m

Documents  DELINQUANCE | enregistrements trouvés : 82

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 138 - pp. 81-84
Cote : P 117

DELINQUANCE ; ADOLESCENCE ; JUSTICE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 48 - n° 1 - p. 63-83
Cote : P 18

DELINQUANCE ; URBANISME ; DELINQUANCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 274 - p. 34
Cote : P 192

PSYCHIATRIE ; DELINQUANCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 13 - p. 22-23
Cote : P 226

il n'y a pas un jour sans que l'on entende ici ou là que "la jeunesse n'est plus ce qu'elle était". Nos parents le disaient déjà d'ailleurs, nos grands-parents également. Si tel était le cas, comme le fait justement remarquer le docteur Roumajon, le pays serait véritablement à feu et à sang, complètement anéanti même.

DELINQUANCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 119 - p. 12-13
Cote : P 227

Délinquance, dira rapidement la rumeur publique. Souffrance, répondent les professionnels chargés d'accueillir des jeunes en difficulté. Par exemple, ceux du Centre d'Observation et de rééducation de Chevilly-Larue, dans le Val-de-Marne, dont Monsieur Underwood, le directeur, et un chef de service, Madame Decker, ont bien voulu nous parler.

DELINQUANCE ; ADOLESCENCE ; PROSTITUTION ; JEUNESSE ; STRUCTURE D'ACCUEIL ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 168 - p. 10-16
Cote : P 238

La violence des jeunes dans la société a fait l'objet de plusieurs écrits.Il en est de même de celle des jeunes qui sont placés dans les institutions éducatives. Ces violences perceptibles à travers le modèle même du placement sont généralement occultées. Cet article se propose donc d'analyser, modestement, certaines violences des jeunes dans les institutions et les traitements qui en découlent, en partant d'une notion générale de la violence dans la société, pour aboutir à une proposition pour les mineurs sur-accidentés biographiques.
La violence des jeunes dans la société a fait l'objet de plusieurs écrits.Il en est de même de celle des jeunes qui sont placés dans les institutions éducatives. Ces violences perceptibles à travers le modèle même du placement sont généralement occultées. Cet article se propose donc d'analyser, modestement, certaines violences des jeunes dans les institutions et les traitements qui en découlent, en partant d'une notion générale de la violence ...

DELINQUANCE ; PRISON ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 170 - 5-27
Cote : P 238

7 articles:
•Combattre fermement la délinquance.Jean-Pierre Rosenczweig
•Face à la violence. Yann Le Pennec
•Délinquance des mineurs.SPJJ-FEN
•La faute aux parents ou à la société? Jacques Trémintin
•La prévention précoce des risques de comportements criminels.Robert Cario.
•Des enfants acteurs de leur propre prévention. Myriam Fabre
•VIe Congrès européen sur l'enfance maltraitée. Marceline Gabel

VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS ; DELINQUANCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 184 - p. 6
Cote : P 238

Le débat sur les réponses à apporter à la délinquance des mineurs est un puits sans fond. A chaque incident rapporté par les médias, il se trouve toujours quelqu 'un pour proposer une solution nouvelle et l'on reparle sans cesse de la modification de l'ordonnance de février 1945. Dernièrement l'accent a été mis à plusieurs reprises sur l 'éloignement de certains mineurs de leur milieu habituel, et sur leur accueil dans des centres dits à encadrement éducatif renforcé. Certaines des autorités qui ont préconisé l'éloignement de mineurs ont semblé plus soucieuses d'obtenir un éloignement-enfermement comme obstacle à leur récidive plutot que comme une mesure éducative susceptible de les aider à modifier leur attitude et à faire obstacle à leur marginalisation.
Le débat sur les réponses à apporter à la délinquance des mineurs est un puits sans fond. A chaque incident rapporté par les médias, il se trouve toujours quelqu 'un pour proposer une solution nouvelle et l'on reparle sans cesse de la modification de l'ordonnance de février 1945. Dernièrement l'accent a été mis à plusieurs reprises sur l 'éloignement de certains mineurs de leur milieu habituel, et sur leur accueil dans des centres dits à ...

DELINQUANCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 184 - p. 25
Cote : P 238

Les considérations émises dans le présent article s'appliquent aux mineurs qui ont commis une ou plusieurs transgressions sexuelles inacceptables, c'est-à-dire qui entraînent une nette destruction d'autrui. Elles décrivent un état d 'esprit, des critères diagnostiques et une méthode qui pourraient, mutatis mutardis, s'appliquer à d 'autres mineurs qui ont commis une ou plusieurs transgressions d'un autre type, mais estimées graves elles aussi, du fait de la destruction sociale qu'elles ont entraînée : mineur meurtrier, incendiaire, mineur accoutumé à de sauvages violences physiques, etc.
Les considérations émises dans le présent article s'appliquent aux mineurs qui ont commis une ou plusieurs transgressions sexuelles inacceptables, c'est-à-dire qui entraînent une nette destruction d'autrui. Elles décrivent un état d 'esprit, des critères diagnostiques et une méthode qui pourraient, mutatis mutardis, s'appliquer à d 'autres mineurs qui ont commis une ou plusieurs transgressions d'un autre type, mais estimées graves elles aussi, ...

