m

Documents  AVORTEMENT ITÉRATIF | enregistrements trouvés : 16

O
     

-A +A

Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 50 p.
Cote : 221 BOU

1. Repérages théortiques
1.1 Notion de répétition
1.2 Notion de grossesse non prévue
2. Réduire la répétition des grossesses non prévues
2.1 Mission de prévention des grossesses non prévues
2.2 Les situtions de répétition
2.3 La réduction des risques, le risque zéro n'existe pas
3. La répétition des grossesses non prévues : une médaille à deux facettes
3.1 Comprendre la répétition et prendre en compte l'irrationnel de la sexualité
3.2 Un accompagnement ?
3.3 Comment changer le regard sur la société ?
Conclusion
1. Repérages théortiques
1.1 Notion de répétition
1.2 Notion de grossesse non prévue
2. Réduire la répétition des grossesses non prévues
2.1 Mission de prévention des grossesses non prévues
2.2 Les situtions de répétition
2.3 La réduction des risques, le risque zéro n'existe pas
3. La répétition des grossesses non prévues : une médaille à deux facettes
3.1 Comprendre la répétition et prendre en compte l'irrationnel de la sexualité
3.2 Un ...

GROSSESSE NON DÉSIRÉE ; ACCOMPAGNEMENT ; AVORTEMENT ITÉRATIF ; CONSEILLER-E CONJUGAL-E ET FAMILIAL-E ; PLANNING FAMILIAL ; ASPECT SOCIO-CULTUREL ; FRANCE ; RISQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 518 - 4 p.
Cote : P 25

Il y a quarante ans, le 17 janvier 1975, la loi relative à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), dite loi Veil, dépénalisait le recours à l’avortement. Confirmée en 1979, la dépénalisation de l’IVG a été complétée par des aménagements législatifs rendant le recours moins difficile : remboursement par la sécurité sociale fin 1982, assouplissement de l’accès et allongement du délai légal en 2001. L’analyse des bulletins statistiques remplis à l’occasion des IVG permet de retracer l’évolution des comportements en France.
Il y a quarante ans, le 17 janvier 1975, la loi relative à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), dite loi Veil, dépénalisait le recours à l’avortement. Confirmée en 1979, la dépénalisation de l’IVG a été complétée par des aménagements législatifs rendant le recours moins difficile : remboursement par la sécurité sociale fin 1982, assouplissement de l’accès et allongement du délai légal en 2001. L’analyse des bulletins statistiques ...

AVORTEMENT ; STATISTIQUE ; EVOLUTION ; FRANCE ; AVORTEMENT ITÉRATIF

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 65 p.
Cote : 140 BEU

Environ 220 000 IVG par an sont réalisées en France. Dans un peu moins d'1/4 de ces cas, il s'agit d'IVG répétées. Ces situations mettent en difficulté les professionnels et font l'objet de débats sur leur prévention. Cette répétition viendrait signer des difficultés chez les femmes y ayant recours, prendrait sens dans leur histoire. Qu'en est-il vraiment ? Ce travail essaie de répondre à ces questions et de démontrer qu'il n'y a pas une réponse unique. Le regard de la société, souvent réprobateur, va influencer le vécu de ces femmes. La conseillère conjugale et familiale trouve alors toute sa place lors de l'entretien pré ou post-IVG.
Environ 220 000 IVG par an sont réalisées en France. Dans un peu moins d'1/4 de ces cas, il s'agit d'IVG répétées. Ces situations mettent en difficulté les professionnels et font l'objet de débats sur leur prévention. Cette répétition viendrait signer des difficultés chez les femmes y ayant recours, prendrait sens dans leur histoire. Qu'en est-il vraiment ? Ce travail essaie de répondre à ces questions et de démontrer qu'il n'y a pas une réponse ...

