle Ferrand, Henri Leridon)
N'est pas mère qui veut. Le paradoxe de l'adoption internationale (Fenneke Reysoo, Pien Bos)
L'injonction à l'homoparentalité, cache-sexe de l'éros lesbien (Hélène Joly)
Du désir de procréer: des cultures plus naturalistes que la Nature? (Priscille Touraille)
CHAMP LIBRE
Maternité et rapports intergénérationnels en Suisse: un essai d'économie féministe (Mascha Madörin)
À la mémoire de Michèle Causse, une grande figure du lesbianisme politique (Françoise Armengaud)
PARCOURS
Entretien avec Karine Clerc, travailleuse sociale de proximité (Marianne Modak, Françoise Messant)
COMPTE RENDUS
Florence Degavre, Martine Chaponnière, Mélanie Jouitteau, Bérengère Marques-Pereira, Françoise Messant-Laurent, Christine Delphy
En utilisant la notion de « production d’enfants », le titre du dernier numéro de Nouvelles Questions Féministes n’a pas pour but de choquer, mais de revisiter une réalité complexe. Au lieu d’analyser la « maternité », les spécialistes observent les investissements que la production d’enfants nécessite en travail, en temps et en savoir-faire au niveau de l’organisation de la société dans son ensemble, et le prix, qui reste très élevé, payé par ...

MATERNITE ; PARENTALITE ; FEMINISME ; HOMOPARENTALITÉ ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; TRAVAIL DOMESTIQUE ; EDUCATION PARENTALE ; TEMPS PARENTAL ; TRAVAIL A TEMPS PARTIEL ; INJONCTION ; DESIR D'ENFANT ; HOMOSEXUALITE FEMININE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 471
Cote : P 25

La fertilité des couples pourrait avoir légèrement diminué depuis quelques décennies dans plusieurs pays industriels, et certains se demandent si cela ne risque pas d’entraîner un déclin de la population. Cette crainte est en grande partie infondée comme nous l’explique Henri Leridon qui fait ici le point sur la fertilité de l’espèce humaine.

FERTILITE ; DEMOGRAPHIE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 3-4 - p. 409-604
Cote : P 18

N. BAJOS, H. LERIDON, -Introduction au dossier.
N. RAZAFINDRATSIMA, K SHIMBA -La déperdition dans la cohorte Cocon entre 2000 et 2002.
C.ROSSIER, H. LERIDON -Pilule et préservatif, substitution ou association? Une analyse des biographies contraceptives des jeunes femmes en France de 1978 à 2000 .
N. BAJOS, H.LERIDON , J. BOUYER, JOB-SPIRA, D.HASSOUN, P. OUSTRY, - Les inégalités sociales d'accès à la contraception en France.
C, MOREAU N. BAJOS, J. BOUYER- De la confusion de langage à l'oubli: la déclaration des IVG dans les enquêtes quantitatives en population générale.
N. BAJOS, H. LERIDON, -Introduction au dossier.
N. RAZAFINDRATSIMA, K SHIMBA -La déperdition dans la cohorte Cocon entre 2000 et 2002.
C.ROSSIER, H. LERIDON -Pilule et préservatif, substitution ou association? Une analyse des biographies contraceptives des jeunes femmes en France de 1978 à 2000 .
N. BAJOS, H.LERIDON , J. BOUYER, JOB-SPIRA, D.HASSOUN, P. OUSTRY, - Les inégalités sociales d'accès à la contraception en France.
C, MOREAU N. BAJOS, ...

CONTRACEPTION ; ENQUETE ; STATISTIQUE ; AVORTEMENT ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : 503 GOU

- Accès au droit, services d'accès aux droits, tribunal d'instance, maison de justice et de droit...

JUSTICE ; DROIT ; CITOYENNETÉ ; ACCES ; INFORMATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 200 p.
Cote : 703 BOI

1. Evolution de la notion de paternité
(Evolution du père, la nouvelle paternité aux Etats Unis, les nouveaux-pères en France, notion de paternité en droit)
2. Le rôle du père dans la décision d'avoir une enfant
(attitudes des hommes, attitudes des femmes, comportements face à la paternité en italie, jeunes pères aujourd'hui)
3. Les paternités possibles, volontaires ou refusées
- Stérilité, adoption, insémination artificielle
- Les hommes et la planification familiale (contraception, IVG, vasectomie,)
4. Les nouvelles relations entre les hommes et les femmes
(Femme décideuse et nouvelle mère, malaise masculin face aux attitudes féministes)
5. Le père et la grossesse
(couvade, sexualité de l'homme au cours de la grossesse, relations père enfant au cours de la grossesse)
6. Le père et la naissance de l'enfant
(présence du père à l'accouchement, père et le nouveau né, attitude de spères face à une grossessse prématurée, paternité à lk'épreuve de la première année, ...)

