m

Documents  CONTRACEPTION D'URGENCE | enregistrements trouvés : 231

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : A 0561 CONT

Photographies de jeunes. Affiche sur fond bleu, écrit en blanc.

PLANIFICATION FAMILIALE ; ROYAUME UNI ; CONTRACEPTION ; CONTRACEPTION D'URGENCE ; STRUCTURE D'ACCUEIL ; ANGLETERRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : A 0906 CONT w

"Illustration des "oeufs"" La contraception d'urgence peut se prendre jusqu'à 72 heures après le rapport sexuel non protégé. Cependant, une prise dans les 12 premières heures assurent une efficacité maximale. Elle est disponible sans ordonnance dans toutes les pharmacies et gratuites pour les mineures.

PILULE DU LENDEMAIN ; CONTRACEPTION D'URGENCE ; PILULE ; GROSSESSE NON DÉSIRÉE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : A 1008 CONT

Affiche sur fond blanc. Le titre tout en haut en noir. En dessous Contraception, soins gynécologiques, grossesses à suivre et accouchements, avortements, maladies vénériennes, contraception du lendemain, difficultés psychologiques, avant, pendant et après le couple, désir et plaisir sexuel, crise, rupture, solitude, questions juridiques puis les contacts. Dessin d'un couple enlacé, stylisé, dans les tons de marron. Tout en bas, contacts et horaires de consultation.
Affiche sur fond blanc. Le titre tout en haut en noir. En dessous Contraception, soins gynécologiques, grossesses à suivre et accouchements, avortements, maladies vénériennes, contraception du lendemain, difficultés psychologiques, avant, pendant et après le couple, désir et plaisir sexuel, crise, rupture, solitude, questions juridiques puis les contacts. Dessin d'un couple enlacé, stylisé, dans les tons de marron. Tout en bas, contacts et ...

CONTRACEPTION ; CONTRACEPTION D'URGENCE ; AVORTEMENT ; ANIMATION EN EDUCATION À LA SEXUALITE ; DESIR ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ; ACCOUCHEMENT ; COUPLE ; JEUNE ADULTE ; BELGIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : A 1116 CONT

Affiche sur fond vert et rose présentant le site http://jeunes.aquitaine.fr

CONTRACEPTION ; CONTRACEPTION D'URGENCE ; ACCES ; INFORMATION ; INTERNET ; FRANCE ; AQUITAINE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 522 - 8 pages
Cote : P 221

En 2004, le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) peut être évalué à 210 664, soit une hausse moyenne annuelle de 1,8 % depuis 1995. Le nombre d’IVG pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans est ainsi passé à 14,6 contre 12,3 en 1995. La part des IVG médicamenteuses continue de croître (42 % en 2004 contre 38 % en 2003). Malgré l’élargissement de cette pratique à la médecine de ville en juillet 2004, le recours à la voie médicamenteuse en cabinet libéral est encore peu répandu. Au total, 75 % des IVG sont pratiquées chez des femmes âgées de 18 à 35 ans. Le nombre d’IVG chez les mineures, en constante progression depuis 1990, atteint 11 500 en 2004, soit une jeune fillede 15-17 ans sur 100. Les IVG restent plus fréquentes dans le sud-est de la France, en Île-de-France et dans les départements d’outre-mer. Parallèlement à la hausse du nombre d’IVG, les méthodes contraceptives restent utilisées par 71 % des personnes ayant eu des rapports sexuels au cours des douze derniers mois. La contraception est aussi de plus en plus courante chez les jeunes, sachant que 68 % des 15-19 ans déclarent prendre la pilule et 56 % recourir aux préservatifs. En outre, la contraception d’urgence s’est très fortement développée depuis 1999, date à laquelle elle est devenue accessible en pharmacie
sans prescription médicale, notamment chez les 15-24 ans, qui sont un tiers à déclarer y avoir eu recours.
En 2004, le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) peut être évalué à 210 664, soit une hausse moyenne annuelle de 1,8 % depuis 1995. Le nombre d’IVG pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans est ainsi passé à 14,6 contre 12,3 en 1995. La part des IVG médicamenteuses continue de croître (42 % en 2004 contre 38 % en 2003). Malgré l’élargissement de cette pratique à la médecine de ville en juillet 2004, le recours à la voie mé...