CONTRACEPTION ; AVORTEMENT ITÉRATIF ; PLANNING FAMILIAL ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 127 p.
Cote : 140 NIS

Une génération a passé depuis la légalisation en France de l'interruption volontaire de grossesse et, même si les passions ne se sont guère estompées, l'IVG est devenu un véritable droit des femmes. Pourtant, comme par souci de préserver ce droit de nouvelles polémiques, parler concrètement de l'IVG aujourd'hui semble presque tabou

AVORTEMENT ; DROITS DES FEMMES ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; ACCOMPAGNEMENT ; FEMME ; LEGISLATION ; HISTOIRE ; ADOLESCENTE ; DEMANDE D'AVORTEMENT ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX AVEC HOSPITALISATION ; AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; ENTRETIEN POST-IVG ; AVORTEMENT ITÉRATIF ; OPINION ; FRANCE ; XXIe SIECLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 548 p.
Cote : 140 LAD w

Sociologie de l'avortement. Contrôle social. Résumé des différents articles.

AVORTEMENT ; SOCIOLOGIE ; ETUDE ; OPINION ; ENTRETIEN PRE-IVG ; AVORTEMENT ITÉRATIF ; LEGISLATION ; FRANCE ; ANNÉES 70 ; ANNÉES 80

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 54 p.
Cote : 140 OMS

Rapport mondial sur l'avortement vu par l'OMS.

AVORTEMENT ; STATISTIQUE ; AVORTEMENT CLANDESTIN ; AVORTEMENT ITÉRATIF ; COMPLICATION ; MONDE ; ANNÉES 60

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- p. 100-109
Cote : 140 CES

AVORTEMENT ITÉRATIF ; PSYCHOLOGIE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 10 - 237 p.
Cote : P 253

I. Comment prescrire la contraception en 1993 ?
Comment prescrire la contraception / D. Gaudry
Préservatifs masculins et féminins / C-I. Blanchet
Comment prescrire la contraception : expérience hollandaise / Doppenberg H.
Les implants contraceptifs / J. Delchambre

II Les relations entre médecin traitant et les centres d'orthogénie
Elements de réflexion sur l'intérêt de la sophrologie dans les IVG
Dépistage d'une femme exposée au DES in utero dans le cadre d'une consultation de contraception et d'IVG
Rapport sur la pratique de l'IVG en France

III Association RU 486 + misoprostol.
IVG de moibs de 49 jours d'aménorrhée par RU 600 mg + misoprostol
Essai clinique RU + misoprostol dans les IVG jusqu'à 63 jours
Mifepristone ou misoprostol dans l'IVG instrumentale chez les nullipares
La Mifépristone dans les interruptions tardives de grossesse le déclenchement de l'accouchement et quelques autres indications
les aspects psychologiques des IVG par Mifégyne et misoprostol
V Stérilisation à visée contraceptive.
VI Communications libres
Les IVG à répétitions
Conseils aux femmes HIV
I. Comment prescrire la contraception en 1993 ?
Comment prescrire la contraception / D. Gaudry
Préservatifs masculins et féminins / C-I. Blanchet
Comment prescrire la contraception : expérience hollandaise / Doppenberg H.
Les implants contraceptifs / J. Delchambre

II Les relations entre médecin traitant et les centres d'orthogénie
Elements de réflexion sur l'intérêt de la sophrologie dans les IVG
Dépistage d'une femme exposée au DES in ...

CONTRACEPTION ; PRESCRIPTION MEDICALE ; PRESERVATIF FEMININ ; PRESERVATIF MASCULIN ; IMPLANT CONTRACEPTIF ; METHODE DE CONTRACEPTION ; MEDECIN ; CENTRE DE PLANIFICATION ; MEDECINE DOUCE ; RELATION SOIGNANT-SOIGNE ; AVORTEMENT ; DISTILBÈNE ; FEMME ; ETUDE ; ENQUETE ; STRUCTURE DE SOINS ; GYNECOLOGIE ; ACCES ; ACCOMPAGNEMENT ; DEMANDE D'AVORTEMENT ; METHODE D'AVORTEMENT ; ANESTHESIE ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; AVORTEMENT PRECOCE ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX AVEC HOSPITALISATION ; MIFEPRISTONE ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; EDUCATION A LA SEXUALITE ; STERILISATION VOLONTAIRE ; AVORTEMENT ITÉRATIF ; SEROPOSITIVITE ; VIH/ SIDA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 11 - 237 p.
Cote : P 253

