m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  LECOURT Dominique | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 98 pages
Cote : 803 FAG

Hors série 12 articles:
•L'embryon est-il humain ? p.1 4 par Anne Fagot-Largeault
L'embryon n'ayant pas la dignité morale d'une personne dès la première cellule, la nation de
«personne humaine potentielle » montre la direction d'une éthique proportionnée à l'ontologie
•L'éthique de la discussion p. 22 par Sylvie Mesure
Entre la décision fondée objectivement et la décision arbitraire se situe la décision raisonnable, obtenue au terme d'une discussion critique sur ce qu'il convient de considérer comme juste
•Réparer sans fin p. 28 par Didier Sicard
En ouvrant des perspectives thérapeutiques inédites, la recherche sur les cellules souches renforce un mythe puissant de notre civilisation contemporaine : la « santé parfaite »
•Le renouveau eugénique p.34 par Jacques Testart
Destiné à la détection d'anomalies génétiques graves, le diagnostic préimplantatoire s'avère un redoutable outil pour trier les humains dans l'oeuf
•Le clonage humain p.40 par Laurent Degos
L'utilisation de cellules embryonnaires à des fins médicales est-elle sans danger? La pratique du clonage thérapeutique n'ouvre-t-elle pas la porte au clonage reproductif?
•La neutralité de la technique p.46 par Gilbert Hoffois
La technique est aujourd'hui pensée comme engendrant, à moyen au à long terme, des formes de société et d'humanité que nous n'avons pas prévues
•L'éthique objectiviste p. 52 par Luc Brisson
Que reste-t-il aujourd'hui de b croyance platonicienne en une détermination objective des choix normatifs ?
•L'aveuglement positiviste p. 60 par Monette Vacquin
A-t-on mesuré les consequences psychiques du regard technique que la biomédecine parte sur l'humain, désarmais réduit ou statut d'objet expérimental et consommable ?
•La démocratie technique p. 66 par Michel Gallon
Face aux débordements de la technoscience, des groupes de citoyens ordinaires s'emparent des dossiers techniques. Ces groupes jouent un rôle régulateur dans nos démocraties
•Le principe de précaution p. 72 par Dominique Lecourt
Qui peut mesurer les éventuels risques liés à l'extension des biotechnologies ? En situation d'incertitude, le principe de précaution appelle la prévoyance eu égard aux risques non avérés
•Chose ou personne ? p.78 par Michèle Guillaume-Hofnung
Comment édifier un encadrement juridique des biotechnologies alors que l'état des connaissances et les enjeux du marché influent surie processus de fabrication du droit?
•L'animation de l'embryon p. 84 par Olivier de Dinechin
Si l'Eglise catholique reste dubitative quant à la question du moment où l'âme apparaît chez l'embryon, elle est ferme sur l'interdit moral de tuer le foetus, à tout stode du développement
Hors série 12 articles:
•L'embryon est-il humain ? p.1 4 par Anne Fagot-Largeault
L'embryon n'ayant pas la dignité morale d'une personne dès la première cellule, la nation de
«personne humaine potentielle » montre la direction d'une éthique proportionnée à l'ontologie
•L'éthique de la discussion p. 22 par Sylvie Mesure
Entre la décision fondée objectivement et la décision arbitraire se situe la décision raisonnable, obtenue au terme d'une ...

BIOETHIQUE ; STATUT ; EMBRYON ; BIOLOGIE ; FOETUS ; MEDECINE ; DIAGNOSTIC PRENATAL ; DIAGNOSTIC PRE IMPLANTATOIRE ; CLONAGE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 207 pages
Cote : 540 CON