Tables rondes :
- Le paternage
- Le travail professionnel des femmes et l'évolution des rôles dans le couple
- Les droits du père
1. Evolution de la notion de paternité
(Evolution du père, la nouvelle paternité aux Etats Unis, les nouveaux-pères en France, notion de paternité en droit)
2. Le rôle du père dans la décision d'avoir une enfant
(attitudes des hommes, attitudes des femmes, comportements face à la paternité en italie, jeunes pères aujourd'hui)
3. Les paternités possibles, volontaires ou refusées
- Stérilité, adoption, insémination artificielle
- Les hommes et ...

PATERNITE ; HISTOIRE ; PÈRE ; HOMME ; PARENTALITE ; DESIR D'ENFANT ; GROSSESSE NON DÉSIRÉE ; NON DESIR D'ENFANT ; CONTRACEPTION ; AVORTEMENT ; STERILITE ; STERILISATION VOLONTAIRE MASCULINE ; INSEMINATION ARTIFICIELLE AVEC DONNEUR ; DON DE SPERME ; VASECTOMIE ; CONTRACEPTION MASCULINE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; RAPPORTS HOMME-FEMME ; SEXUALITE MASCULINE ; RELATIONS PARENT-ENFANT ; ACCOUCHEMENT ; NOUVEAU-NÉ ; ACCOUCHEMENT PREMATURE ; PREMIER ENFANT ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; FEMINISME ; DROIT ; FAMILLE ; TRAVAIL ; TEMPS PARENTAL ; FEMME ; ANNÉES 80 ; FRANCE ; ETATS-UNIS ; ITALIE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 514 pages
Cote : 217 TOC

Trois articles intéressants dans ce numéro de revue :
- Retard au mariage et délais d'insertion dans la vie professionnelle / L. Roussel p. 3983-396
- Incidences de l'activité féminine sur la participation du père à la vie familiale / C. Gokalp et H. Leridon p. 397-418
- D'un monde à l'autre : du travail commun dans la famille à l'activité professionnelle hors du foyer / A. Girard p. 419-428

ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; TRAVAIL ; FEMME ; MARIAGE ; INSERTION PROFESSIONNELLE ; PÈRE ; TRAVAIL DOMESTIQUE ; EGALITE FEMME HOMME ; SALARIAT ; ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE ; ETATS-UNIS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 2008 - p. 315-332
Cote : 100 BAJ

En raison des transformations profondes des comportements familiaux et conjugaux depuis les années 1960, les biographies sexuelles et affectivves sont devenues plus complexes, pluss diversifiées, de moins en moins identifiées à l'institution du mariage. La vie sexuelle adulte ne se limite plus à la vie avec un conjoint, mais comprend des phases où les individus ont des partenaires sexuels occasionnels et d'autres où ils ont des partenaires stables non cohabitants ou de nouvelles relations qui commmencent. Les personnes qui viennent de rencontrer un nouveau partenaire et celles qui cohabitent avec un conjoint depuis une durée plus ou moins longue n'ont probablement pas la même expérience des rapports sexuels et la gestion des risques.
En raison des transformations profondes des comportements familiaux et conjugaux depuis les années 1960, les biographies sexuelles et affectivves sont devenues plus complexes, pluss diversifiées, de moins en moins identifiées à l'institution du mariage. La vie sexuelle adulte ne se limite plus à la vie avec un conjoint, mais comprend des phases où les individus ont des partenaires sexuels occasionnels et d'autres où ils ont des partenaires ...

SEXUALITE ; ENQUETE ; RELATION SEXUELLE ; COMPORTEMENT SEXUEL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 2008 - p. 215-242
Cote : 100 BAJ

Les trajectoires conjugales se diversifient. Le mariage n'est plus un passage obligé, les ruptures sont plus fréquentes (avant comme après le mariage, le cas échéant) et les exigences à l'égard du couple idéal semblent s'accroitre.

