m

Documents  COMPORTEMENT À RISQUE | enregistrements trouvés : 75

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : A 0346 MED

Quatre personnages dessinés sur fond vert. À l'arrière plan, des immeubles recouverts par des préservatifs. Tout le texte est également en arabe.

PRESERVATIF MASCULIN ; VIH/ SIDA ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ; PREVENTION ; TRANSMISSION SEXUELLE DU VIH ; RISQUE SEXUEL ; COMPORTEMENT À RISQUE ; TUNISIE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : A 0918 FEM

Campagne mondiale pour la prévention de la violence. Photo comme si elle était rayée d'un jeune homme l'air perplexe devant un miroir avec un pansement sur la tête. Les jeunes et la violence. On estime que, chaque année, la violence tue 200 000 jeunes de 10 à 29 ans soit plus de 540 morts par jour. Pour chaque jeune qui en meurt, 20 à 40, selon les estimations, souffre de traumatismes imposant un traitement hospitalier, l'alcool, les drogues, les armes augmentent la probabilité de blessure et de décès chez les jeunes se livrant à des comportements violents ou délinquants. La prévention de la violence est possible.
Campagne mondiale pour la prévention de la violence. Photo comme si elle était rayée d'un jeune homme l'air perplexe devant un miroir avec un pansement sur la tête. Les jeunes et la violence. On estime que, chaque année, la violence tue 200 000 jeunes de 10 à 29 ans soit plus de 540 morts par jour. Pour chaque jeune qui en meurt, 20 à 40, selon les estimations, souffre de traumatismes imposant un traitement hospitalier, l'alcool, les drogues, ...

VIOLENCE ENTRE JEUNES ; ADOLESCENCE ; JEUNE ADULTE ; ASSISTANTE MATERNELLE ; DROGUE ; ALCOOL ; COMPORTEMENT À RISQUE ; TOXICOMANIE ; VIOLENCE PHYSIQUE ; MONDE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 87 - 8 p.

Cote : P 224

- Précarité et IVG / Caroline Moreau
- Précarité et IVG : l'expérience de Médecins du Monde / Marie-Dominique Pauti
La psychiatrie face à ce qu'on appelle la précarité / J. Maisondieu
- Femmes SDF et formes de prise de risques sexuels : une enquête qualitative
- Présentation des données de bus méthadone de MDM
- Précarités, T2A, nouvelle gouvernance et prise en charge des patients séropositifs
- Précarité et prises de risque chez les usagers de drogues
- Précarisation, risque et santé / M. Joubert
- Alcool et grande exclusion : une impasse ?
- Précarité et IVG / Caroline Moreau
- Précarité et IVG : l'expérience de Médecins du Monde / Marie-Dominique Pauti
La psychiatrie face à ce qu'on appelle la précarité / J. Maisondieu
- Femmes SDF et formes de prise de risques sexuels : une enquête qualitative
- Présentation des données de bus méthadone de MDM
- Précarités, T2A, nouvelle gouvernance et prise en charge des patients séropositifs
- Précarité et prises de risque chez les usagers ...

VIH/ SIDA ; AVORTEMENT ; PRECARITE ; FEMME ; PSYCHIATRIE ; DROGUE ; RISQUE SEXUEL ; TOXICOMANIE ; SEROPOSITIVITE ; SANTE ; ALCOOL ; COMPORTEMENT À RISQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 382 - p. 45-46
Cote : P 114

La sexualité ey en particulier la contraception sont les thèmes les plus souvent abordés par les adolescents qui appellent le service téléphonique Fil Santé Jeunes.

ADOLESCENTE ; ADOLESCENT ; ADOLESCENCE ; JEUNE HOMME ; JEUNE FEMME ; PREVENTION ; GROSSESSE NON DÉSIRÉE ; SEXUALITE ; AVORTEMENT ; CONTRACEPTION ; EDUCATION A LA SEXUALITE ; COMPORTEMENT À RISQUE ; CORPS ; FEMME ; INFORMATION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 60 - p. 59-66
Cote : P 276

Les enquêtes statistiques sur les comportements sexuels des jeunes mettent en évidence l’alignement de l’âge au premier rapport sexuel des femmes sur celui des hommes, ce qui n’exclut pas le maintien de différences importantes dans les modalités de leurs expériences. Ces enquêtes permettent en outre de nuancer l’hypothèse psychosociale d’une adolescence " preneuse de risque ", du moins à l’égard des IST, puisque les jeunes se protègent plutôt mieux que leurs aînés lors de leurs relations sexuelles.
Les enquêtes statistiques sur les comportements sexuels des jeunes mettent en évidence l’alignement de l’âge au premier rapport sexuel des femmes sur celui des hommes, ce qui n’exclut pas le maintien de différences importantes dans les modalités de leurs expériences. Ces enquêtes permettent en outre de nuancer l’hypothèse psychosociale d’une adolescence " preneuse de risque ", du moins à l’égard des IST, puisque les jeunes se protègent plutôt ...