AVORTEMENT ; STATISTIQUE ; FEMME ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX AVEC HOSPITALISATION ; AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; ETABLISSEMENT PUBLIC ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; STRUCTURE DE SOINS ; ANESTHESIE ; CONTRACEPTION D'URGENCE ; ACCES ; ADOLESCENCE ; JEUNE ADULTE ; GROSSESSE NON DÉSIRÉE ; RELATION SEXUELLE NON PROTÉGÉE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 2 - pp 58/64
Cote : P 300

CONTRACEPTION D'URGENCE ; EFFICACITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 71 - p. 17
Cote : P 245

La prise de Norlevo révèle un échec patent de la contraception puisqu'elle est a posteriori au lieu d'être préventive. Pourquoi ne pas rendre gratuuite la pilule actuellement plus ou moins remboursée.

CONTRACEPTION D'URGENCE ; COUT ; REMBOURSEMENT ; CONTRACEPTION ; ADOLESCENTE ; PREVENTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 2 - p 15/17
Cote : P 418

Démarrage tardif de l'utilisation de la contraception post-coitale en Suède

CONTRACEPTION D'URGENCE ; SUEDE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 67 - p. 7
Cote : P 194

CONTRACEPTION D'URGENCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 29
Cote : P 195 w

L’accès à la contraception d’urgence (CU) a évolué depuis sa mise à disposition. Elle est désormais disponible sans ordonnance et sans restriction en pharmacie et auprès de nombreux professionnels de santé. Cet article vise à étudier le niveau et les facteurs associés à l’utilisation de la CU en France métropolitaine en 2016, suite à ces évolutions et à la reconfiguration du paysage de la contraception régulière observée depuis 2012.

CONTRACEPTION D'URGENCE ; FRANCE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 344 - p. 18-19
Cote : P 122

Trop de jeunes filles commencent leur vie sexuelle sans informations concrètes sur la contraception. La sexualité est un sujet délicat à aborder car information et dialogue ne doivent pas rimer avec incitation ou ingérence. Mais c'est une erreur d'attendre que son enfant soit à l'adolescence, l'âge où l'on rejette la parole des parents pour aborder les questions de sexualité et de la contraception. Dès qu'un enfant demande comment on fait des bébés, il faut dire les choses avec des mots simples et précis. Plus il grandit expliquer les changements de la puberté et du corps. On peut expliquer beaucoup de choses, sans dramatiser à outrance non plus, car les risques sont aux antipodes des préoccupations des adolescents, sans pourtant tomber dans la confidence, le tout-technique ou bien poser des interdits trop violents. Citation du planning et de l'AFC. Renvoi vers le GNIES et le MFPF.
Trop de jeunes filles commencent leur vie sexuelle sans informations concrètes sur la contraception. La sexualité est un sujet délicat à aborder car information et dialogue ne doivent pas rimer avec incitation ou ingérence. Mais c'est une erreur d'attendre que son enfant soit à l'adolescence, l'âge où l'on rejette la parole des parents pour aborder les questions de sexualité et de la contraception. Dès qu'un enfant demande comment on fait des ...

SEXUALITE ; ADOLESCENCE ; PREVENTION ; EDUCATION A LA SEXUALITE ; EDUCATION PARENTALE ; CONTRACEPTION ; PLANNING FAMILIAL ; INFIRMIERE SCOLAIRE ; CONTRACEPTION D'URGENCE ; RISQUE SEXUEL ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 2 - p 11/12
Cote : P 418

Contraception post-coitale dans un centre de jeunes

CONTRACEPTION D'URGENCE ; ADOLESCENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 486 - 9
Cote : P 67

HRA Pharma a récemment fait le point sur la contraception d'urgence en France, pays où la contraception est la plus utilisée : près de deux tiers des femmes de 18 à 44 ans utilisent une méthode contraceptive. En revanche, seulement 6% des femmes sous contraception orale recourent à la contraception d'urgence après oubli de pilule, 42% pour accident de préservatif. La contraception d'urgence est, pour le laboratoire, encore mal connue en France.