ADOLESCENT ; COMPORTEMENT SEXUEL ; DELINQUANCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 2 - p. 26-55
Cote : P 38

DELINQUANCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 125 - p. 14-15
Cote : P 227

La délinquance des jeunes apparaît aujourd'hui dans nos sociétés comme un phénomène inquiétant. Malgré la réelle gravité du problème, il convient de faire la part entre fantasme et réalité. Les réflexions des gens de terrain peuvent aider à tracer des pistes pour l'avenir...

DELINQUANCE ; JEUNESSE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 186 - p. 42-50
Cote : P 238

JEUNESSE ; DELINQUANCE ; DROIT DE L'ENFANT ; EDUCATION ; ADOLESCENCE ; SANTE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 199 - p. 46-48
Cote : P 238

Depuis quelques années, la délinquance sexuelle pose question. En Belgique notamment, cette problématique a pris une résonance particulière suite au drame des enfants disparus et assassinés en 1996. Principalement associée à une délinquance "intergénérationnelle" qu'avivent les figures du pédophile, du père incestueux ou du pervers assassin, la thématique s'est pourtant déplacée aussi sur le terrain des mineurs. Ces dernières années, la justice des mineurs se confronte également à la "délinquance sexuelle", les mineurs n 'étant plus ici seulement "victimes" mais aussi "auteurs" d 'agressions.
Depuis quelques années, la délinquance sexuelle pose question. En Belgique notamment, cette problématique a pris une résonance particulière suite au drame des enfants disparus et assassinés en 1996. Principalement associée à une délinquance "intergénérationnelle" qu'avivent les figures du pédophile, du père incestueux ou du pervers assassin, la thématique s'est pourtant déplacée aussi sur le terrain des mineurs. Ces dernières années, la justice ...

VIOLENCE SEXUELLE ; SEXUALITE ; ADOLESCENCE ; DELINQUANCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 363 - entier
Cote : P 25

L'enquête de l'lned auprès des " jeunes sans domicile ou en situation précaire " est une enquête expérimentale réalisée en février-mars 1998 auprès de 461 personnes de 16 à 24 ans utilisant divers services et lieux d'accueil destinés aux personnes en grande difficulté. L'échantillon est représentatif de la population concernée à Paris et dans la première couronne. Cette enquête a été financée par l'lned avec le soutien de la Cnaf et de l'lnserm. Pascal Arduin, du service des enquêtes de l'lned, était responsable des opérations de collecte. Cette enquête reprend la méthode utilisée par l'Ined en 1995 lors d'une précédente investigation auprès des sans-domicile de 18 ans ou plus utilisant les services d'aide de Paris intra-muros. Dans le cas des jeunes, on a diversifié la liste des services, en ajoutant aux centres d'hébergement et de distribution de nourriture les lieux d'accueil de jour qui leur sont réservés et, par mi ceux qui accueillent les sans-domicile de tous âges, ceux qui sont ouverts au moins cinq jours par semaine. L'enquête a aussi été réalisée dans des logements collectifs pour jeunes en situation de rupture familiale. Désignés par commodité comme " en situation précaire ", ces jeunes ne sont pas sans domicile au sens restreint du terme car ils ne dorment ni dans l'espace public, ni dans des centres d'hébergement explicitement destinés aux sans-domicile. Dans cette enquête, la proportion de femmes est plus élevée que dans l'enquête réalisée en 1995 auprès des personnes sans domicile de 18 ans ou plus (37% contre 17% en moyenne) (tableau). Une partie de cette différence est due à l'élargissement du champ aux foyers qui accueillent des jeunes en situation précaire, mais pas nécessairement " sans domicile" au sens restreint du terme.
Le nombre total de jeunes concernés ne peut être évalué précisément. On estime cependant qu'environ une prestation (et non un jeune) sur six a donné lieu à une enquête. Des pondérations ont été établies pour prendre en compte le fait que certains enquêtés sont des multiutilisateurs de services alors que d'autres n'y ont recours que rarement. Toutefois, les résultats pré sentés ici, qui portent sur les utilisateurs un jour moyen, sous-estiment les uti lisateurs irréguliers des services (moins d une fois par jour) La faiblesse des effectifs n'autorise pas des analyses nécessitant des croisements de variables multiples, bien que le taux de sondage soit relativement élevé.
L'enquête de l'lned auprès des " jeunes sans domicile ou en situation précaire " est une enquête expérimentale réalisée en février-mars 1998 auprès de 461 personnes de 16 à 24 ans utilisant divers services et lieux d'accueil destinés aux personnes en grande difficulté. L'échantillon est représentatif de la population concernée à Paris et dans la première couronne. Cette enquête a été financée par l'lned avec le soutien de la Cnaf et de l'lnserm. ...

