m

Documents  MAZUY Magali | enregistrements trouvés : 13

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 232 VIR

L’enquête Violences et rapports de genre (Virage) a été réalisée par téléphone en 2015, auprès d’un échantillon de 27000 femmes et hommes, représentatif de la population âgée de 20 à 69 ans, vivant en ménage ordinaire, en France métropolitaine. Sont exposées ici les premières analyses concernant les violences sexuelles subies dans tous les cadres de vie (études, travail, vie conjugale, relation post-conjugale, famille et proches, espaces publics) pendant les douze derniers mois ou depuis l’enfance.
Pour tous les cadres de vie, deux questions concernant le fait d’avoir subi « des rapports forcés, des tentatives, des attouchements du sexe » ou « d’autres actes ou pratiques sexuels » sont suivies d’une liste d’actes à préciser, permettant un classement à posteriori des déclarations recueillies dans les catégories juridiques de « viols et tentatives » et « autres agressions sexuelles ». Dans cette dernière catégorie, sont incluses les réponses à une autre question sur les baisers forcés ou le pelotage (sauf pour les relations avec un.e conjoint.e ou ex). Dans tous les contextes et à tous les âges, les taux de violences sexuelles sont beaucoup plus élevés pour les femmes que pour les hommes. Les femmes sont atteintes tout au long de la vie, dans tous les espaces, alors que les hommes le sont principalement dans le cadre de la famille pendant l’enfance et l’adolescence, mais rarement dans le cadre conjugal. Les femmes déclarent plus souvent des violences répétées et qu’elles jugent graves ou très graves.
L’enquête Violences et rapports de genre (Virage) a été réalisée par téléphone en 2015, auprès d’un échantillon de 27000 femmes et hommes, représentatif de la population âgée de 20 à 69 ans, vivant en ménage ordinaire, en France métropolitaine. Sont exposées ici les premières analyses concernant les violences sexuelles subies dans tous les cadres de vie (études, travail, vie conjugale, relation post-conjugale, famille et proches, espaces ...

VIOLENCE SEXUELLE ; ENQUETE ; SOCIOLOGIE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; STATISTIQUE ; VIOL ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 538 - 4 p.
Cote : P 25

Les femmes rapportent des viols et des agressions sexuelles dans des proportions très supérieures à celles des hommes. Pour elles, les violences dans le cadre des relations conjugales s’ajoutent aux violences subies dans la famille dès l’enfance et l’adolescence, ainsi qu’aux agressions sexuelles vécues tout au long de la vie dans les différents espaces de vie (travail, espace public).

VIOL ; VIOLENCE SEXUELLE ; FRANCE ; ENQUETE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 3 - pp. 423-486
Cote : P 18

Au premier janvier 2016, la France comptait 66,6 millions d’habitants (dont 64,5 millions en France métropolitaine), soit un accroissement annuel de 3,7 ‰. La fécondité est passée de 1,98 enfant par femme à 1,93. Cette baisse est observée notamment chez les femmes jeunes. Le flux de titres de séjour délivrés, proche de 200 000 pour l’année 2014, est en légère augmentation, représentant 0,3 % de la population. Plus de la moitié des titres délivrés concernent des femmes. Le nombre de mariages (pour les couples de sexe différent et pour les couples de même sexe) est en légère baisse. Les officialisations d’union sont plus fréquemment des pacs pour les couples de sexe différent et plus fréquemment des mariages pour les couples de même sexe. Le nombre de divorces diminue, tout comme l’indice conjoncturel de divortialité ; moins d’enfants mineurs sont concernés par un divorce. Le nombre de décès en 2015 a augmenté par rapport et 2014, notamment du fait d’une mortalité saisonnière plus importante. En raison de ce pic de mortalité, l’espérance de vie a reculé de manière significative : 0,3 an pour les hommes et de 0,4 an pour les femmes.
Au premier janvier 2016, la France comptait 66,6 millions d’habitants (dont 64,5 millions en France métropolitaine), soit un accroissement annuel de 3,7 ‰. La fécondité est passée de 1,98 enfant par femme à 1,93. Cette baisse est observée notamment chez les femmes jeunes. Le flux de titres de séjour délivrés, proche de 200 000 pour l’année 2014, est en légère augmentation, représentant 0,3 % de la population. Plus de la moitié des titres ...

