m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  LEVY-WILLARD Annette | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 0 - n° 61 - p. 69-72
Cote : P 241

Tribune parue après la disparition d'Antoinette Fouque, le 22 février 2014.

MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; HISTOIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 46 - 142 p.
Cote : P 241

Sommaire : ProChoix° 46 décembre 2008

MLF : le mythe des origines

Fin septembre, les rédactions reçoivent un communiqué des Editions des Femmes leur annonçant l'anniversaire du MLF deux ans en avance... A l'en croire, le mouvement de Libération des femmes aurait été fondé en 1968 par Antoinette Fouque (la propriétaire de cette maison d'édition). Les féministes ayant participé à ce mouvement, divers et dont le premier acte public remonte en réalité à 1970, hésitent entre franche rigolade et consternation : "Encore !" Antoinette Fouque — qui porte une vision tout à fait particulière du féminisme (mot qu'elle a longtemps méprisé) — a déjà tenté de s'approprier l'image de ce mouvement. En 1979, elle déposait le sigle du MLF à l'INPI (Institut national de la propriété industrielle) malgré les protestations d'autres courants féministes. A l'époque, ils avaient dénoncé l"'imposture" et les méthodes sectaires de l'organisation à l'origine de cette OPA. Le communiqué de 2008 les oblige à reprendre du service. ProChoix leur a demandé de réagir, de se souvenir et de nous transmettre. Un dossier géré par Cathy Bernheim, Cassandre, Sophie Chauveau, Catherine Deudon, Marie-Jo Dhavernas, Françoise Picq, Nadja Ringart

2008 : l'inquiétante familiarité (Collectif)
MLF : 1970, année zéro (Françoise Picq)
Le féminisme pour les nuls (Caroline Fourest)
Antoinette Fouque a un petit côté sectaire (Michelle Perrot)
Cette boutique n'a rien d'obscur (Anne)
L'héritage féministe détourné (Des femmes du MLF non déposé ni co-fondé)
Généalogie
La règle du jeu (Cathy)
La naissance d'une secte (Nadja Ringart)
Fragments d'un discours amoureux
1979 : l'Odysée de la marque (Cassandre)
Les nouveaux compagnons de route (Marie-Jo Dhavernas)
Un messianisme génésique (Liliane Kandel)
La géni(t)alité des femmes
8 mars : visite au mausolée du MLF (Annette Lévy-Willard)
Monique Wittig raconte...

Enquêtes et décryptages

Au delà de l'homophobie : la pyramide des valeurs (Katia Guillermet, Guy Nagel)
Les Eglises à l'assaut de l'Union européenne (Véronique de Keyser)
SOS Education au secours de Darcos (Nathalie Szuchendler)
Californie : la proposition 8 (Clémence Ozel)

Cartes Blanches

En finir avec Guantanamo (Caroline Fourest)
Faut-il attendre un krach identitaire ?
Mon microcrédit ne connaît pas la crise
Allez donc mourir ailleurs
La démocratie des cerveaux disponibles

On a vu on a lu on en parle

On a lu
L'arrivée de mon père en France (Martine Storti) - Les nations désunies. Comment l'ONU enterre les droits de l'homme (Malka Marcovich) - Femmes invisibles, leurs mots contre la violence (Smaïn Laacher) Chroniques par Claudie Lesselier

On en parle
Le pape veut béatifier Pie XII -Mort de Jörg Haider - Pierre Guillaume poursuivi e- Agression d’un jeune militant par un groupe fasciste (Reims) - Une sénatrice PC fait l'éloge de la "laïcité ouverte" chère à Sarkozy et à Benoît XVI - Israël : Des colons vandalisent des tombes musulmanes -M.R.A.P. et "Indigènes de la République" - États-Unis : Référendums - Lyon Mag gagne contre Bernard Lugan - ONU : la sainte alliance des dictatures - Act-Up manifeste - NICARAGUA - Le prix Jean Zay 2008 à Stéphane Hessel - Voile : confirmation de la CEDH.

jeudi 1 janvier 2009
Sommaire : ProChoix° 46 décembre 2008

MLF : le mythe des origines

Fin septembre, les rédactions reçoivent un communiqué des Editions des Femmes leur annonçant l'anniversaire du MLF deux ans en avance... A l'en croire, le mouvement de Libération des femmes aurait été fondé en 1968 par Antoinette Fouque (la propriétaire de cette maison d'édition). Les féministes ayant participé à ce mouvement, divers et dont le premier acte public remonte en ...

MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; MOUVEMENT DE FEMMES ; LUTTE FEMINISTE ; HISTOIRE ; ANNÉES 70 ; HOMOPHOBIE ; EGLISE CATHOLIQUE ; EUROPE ; INTEGRISME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 222
Cote : 100.3 LEV

"C'est ce premier février 2004 que la guerre du sexe a commencé. Et nons, on ne voyait que l'autre guerre - la vraie, la mortelle - celle en Irak. On ne pensait pas qu'un sein, puis les homos, puis les lesbiennes, puis Michael Jackson, puis la pornographie, puis les affaires de viol, puis les embryons, puis le foetus, allaient obseder les Américains, pendan que leurs boys sautaient sur des bombes à Bagdad. Bref, que l'Amérique, schizophrène, allait se divisesr en deux sur une autre ligne de front : la ligne du cul..." Annette Lévy-Willard, journaliste à Libération, a suivi la course à la Maison Blanche. Elle voit les questions de sexe passer à la Une, reléguant au second plan les enjeux politiques et économiques de la présidentielles, mobilisant les électeurs sur les "valeurs morales", les conservatisme, la famille... et conduisant à la réélection de George Bush. La guerre des deux cultures sexuelles se poursuoit dans l'Amérique d'aujourd'hui. C'est cette obsession américaine que l'auteure raconte ici, avec un humour cinglant et des anecdotes.
"C'est ce premier février 2004 que la guerre du sexe a commencé. Et nons, on ne voyait que l'autre guerre - la vraie, la mortelle - celle en Irak. On ne pensait pas qu'un sein, puis les homos, puis les lesbiennes, puis Michael Jackson, puis la pornographie, puis les affaires de viol, puis les embryons, puis le foetus, allaient obseder les Américains, pendan que leurs boys sautaient sur des bombes à Bagdad. Bref, que l'Amérique, schizophrène, ...

SEXUALITE ; POLITIQUE ; ETATS-UNIS

... Lire [+]

Z