m

Documents  MORIN Edgar | enregistrements trouvés : 2

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 427 p.
Cote : 203 ADL

"Encore et encore, il faut continuer à se battre pour l'égalité économique, politique, sexuelle entre les hommes et les femmes. De cette lutte, il ne faut pas exclure les hommes. Tout au long de l'histoire, certains d'entre eux se sont mobilisés pour la cause des femmes, pour que l'on cesse de les tenir à l'écart de l'éducation, de la pensée, de l'action sociale ou politique". Dans ce livre, pour porter la cause des femmes, Laure Adler a choisi de faire parler les hommes : Pierre Michon, Maurice Godelier, Claude Garache, Edgar Morin, Pap Ndiaye, Stéphane Hessel, Lionel Jospin, Jacques Diouf, René Frydman, Christian Lacroix, Olivier Py, Xavier Lambours, Bertrand Bonello, Nikita.
"Encore et encore, il faut continuer à se battre pour l'égalité économique, politique, sexuelle entre les hommes et les femmes. De cette lutte, il ne faut pas exclure les hommes. Tout au long de l'histoire, certains d'entre eux se sont mobilisés pour la cause des femmes, pour que l'on cesse de les tenir à l'écart de l'éducation, de la pensée, de l'action sociale ou politique". Dans ce livre, pour porter la cause des femmes, Laure Adler a choisi ...

FEMINISME ; HOMME ; TEMOIGNAGE ; EGALITE FEMME HOMME ; SEXISME ; LANGUE ; ANTHROPOLOGIE ; GENRE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; COUPLE ; PARITE ; PATERNITE ; PARENTALITE ; CINEMA ; FEMME ; CREATION ARTISTIQUE ; FEMME POLITIQUE ; SEXUALITE ; XXIe SIECLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 590 pages
Cote : 500 LEG

Après un premier volume consacré aux relations individuelles de travail et aussi chaleureusement accueilli par les juristes que par les sociologues, historiens et économistes, par les théoriciens que par les praticiens ( magistrats, avocats, syndicalistes, chefs d'entreprise.,. ), le présent ouvrage a pour objet les relations collectives de travail véritable ossature de la vie sociale.
Y confirmant son projet de donner à comprendre une réalité foisonnante et complexe, l'auteur mobilise les savoirs indispensables à l'intelligence de la démocratie sociale en actes. L'histoire y a sa part, essentielle, pour saisir la genèse d'un projet progressivement transcrit par le droit, pour mesurer les résistances opposées à l'organisation collective d'abord interdite et réprimée, puis tolérée, avant d'apparaître comme condition d'épanouissement de l'idéal démocratique. Que l'on songe à la grève et à ses avatars, à l'expression dans l'entreprise si longtemps bâillonnée, à la négociation collective née de pratiques "sauvages" avant encadrement et encouragement par loi frayant le chemin de la politique contractuelle. La socologie n'apparait pas moins indispensable à la compréhension des formes explicites et implicites de conflits et d'arrangements paciflcateurs. La science politique permet d'approcher de plus près les pratiques de pouvoir et leurs. mutations au cours des dernières décennies...
Cet effort de contextualisation vivement approuvé par Edgar Morin dans sa Postface ne sacrifie cependant en rien le souci de présentation rigoureuse et exhaustive du dispositif juridique. Qu'il s'agisse des délégués du personnel ou du comité d'entreprise, des conditions d'application d'une convention collective ou d'un accord, du statut du salarié en grève... L'auteur fixe avec précision l'état du droit tout en veillant à le rapporter aux pratiques effectives. Ancien inspecteur du travail, il excelle à donner vie, par de nombreuses illustrations, à l'austère norme juridique. "Votre ouvrage se lit comme un roman" lui a-t-on écrit à propos du premier tome. Mais il lui importe non moins de mesurer l'impact des règles sur la réalité sociale. Qu'en est-il du contrôle du pouvoir du chef d'entreprise par les institutions représentatives, des pratiques de grève, de l'état du système de négociation et plus globalement du bilan d'un siècle de démocratie sociale?
Après un premier volume consacré aux relations individuelles de travail et aussi chaleureusement accueilli par les juristes que par les sociologues, historiens et économistes, par les théoriciens que par les praticiens ( magistrats, avocats, syndicalistes, chefs d'entreprise.,. ), le présent ouvrage a pour objet les relations collectives de travail véritable ossature de la vie sociale.
Y confirmant son projet de donner à comprendre une réalité ...

SOCIETE ; TRAVAIL ; DROIT ; FRANCE ; DROIT DU TRAVAIL ; SYNDICALISME ; SYNDICAT

... Lire [+]

Z