« Tu ne tueras point », « tu ne voleras point », « tu ne commettras point d'inceste », « tu ne nuiras point à autrui »... Qui ne souscrit à ces règles élémentaires de la vie en famille et en société ?Sur ces interdits plus ou moins communs à toutes les religions, avec quelques variantes liées aux circonstances ou à la hiérarchie des urgences, tous les hommes et toutes les femmes peuvent se retrouver d'accord et satisfaire aux commandements formulés à cet égard. Là où, apparemment, cela ne va plus c'est quand les religions entendent imposer non seulement à leurs ouailles mais, au-delà, à tout un chacun des interdits d'ordre alimentaire (le vin, le porc, la vache, ou encore le cacher, le halal...), d'ordre comportemental (le jeûne, le voile, la liberté d'expres sion...) et, bien entendu, sexuel (le divorce, la contraception, certaines thérapeutiques génétiques...). Ce dossier, composite, propose un parcours dans la galerie des différents interdits érigés, d'une part, par les trois religions dites du Livre (judaïsme, christianisme, islam), d'autre part, par les religions asiatiques (hindouisme, bouddhisme, shintoïsme, etc.). Ils sont successivement présentés puis discutés de fond en comble. Avec des intervenants de toutes origines et de diverses convictions.
« Tu ne tueras point », « tu ne voleras point », « tu ne commettras point d'inceste », « tu ne nuiras point à autrui »... Qui ne souscrit à ces règles élémentaires de la vie en famille et en société ?Sur ces interdits plus ou moins communs à toutes les religions, avec quelques variantes liées aux circonstances ou à la hiérarchie des urgences, tous les hommes et toutes les femmes peuvent se retrouver d'accord et satisfaire aux commandements ...

RELIGION ; SEXUALITE ; JUDAISME ; CHRISTIANISME ; ISLAM ; VATICAN ; CELIBAT ; HINDOUISME ; BOUDDHISME ; ASIE ; CHINE ; EUROPE ; AMERIQUE ; ALIMENTATION ; LAÏCITE ; CENSURE ; EGLISE CATHOLIQUE ; EGLISE ORTHODOXE ; EGLISE PROTESTANTE ; INTEGRISME ; AVORTEMENT ; CONTRACEPTION ; FEMME ; DROITS DES FEMMES ; JAPON ; INDE ; RESPONSABILITE ; REPRESENTATION ; HOMOSEXUALITE ; GENETIQUE ; BIOETHIQUE ; DROIT ; POLITIQUE ; FAMILLE ; DIVORCE ; MUTILATION SEXUELLE ; HISTOIRE ; ABSTINENCE ; ALCOOL ; INCESTE ; MASTURBATION ; SANG ; SUICIDE ; VOILE ISLAMIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 172
Cote : 560 LEC

“Notre monde peut-il continuer à vivre des peurs qu'il cultive sans que ne viennent à se déchaîner des passions mortifères ? La science naguère encore porteuse des plus solides espérances passe aujourd'hui pour démoniaque : dévastation de la pensée, du langage, de la Terre, de la vie même, menace pour la démocratie… Les écologismes exploitent cette veine, non parfois sans démagogie ni mystification. Eté 1992 : de nombreux prix nobel signent l'«Appel de Heidelberg». Ils dénoncent la montée de l'«irrationalisme». Pouvons-nous nous contenter de réaffirmer notre confiance dans les capacités de la science à résoudre tous les problèmes ? Les dramatiques questions économiques et politiques qui accablent les populations les plus démunies ne doivent-elles pas être affrontées et traitées comme telles ? Le culte de la science n'a-t-il pas au demeurant toujours nourri les réactions anti-science ? Il serait temps de redécouvrir l'élan philosophique de la pensée scientifique. Pensée de liberté, se moquant des dogmatismes et autres moralismes qui nous submergent : contre la peur, l'aventure infinie… ”(4ème de couverture)
“Notre monde peut-il continuer à vivre des peurs qu'il cultive sans que ne viennent à se déchaîner des passions mortifères ? La science naguère encore porteuse des plus solides espérances passe aujourd'hui pour démoniaque : dévastation de la pensée, du langage, de la Terre, de la vie même, menace pour la démocratie… Les écologismes exploitent cette veine, non parfois sans démagogie ni mystification. Eté 1992 : de nombreux prix nobel signent ...

SCIENCE ; POLITIQUE ; RELIGION ; FRANCE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Auteurs
Descripteurs

Z