DEMOGRAPHIE ; STATISTIQUE ; FRANCE ; FECONDITE ; MORTALITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 0 - n° 518 - 4 p.
Cote : P 25

Il y a quarante ans, le 17 janvier 1975, la loi relative à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), dite loi Veil, dépénalisait le recours à l’avortement. Confirmée en 1979, la dépénalisation de l’IVG a été complétée par des aménagements législatifs rendant le recours moins difficile : remboursement par la sécurité sociale fin 1982, assouplissement de l’accès et allongement du délai légal en 2001. L’analyse des bulletins statistiques remplis à l’occasion des IVG permet de retracer l’évolution des comportements en France.
Il y a quarante ans, le 17 janvier 1975, la loi relative à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), dite loi Veil, dépénalisait le recours à l’avortement. Confirmée en 1979, la dépénalisation de l’IVG a été complétée par des aménagements législatifs rendant le recours moins difficile : remboursement par la sécurité sociale fin 1982, assouplissement de l’accès et allongement du délai légal en 2001. L’analyse des bulletins statistiques ...

AVORTEMENT ; STATISTIQUE ; EVOLUTION ; FRANCE ; AVORTEMENT ITÉRATIF

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 69 - n° 3 - p. 365-398
Cote : P 18

Le nombre des interruptions volontaires de grossesse (IVG) est à peu près stable en France, autour de 210 000 par an. L’indice conjoncturel s’établit en 2011 à 0,53 IVG par femme au cours de la vie. Le recours à l’IVG augmente entre 18 et 25 ans (la hausse pour les femmes mineures observée entre 1995 et 2005 a ralenti), et diminue aux âges supérieurs à 25 ans. Le changement de la durée maximale légale de grossesse de 10 à 12 semaines en 2001 avait entraîné une hausse des délais moyens ; depuis 2002 la durée moyenne de grossesse a repris sa baisse, en raison de la diffusion des IVG médicamenteuses (55 % des IVG en 2011). La part des premières IVG poursuit sa diminution, tout comme la part des femmes ayant recours à l’IVG au cours de leur vie : d’après les taux de 2011, une femme sur trois aurait recours à l’IVG. Apres une première IVG, la probabilité de recourir à nouveau à l’IVG augmente et atteint 41 % en 2011, contre 28 % en 2002 et 18 % en 1990. En 2002, la probabilité de recourir à une IVG ne variait pas selon les antécédents d’IVG, alors qu’en 2011 la probabilité d’une IVG répétée est plus forte que celle d’une première IVG. Certaines femmes sont donc, plus qu’il y a dix ans, en situation de recourir à l’IVG à différents moments de leur vie.
Le nombre des interruptions volontaires de grossesse (IVG) est à peu près stable en France, autour de 210 000 par an. L’indice conjoncturel s’établit en 2011 à 0,53 IVG par femme au cours de la vie. Le recours à l’IVG augmente entre 18 et 25 ans (la hausse pour les femmes mineures observée entre 1995 et 2005 a ralenti), et diminue aux âges supérieurs à 25 ans. Le changement de la durée maximale légale de grossesse de 10 à 12 semaines en 2001 ...

AVORTEMENT ; FRANCE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 69 - n° 3 - p. 313-364
Cote : P 18

Au premier janvier 2014, la France comptait 66 millions d’habitants (dont 63,9 millions en France métropolitaine), soit un accroissement annuel de 4,2 ‰. En 2012, 180 000 titres de séjour ont été délivrés à des personnes immigrantes venant de pays tiers. Une majorité de titres concernaient des femmes. Les motifs des titres délivrés relèvent pour moitié de raisons familiales et pour un quart des études. La fécondité diminue légèrement, passant à 1,99 enfant par femme. Cette baisse, conjuguée à la diminution de la part des femmes en âge de procréer au sein de la population et à l’augmentation de la population totale, implique que le taux de natalité est également en baisse en 2013. Après une légère remontée en 2012, le nombre de mariages diminue à nouveau : d’après les données provisoires, on a enregistré 231 000 mariages en 2013. Le mariage a été ouvert aux couples de même sexe le 17 mai 2013 et 7 000 mariages ont été enregistrés entre mai et décembre 2013. Le nombre de pacs enregistrés en 2013 est de 168 000. Le nombre de décès en 2013 est provisoirement estimé à 572 000, et en France métropolitaine, il dépasse le seuil de 560 000. L’espérance de vie des femmes est de 85 ans et celle des hommes de 78,7 ans, soit un écart de 6,3 ans en légère diminution par rapport à l’année 2012.
Au premier janvier 2014, la France comptait 66 millions d’habitants (dont 63,9 millions en France métropolitaine), soit un accroissement annuel de 4,2 ‰. En 2012, 180 000 titres de séjour ont été délivrés à des personnes immigrantes venant de pays tiers. Une majorité de titres concernaient des femmes. Les motifs des titres délivrés relèvent pour moitié de raisons familiales et pour un quart des études. La fécondité diminue légèrement, passant à ...