SEXUALITE ; ENQUETE ; FEMME ; HOMME ; RAPPORTS HOMME-FEMME ; RELATION SEXUELLE ; RELATION AMOUREUSE ; RENCONTRE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 439 - P. 1-4
Cote : P 25

En France, la limitation volontaire des naissances a commencé à se répandre dès la seconde moitié du XVIIIe siècle, bien avant l’apparition des méthodes médicales de contraception. Elle a conduit à une baisse de la fécondité moyenne de près de 5 enfants par femme au milieu du xviiie siècle à 2,5 au début du xxe siècle. Pour limiter le nombre de leurs enfants, les couples pratiquaient à cette époque principalement le retrait ou l’abstinence. La première de ces méthodes ayant une efficacité contraceptive imparfaite, et la seconde étant difficile à observer de façon permanente, il en résultait qu’une partie des grossesses étaient non désirées. De moins en moins acceptées, notamment après la Seconde Guerre mondiale, elles ont conduit les femmes à revendiquer ouvertement le droit d’avoir « un enfant si je veux, quand je veux » comme l’a popularisé un slogan du Mouvement français pour le planning familial à la fin des années 1970. L’un des obstacles ’accès à la contraception et réprimant l’avortement Le mouvement d’opinion a conduit à l’adoption le 28 décembre 1967 de la loi Neuwirth libéralisant l’usage de la contraception en France, sans pour autant autoriser la propagande anti-conceptionnelle ni l’avortement
(1). La diffusion de nouvelles méthodes contraceptives plus efficaces (2) s’accélère alors, le taux d’utilisation de la pilule chez les femmes de 20 à 44 ans ne souhaitant pas d’enfant passant de 5 % en 1970 à 37 % en 1978 et atteignant 60 % aujourd’hui [1]. Quarante ans après l’adoption de la loi Neuwirth, qu’en est-il de la maîtrise de la fécondité ?
En France, la limitation volontaire des naissances a commencé à se répandre dès la seconde moitié du XVIIIe siècle, bien avant l’apparition des méthodes médicales de contraception. Elle a conduit à une baisse de la fécondité moyenne de près de 5 enfants par femme au milieu du xviiie siècle à 2,5 au début du xxe siècle. Pour limiter le nombre de leurs enfants, les couples pratiquaient à cette époque principalement le retrait ou l’abstinence. La ...

CONTRACEPTION ; HISTOIRE ; LEGISLATION ; GROSSESSE NON DÉSIRÉE ; DESIR D'ENFANT ; PLANIFICATION FAMILIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 439 - p. 1-8
Cote : P 25

Il y a quarante ans, le Parlement votait la loi Neuwirth libéralisant la contraception en France.
Pourquoi l’État avait-il jusque-là chercher à l’empêcher, et comment expliquer ce changement
d’attitude ? Évoquant la façon dont les couples s’y prenaient auparavant pour prévenir les naissances,
Fabrice Cahen s’interroge sur les raisons du retard de la législation française si on la
compare aux législations britannique et américaine. Pour ce qui est des conséquences de la loi,
beaucoup s’attendaient à ce qu’elle entraîne la disparition des grossesses non prévues. Pourtant,
elles représentent encore de nos jours une grossesse sur trois, comme nous l’expliquent
Arnaud Régnier-Loilier et Henri Leridon. Quelles en sont les raisons ? Quelles sont les aspirations
des couples d’aujourd’hui en matière d’enfants ? Comment s’y prennent-ils pour les réaliser ?
Il y a quarante ans, le Parlement votait la loi Neuwirth libéralisant la contraception en France.
Pourquoi l’État avait-il jusque-là chercher à l’empêcher, et comment expliquer ce changement
d’attitude ? Évoquant la façon dont les couples s’y prenaient auparavant pour prévenir les naissances,
Fabrice Cahen s’interroge sur les raisons du retard de la législation française si on la
compare aux législations britannique et américaine. Pour ce qui ...

