m

Documents  DELINQUANCE | enregistrements trouvés : 82

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 125 - p. 57-69
Cote : p 218

Cet article étudie la diversité des expériences de l’adolescence des jeunes incarcérés à partir d’entretiens menés auprès de filles et de garçons dans les prisons pour mineur-e-s en France. Il s’agira d’analyser ce que les jeunes garçons et filles - se déclarant ne pas être des " jeunes comme les autres " - en disent. L’objectif sera donc de comprendre les thématiques qu’ils et elles mobilisent pour parler de leur vie quotidienne, et comment ils-elles se situent dans le monde social. Que produit l’expérience carcérale sur leur manière de raconter leur adolescence ? Ces jeunes ont des intérêts collectifs de génération partagés malgré leur incarcération et ils se considèrent " plus matures " que les jeunes de leur âge qui leur paraissent moins expérimentés dans la vie en général.
Cet article étudie la diversité des expériences de l’adolescence des jeunes incarcérés à partir d’entretiens menés auprès de filles et de garçons dans les prisons pour mineur-e-s en France. Il s’agira d’analyser ce que les jeunes garçons et filles - se déclarant ne pas être des " jeunes comme les autres " - en disent. L’objectif sera donc de comprendre les thématiques qu’ils et elles mobilisent pour parler de leur vie quotidienne, et comment ...

ADOLESCENCE ; GENRE ; DELINQUANCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 103 - p. 23-27
Cote : P 270

Sentiment d'insécurité : poison social, thème politique porteur, malaise qui pourrit les relations humaines et la vie de certaines populations, en particulier des femmes. Certains proposent de multiplier la présence policière et les caméras, d'autres préfèrent renforcer les ressources des femmes elles-mêmes.

CONDITION FEMININE ; PREVENTION ; DELINQUANCE ; VIOLENCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 64 - p. 26-32
Cote : P 54

En plus d'instaurer une rétention de sûreté et de réformer l'irresponsabilité pénale, la loi qui vient d'être adoptée bat en brèche le secret médical, en imposant désormaiis aux personnels soignants de signaler tout "risque sérieux pour la sécurité des personnes" dont ils auraient connaissance. Une altération inadmissible des droits du malade détenus que la future loi pénitentiaire pourrait bien entériner.

PRISON ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; SECRET MÉDICAL ; RISQUE ; DELINQUANCE ; LEGISLATION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 89 - p. 43-63
Cote : P 218

Le crime dit " passionnel " est un symptôme particulièrement éclairant de la façon dont les modèles sociaux, faisant l’objet d’une transmission familiale, sont porteurs de fantasmes et de positions inconscients. À ravers une approche psychosociologique, l’auteure cherche à mettre en évidence
les liens qui existent entre la domination masculine et les positions psychiques que peuvent assumer les hommes et les femmes qui commettent ce type de crime. L’étude menée ici permet de poser l’hypothèse que ces criminel-le-s ont grandi dans des familles dominées par le maternalisme et l’autoritarisme. Cantonnées au domestique, les femmes s’engouffrent dans le maternalisme. Figés dans la parade virile, les hommes font preuve
d’autoritarisme. Devenus parents, ils exposent leurs filles et fils à la répétition. Globalement, ces familles fonctionnent sur un mode duel et archaïque,
marqué par l’emprise, souvent physique et toujours psychique.
Le crime dit " passionnel " est un symptôme particulièrement éclairant de la façon dont les modèles sociaux, faisant l’objet d’une transmission familiale, sont porteurs de fantasmes et de positions inconscients. À ravers une approche psychosociologique, l’auteure cherche à mettre en évidence
les liens qui existent entre la domination masculine et les positions psychiques que peuvent assumer les hommes et les femmes qui commettent ce type de ...

DIVORCE ; VIOLENCE CONJUGALE ; JUSTICE ; DELINQUANCE ; AUTEUR DE VIOLENCES ; JALOUSIE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 31 - p. 47-48
Cote : P 210

SECRET PROFESSIONNEL ; PREVENTION ; DELINQUANCE ; MEDECIN ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 228 - p. 50-55
Cote : P 238