I Accueil
II Histoire de l'avortement
III Démographie et évolution de l'avortement en France
IV Caractères psychologiques et sociales des femmes qui ont des IVG répétées
V Ateliers :
A propos de l'avortement en Russie , Roumanie et Pologne
Techniques de l'IVG
Informations sexuelles
Contraception
VI Histoire de l'ANCIC
VII L'entretien pre IVG
VIII Le Mouvement Français du Planning Familial
IX Accompagnement de la femme au cours de l'IVG
X Communications libres :
Préservatifs masculins et contraception
Limite des méthodes ambulatoires en IVG sous anesthesie générale
Analyse polittique des mouvements anti avortement
Pris en charge de demandes d'interruption de grossesse tardives en Hollande
XI Statut de l'embryon.
I Accueil
II Histoire de l'avortement
III Démographie et évolution de l'avortement en France
IV Caractères psychologiques et sociales des femmes qui ont des IVG répétées
V Ateliers :
A propos de l'avortement en Russie , Roumanie et Pologne
Techniques de l'IVG
Informations sexuelles
Contraception
VI Histoire de l'ANCIC
VII L'entretien pre IVG
VIII Le Mouvement Français du Planning Familial
IX Accompagnement de la femme au cours de l'IVG
X ...

AVORTEMENT ; HISTOIRE ; DEMOGRAPHIE ; DEMANDE D'AVORTEMENT ; FEMME ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; AVORTEMENT ITÉRATIF ; ENTRETIEN PRE-IVG ; ENTRETIEN SOCIAL PRE-IVG ; EDUCATION A LA SEXUALITE ; AVORTEMENT HORS DELAIS ; EMBRYON ; STATUT JURIDIQUE ; PLANNING FAMILIAL ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 3 - p. 200-210
Cote : P 2

Depuis la libéralisation légale de la pratique de l'IVG en 1975, toutes les études ont montré une relative stabilité du taux d'lVG rapporté au nombre d'accouchements, alors que les pouvoirs publiques s'attendaient à voir une nette diminution de ce taux. Par ailleurs depuis 1985 on note une augmentation du nombre des IVG itératives.
Objectifs - Notre travail a été de comparer sur le plan épidémiologique deux populations de demandeuses d'lVG d'un même centre sur un intervalle de 15 ans. Puis nous avons analysé les données psycho-sociales propres aux patientes recourant à des IVG répétées (R).
Résultats - ll s'agit d'une étude rétrospective de 691 patientes, menée au centre d'orthogénie du CHU de Dijon (principal centre de Côte d'Or), comparant un échantillon représentation d'une population de demandeuses d'lVG de 1982 (348) et de 1996 (343). Il y a plus de femmes non mariées (p = 0,0003), de nullipares (p = 0,0017) et de nulligestes p = 0,03) en 1996. L'intervalle de temps entre la précédente grossesse et l'IVG est plus court en 1996 qu'en 1982 (p = 0,027) et cette gestité est plus souvent une IVG en 1996 (p = 0,031). Les R (1 IVG ou plus) sont passées de 15,8 % en 1982 à 21,6 % en 1996 avec un taux de femmes ayant deux IVG ou plus (multiR) qui est passé de 1,4 % à 5,2 % (p = 0,0 13). Les R ont plus d'enfants que les femmes ayant recours pour la première fois à l'IVG (nonR) pour les deux années (p = 0,0003) et il y a plus de femmes de moins de 30 ans chez les R en 1996 qu'en 1982 (p < 0,05) . L'age moyen de la première IVG (p = 9.10-5) et de la première grossesse p = 10-6) chez les R est plus bas que chez les nonR pour l'année 1996.Il n'y a pas de différence dans les causes d'échec de contraception, les motifs de la demande d'lVG et les catégories socio-professionnelles entre R et nonR.
Conclusions - Globalement si la population des demandeuses dlVG a peu évolué en 15 ans, les R et surtout les multiR représentent une population particulière qui se démarque de la population générale par ses problèmes socio-économiques (chômage, RMI), avec instabilité conjugale et ambivalence entre désir de grossesse et non d'enfant. ll existe par ailleurs une véritable précarité psycho-sociale dont il faudra tenir compte. En effet, cette population est parfaitement avertie des moyens de contraception existant, aussi la prévention devra se situer plus en amont avec au moins une prise en charge psychologique.
Depuis la libéralisation légale de la pratique de l'IVG en 1975, toutes les études ont montré une relative stabilité du taux d'lVG rapporté au nombre d'accouchements, alors que les pouvoirs publiques s'attendaient à voir une nette diminution de ce taux. Par ailleurs depuis 1985 on note une augmentation du nombre des IVG itératives.
Objectifs - Notre travail a été de comparer sur le plan épidémiologique deux populations de demandeuses d'lVG d'un ...