PREMIERE RELATION SEXUELLE ; RISQUE ; ENQUETE ; FRANCE ; STATISTIQUE ; COMPORTEMENT SEXUEL ; ADOLESCENCE ; SEXUALITE ; COMPORTEMENT À RISQUE ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 573 - 8 p.
Cote : P 221

Avec un adolescent sur six en surpoids (obésité incluse) en classe de 3e et des écarts de prévalence qui vont du simple à plus du double entre les enfants de cadres et d’ouvriers non qualifiés (9,8 % contre 23,4 %), le surpoids apparaît comme le miroir des inégalités
sociales, avec un effet loupe si on s’intéresse uniquement à l’obésité. L’état de santé bucco-dentaire et la prise en charge des troubles sensoriels sont
également des marqueurs indirects des inégalités sociales. Si globalement près de 5 % des élèves de 3e ont au moins deux dents cariées non soignées, la proportion atteint 10 % dans les collèges situés dans une zone d’éducation prioritaire (ZEP). D’autre part,
24,2 % des enfants scolarisés en ZEP sont équipés de lunettes ou de lentilles, contre 28,9 % pour ceux scolarisés en dehors d’une ZEP. Quant aux anomalies visuelles, elles sont 8 % à être repérées au cours de l’examen en ZEP (5,8 % hors ZEP). Par ailleurs,
9,3 % des adolescents déclarent avoir eu de l’asthme au cours des douze derniers mois. Enfin, le relevé des vaccinations sur le carnet de santé témoigne, notamment, d’une insuffisance de la couverture vaccinale contre l’hépatite B.
Avec un adolescent sur six en surpoids (obésité incluse) en classe de 3e et des écarts de prévalence qui vont du simple à plus du double entre les enfants de cadres et d’ouvriers non qualifiés (9,8 % contre 23,4 %), le surpoids apparaît comme le miroir des inégalités
sociales, avec un effet loupe si on s’intéresse uniquement à l’obésité. L’état de santé bucco-dentaire et la prise en charge des troubles sensoriels sont
également des marqueurs ...

ADOLESCENCE ; SANTE ; ETABLISSEMENT SCOLAIRE ; STRUCTURE DE SOINS ; TROUBLE DU COMPORTEMENT ; COMPORTEMENT À RISQUE ; FRANCE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 36 - n° 2 - p. 177-182
Cote : P 2

Malgré d'indiscutables progrès, la protection des adolescents, lors des premiers rapports sexuels n'est pas parfaite. Les principaux risques en sont bien identifiés (IST, grossesse non désirée, conséquences psychiques... ) et semblent majorés lors de relations sexuelles précoces. Cette étude épidémiologique analyse chez les filles, les facteurs associés aux relations hétérosexuelles précoces (15 ans avant) considérées comme facteurs de risque pour les grossesses et les IST. D'après les données de l'enquête HBSC/OMS sur des élèves de 11, 13 et 15 ans et un questionnaire sur la sexualité, en France, 1264 filles de 15 ans ou moins six mois ont répondu. 224 filles(17,7%) ont déclaré avoir eu des rapports sexuels dont 88,4% ont utilisé le préservatif et/ou la pilule au dernier rapport. Selon les dernières analyses, 7 variables sont associées à une fréquence d'expérience sexuelle précoce : famille recomposée ou monoparentale, ivresses répétées, consommation quotidienne de tabac, expérimentation du cannabis, sorties fréquentes le soir entre amis, appréciation plutot négative de sa vie et ménarche à 12 ans au moins. L'identification des différents facteurs associés à la précocité des premières relations sexuelles devrait permettre aux professionnels une prise en charge plus ciblée et plus précoce de ces adolescentes particulièrement à risque.
Malgré d'indiscutables progrès, la protection des adolescents, lors des premiers rapports sexuels n'est pas parfaite. Les principaux risques en sont bien identifiés (IST, grossesse non désirée, conséquences psychiques... ) et semblent majorés lors de relations sexuelles précoces. Cette étude épidémiologique analyse chez les filles, les facteurs associés aux relations hétérosexuelles précoces (15 ans avant) considérées comme facteurs de risque ...

