m

Documents  COUT | enregistrements trouvés : 92

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 112 - p. 12-14
Cote : P 245

Le Syngof informe par cet article des nouvelles règles de prise en charge de la contraception des jeunes filles mineures. Les deux aspects principaux du dispositif : secret et gratuité.

CONTRACEPTION ; CONSULTATION MEDICALE ; ADOLESCENTE ; LEGISLATION ; COUT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 194 - p. 14-19
Cote : P 270

Depuis des années, on parle beaucoup de "l'allocation universelle". Le débat a refait surface en Belgique suite à la décision du gouvernement finlandais d'expérimenter cet hiver un revenu de base en remplacement des allocations sociales (assurance maladie exclue). Mesure de solidarité pour les un.es, nouveau "label de précarité" pour les autres...Alors que les récentes réformes socioéconomiques sont déjà dévastatrices, Axelle s'empare du sujet, pour que les femmes ne trouvent pas sous le sapin un nouveau cadeau empoisonné.
Depuis des années, on parle beaucoup de "l'allocation universelle". Le débat a refait surface en Belgique suite à la décision du gouvernement finlandais d'expérimenter cet hiver un revenu de base en remplacement des allocations sociales (assurance maladie exclue). Mesure de solidarité pour les un.es, nouveau "label de précarité" pour les autres...Alors que les récentes réformes socioéconomiques sont déjà dévastatrices, Axelle s'empare du sujet, ...

POLITIQUE SOCIALE ; EGALITE FEMME HOMME ; EVALUATION ; COUT ; FINLANDE ; PAYS-BAS ; ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; RISQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 192 - p. 20-22
Cote : P 270

Symbolisée par le ruban rose, la lutte contre le cancer du sein se frotte aux intérêts financiers et au sexisme. Enquête franco-belge sur la campagne qui s'éloigne souvent des besoins des femmes.

CANCER DU SEIN ; SANTE DES FEMMES ; SEXISME ; LABORATOIRE PHARMACEUTIQUE ; DEPISTAGE ; COUT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 22-23 - 23 p.
Cote : P 195 w

- Violences au sein du couple et santé publique : un mariage réussi, vingt ans après la Conférence de Pékin ? Catherine Cavalin & Mark L. Rosenberg
- Épidémiologie des violences conjugales en France et dans les pays occidentaux / Marie-Thérèse Guillam et coll.
- Estimation du coût des violences au sein du couple et de leur incidence sur les enfants en France en 2012 : synthèse de la troisième étude française de chiffrage / Catherine Cavalin et coll.
- Caractéristiques des victimes de violences conjugales s’étant présentées au CHU de Toulouse en 2013. Étude comparative / Catherine Raux
- Violences au sein du couple et santé publique : un mariage réussi, vingt ans après la Conférence de Pékin ? Catherine Cavalin & Mark L. Rosenberg
- Épidémiologie des violences conjugales en France et dans les pays occidentaux / Marie-Thérèse Guillam et coll.
- Estimation du coût des violences au sein du couple et de leur incidence sur les enfants en France en 2012 : synthèse de la troisième étude française de chiffrage / Catherine Cavalin et ...

VIOLENCE CONJUGALE ; STATISTIQUE ; FRANCE ; SANTE ; COUT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 39 - n° 3
- p. 114-124
Cote : P 301

Malgré la libéralisation partielle de la loi sur l'avortement en Colombie en 2005, les procédures clandestines restent fréquentes, de même que les complications qui en résultent. L'évaluation des coûts, pour le système de soins de santé, de l'avortement légal médicalisé et du traitement des complications de procédures clandestines, présente d'importantes implications politique.

COLOMBIE ; AVORTEMENT ; COUT ; AVORTEMENT CLANDESTIN

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 23 - n° 2 - p. 28-41
Cote : P 401

Réforme de santé aux USA. Accès au programme Medicaid est différent selon les états.