La délinquance juvénile est une problématique ancienne qui préoccupe toutes les sociétés. Chaque époque et chaque pays apportent leurs "remèdes", encore que l'évolution générale soit assez semblable, liée à la perception de la place de l'enfant dans la société et une amélioration de la compréhension de celui-ci grâce au développement des sciences humaines.
Depuis quelques années, le désir croissant de sécurité des citoyens, amplifié par la presse, a poussé ce sujet au devant de la scène et invité les professionnels du secteur (psychologues, éducateurs, juristes, juges, criminologues, policiers, ...) et les décideurs politiques à imaginer des solutions nouvelles pour éradiquer ce que d'aucun estime être un fléau. Disons d'emblée que ce raccourci reste à démontrer par des statistiques fiables En outre, il est admis que la montée de l'insécurité est révélatrice d'un curieux paradoxe plus un mal diminue, plus insupportable paraît ce qui en reste. La perception du "désordre" engendre donc un sentiment d'insécurité et plusieurs mesures sont mises en place afin de lutter contre ce phénomène parallèlement à la lutte contre l'insécurité en tant que telle.
La délinquance juvénile est une problématique ancienne qui préoccupe toutes les sociétés. Chaque époque et chaque pays apportent leurs "remèdes", encore que l'évolution générale soit assez semblable, liée à la perception de la place de l'enfant dans la société et une amélioration de la compréhension de celui-ci grâce au développement des sciences humaines.
Depuis quelques années, le désir croissant de sécurité des citoyens, amplifié par la ...

JEUNESSE ; DELINQUANCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 325 - p. 21-29
Cote : P 122

DELINQUANCE ; EDUCATION ; JEUNESSE ; SOCIETE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 220 - p. 29-33
Cote : P 238

JEUNESSE ; DELINQUANCE ; PSYCHIATRIE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 32 - p. 14-34
Cote : P 54

JEUNESSE ; DELINQUANCE ; PRISON ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 2 - p. 72-74
Cote : P 46

En Occident, la violence des jeunes semble s'accentuer à grande vitesse. Jacques Robin voit dans ce phénomène la conjonction de trois facteurs: la banalisation des images de violence; le culte systématique de la domination et de la compétition; l'exaltation de la consommation comme moteur de la vie. Ce n'est qu'en nous écartant de ces logiques mortifères que nous pouvons espérer inverser la spirale de la violence.

DELINQUANCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 215 - p. 8-13
Cote : P 238

"Avec mes amis de parti socialiste, je suis à l'origine d'une proposition de loi déposée en décembre 1978 qui tend à inscrire la reconnaissance des droits des immigrés. Ce texte aurait pour effet de protéger les jeunes immigrés contre les expulsions que vous dénoncez et que je condamne formellement. C'est une atteinte aux droits de l'homme que de séparer de leurs familles et d'expulser vers un pays dont souvent ils ne parlent pas la langue, des jeunes gens nés en France ou qui y ont passé une partie de leur jeunesse. Ces pratiques sont inacceptables. Si je suis élu président de la République, je demanderai au gouvernement d'y mettre fin immédiatement et de présenter les dispositions nécessaires pour que nul désormais ne puisse avoir recours à ces pratiques".
"Avec mes amis de parti socialiste, je suis à l'origine d'une proposition de loi déposée en décembre 1978 qui tend à inscrire la reconnaissance des droits des immigrés. Ce texte aurait pour effet de protéger les jeunes immigrés contre les expulsions que vous dénoncez et que je condamne formellement. C'est une atteinte aux droits de l'homme que de séparer de leurs familles et d'expulser vers un pays dont souvent ils ne parlent pas la langue, des ...

ADOLESCENCE ; DELINQUANCE ; PERSONNE ISSUE DE L'IMMIGRATION ; JUSTICE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 95 - p. 23-27
Cote : P 212

Le nombre de mineurs détenus tend à remonter. Leur délinquance évolue, plus nombreuse et plus grave en violence. L'auteur, dans un livre récent, à partir d'un certain nombre de constats sans concession, plaide pour des réponses éducatives intelligentes et innovantes.

JEUNESSE ; DELINQUANCE ; PRISON ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 1 - entier
Cote : P 38

DELINQUANCE ; SEXUALITE ; ADOLESCENCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 202 - p. 33-37
Cote : P 238

Aborder les problèmes de violence, c'est à la fois se poser la question de la cohérence des interventions et des institutions, c 'est aussi parler des jeunes diffciles mais encore solliciter et soutenir les parents. Les enfants et les jeunes que nous accueillons sont en grande souffrance, celle-ci se manifeste, bien souvent sous forme d 'agressivité ou d'épisodes clastiques. Certains jeunes réussissent à s 'apaiser, d 'autres s 'inscrivent dans une escalade de débordements que nous n 'arrivons pas à contenir. Tout ne vient pas de la problématique des enfants. Et si la violence des jeunes s 'exercait en retour à la violence des adultes? Et si notre impuissance à répondre à certains troubles entraînait la répétition ?
Aborder les problèmes de violence, c'est à la fois se poser la question de la cohérence des interventions et des institutions, c 'est aussi parler des jeunes diffciles mais encore solliciter et soutenir les parents. Les enfants et les jeunes que nous accueillons sont en grande souffrance, celle-ci se manifeste, bien souvent sous forme d 'agressivité ou d'épisodes clastiques. Certains jeunes réussissent à s 'apaiser, d 'autres s 'inscrivent dans ...