AVORTEMENT ITÉRATIF ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 2 - p. 137-140
Cote : P 2

L'interruption volontaire de grossesse (IVG) vient représenter un conflit entre le désir de grossesse et la réalité de l'enfant. L'avortement est à définir comme l'ambivalence quant à la maternité où il faut différencier le désir de grossesse du désir d'enfant. Willy Pasini distingue les «avortements conjoncturels», le plus souvent uniques, des «avortements structurels » représentés par l'IVG à répétition et caractérisés par une fragilité de la personnalité ainsi qu'une ambivalence devant la contraception. Les IVG à répétition rappellent ce que Freud a nommé la «compulsion de répétition ». Cette compulsion de répétition à l'œuvre dans l'IVG renvoie à la pulsion de mort dans la mise en acte d'un mécanisme inconscient et la répétition d'une unité symbiotique avec la mère. La comparaison entre la tentative répétée de suicide et la demande d'lVG itérative peut se comprendre comme un appel incessant face à une menace narcissique.
L'interruption volontaire de grossesse (IVG) vient représenter un conflit entre le désir de grossesse et la réalité de l'enfant. L'avortement est à définir comme l'ambivalence quant à la maternité où il faut différencier le désir de grossesse du désir d'enfant. Willy Pasini distingue les «avortements conjoncturels», le plus souvent uniques, des «avortements structurels » représentés par l'IVG à répétition et caractérisés par une fragilité de la ...

AVORTEMENT ITÉRATIF ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : 140 CES

IVG depuis la loi Veil. Bilan et perspectives.
25 articles

AVORTEMENT ; METHODE D'AVORTEMENT ; AVORTEMENT ITÉRATIF ; FRANCE ; LEGISLATION ; AVORTEMENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 349 - p. 20-21
Cote : P 67