CONTRACEPTION ; LEGISLATION ; HISTOIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 267 p.
Cote : 320 REG

Maîtriser sa fécondité a de tout temps été une préoccupation humaine mais les comportements ont beaucoup évolué. Par le passé, les couples devaient rendre chacun de leurs rapports intimes non féconds afin de limiter leur descendance. Aujourd'hui, la protection contraceptive est presque totale et le nombre de naissances non désirées a chuté. Qu'il s'agisse de la pilule ou du stérilet, ces méthodes protègent du risque de grossesse de manière continue. Ainsi, le souhait de faire un enfant nécessite un geste volontaire : arrêter toute contraception. Dès lors, quand les couples se décident-ils à faire un enfant? Quelles conditions préalables se fixent-ils? Attendent-ils d'être mariés, d'avoir un emploi stable, d'avoir profité de leur vie de couple sans enfant? Dans la mesure où peu de couples n'ont qu'un enfant, quelles stratégies opèrent dans l'intervalle entre deux naissances? Pourquoi souhaiter avoir des enfants plus ou moins proches en âge? Puisque la durée d'une grossesse est connue, on peut imaginer que certains planifient le mois de naissance : désirs ou réalités, quelles sont leurs motivations ?
Maîtriser sa fécondité a de tout temps été une préoccupation humaine mais les comportements ont beaucoup évolué. Par le passé, les couples devaient rendre chacun de leurs rapports intimes non féconds afin de limiter leur descendance. Aujourd'hui, la protection contraceptive est presque totale et le nombre de naissances non désirées a chuté. Qu'il s'agisse de la pilule ou du stérilet, ces méthodes protègent du risque de grossesse de manière ...

FAMILLE ; STATISTIQUE ; DESIR D'ENFANT ; TEMOIGNAGE ; NAISSANCE ; HISTOIRE ; CONTRACEPTION ; AVORTEMENT ; NATALITE ; SOCIETE ; COUPLE ; FRANCE ; FECONDITE ; PLANIFICATION FAMILIALE ; PRESCRIPTION MEDICALE ; STERILITE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; FEMME ; MARIAGE ; PARENTALITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 3-4 - p. 479-502
Cote : P 18

Depuis la légalisation de la contraception en 1967, le recours à la contraception médicalisée, et notamment aux pilules de troisième génération non remboursées, ne cesse d'augmenter. Cette modification du paysage contraceptif a pu générer de nouvelles formes d'inégalités. L'article montre que les inégalités sociales en matière de contraception en France se sont déplacées de décennie en décennie. Au début des années 1980, l'accès à la pilule et au stérilet était marqué par de fortes disparités. Ces disparités se sont par la suite fortement réduites, pour la pilule dans les années 1990, puis pour le stérilet à la fin des années 1990. Pour la première fois, les données de l'enquête Cocon montrent qu'elles concernent désormais l'accès aux pilules de troisième génération. Ces inégalités d'accès à des produits non remboursés par la Sécurité sociale semblent résulter, outre du frein financier que représente leur prix élevé, d'attentes différentes des femmes, liées à leur appartenance sociale, ainsi que des comportements des prescripteurs qui varient aussi selon l'appartenance sociale des femmes.
Depuis la légalisation de la contraception en 1967, le recours à la contraception médicalisée, et notamment aux pilules de troisième génération non remboursées, ne cesse d'augmenter. Cette modification du paysage contraceptif a pu générer de nouvelles formes d'inégalités. L'article montre que les inégalités sociales en matière de contraception en France se sont déplacées de décennie en décennie. Au début des années 1980, l'accès à la pilule et ...

CONTRACEPTION ; ENQUETE ; STATISTIQUE ; ACCES ; AVORTEMENT ; FRANCE ; PILULE ; PRESERVATIF MASCULIN ; SOCIOLOGIE ; DISPOSITIF INTRA-UTERIN ; ABSTINENCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 3-4 - p. 449-478
Cote : P 18

La pratique contraceptive des jeunes (15-29 ans) a connu deux évolutions importantes au cours des dernières décennies en France. Tout d'abord, et dès la fin des années 1960, l'utilisation de la pilule s'est généralisée dans cette classe d'âges. Sa diffusion n'était cependant pas terminée lorsque surgit l'épidémie du sida, à la fin des années 1980. A la suite des campagnes de prévention du VIH, les jeunes ont massivement adopté le préservatif comme première méthode contraceptive, avec deux conséquences : une extension de la couverture contraceptive (à la fin des années 1990, presque tous les premiers rapports étaient protégés), et un report de l'âge à la première utilisation de la pilule. Dans ce contexte, on peut penser que l'introduction du préservatif a pu détourner une partie des jeunes de la pilule. En utilisant à la fois les données transversales des quatre dernières enquêtes nationales sur la contraception (Ined-Inserm), et les biographies contraceptives complètes collectées dans la dernière d'entre elles (Cocon), nous montrons que la proportion d'utilisatrices de la pilule n'a diminué - au milieu des années 1980 - qu'au premier rapport, et que l'utilisation beaucoup plus fréquente du préservatif au moment de ce rapport a finalement conduit les jeunes à utiliser ensuite rapidement la pilule.
La pratique contraceptive des jeunes (15-29 ans) a connu deux évolutions importantes au cours des dernières décennies en France. Tout d'abord, et dès la fin des années 1960, l'utilisation de la pilule s'est généralisée dans cette classe d'âges. Sa diffusion n'était cependant pas terminée lorsque surgit l'épidémie du sida, à la fin des années 1980. A la suite des campagnes de prévention du VIH, les jeunes ont massivement adopté le préservatif ...