DEMOGRAPHIE ; EVOLUTION ; MARIAGE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 0 - n° 508 - 4 p.
Cote : P 25

Les personnes sans enfant et déclarant ne pas en vouloir sont relativement rares en France. Qui sont-elles ? Quelles raisons donnent-elles à leur choix ? Le fait de vivre ou non en couple a-t-il une influence ?

NON DESIR D'ENFANT ; FRANCE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 68 - n° 3 - p. 385-432
Cote : P 18

1. Evolution générale et structure par âge de la population
2. L'immigration en provenance de pays tiers, telle que décrite par la délivrance de titres de séjour de longue durée
3. Les naissances et la fécondité
4. Les IVG
5. PACS, mariages, divorces
6. La mortalité

DEMOGRAPHIE ; NATALITE ; FECONDITE ; AVORTEMENT ; STATISTIQUE ; IMMIGRATION ; PACS ; MARIAGE ; DIVORCE ; MORTALITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 66 - n° 3-4 - p. 503-534
Cote : P 18

Evolution générale et structure de la population.

DEMOGRAPHIE ; NATALITE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 65 - n° 3
Cote : P 18

FECONDITE ; FRANCE ; EDUCATION ; FEMME ; ILE-DE-FRANCE ; MATERNITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 51 p.
Cote : 430 BRO

Les étudiants constituent une population particulière (mode de vie, ressources financières, origine sociale et géographique hétérogènes) et mal connue sous l’angle de la contraception et de la prévention. En effet, si à ce jour des enquêtes existent sur la santé des étudiants, les questions sur la contraception et les IST y sont peu nombreuses et succinctes. Les enquêtes centrées sur la contraception sont, pour la plupart, réalisées en population générale et ne s’adressent qu’aux femmes1. De plus, les méthodes de collecte de ces enquêtes, réalisées par téléphone ou par voie postale, peuvent ne pas être réellement représentatives de l’ensemble des jeunes adultes, lesquels sont particulièrement difficiles à atteindre par ces méthodes classiques.
Les étudiants constituent une population particulière (mode de vie, ressources financières, origine sociale et géographique hétérogènes) et mal connue sous l’angle de la contraception et de la prévention. En effet, si à ce jour des enquêtes existent sur la santé des étudiants, les questions sur la contraception et les IST y sont peu nombreuses et succinctes. Les enquêtes centrées sur la contraception sont, pour la plupart, réalisées en ...

SANTE ; SEXUALITE ; JEUNE ADULTE ; JEUNE FEMME ; JEUNE HOMME ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ; CONTRACEPTION ; ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 4 - p. 611-644
Cote : P 18

Depuis 1976, année de stabilisation consécutive à la fin du baby-boom, le nombre de naissances est à peu près constant en France. Après avoir baissé au début des années 1990, il augmente depuis 1995 malgré la diminution du nombre de personnes en âge d'être parents: les premiers baby-boomers approchent de l'âge de la retraite, ils auront eu 2,1 enfants en moyenne par femme, mais auront été remplacés par des générations moins nombreuses à partir de 1973 en raison du retard de l'âge à la maternité.
A cause de ce retard, I'indice conjoncturel de fécondité est stable depuis 1976 à un niveau plus faible, aux alentours de 1,8 enfant par femme; un modèle dans lequel la fécondité des femmes déjà mères varie avec l'âge du dernier enfant, et non avec l'âge de la mère, conduit à une estimation supérieure à 2,0 enfants par femme, proche de la descendance finale des générations. Cette dernière va baisser légèrement pour les générations nées après 1956, et pourrait se stabiliser aux alentours de 2,0 enfants par femme pour la génération 1970, en raison d'une légère augmentation de la part des femmes qui resteront sans enfant. Mis à part cetle hausse de l'infécondité, la répartition des femmes selon le nombre d'enfants est remarquable ment stable depuis vingt-cinq ans: les tailles de famille sont très homogènes, puisque près de deux femmes sur cinq ont exactement deux enfants.
Depuis 1976, année de stabilisation consécutive à la fin du baby-boom, le nombre de naissances est à peu près constant en France. Après avoir baissé au début des années 1990, il augmente depuis 1995 malgré la diminution du nombre de personnes en âge d'être parents: les premiers baby-boomers approchent de l'âge de la retraite, ils auront eu 2,1 enfants en moyenne par femme, mais auront été remplacés par des générations moins nombreuses à partir ...

DEMOGRAPHIE ; FRANCE ; NATALITE ; FRANCE

... Lire [+]

Z