Commentaire de l'article suivant:
"Reasons for pregnancy termination:
Negligence or failure of contraception?"
H. Savonius, P. Pakarinen, L. Sjoberg, P. Kajanoja
Acta Obstet. Gynecol. Scand., 1995, 74, 818-821
Le nombre d'lVG a diminué de moitié en Finlande depuis 20 ans. Il est actuellement de 10 000 par an, ce qui fait que 3 femmes sur 1000 auront une IVG avant 50 ans. Ce chiffre est de 5 en Norvège et au Danemark, et de 6 en Suède. Que peut-on faire pour en diminuer le nombre ?
Les auteurs ont interrogé 200 femmes de 17 à40 ans sollicitant une interruption de grossesse. Ces femmes ont été questionnées sur leur connaissance de la contraception, et les 100 dernières ont été en plus interrogées sur la contraception post-coïtale. On leur a demandé la méthode suivie au moment de la survenue de la grossesse indésirée et la raison de son échec.
La moyenne d'âge est de 26 ans. 49 % étaient primipares, et 36 % avaient eu au moins un avortement. La plupart - 93 % estiment avoir reçu une bonne information sur la contraception et 73 % sur la contraception post-coïtale, bien que seulement 9 d'entre elles l'aient utilisée.
Au moment de la conception, 11 % utilisaient une contraception sure (pilule ou IUD), 63 % une méthode moins sûre: préservatif, spermicides, coïtus interruptus ou méthodes des températures, et 23 % aucune méthode.
D'après les réponses à l'interrogatoire sur les raisons de l'échec, 9 sur 16 des grossesses survenues sous contraceptifs oraux étaient dues à une prise irrégulière ou à de la diarrhée ou des vomissements.
75 % des utilisateurs de condoms avaient eu, soit un présevatif déchiré, soit ayant glissé pendant le rapport, ou utilisé irrégulièrement.
Parmi celles qui n'ont pas utilisé de méthodes contraceptives, 35 % se croyaient stériles, 13 % avaient bu et 31 % ne pensaient pas qu'une grossesse était possible. La principale raison de l'utilisation d'une méthode moins efficace est la peur des effets secondaires.
Quant aux partenaires, lorsqu'ils ont été informés de la grossesse, 85 % étaient d'accord pour l'IVG, 10 % souhaitaient le maintien de la grossesse et 4 % ont insisté pour I'IVG.
En conclusion, les grossesses indésirées ne sont pas dues à un manque d 'information sur la contraception, bien que l'information sur la contraception post- coïtale soit insuffisante. Il semble également qu'elle soit d'accès diffcile spécialement pendant le week-end.
Les échecs ont été plus nombreux avec les cestroprogestatifs qu'avec les stérilets, ce qui est contraire aux statistiques et peut étonner dans un pays où le stérilet est plus employé que la pilule.
Le risque d'lVG itérative dans les 6 ans est de 16 %, d'où la nécessité d'une éducation à la contraception lors de l'IVG.
Au total, si dans 21 % des cas la grossesse doit être considérée comme un échec de la contraception, dans près de 80 % des cas elle est due à une négligence de la femme.
Commentaire de l'article suivant:
"Reasons for pregnancy termination:
Negligence or failure of contraception?"
H. Savonius, P. Pakarinen, L. Sjoberg, P. Kajanoja
Acta Obstet. Gynecol. Scand., 1995, 74, 818-821
Le nombre d'lVG a diminué de moitié en Finlande depuis 20 ans. Il est actuellement de 10 000 par an, ce qui fait que 3 femmes sur 1000 auront une IVG avant 50 ans. Ce chiffre est de 5 en Norvège et au Danemark, et de 6 en Suède. Que ...

AVORTEMENT ; CONTRACEPTION ; CONTRACEPTION D'URGENCE ; AVORTEMENT ITÉRATIF ; NORVEGE ; DANEMARK ; SUEDE ; CONCEPTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 1 - p. 72-77
Cote : P 2

Les IVG répétées représentent actuellement plus de 20% du nombre total d'lVG. Les objectifs de ce travail sont d'apprécier certaines caractéristiques des femmes qui répètent les IVG; 45 femmes ayant eu au moins 3 IVG ou 2 IVG rapprochées ont eu un entretien juste après l'intervention. Les femmes qui répètent les IVG sont issues de familles nombreuses, ont eu tôt leur première grossesse, vivent souvent seules. Une instabilité relationnelle associée à des difficultés économiques est le principal motif de la demande répétée d'lVG. La grossesse résulte d'une contraception peu fiable ou mal utilisée. Une femme sur deux exprime un désir de grossesse ou d'enfant mais impossible à réaliser. On retrouve dans leur passé des relations difficiles avec les parents. Le recours à l'IVG de façon répétée représente une tentative d'échapper à l'âge adulte à l'instabilité et la pauvreté des relations familiales vécues pendant l'enfance.
Les IVG répétées représentent actuellement plus de 20% du nombre total d'lVG. Les objectifs de ce travail sont d'apprécier certaines caractéristiques des femmes qui répètent les IVG; 45 femmes ayant eu au moins 3 IVG ou 2 IVG rapprochées ont eu un entretien juste après l'intervention. Les femmes qui répètent les IVG sont issues de familles nombreuses, ont eu tôt leur première grossesse, vivent souvent seules. Une instabilité relationnelle ...