CONTRACEPTION ; ENQUETE ; STATISTIQUE ; AVORTEMENT ; PILULE ; PRESERVATIF MASCULIN ; JEUNE FEMME ; METHODE DE CONTRACEPTION ; COMPORTEMENT ; PREVENTION ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ; TRANSMISSION SEXUELLE DU VIH ; VIH/ SIDA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 3-4 - p. 409-418
Cote : P 18

CONTRACEPTION ; ENQUETE ; STATISTIQUE ; AVORTEMENT ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 3-4 - p. 409-519
Cote : P 18

N. BAJOS, H. LERIDON, -Introduction au dossier.
N. RAZAFINDRATSIMA, K SHIMBA -La déperdition dans la cohorte Cocon entre 2000 et 2002.
C.ROSSIER, H. LERIDON -Pilule et préservatif, substitution ou association? Une analyse des biographies contraceptives des jeunes femmes en France de 1978 à 2000 .
N. BAJOS, H.LERIDON , J. BOUYER, JOB-SPIRA, D.HASSOUN, P. OUSTRY, - Les inégalités sociales d'accès à la contraception en France.
C, MOREAU N. BAJOS, J. BOUYER- De la confusion de langage à l'oubli: la déclaration des IVG dans les enquêtes quantitatives en population générale.
N. BAJOS, H. LERIDON, -Introduction au dossier.
N. RAZAFINDRATSIMA, K SHIMBA -La déperdition dans la cohorte Cocon entre 2000 et 2002.
C.ROSSIER, H. LERIDON -Pilule et préservatif, substitution ou association? Une analyse des biographies contraceptives des jeunes femmes en France de 1978 à 2000 .
N. BAJOS, H.LERIDON , J. BOUYER, JOB-SPIRA, D.HASSOUN, P. OUSTRY, - Les inégalités sociales d'accès à la contraception en France.
C, MOREAU N. BAJOS, ...

CONTRACEPTION ; ENQUETE ; STATISTIQUE ; AVORTEMENT ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 107 - p. 26-35
Cote : P 87

Entre le nombre idéal d'enfants souhaité par des individus et la descendance réelle, l'écart est assez faible ; comme si les contraintes concrètes entraient en ligne de compte dans l'idéal. La maîtrise de la fécondité qui permettrait "l'enfant quand on le veut" entraîne des comportements d'impatience et des demandes croissantes d'aide médicale à la procréation si la grossesse se fait attendre. Et l'aléa est de moins en moins toléré.

DEMOGRAPHIE ; DESIR D'ENFANT ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 107
Cote : P 87

François Dagognet : La procréation dans tous ses états - Nouvelles problématiques, nouveaux enjeux
Gérard-François Dumont : Les politiques publiques et le désir d'enfant - L'influence sur la démographie
Guy Desplanques : Le désir d'enfant et l'infécondité - Les données démographiques et leur contexte
Henri Leridon : Procréation : du désir à la réalité – Du nombre idéal d'enfants au nombre réel
Anne-Claude Le Voyer : Quelques illustrations des processus menant au désir d'enfant
Pascale Donati : La non-procréation : un écart à la norme - A partir d'entretiens biographiques
Christiane Crépin : La fécondité des adolescentes – Etat des lieux et des réflexions
Vincenzo Cicchelli : La paternité dans la littérature sociologique - De l'Europe aux Etats-Unis
Yvonne Knibiehler : Féminisme et natalité - de la mère à la femme
Geneviève Delaisi de Parseval : Le désir d'enfant saisi par la médecine et par la loi
Isabelle Lasvergnas : D'où nous vient cet étrange désir d'enfant ? La conception par la technique du clonage

François Dagognet : La procréation dans tous ses états - Nouvelles problématiques, nouveaux enjeux
Gérard-François Dumont : Les politiques publiques et le désir d'enfant - L'influence sur la démographie
Guy Desplanques : Le désir d'enfant et l'infécondité - Les données démographiques et leur contexte
Henri Leridon : Procréation : du désir à la réalité – Du nombre idéal d'enfants au nombre réel
Anne-Claude Le Voyer : Quelques illustrations des ...