SANTE DES FEMMES ; ETATS-UNIS ; SECURITE SOCIALE ; COUT ; PERSONNE ISSUE DE L'IMMIGRATION ; ACCES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 33 - n° 1 - p. 34-35
Cote : P 379

COUT ; CONTRACEPTION ; AVORTEMENT ; EUROPE ; COMPARAISON

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° n° spécial - p. 38-44
Cote : P 301

Le cancer du col de l'utérus tue environ 270 000 femmes dans le monde chaque année.Près de 85% des décès surviennent dans les contextes à faibles ressources. Le test de Papanicolaou pour le dépistage de routine a donné à un déclin spéctaculaire de la mortalité ces quatre dernières décennies, dans les pays plus riches. Une raison majeure de la mortalité élevée dont il est toujours responsable dans le monde en développement tient au manque de programmes de dépistage efficace de qualité dans ces régions.
Le cancer du col de l'utérus tue environ 270 000 femmes dans le monde chaque année.Près de 85% des décès surviennent dans les contextes à faibles ressources. Le test de Papanicolaou pour le dépistage de routine a donné à un déclin spéctaculaire de la mortalité ces quatre dernières décennies, dans les pays plus riches. Une raison majeure de la mortalité élevée dont il est toujours responsable dans le monde en développement tient au manque de ...

CANCER DU COL DE L'UTERUS ; DEPISTAGE ; MONDE ; COUT ; PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° n° spécial - p. 12-19
Cote : P 301

Chaque année 19 millions d'avortements non médicalisés sont pratiqués dans le monde en développement et on estime à cinq millions le nombre de femmes traitées pour des complications médicales graves qui en résultent. L'impact économique des soins après avortement sur les systèmes de soins de santé d'Afrique et d'Amérique latine est cependant mal compris (aucune étude n'est disponible pour l'Asie).

AVORTEMENT CLANDESTIN ; AFRIQUE ; AMERIQUE LATINE ; COUT ; MORTALITE MATERNELLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 3 - p. 73-75
Cote : P 200

Il existe une aujourd'hui plus d'une dizaine de contraceptifs performants, la majorité des françaises ne connaissent que la pilule pourtant bien plus contraignante. Encore trop de tabous, les choix de contraception se heurtent aux habitudes, aux idées reçues et à une information caricaturale, chargée de préjugés.

CONTRACEPTION ; METHODE DE CONTRACEPTION ; ANNEAU VAGINAL ; PATCH CONTRACEPTIF ; DISPOSITIF INTRA-UTERIN ; IMPLANT CONTRACEPTIF ; COUT ; COUNSELLING

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 695
- 8 p.
Cote : P 221

En 2007, 31,5 % des en fants âgés de moins de trois ans non scolarisés sont confiés à une garde payante (assistante maternelle, crèche, garde à domicile). Les familles qui y ont recours à titre principal consacrent, en moyenne par enfant, avant allocations et déductions fiscales, de 280 euros par mois pour la crèche à 510 euros pour l’assistante maternelle agréée et 1 260 euros pour la garde à domicile. Si l’on prend en compte les réductions ou crédits d’impôt et les allocations, l’assistante maternelle agréée et la crèche ont un coût équivalent de 185 euros par mois et par enfant pour
les familles et sont les deux modes de garde les moins onéreux, tandis que la garde à domicile coûte 635 euros par mois et par enfant si elle n’est pas partagée entre plusieurs familles. Entre 2002 et 2007, les frais de garde ont diminué grâce à la mise en place de la prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE) et du crédit d’impôt pour les familles modestes et grâce aux revalorisations des aides fiscales.
En 2007, 31,5 % des en fants âgés de moins de trois ans non scolarisés sont confiés à une garde payante (assistante maternelle, crèche, garde à domicile). Les familles qui y ont recours à titre principal consacrent, en moyenne par enfant, avant allocations et déductions fiscales, de 280 euros par mois pour la crèche à 510 euros pour l’assistante maternelle agréée et 1 260 euros pour la garde à domicile. Si l’on prend en compte les réductions ou ...

MODE DE GARDE ; ENFANT ; PETITE ENFANCE ; CRECHE ; ASSISTANTE MATERNELLE ; COUT ; AIDE SOCIALE ; FAMILLE ; COUPLE ; FEMME ; TRAVAIL ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; FRANCE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 363 - p. 49
Cote : P 7

Tandis que les fabricants des vaccins Gardasil@ et Cervarix@ se retrouvent soupçonnés de corruption , des voix multiples s'élèvent pour en dénoncer le coût, l'inefficacité et les dangers.