PILULE DU LENDEMAIN ; CONTRACEPTION D'URGENCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 2 - p 13/14
Cote : P 418

CONTRACEPTION D'URGENCE ; FINLANDE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 2 - p 7/10
Cote : P 418

Examen des différentes méthodes

CONTRACEPTION D'URGENCE ; METHODE DE CONTRACEPTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 349 - p. 20-21
Cote : P 67

Commentaire de l'article suivant:
"Reasons for pregnancy termination:
Negligence or failure of contraception?"
H. Savonius, P. Pakarinen, L. Sjoberg, P. Kajanoja
Acta Obstet. Gynecol. Scand., 1995, 74, 818-821
Le nombre d'lVG a diminué de moitié en Finlande depuis 20 ans. Il est actuellement de 10 000 par an, ce qui fait que 3 femmes sur 1000 auront une IVG avant 50 ans. Ce chiffre est de 5 en Norvège et au Danemark, et de 6 en Suède. Que peut-on faire pour en diminuer le nombre ?
Les auteurs ont interrogé 200 femmes de 17 à40 ans sollicitant une interruption de grossesse. Ces femmes ont été questionnées sur leur connaissance de la contraception, et les 100 dernières ont été en plus interrogées sur la contraception post-coïtale. On leur a demandé la méthode suivie au moment de la survenue de la grossesse indésirée et la raison de son échec.
La moyenne d'âge est de 26 ans. 49 % étaient primipares, et 36 % avaient eu au moins un avortement. La plupart - 93 % estiment avoir reçu une bonne information sur la contraception et 73 % sur la contraception post-coïtale, bien que seulement 9 d'entre elles l'aient utilisée.
Au moment de la conception, 11 % utilisaient une contraception sure (pilule ou IUD), 63 % une méthode moins sûre: préservatif, spermicides, coïtus interruptus ou méthodes des températures, et 23 % aucune méthode.
D'après les réponses à l'interrogatoire sur les raisons de l'échec, 9 sur 16 des grossesses survenues sous contraceptifs oraux étaient dues à une prise irrégulière ou à de la diarrhée ou des vomissements.
75 % des utilisateurs de condoms avaient eu, soit un présevatif déchiré, soit ayant glissé pendant le rapport, ou utilisé irrégulièrement.
Parmi celles qui n'ont pas utilisé de méthodes contraceptives, 35 % se croyaient stériles, 13 % avaient bu et 31 % ne pensaient pas qu'une grossesse était possible. La principale raison de l'utilisation d'une méthode moins efficace est la peur des effets secondaires.
Quant aux partenaires, lorsqu'ils ont été informés de la grossesse, 85 % étaient d'accord pour l'IVG, 10 % souhaitaient le maintien de la grossesse et 4 % ont insisté pour I'IVG.
En conclusion, les grossesses indésirées ne sont pas dues à un manque d 'information sur la contraception, bien que l'information sur la contraception post- coïtale soit insuffisante. Il semble également qu'elle soit d'accès diffcile spécialement pendant le week-end.
Les échecs ont été plus nombreux avec les cestroprogestatifs qu'avec les stérilets, ce qui est contraire aux statistiques et peut étonner dans un pays où le stérilet est plus employé que la pilule.
Le risque d'lVG itérative dans les 6 ans est de 16 %, d'où la nécessité d'une éducation à la contraception lors de l'IVG.
Au total, si dans 21 % des cas la grossesse doit être considérée comme un échec de la contraception, dans près de 80 % des cas elle est due à une négligence de la femme.
Commentaire de l'article suivant:
"Reasons for pregnancy termination:
Negligence or failure of contraception?"
H. Savonius, P. Pakarinen, L. Sjoberg, P. Kajanoja
Acta Obstet. Gynecol. Scand., 1995, 74, 818-821
Le nombre d'lVG a diminué de moitié en Finlande depuis 20 ans. Il est actuellement de 10 000 par an, ce qui fait que 3 femmes sur 1000 auront une IVG avant 50 ans. Ce chiffre est de 5 en Norvège et au Danemark, et de 6 en Suède. Que ...