ADOLESCENTE ; FILLE ; PREMIERE RELATION SEXUELLE ; SEXUALITE ; COMPORTEMENT À RISQUE ; CONTRACEPTION ; GROSSESSE NON DÉSIRÉE ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ; DROGUE ; TABAC

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 187 - p. 22-23
Cote : P 217

Deux ans après me procès Morat, qui avait remis sur le devant de la scène la question de la pénalisation de la transmision du VIH, le Conseil National du Sida rend un avis pour le moins consensuel.

VIH/ SIDA ; JUSTICE ; TRANSMISSION SEXUELLE DU VIH ; SEXUALITE ; COMPORTEMENT À RISQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 25 - p. 177-184
Cote : P 195

A la fin des années 90, les infections sexuellement transmissibles semblaient devenues des raretés d'un autre temps, celui d'avant le sida et de sa prévention, les cas de syphilis, de lymphogranulomatose, et de chancre mou étaient devenus si rares en Frances qu'aucun système de surveillance ne les suivait. On ne surveillait alors que les d'infections à gonocoque et à chlamydiae. Depuis les années 2000, ces maladies ont ré émergé au sein de la population gay notamment, témoignant d'une dégradation des indicateurs de prévention par des enquêtes comportementales répétées. S'il n'est pas possible pour le moment de conclure que la détérioration durable de la prévention s'accompagne d'une augmentation de l'incidence du VIH, des nouvelles infections du VIH, tout à fait évitables, n'en continuent pas moins de survenir par centaines chez le sgays.
A la fin des années 90, les infections sexuellement transmissibles semblaient devenues des raretés d'un autre temps, celui d'avant le sida et de sa prévention, les cas de syphilis, de lymphogranulomatose, et de chancre mou étaient devenus si rares en Frances qu'aucun système de surveillance ne les suivait. On ne surveillait alors que les d'infections à gonocoque et à chlamydiae. Depuis les années 2000, ces maladies ont ré émergé au sein de la ...

VIH/ SIDA ; COMPORTEMENT À RISQUE ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH ; TRANSMISSION SEXUELLE DU VIH ; PREVENTION ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ; HOMOSEXUALITE ; ENQUETE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 100 - p. 18-21
Cote : P 194

Articulation des concepts de sexualité de genre et de prise de risque à partir d'une synthèse de l'expérience du Planning Familial de son positionnement ainsi que de l'apport des sciences humaines et sociales.

SEXUALITE ; RISQUE SEXUEL ; FEMME ; GENRE ; COMPORTEMENT À RISQUE ; REPRESENTATION ; STÉRÉOTYPE ; HAUTE-GARONNE ; ETABLISSEMENT SCOLAIRE ; PLANNING FAMILIAL ; FRANCE ; SEXUALITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 20 - p. 28-30
Cote : P 210

Face à la mort et à la maladie, la domination masculine engendre un paradoxe : les hommes meurent beaucouup plus tôt que les femmes, mais les femmes se sentent davantage malades et consomment plus de soins. Pour les femmes, les interdits sociaux de comportement dangereux ont un effet bénéfique. D'autre part, elles sont davantage invitées à percevoir, exprimer et interpreter les signaux du corps.

SANTE DES FEMMES ; GENRE ; SANTE ; MALADIE ; IMAGE DU CORPS ; FRANCE ; COMPORTEMENT À RISQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 39 - n° 4 - p. 309-320

Cote : P 303

CAMEROUN ; ADOLESCENTE ; COMPORTEMENT SEXUEL ; COMPORTEMENT À RISQUE ; VIH/ SIDA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° n° spécial - p. 29-37
Cote : P 301

Les jeunes d'Afrique du Sud courent un risque élevé de contraction du VIH. Etant donné que les premières expériences sexuelle peuvent influencer le risque d'infection des jeunes, il importe de mieux comprendre les circonstances de l'initiation sexuelle.