AVORTEMENT ITÉRATIF ; FEMME ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; ASPECT SOCIOLOGIQUE ; STRUCTURE D'ACCUEIL ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- p 11/13
Cote : P 268


santé sexuelle et santé liée à la reproduction; éducation sexuelle inadéquate; l'avortement est une méthode de contraception au Japon.

SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE ; AVORTEMENT ITÉRATIF ; RELATION SEXUELLE NON PROTÉGÉE ; JAPON

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Auteurs
Descripteurs

AVORTEMENT ITÉRATIF [16]

FRANCE [11]

AVORTEMENT [9]

ASPECT PSYCHOLOGIQUE [5]

ACCOMPAGNEMENT [4]

CONTRACEPTION [4]

DEMANDE D'AVORTEMENT [4]

FEMME [4]

AVORTEMENT MEDICAMENTEUX AVEC HOSPITALISATION [3]

LEGISLATION [3]

PLANNING FAMILIAL [3]

STATISTIQUE [3]

ACCES [2]

ADOLESCENTE [2]

AVORTEMENT MEDICAMENTEUX [2]

AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL [2]

DROITS DES FEMMES [2]

EDUCATION A LA SEXUALITE [2]

ENQUETE [2]

ENTRETIEN PRE-IVG [2]

ETUDE [2]

HISTOIRE [2]

METHODE D'AVORTEMENT [2]

OPINION [2]

STRUCTURE D'ACCUEIL [2]

STRUCTURE DE SOINS [2]

ANESTHESIE [1]

ANNÉES 60 [1]

ANNÉES 70 [1]

ANNÉES 80 [1]

ASPECT SOCIO-CULTUREL [1]

ASPECT SOCIOLOGIQUE [1]

AVORTEMENT CHIRURGICAL [1]

AVORTEMENT CLANDESTIN [1]

AVORTEMENT HORS DELAIS [1]

AVORTEMENT PRECOCE [1]

AVORTEMENT THERAPEUTIQUE [1]

CENTRE DE PLANIFICATION [1]

CLINIQUE [1]

COMPLICATION [1]

CONCEPTION [1]

CONSEILLER-E CONJUGAL-E ET FAMILIAL-E [1]

CONTRACEPTION D'URGENCE [1]

DANEMARK [1]

DEMOGRAPHIE [1]

DISTILBÈNE [1]

DOULEUR [1]

EMBRYON [1]

ENTRETIEN POST-IVG [1]

ENTRETIEN SOCIAL PRE-IVG [1]

ETABLISSEMENT PUBLIC [1]

EVOLUTION [1]

GROSSESSE NON DÉSIRÉE [1]

GYNECOLOGIE [1]

HOPITAL [1]

ILE-DE-FRANCE [1]

IMPLANT CONTRACEPTIF [1]

INFORMATION [1]

JAPON [1]

MEDECIN [1]

MEDECINE DOUCE [1]

METHODE DE CONTRACEPTION [1]

MIFEPRISTONE [1]

MONDE [1]

NORVEGE [1]

PERMANENCE TÉLÉPHONIQUE [1]

PRESCRIPTION MEDICALE [1]

PRESERVATIF FEMININ [1]

PRESERVATIF MASCULIN [1]

PROFESSIONNEL DE LA SANTE [1]

PSYCHOLOGIE [1]

RELATION SEXUELLE NON PROTÉGÉE [1]

RELATION SOIGNANT-SOIGNE [1]

RISQUE [1]

SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE [1]

SEROPOSITIVITE [1]

SOCIOLOGIE [1]

STATUT JURIDIQUE [1]

STERILISATION VOLONTAIRE [1]

SUEDE [1]

VIH/ SIDA [1]

XXIe SIECLE [1]

J Plus

0
Z