AVORTEMENT ; CONTRACEPTION ; CONTRACEPTION D'URGENCE ; AVORTEMENT ITÉRATIF ; NORVEGE ; DANEMARK ; SUEDE ; CONCEPTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 2 - pp 52/57
Cote : P 300

CONTRACEPTION D'URGENCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 2 - pp 49/51
Cote : P300

CONTRACEPTION D'URGENCE ; PAYS-BAS ; ROYAUME UNI

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 2 - pp 44/48
Cote : P 300

CONTRACEPTION D'URGENCE ; HISTOIRE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 50-51 - p. 5-10
Cote : P 241

Le MLF célèbre ses 40 ans de féminisme au moment où le dernier rapport de l'IGAS publié le 2 février 2010 souligne que la diffusion de la contraception 'a jamais fait diminuer en France le nombre d'avortements.

CONTRACEPTION ; PLANNING FAMILIAL ; CONDITION FEMININE ; DROITS DES FEMMES ; FEMME ; ACCOMPAGNEMENT ; JEUNE FEMME ; METHODE DE CONTRACEPTION ; AVORTEMENT ; PHARMACIEN ; CONTRACEPTION D'URGENCE ; FRANCE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

Septembre 2018 [2]

Juillet 2017 [1]

Mars 2017 [1]

Octobre 2016 [1]

Septembre 2015 [1]

Août 2015 [1]

Juin 2015 [1]

Février 2015 [2]

Octobre 2014 [1]

Avril 2014 [2]

Février 2014 [1]

Novembre 2013 [1]

Septembre 2013 [1]

Août 2012 [46]

Juin 2012 [3]

Mai 2012 [1]

Février 2012 [2]

Janvier 2012 [1]

Décembre 2011 [1]

Août 2011 [3]

Juin 2011 [1]

Avril 2011 [1]

Mars 2011 [1]

Janvier 2011 [1]

Octobre 2010 [1]

Septembre 2010 [1]

Juin 2010 [3]

Mai 2010 [4]

Avril 2010 [1]

Mars 2010 [3]

Février 2010 [2]

Janvier 2010 [1]

Novembre 2009 [1]

Octobre 2009 [2]

Août 2009 [2]

Juin 2009 [1]

Mai 2009 [1]

Avril 2009 [1]

Mars 2009 [2]

Février 2009 [2]

Janvier 2009 [3]

Novembre 2008 [2]

Octobre 2008 [1]

Août 2008 [1]

Juillet 2008 [1]

Mai 2008 [2]

Avril 2008 [2]

Janvier 2008 [3]

Octobre 2007 [7]

Avril 2007 [5]

Janvier 2007 [3]

Décembre 2006 [3]

Octobre 2006 [1]

Août 2006 [2]

Juin 2006 [1]

Avril 2006 [6]

Février 2006 [1]

Janvier 2006 [2]

Novembre 2005 [1]

Août 2005 [1]

Juillet 2005 [2]

Février 2005 [1]

Novembre 2004 [1]

Septembre 2004 [2]

Août 2004 [2]

Mars 2004 [1]

Février 2004 [2]

Novembre 2003 [1]

Octobre 2003 [3]

Février 2003 [6]

Décembre 2002 [1]

Octobre 2001 [2]

Août 2001 [1]

Avril 2001 [1]

Mars 2001 [1]

Novembre 2000 [1]

Mai 2000 [1]

Mars 2000 [1]

Novembre 1999 [2]

Avril 1999 [2]

Mars 1999 [1]

Février 1999 [1]

Janvier 1999 [1]

Décembre 1998 [1]

Octobre 1998 [1]

Juin 1998 [1]

Novembre 1997 [1]

Octobre 1997 [1]

Août 1997 [1]

Juin 1997 [1]

Mai 1997 [1]

Juillet 1996 [5]

Janvier 1996 [1]

Novembre 1995 [1]

Octobre 1995 [10]

Août 1995 [1]

Mai 1995 [1]

Mars 1995 [2]

Octobre 1994 [1]

Février 1994 [1]

Juin 1993 [1]

J Plus

0

Dossiers

 
Z