VACCIN ; HPV ; CANCER DU COL DE L'UTERUS ; LABORATOIRE PHARMACEUTIQUE ; EFFET NEFASTE ; EFFICACITE ; COUT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Certifiées vierges. FOUREST Caroline | ProChoix 03-06/2008

Article

UV

- n° 43 - p. 11-26
Cote : P 241

Aujourd'hui en France, des femmes ont recours à une opération pour recoudre leur hymen. A la demande de leur famille, certaines vont trouver des gynécologues pour obtenir un certificat pour prouver leur virginité. Faut-il blâmer la tradition, la religion, le sexisme ou le qu'en dira-t-on ? Quelle doit être l'attitude des médecins ? Accompagner ou risquer de cautionner ? Ou interdire au risque d'abandonner ces femmes au tribunal familial ? C'était l'objet d'une enquête menée par Envoyé Spécial dans un reportage intitulé "Certifiées vierges", de Valérie Lucas, Caroline Fourest, Fiammetta Venner, diffusé e 28/02/2008 sur France 2.
Aujourd'hui en France, des femmes ont recours à une opération pour recoudre leur hymen. A la demande de leur famille, certaines vont trouver des gynécologues pour obtenir un certificat pour prouver leur virginité. Faut-il blâmer la tradition, la religion, le sexisme ou le qu'en dira-t-on ? Quelle doit être l'attitude des médecins ? Accompagner ou risquer de cautionner ? Ou interdire au risque d'abandonner ces femmes au tribunal familial ? ...

VIRGINITE ; SEXUALITE ; ADOLESCENTE ; RÉFECTION D'HYMEN ; VIOLENCE FAMILIALE ; GYNECOLOGIE ; MEDECIN ; ISLAM ; SEXISME ; MARIE-LAURE BRIVAL ; COUT ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 71 - p. 17
Cote : P 245

La prise de Norlevo révèle un échec patent de la contraception puisqu'elle est a posteriori au lieu d'être préventive. Pourquoi ne pas rendre gratuuite la pilule actuellement plus ou moins remboursée.

CONTRACEPTION D'URGENCE ; COUT ; REMBOURSEMENT ; CONTRACEPTION ; ADOLESCENTE ; PREVENTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 137 - 143 p.
Cote : P 87

L’enfant, un coût ? Si le bienfait que sa présence procure n’a jamais fait l’objet d’études approfondies, son impact sur le budget familial est, lui, incontestable. Ceci quelle que soit la méthode utilisée. Mais ce coût est-il le même pour toutes les familles ? Selon quels principes le soutien financier de la société doit-il s’organiser ? Selon quelles modalités : aides en nature ou en services ? Dans quel sens : des couples sans enfant et des célibataires vers les familles avec enfants, ou entre les foyers aisés et les foyers démunis ? Et où placer le " plafond " ? Le mécanisme du quotient familial, propre à la France, soulève des positions passionnées.
L’enfant, un coût ? Si le bienfait que sa présence procure n’a jamais fait l’objet d’études approfondies, son impact sur le budget familial est, lui, incontestable. Ceci quelle que soit la méthode utilisée. Mais ce coût est-il le même pour toutes les familles ? Selon quels principes le soutien financier de la société doit-il s’organiser ? Selon quelles modalités : aides en nature ou en services ? Dans quel sens : des couples sans enfant et des ...

COUT ; ENFANT ; PREMIER ENFANT ; FAMILLE ; ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE ; AIDE SOCIALE ; ALLOCATION FAMILIALE ; MODE DE GARDE ; POLITIQUE FAMILIALE ; PETITE ENFANCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 422 - p. 1-8
Cote : P 221

60% des jeunes enfants âgés de 4 ans à 2 ans et demi sont gardés principalement par leurs parents. Pour les 40% restants, les parents recourent à différents modes de garde : crèche, garde à domicile, assistante maternelle, ou encore font appel aux grands-parents. Divers facteurs comme le coût, la proximité du domicile, d'éventuelles tensions de l'offre de services, ou de raisons personnelles comme la confiance en l'intervenant orientent leurs décision.
60% des jeunes enfants âgés de 4 ans à 2 ans et demi sont gardés principalement par leurs parents. Pour les 40% restants, les parents recourent à différents modes de garde : crèche, garde à domicile, assistante maternelle, ou encore font appel aux grands-parents. Divers facteurs comme le coût, la proximité du domicile, d'éventuelles tensions de l'offre de services, ou de raisons personnelles comme la confiance en l'intervenant orientent leurs ...