AFRIQUE DU SUD ; PREMIERE RELATION SEXUELLE ; JEUNESSE ; VIH/ SIDA ; COMPORTEMENT À RISQUE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° Spécial - p. 20-30
Cote : P 301

Dans 5 pays, les hommes vivant dans des communautés présentant des rapports plus égalitaires hommes/femmes se révèlent moins suceptibles de déclarer une activité sexuelle extraconjugale risquée. Dans 3 pays, les hommes vivant dans des communautés présentant des attitudes plus conservatrices à l'égard de la violence conjugale ou du privilège de décision masculine se caractérisent par une probabilité élevée de prise de risque sexuel extraconjugal.S'il importe que les programmes de prévention du VIH se concentrent sur la réduction des inégalités de genre, il faut aussi qu'ils reconnaissent les facteurs culturels conservateurs qui influencent la formation de l'identité masculine et qui affectent par conséquent leur comportement sexuel.
Dans 5 pays, les hommes vivant dans des communautés présentant des rapports plus égalitaires hommes/femmes se révèlent moins suceptibles de déclarer une activité sexuelle extraconjugale risquée. Dans 3 pays, les hommes vivant dans des communautés présentant des attitudes plus conservatrices à l'égard de la violence conjugale ou du privilège de décision masculine se caractérisent par une probabilité élevée de prise de risque sexuel extra...

TCHAD ; GHANA ; MALAWI ; NIGERIA ; TANZANIE ; OUGANDA ; ZAMBIE ; ZIMBABWE ; STATISTIQUE ; VIH/ SIDA ; COMPORTEMENT À RISQUE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; ASPECT SOCIO-CULTUREL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 31 p.
Cote : B 0373 AVO

Cette brochure aborde tout d'abord les textes de loi concernant l'interruption volontaire de traitement puis l'IVG en pratique : à qui s'adresser, quelles sont les méthodes d'IVG, comment se déroule-t-elle, comporte-t-elle des risques, quel est son prix.

AVORTEMENT ; APPLICATION DE LA LOI ; DELAI LÉGAL D'AVORTEMENT ; AVORTEMENT HORS DELAIS ; SECRET MÉDICAL ; STRUCTURE D'ACCUEIL ; STRUCTURE DE SOINS ; AVORTEMENT CHIRURGICAL ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX AVEC HOSPITALISATION ; AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; COMPORTEMENT À RISQUE ; COUT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : M 0002 SEX

Conçu à partir des questions de jeunes de 13 à 25 ans, ce jeu cible particulièrement cette tranche d'âge. Il peut être un bon support pour échanger dans le cadre d'une classe, d'un foyer de jeunes, d'un CFA. Il parle de leurs préoccupations de jeunes adultes qui construisent peu à peu leur vie amoureuse. Les objectifs sont d'apporter des réponses précises aux jeunes sur la contraception. L'accent est mis sur la dimension affective des relations sexuelles et la contraception. Il peut permettre de libérer la parole et l'expression des jeunes en favorisant l'écoute et le dialogue par une approche ludique et de faire émerger les idées reçues sur la sexualité, le couple, les IST, le VIH, la grossesse. Enfin, il favorise la mise en réseau des acteurs de prévention autour de la thématique. Il comprend un plateau de jeu de 38 cases, 1 grille de pointage, 38 cartes questions, 17 cartes défis, 6 pions et 1 dé et 1 guide d'animation, le tout rangés dans une mallette en bois transportable.
Conçu à partir des questions de jeunes de 13 à 25 ans, ce jeu cible particulièrement cette tranche d'âge. Il peut être un bon support pour échanger dans le cadre d'une classe, d'un foyer de jeunes, d'un CFA. Il parle de leurs préoccupations de jeunes adultes qui construisent peu à peu leur vie amoureuse. Les objectifs sont d'apporter des réponses précises aux jeunes sur la contraception. L'accent est mis sur la dimension affective des relations ...

OUTIL PEDAGOGIQUE ; ANIMATION EN EDUCATION À LA SEXUALITE ; TECHNIQUE D'ANIMATION ; EDUCATION A LA SEXUALITE ; SEXUALITE ; ADOLESCENCE ; JEUNE ADULTE ; GROSSESSE ; ADOLESCENTE ; PREMIERE RELATION SEXUELLE ; CONTRACEPTION ; RISQUE SEXUEL ; VIH/ SIDA ; PREVENTION ; RELATION AMOUREUSE ; CORPS ; PUBERTE ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ; SENTIMENT AMOUREUX ; RELATIONS FILLES-GARCONS ; GROSSESSE NON DÉSIRÉE ; COMPORTEMENT SEXUEL ; COMPORTEMENT À RISQUE ; PROFESSIONNEL DE LA PRÉVENTION ; FRANCE

... Lire [+]

Z