m

Documents  STORTI Martine | enregistrements trouvés : 7

O
     

-A +A

P Q

UV

Présidente de l'association des 40 ans du MLF


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 159 - pp. 11-19
Cote : P 20

Libres d'être qui nous sommes ! Nos nombres sont arabes, nos mots grecs et latins, notre restaurant de quartier indien ou chinois, libanais ou turc... La diversité fait parie de notre quotidien. Nous n'avons aucune difficulté à admettre que la terre est ronde - que c'est vrai pour tout le monde - mais quand il s'agit des droits des femmes, une surprenante réticence persiste. On nous oppose que les valeurs universelles que nous défendons seraient excluantes, que les valeurs républicaines seraient incompatibles avec certaines cultures. C'est absurde ! Notre République a été construite par des personnes aux identités multiples et complexes. Par ailleurs, les valeurs ne sont la propriété de personne. Sur tous les continents, dans tous les pays, des individus se sont réclamés de l'égalité, de la liberté, de la démocratie. Partout les droits des femmes ont été défendus et attaqués. C'est d'ailleurs aux femmes que l'on impose d'abord ce carcan identitaire : à elles de transmettre langue, culture, coutumes ; à elles de les maintenir coûte que coûte... Refusons les simplifications qui nous aliènent : l'identité est cet espace mouvant qui nous est propre, n'en déplaise à celles et ceux qui voudraient nous y enfermer. Il nous faudra en conscience trancher : ce qui nous sépare parfois est-il plus important que ce qui nous rassemble ?
Libres d'être qui nous sommes ! Nos nombres sont arabes, nos mots grecs et latins, notre restaurant de quartier indien ou chinois, libanais ou turc... La diversité fait parie de notre quotidien. Nous n'avons aucune difficulté à admettre que la terre est ronde - que c'est vrai pour tout le monde - mais quand il s'agit des droits des femmes, une surprenante réticence persiste. On nous oppose que les valeurs universelles que nous défendons seraient ...

CONDITION FEMININE ; TRADITION ; RELIGION ; LAÏCITE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 254 p.
Cote : B STO

L'impression d'avoir eu deux vies, I'une avant 1981, I'autre après. Avant: I'enfance dans une famille ouvrière, le salut par l'école de la République, les études à la Sorbonne, I'engagement politique, le désir de révolution le bonheur de Mai 68, I'enseignement de la philosophie dans une ville du nord, le Mouvement de libération des femmes, le journalisme à Libératon. Après: la gauche au pouvoir, la pesante décennie quatre-vingt, les années des gagnants et des gagneurs...
Un récit singulier, un échantillon d'une génération. De l'après-guerre à la fin du siècle, peut-être une histoire banale, celle d'une formidable aspiration à un monde meilleur, d'enthousiasmes et de combats collectifs, d'illusions perdues, de blessures politiques et morales. Récit d'un chagrin de privilégiée, quand la peine et la misère sont toujours si grandes sur cette terre pour tant d'hommes et de femmes. Un chagrin cependant.
L'impression d'avoir eu deux vies, I'une avant 1981, I'autre après. Avant: I'enfance dans une famille ouvrière, le salut par l'école de la République, les études à la Sorbonne, I'engagement politique, le désir de révolution le bonheur de Mai 68, I'enseignement de la philosophie dans une ville du nord, le Mouvement de libération des femmes, le journalisme à Libératon. Après: la gauche au pouvoir, la pesante décennie quatre-vingt, les années des ...

FEMINISME ; POLITIQUE ; FAMILLE ; FEMME ; HOMME ; ENSEIGNEMENT ; GUERRE ; ETUDE ; HISTOIRE ; MONDE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 314 p.
Cote : 202 STO

De 1974 à 1979, Martine Storti est journaliste à Libération. Jour après jour, elle a suivi l'évolution des idées et des revendications féministes et a participé à leur diffusion dans la société française. Rassemblés ici, ses articles prennent aujourd'hui force de documents historiques et nous racontent l'histoire d'une émancipation, d'une libération, en restituent les tumultes et l'insolence. Ils disent les manifestations, les luttes, les victoires et les défaites… Ils rappellent les combats pour la liberté de l'avortement, contre le viol ou pour l'égalité dans le travail… Ils ressuscitent les polémiques, les résistances, les injures et les ripostes… et nous remémorent cette aspiration à une autre manière d'être et de vivre…
Ces années folles et fondatrices sont notre héritage.
De 1974 à 1979, Martine Storti est journaliste à Libération. Jour après jour, elle a suivi l'évolution des idées et des revendications féministes et a participé à leur diffusion dans la société française. Rassemblés ici, ses articles prennent aujourd'hui force de documents historiques et nous racontent l'histoire d'une émancipation, d'une libération, en restituent les tumultes et l'insolence. Ils disent les manifestations, les luttes, les ...

FEMME ; FEMINISME ; LUTTE FEMINISTE ; ANNÉES 70 ; PRESSE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 202 STO

Ensemble(es), pour un anniversaire pas comme les autres
Actrices depuis longtemps ou depuis hier, du Mouvement de libération des femmes, nous avons décidé de fêter cet évenement : dignement, publiquement, joyeusement.

MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; ANNÉES 70 ; FEMINISME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 144 p.
Cote : 542 STO

Vient le moment où il faut dire assez. Assez des intimidations, des oppositions binaires, des affrontements dogmatiques. Autant d’impasses qui empêchent de penser le présent. Autant d’affaiblissements face aux assassins. Assez de juger islamophobe toute critique de l’islam ou de rendre complice du terrorisme quiconque ne met pas les musulmans dans le sac du fanatisme islamiste. Assez de voir dans les " issus de l’immigration " des menaces contre l’identité française ou de ne les regarder que comme des dominés et des victimes. Assez des confusions délibérément entretenues, qui transforment tout défenseur du libéralisme culturel en acteur de la financiarisation du monde. Ou qui font du féminisme tantôt l’autre nom du néocolonialisme, tantôt l’une des composantes de l’horreur sociétale, responsable de l’abandon du peuple et de la montée du Front national. Du pain et des roses, voilà ce que réclamaient des ouvrières de l’industrie textile au début du XXe siècle. Comparant le féminisme à du chocolat, voilà ce que certains, en ce début du XXIe siècle, veulent interdire au nom d’une prétendue loyauté religieuse ou communautaire. L’auteure nous propose un autre programme : respirer le parfum des roses et goûter la saveur du chocolat, c’est-à-dire réhabiliter l’émancipation, restaurer le collectif, retrouver l’universel.
Vient le moment où il faut dire assez. Assez des intimidations, des oppositions binaires, des affrontements dogmatiques. Autant d’impasses qui empêchent de penser le présent. Autant d’affaiblissements face aux assassins. Assez de juger islamophobe toute critique de l’islam ou de rendre complice du terrorisme quiconque ne met pas les musulmans dans le sac du fanatisme islamiste. Assez de voir dans les " issus de l’immigration " des menaces ...

LAÏCITE ; FRANCE ; INTEGRISME ; FEMINISME ; VOILE ISLAMIQUE ; GENRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 248 p.
Cote : 203 PIC

Les 3, 4 et 5 décembre 2010, un congrès international réunissait à Paris quelque 400 chercheuses et militantes féministes venues débattre de la nouvelle donne mondiale et de ses effets sur les exigences féministes en matière d'égalité et d'émancipation. Ce livre publié sous la direction de Françoise Picq et de Martine Storti rassemble plusieurs des contributions présentées au cours de ces trois journées. A l'heure de la mondialisation, entre marchandisation triomphante et retour du religieux, elles interrogent les avancées et les reculs du féminisme depuis les années 1970. Avec l'ambition de placer, enfin, l'émancipation des femmes au rang du politique. L'ouvrage s'achève "sans conclure", sur les pistes ouvertes à la réflexion par un texte de Geneviève Fraisse.
Les 3, 4 et 5 décembre 2010, un congrès international réunissait à Paris quelque 400 chercheuses et militantes féministes venues débattre de la nouvelle donne mondiale et de ses effets sur les exigences féministes en matière d'égalité et d'émancipation. Ce livre publié sous la direction de Françoise Picq et de Martine Storti rassemble plusieurs des contributions présentées au cours de ces trois journées. A l'heure de la mondialisation, entre ...

FEMINISME ; LUTTE FEMINISTE ; PERSONNE PROSTITUÉE ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; EGALITE SALARIALE ; HISTOIRE ; FEMME D'ORIGINE AFRICAINE ; ISLAM

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 576 p.
Cote : 202 FEM

Vingt-sept femmes nous disent le FÉMINISME, ses problèmes, ses luttes, ses espérances pour demain. Qu'à chaque femme soient reconnues sa dignité de personne humaine, l'autonomie et la responsabilité de soi, de son corps, de sa vie, la liberté telle est l'ambition féministe. Quelle femme pourrait n'y pas souscrire, mais aussi quel homme,. qui se réclament des valeurs et des fondements laïques de la démocratie? Le féminisme, au fond, est une impérieuse et moderne exigence pour toute personne éprise d'égalité, de liberté. Le combat qu'il exige contre le patriarcat, ce mode d'organisation sociale fondé sur la domination des femmes par les hommes, devrait être commun. Il ne' l'est guère... Ces vingt-sept paroles de femmes, en éclairant l'histoire récente, les histoires multiples du féminisme, ses acquis et ses manques, interpellent chacun de nous au plus profond, au plus obscur aussi, de notre conception de la société, des rapports sociaux, de la relation hommefemme. Et ce témoignage collectif, riche et dérangeant, est un appel, une incitation forte à inventer ensemble un autre avenir.
Vingt-sept femmes nous disent le FÉMINISME, ses problèmes, ses luttes, ses espérances pour demain. Qu'à chaque femme soient reconnues sa dignité de personne humaine, l'autonomie et la responsabilité de soi, de son corps, de sa vie, la liberté telle est l'ambition féministe. Quelle femme pourrait n'y pas souscrire, mais aussi quel homme,. qui se réclament des valeurs et des fondements laïques de la démocratie? Le féminisme, au fond, est une ...

FEMINISME ; CONDITION FEMININE ; FRANCE ; LUTTE FEMINISTE ; ANNÉES 70 ; ANNÉES 80 ; ANNÉES 90 ; PLANNING FAMILIAL ; HISTOIRE ; TEMOIGNAGE

... Lire [+]

Filtrer

0

Dossiers

 
Z