m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  SOW Fatou | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 278 p.
Cote : 205 FAL

Le genre est un organisateur central de la mondialisation néolibérale actuelle. Qu'il s'agisse de comprendre la division internationale du travail, les mobilités et les migrations, les guerres ou encore la transnationalisation des mouvements sociaux, le genre est, avec les rapports de classe et de race, une clé d'analyse indispensable.
En effet, les femmes constituent l’une des principales sources de profit pour le capitalisme global et, simultanément, l’un des groupes sociaux les plus actifs dans la conception et la mise en œuvre d’alternatives à cette mondialisation.
En réunissant des spécialistes internationaux sur des thématiques rarement abordées, comme le rôle des femmes du Sud et leurs mouvements, la militarisation ouverte et les guerres « de basse intensité », ou encore le travail non rémunéré des femmes, cet ouvrage renouvelle fondamentalement la critique des conséquences économiques, sociales, politiques, culturelles et idéologiques de la mondialisation.
Le genre est un organisateur central de la mondialisation néolibérale actuelle. Qu'il s'agisse de comprendre la division internationale du travail, les mobilités et les migrations, les guerres ou encore la transnationalisation des mouvements sociaux, le genre est, avec les rapports de classe et de race, une clé d'analyse indispensable.
En effet, les femmes constituent l’une des principales sources de profit pour le capitalisme global et, ...

FEMME ; FEMINISME ; GENRE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; MONDIALISATION ; TRAVAIL ; IMMIGRATION ; CARE ; ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE ; GUERRE ; DROITS DES FEMMES ; CONDITION FEMININE ; TRAVAIL DOMESTIQUE ; EGALITE FEMME HOMME ; INDE ; MOYEN ORIENT ; JAPON ; PHILIPPINES ; FRANCE ; ETATS-UNIS ; MEXIQUE ; AFRIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 680 p.
Cote : 201 SOW

Pour les Africaines originaires d'un continent riche de langues, la question du langage se situe à plusieurs niveaux. Tout d'abord, comment toucher, en Afrique, les femmes (la majorité) qui n'utilisent pas ou peu une langue européenne ? Comment, dans une perspective féministe, apprendre les unes des autres, discuter, élaborer et échanger des messages sur les questions qui affectent nos vies quotidiennes ? Comment créer les concepts et méthodes dans les langues africaines afin d'analyser et rendre compte du vécu des femmes et de leurs stratégies ? Comment créer des concepts et un langage féministes communs qui transcendent les diversités linguistiques et culturelles, en tant que locutrices du mandingue, du yoruba, du xhosa, du amharique, de l'arabe, du chinois, du français ou de l'anglais (Fatou Sow). La coexistence du masculin et du féminin en l'universel est l'incarnation de l'égalité naturelle, une égalité par nature, une égalité en dignité qui récuse que la femme soit perçue comme un bien, comme un moyen (Aminata Diaw). On pose trop souvent, en effet, la domination des hommes sur les femmes comme une donnée anthropologique universelle. Il apparaît au contraire qu'il convient d'historiciser cette perspective en prenant en compte la multiplicité des types de patriarcat et les crises que ceux-ci peuvent traverser : les rapports de domination sont faits de tensions, de lutte, de résistance et de compromis. Il faut également la sociologiser en l'inscrivant dans la complexité des rapports de hiérarchie, de soumission, de dépendance et d'exploitation qui lient les groupes humains, et enfin, de ce qui s'est joué et se joue encore entre le Nord et le Sud depuis les entreprises coloniales (Sonia Dayan Herzbrun). Comme " gardiennes de la maison ", les femmes emploient, à divers niveaux, différentes tactiques et stratégies pour contester les rapports de pouvoir qui existent, pour créer leur propre espace et pour développer leurs intérêts (Parvin Ghorayshi). Il faut que la loi enregistre qu'une femme, ça peut dire " je ", mais, précisément, c'est sans doute dans la phrase " un enfant, si je veux, quand je veux " que le " je " d'une femme s'entend de la manière la plus audible qui soit (M. B. Tahon).
Pour les Africaines originaires d'un continent riche de langues, la question du langage se situe à plusieurs niveaux. Tout d'abord, comment toucher, en Afrique, les femmes (la majorité) qui n'utilisent pas ou peu une langue européenne ? Comment, dans une perspective féministe, apprendre les unes des autres, discuter, élaborer et échanger des messages sur les questions qui affectent nos vies quotidiennes ? Comment créer les concepts et méthodes ...

FEMME ; FEMINISME ; RECHERCHE SCIENTIFIQUE ; CREATION ARTISTIQUE ; LITTERATURE ; GENRE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; CONDITION FEMININE ; POLITIQUE ; DROITS DES FEMMES ; FRANCOPHONIE ; BURKINA FASO ; CAMEROUN ; AFRIQUE ; ETATS-UNIS ; MONDE ARABE ; PARITE ; CANADA ; SENEGAL ; EXCISION ; QUEBEC ; FRANCE ; BENIN

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 364 pages
Cote : 240 SOW

Connaître son corps pour se l'approprier, en prendre soin et mieux veiller sur sa santé, telles sont les ambitions fondamentales de cet ouvrage sur la santé et la sexualité des femmes en Afrique au sud du Sahara. Entrepris par des membres du Réseau de Recherche en Santé de la Reproduction en Afrique Francophone, spécialistes de diverses questions touchant, notamment, à la santé, mais aussi à l'histoire, à la culture, aux systèmes sociaux, économiques et politiques affectant la santé, la sexualité et la fécondité des femmes, l'ouvrage est le résultat d'efforts d'une équipe pluridisciplinaire qui a regroupé des médecins, des biologistes et d'autres agents de la santé, des sociologues, des juristes, des journalistes et autres spécialistes des sciences sociales. Cette équipe a tenu à fournir aux Africaines une information documentée sur le corps et leur santé adaptée à leur contexte social et culturel. Si le corps est bien sûr un ensemble d'éléments biologiques, la représentation que les individus s'en font, leur utilisation, leur manière de le tenir et de le soigner, de l'habiller, de parler, de marcher, de travailler, de penser résultent de constructions sociales dépendant de valeurs et normes culturelles, idéologiques, morales et religieuses.
Connaître son corps pour se l'approprier, en prendre soin et mieux veiller sur sa santé, telles sont les ambitions fondamentales de cet ouvrage sur la santé et la sexualité des femmes en Afrique au sud du Sahara. Entrepris par des membres du Réseau de Recherche en Santé de la Reproduction en Afrique Francophone, spécialistes de diverses questions touchant, notamment, à la santé, mais aussi à l'histoire, à la culture, aux systèmes sociaux, ...

SANTE DES FEMMES ; SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE ; CONTRACEPTION ; AVORTEMENT ; PLANIFICATION FAMILIALE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; PROSTITUTION ; MARIAGE FORCÉ ; MUTILATION SEXUELLE ; MENOPAUSE ; EGALITE FEMME HOMME ; AFRIQUE SUBSAHARIENNE ; CORPS ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ; PERSONNE HANDICAPÉE ; VIH/ SIDA ; FEMME

... Lire [+]

Z