STRUCTURE D'ACCUEIL ; ENFANT ; MODE DE GARDE ; COUT ; ALLOCATION FAMILIALE ; CRECHE ; ASSISTANTE MATERNELLE ; FRANCE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 33 - p. 126-140
Cote : P 241

Avortement mode d'emploi :
Du rapport non protégé au retard de règles, du traitement VIH d'urgence au test de grossesse, de la première consultation médicale au test par prise de sang en laboratoire d'analyses, de la première consultation d'information, du délai de réflexion d'une semaine, la prise de décision, les démarches à effectuer, visite au centre de planning familial ou centre de planification familiale (service médical de l'Etat), prise de rendez vous avec un gynécologue ou médecin, clause de conscience, information sur les techniques, prise de rendez vous à l'hopital ou en centre IVG, echographie, intervention, remise d'un dossier guide, proposition d'un rendez vous avec une conseillère conjugale (obligatoire seulement pour les mineures), attestation de consultation médicale, consultation pré ivg, représentant légal ou personne référente majeure, autorisation parentale, 2e consultation médicale, technique d'IVG, médicamenteuse ou instrumentale, intervention chirurgicale ou non, cout, remboursement, entretien post ivg de contrôle, bilan de contraception ... toutes les étapes et démarches pour avorter.
Avortement mode d'emploi :
Du rapport non protégé au retard de règles, du traitement VIH d'urgence au test de grossesse, de la première consultation médicale au test par prise de sang en laboratoire d'analyses, de la première consultation d'information, du délai de réflexion d'une semaine, la prise de décision, les démarches à effectuer, visite au centre de planning familial ou centre de planification familiale (service médical de l'Etat), ...

AVORTEMENT ; DEMANDE D'AVORTEMENT ; ENTRETIEN PRE-IVG ; ENTRETIEN POST-IVG ; CONSULTATION MEDICALE ; SUIVI GYNECOLOGIQUE ; AUTORISATION PARENTALE ; TEST DE GROSSESSE ; METHODE D'AVORTEMENT ; REMBOURSEMENT ; COUT ; AVORTEMENT HORS DELAIS ; GROSSESSE NON DÉSIRÉE ; RELATION SEXUELLE NON PROTÉGÉE ; TRAITEMENT VIH D'URGENCE ; CENTRE DE PLANIFICATION ; ENTRETIEN SOCIAL PRE-IVG ; ADOLESCENCE ; CONSEILLER-E CONJUGAL-E ET FAMILIAL-E ; ANESTHESIE ; CONTRACEPTION POST ABORTUM ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 82 - 20
Cote : P 382

VIOLENCE CONJUGALE ; ESPAGNE ; COUT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° vol 35, n°1 - p. 16-24
Cote : P 300

CONTEXT: A woman's ability to obtain an abortion is affected both by the availability of a provider and by access-related factors such as cost, convenience, gestational limits and the provision of early medical abortion services.
METHODS: In 2001-2002, The Alan Guttmacher Institute surveyed all known abortion providers in the United States, collecting information on their delivery of abortion services and on the number of abortions performed.
RESULTS: A minority of abortion providers offer services before five weeks from the last menstrual period (37%) or after 20 weeks (24% or fewer), but the proportions have increased since 1993. Providers estimate that one-quarter of women having abortions in nonhospital facilities travel 50 miles or more far services, and that 7% are initially unsure of their abortion decision. The majority of Providers (59%) say that these clients usually receive abortions during a single visit. An average self-paying client was charged $372 for a surgical abortion at 10 weeks in 2001, up from $319 in 1997; only 26% of clients receive services billed directly to public or private insurance. Early medical abortions are becoming increasingly available but are more expensive than surgical abortions. More than half (56%) of Providers experienced antiabortion harassment in 2000, but types of harassment other than picketing have declined since 1996.
CONCLUSIONS. Abortion at very early and late gestations and early medical abortion are more available than before, but charges have increased and antiabortion picketing remains at high levels. Thus, many women still face substantial barriers to obtaining an abortion.
CONTEXT: A woman's ability to obtain an abortion is affected both by the availability of a provider and by access-related factors such as cost, convenience, gestational limits and the provision of early medical abortion services.
METHODS: In 2001-2002, The Alan Guttmacher Institute surveyed all known abortion providers in the United States, collecting information on their delivery of abortion services and on the number of abortions perf...

AVORTEMENT ; COUT ; STRUCTURE D'ACCUEIL ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Z