DESIR D'ENFANT ; ADOPTION ; FEMINISME ; MATERNITE ; NON DESIR D'ENFANT ; GROSSESSE ; ADOLESCENTE ; PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; MEDECINE ; DROIT ; DEMOGRAPHIE ; NATALITE ; PATERNITE ; POLITIQUE FAMILIALE ; FRANCE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Auteurs
Descripteurs

FRANCE [24]

CONTRACEPTION [16]

ENQUETE [13]

STATISTIQUE [12]

AVORTEMENT [10]

HISTOIRE [10]

DEMOGRAPHIE [8]

FEMME [8]

DESIR D'ENFANT [7]

PLANIFICATION FAMILIALE [5]

SEXUALITE [5]

GROSSESSE NON DÉSIRÉE [4]

PILULE [4]

PRESERVATIF MASCULIN [4]

RELATION SEXUELLE [4]

ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE [3]

COMPORTEMENT SEXUEL [3]

DISPOSITIF INTRA-UTERIN [3]

DROIT [3]

FAMILLE [3]

FEMINISME [3]

MATERNITE [3]

METHODE DE CONTRACEPTION [3]

PARENTALITE [3]

SOCIETE [3]

SOCIOLOGIE [3]

STERILITE [3]

ACCES [2]

ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE [2]

EGALITE FEMME HOMME [2]

ETATS-UNIS [2]

FECONDITE [2]

HOMME [2]

LEGISLATION [2]

MARIAGE [2]

MONDE [2]

NATALITE [2]

NON DESIR D'ENFANT [2]

PATERNITE [2]

PÈRE [2]

POLITIQUE FAMILIALE [2]

PRESCRIPTION MEDICALE [2]

PREVENTION [2]

RAPPORTS HOMME-FEMME [2]

SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE [2]

STERILISATION VOLONTAIRE FEMININE [2]

STERILISATION VOLONTAIRE MASCULINE [2]

TEMPS PARENTAL [2]

TRAVAIL [2]

TRAVAIL DOMESTIQUE [2]

VIH/ SIDA [2]

ABSTINENCE [1]

ACCOUCHEMENT [1]

ACCOUCHEMENT PREMATURE [1]

ADOLESCENTE [1]

ADOPTION [1]

ANNÉES 80 [1]

ASPECT MEDICAL [1]

ASPECT PSYCHOLOGIQUE [1]

ASPECT SOCIOLOGIQUE [1]

BISEXUALITE [1]

BRESIL [1]

CAMPAGNE D'INFORMATION [1]

CITOYENNETÉ [1]

COMPORTEMENT [1]

CONSENTEMENT [1]

CONTRACEPTION MASCULINE [1]

COUPLE [1]

DON DE SPERME [1]

EDUCATION A LA SEXUALITE [1]

EDUCATION PARENTALE [1]

ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE [1]

EGLISE CATHOLIQUE [1]

FERTILITE [1]

GENRE [1]

GROSSESSE [1]

HANDICAP MENTAL [1]

HOMOPARENTALITÉ [1]

HOMOSEXUALITE [1]

HOMOSEXUALITE FEMININE [1]

INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE [1]

INFORMATION [1]

INJONCTION [1]

INSEMINATION ARTIFICIELLE AVEC DONNEUR [1]

INSERTION PROFESSIONNELLE [1]

ITALIE [1]

JAPON [1]

JEUNE FEMME [1]

JUSTICE [1]

MASTURBATION [1]

MEDECINE [1]

METHODE D'ABSTINENCE PERIODIQUE [1]

NAISSANCE [1]

NOUVEAU-NÉ [1]

ORIENTATION SEXUELLE [1]

PARITE [1]

PERSONNE HANDICAPÉE [1]

PETITE ENFANCE [1]

PREMIER ENFANT [1]

PREMIERE RELATION SEXUELLE [1]

PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE [1]

J Plus

Z