m

Documents  MATTEI Jean-François | enregistrements trouvés : 5

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 110 pages
Cote : 144 MEZ

Un enfant pour l'éternité est une histoire vécue, un drame familial qui se transforme en magnifique chant d'amour. C'est le récit bouleversant d'une mère qui va perdre son enfant à la naissance, qui le sait et qui décide pourtant de l'accompagner de tout son amour dans sa courte vie.
Isabelle de Mézerac est enceinte. On lui annonce un handicap fatal sur l'enfant qu'elle attend. Elle et sa famille sont alors bouleversées, mais vont faire face à cette mort annoncée et seront transformées par cette incroyable aventure, dans un monde qui n'offre en général que l'euthanasie comme solution à une telle épreuve. Comme ceux qui accompagnent leurs mourants dans les unités de soins palliatifs, dans la fin d'une maladie plus ou moins longue, l'auteur a puisé, en accompagnant ce bébé condamné, une force extraordinaire pour reprendre aujourd'hui la route de sa vie.
Afin de compléter son récit, Isabelle de Mézerac a fait appel à un médecin, gynécologue obstétricien d'un centre hospitalier régional, pour enraciner ses propos de mère dans une vérité médicale.
À partir d'une réflexion menée avec un spécialiste des soins palliatifs, ce livre veut offrir une ouverture pour toutes les personnes touchées par cette détresse, en proposant d'introduire cette démarche dans le monde de la maternité.
Un enfant pour l'éternité est une histoire vécue, un drame familial qui se transforme en magnifique chant d'amour. C'est le récit bouleversant d'une mère qui va perdre son enfant à la naissance, qui le sait et qui décide pourtant de l'accompagner de tout son amour dans sa courte vie.
Isabelle de Mézerac est enceinte. On lui annonce un handicap fatal sur l'enfant qu'elle attend. Elle et sa famille sont alors bouleversées, mais vont faire face à ...

EMBRYON ; FOETUS ; ENFANT ; OPPOSITION ; AVORTEMENT ; DIAGNOSTIC PRENATAL ; MOUVEMENT ANTICHOIX ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 350 pages
Cote : 816 MAT

Au moment même où s'engageait la révision des lois bioéthiques et se multipliaient des débats publics sur l'euthanasie, le clonage, etc., tant en France qu'à l'étranger, s'achevait un programme de recherches initié dès 1993 par la Mission Recherche du ministère chargé des Affaires sociales, sur l'éthique dans /es domaines de la médecine et de la recherche médicale et biomédicale. C'est dans ce contexte que la Revue française des Affaires sociales a souhaité consacrer un numéro à la confrontation de recherches pluridisciplinaires, mais aussi de points de vue, sur ces questions.
Ce numéro s'articule autour de quatre axes:
- la régulation des pratiques biomédicales dépend d'un ensemble de normes diverses, nationales et internationales, avec des interactions complexes et parfois contradictoires ; ces normes sont soumises à la pression des évolutions scientifiques et techniques qui révèlent sans cesse de nouvelles questions;
- la pratique au quotidien des soins médicaux et de la prévention soulève un grand nombre de questions éthiques qui ont fait l'objet de réflexions et de recherches dont certaines, sur des sujets aussi divers que la gestion des greffes, la médecine prédictive ou les soins palliatifs par exemple, sont présentées ici. Par ailleurs, les recherches menées soulignent le développement de l'éthique clinique, en France mais surtout aux États-Unis, qui semble conduire vers une transformation fondamentale aussi bien dans le contenu que dans la forme de la prise de décision médicale
- l'accent est mis par les auteurs sur deux aspects particulièrement importants de la recherche médicale et biomédicale : il s'agit de la question du consentement éclairé des personnes soumises à une expérimentation d'une part et des enjeux de l'incorporation des gènes humains dans le droit des brevets d'autre part;
- le développement des recherches sur l'éthique médicale et biomédicale conduit à s'interroger sur ses enjeux : a-t-il répondu à une nécessité face à une perte des repères habituels de la décision et de l'action ? La divergence des normes d'un univers culturel à l'autre, l'inadéquation de normes anciennes à des situations nouvelles induites par les évolutions techno-scientifiques ne doiventelles pas inquiéter ? Ou au contraire, comme le suggère Anne Fagot-Largeault, cette situation ne doit-elle pas inciter à la créativité éthique et à corriger des normes qui, à l'épreuve de la réalité, ont révélé leur imperfection ?
Au moment même où s'engageait la révision des lois bioéthiques et se multipliaient des débats publics sur l'euthanasie, le clonage, etc., tant en France qu'à l'étranger, s'achevait un programme de recherches initié dès 1993 par la Mission Recherche du ministère chargé des Affaires sociales, sur l'éthique dans /es domaines de la médecine et de la recherche médicale et biomédicale. C'est dans ce contexte que la Revue française des Affaires ...

MEDECINE ; BIOETHIQUE ; RECHERCHE SCIENTIFIQUE ; ETHIQUE ; BIOLOGIE ; RELATION SOIGNANT-SOIGNE ; CONSENTEMENT ; EUTHANASIE ; CLONAGE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 241 - p. 37-38
Cote : P 3

Autour de la loi "bioéthique, de l'éthique au droit".

PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 336 p
Cote : 803 FEU

" Le respect de la personne humaine concerne-t-il aussi l'embryon humain ? Nul ne peut demeurer insensible à une telle question dont la réponse conditionne directement la légitimité des pratiques qui touchent cet embryon : la recherche d'une qualification ou tout au moins la détermination d'une protection minimale sont au coeur d'un débat de société fontamental.Le colloque national pluri-disciplinaire organisé par le CRJO (Centre de Recherche Juridique et Judiciaire de l'Ouest) s'est inscrit dans cette démarche.Anthropologues, philosophes, biologistes, médecins, juristes et représentants des différentes tendances de pensée se sont penchés ensemble sur ce délicat problème "
Colloque sous la direction de Brigitte Feuillet-Le Mintier.
" Le respect de la personne humaine concerne-t-il aussi l'embryon humain ? Nul ne peut demeurer insensible à une telle question dont la réponse conditionne directement la légitimité des pratiques qui touchent cet embryon : la recherche d'une qualification ou tout au moins la détermination d'une protection minimale sont au coeur d'un débat de société fontamental.Le colloque national pluri-disciplinaire organisé par le CRJO (Centre de Recherche ...

BIOETHIQUE ; EMBRYON ; MEDECINE ; LEGISLATION ; POUVOIR MEDICAL ; PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; ISLAM ; JUDAISME ; EGLISE PROTESTANTE ; ETHIQUE MÉDICALE ; RECHERCHE MEDICALE ; STATUT JURIDIQUE ; EUROPE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Z