ADOLESCENT ; VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS ; DELINQUANCE ; SOCIOLOGIE ; FRANCE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 92 - p. 96-100
Cote : P 87

Les violences sexuelles, la maltraitance, les affaires liées à la garde des mineurs, telles sont les principales situations rencontrées par la brigade des mineurs dans son activité pénale. Le volet préventif de son action, en renfort des services sociaux, relève également de sa mission de protection auprès des mineurs mais risque de passer au second plan. La raison ? Une diminution très sensible de ses effectifs depuis quelques années.
(Entretien avec Nicole Tricart- commissaire divisionnaire Propos recueillis par Lise Mingasson)
Les violences sexuelles, la maltraitance, les affaires liées à la garde des mineurs, telles sont les principales situations rencontrées par la brigade des mineurs dans son activité pénale. Le volet préventif de son action, en renfort des services sociaux, relève également de sa mission de protection auprès des mineurs mais risque de passer au second plan. La raison ? Une diminution très sensible de ses effectifs depuis quelques années.
...

DELINQUANCE ; VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS ; VIOLENCE SEXUELLE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 202 - p. 33-37
Cote : P 238

Aborder les problèmes de violence, c'est à la fois se poser la question de la cohérence des interventions et des institutions, c 'est aussi parler des jeunes diffciles mais encore solliciter et soutenir les parents. Les enfants et les jeunes que nous accueillons sont en grande souffrance, celle-ci se manifeste, bien souvent sous forme d 'agressivité ou d'épisodes clastiques. Certains jeunes réussissent à s 'apaiser, d 'autres s 'inscrivent dans une escalade de débordements que nous n 'arrivons pas à contenir. Tout ne vient pas de la problématique des enfants. Et si la violence des jeunes s 'exercait en retour à la violence des adultes? Et si notre impuissance à répondre à certains troubles entraînait la répétition ?
Aborder les problèmes de violence, c'est à la fois se poser la question de la cohérence des interventions et des institutions, c 'est aussi parler des jeunes diffciles mais encore solliciter et soutenir les parents. Les enfants et les jeunes que nous accueillons sont en grande souffrance, celle-ci se manifeste, bien souvent sous forme d 'agressivité ou d'épisodes clastiques. Certains jeunes réussissent à s 'apaiser, d 'autres s 'inscrivent dans ...

DELINQUANCE ; ADOLESCENT ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 1 - entier
Cote : P 38

DELINQUANCE ; SEXUALITE ; ADOLESCENCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 95 - p. 23-27
Cote : P 212

Le nombre de mineurs détenus tend à remonter. Leur délinquance évolue, plus nombreuse et plus grave en violence. L'auteur, dans un livre récent, à partir d'un certain nombre de constats sans concession, plaide pour des réponses éducatives intelligentes et innovantes.

JEUNESSE ; DELINQUANCE ; PRISON ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 215 - p. 8-13
Cote : P 238

"Avec mes amis de parti socialiste, je suis à l'origine d'une proposition de loi déposée en décembre 1978 qui tend à inscrire la reconnaissance des droits des immigrés. Ce texte aurait pour effet de protéger les jeunes immigrés contre les expulsions que vous dénoncez et que je condamne formellement. C'est une atteinte aux droits de l'homme que de séparer de leurs familles et d'expulser vers un pays dont souvent ils ne parlent pas la langue, des jeunes gens nés en France ou qui y ont passé une partie de leur jeunesse. Ces pratiques sont inacceptables. Si je suis élu président de la République, je demanderai au gouvernement d'y mettre fin immédiatement et de présenter les dispositions nécessaires pour que nul désormais ne puisse avoir recours à ces pratiques".
"Avec mes amis de parti socialiste, je suis à l'origine d'une proposition de loi déposée en décembre 1978 qui tend à inscrire la reconnaissance des droits des immigrés. Ce texte aurait pour effet de protéger les jeunes immigrés contre les expulsions que vous dénoncez et que je condamne formellement. C'est une atteinte aux droits de l'homme que de séparer de leurs familles et d'expulser vers un pays dont souvent ils ne parlent pas la langue, des ...

ADOLESCENCE ; DELINQUANCE ; PERSONNE ISSUE DE L'IMMIGRATION ; JUSTICE ; FRANCE

... Lire [+]

Z