DELINQUANCE ; ADOLESCENT ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 92 - p. 96-100
Cote : P 87

Les violences sexuelles, la maltraitance, les affaires liées à la garde des mineurs, telles sont les principales situations rencontrées par la brigade des mineurs dans son activité pénale. Le volet préventif de son action, en renfort des services sociaux, relève également de sa mission de protection auprès des mineurs mais risque de passer au second plan. La raison ? Une diminution très sensible de ses effectifs depuis quelques années.
(Entretien avec Nicole Tricart- commissaire divisionnaire Propos recueillis par Lise Mingasson)
Les violences sexuelles, la maltraitance, les affaires liées à la garde des mineurs, telles sont les principales situations rencontrées par la brigade des mineurs dans son activité pénale. Le volet préventif de son action, en renfort des services sociaux, relève également de sa mission de protection auprès des mineurs mais risque de passer au second plan. La raison ? Une diminution très sensible de ses effectifs depuis quelques années.
...

DELINQUANCE ; VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS ; VIOLENCE SEXUELLE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 363 - entier
Cote : P 25

L'enquête de l'lned auprès des " jeunes sans domicile ou en situation précaire " est une enquête expérimentale réalisée en février-mars 1998 auprès de 461 personnes de 16 à 24 ans utilisant divers services et lieux d'accueil destinés aux personnes en grande difficulté. L'échantillon est représentatif de la population concernée à Paris et dans la première couronne. Cette enquête a été financée par l'lned avec le soutien de la Cnaf et de l'lnserm. Pascal Arduin, du service des enquêtes de l'lned, était responsable des opérations de collecte. Cette enquête reprend la méthode utilisée par l'Ined en 1995 lors d'une précédente investigation auprès des sans-domicile de 18 ans ou plus utilisant les services d'aide de Paris intra-muros. Dans le cas des jeunes, on a diversifié la liste des services, en ajoutant aux centres d'hébergement et de distribution de nourriture les lieux d'accueil de jour qui leur sont réservés et, par mi ceux qui accueillent les sans-domicile de tous âges, ceux qui sont ouverts au moins cinq jours par semaine. L'enquête a aussi été réalisée dans des logements collectifs pour jeunes en situation de rupture familiale. Désignés par commodité comme " en situation précaire ", ces jeunes ne sont pas sans domicile au sens restreint du terme car ils ne dorment ni dans l'espace public, ni dans des centres d'hébergement explicitement destinés aux sans-domicile. Dans cette enquête, la proportion de femmes est plus élevée que dans l'enquête réalisée en 1995 auprès des personnes sans domicile de 18 ans ou plus (37% contre 17% en moyenne) (tableau). Une partie de cette différence est due à l'élargissement du champ aux foyers qui accueillent des jeunes en situation précaire, mais pas nécessairement " sans domicile" au sens restreint du terme.
Le nombre total de jeunes concernés ne peut être évalué précisément. On estime cependant qu'environ une prestation (et non un jeune) sur six a donné lieu à une enquête. Des pondérations ont été établies pour prendre en compte le fait que certains enquêtés sont des multiutilisateurs de services alors que d'autres n'y ont recours que rarement. Toutefois, les résultats pré sentés ici, qui portent sur les utilisateurs un jour moyen, sous-estiment les uti lisateurs irréguliers des services (moins d une fois par jour) La faiblesse des effectifs n'autorise pas des analyses nécessitant des croisements de variables multiples, bien que le taux de sondage soit relativement élevé.
L'enquête de l'lned auprès des " jeunes sans domicile ou en situation précaire " est une enquête expérimentale réalisée en février-mars 1998 auprès de 461 personnes de 16 à 24 ans utilisant divers services et lieux d'accueil destinés aux personnes en grande difficulté. L'échantillon est représentatif de la population concernée à Paris et dans la première couronne. Cette enquête a été financée par l'lned avec le soutien de la Cnaf et de l'lnserm. ...

ADOLESCENT ; VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS ; DELINQUANCE ; SOCIOLOGIE ; FRANCE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 199 - p. 46-48
Cote : P 238

Depuis quelques années, la délinquance sexuelle pose question. En Belgique notamment, cette problématique a pris une résonance particulière suite au drame des enfants disparus et assassinés en 1996. Principalement associée à une délinquance "intergénérationnelle" qu'avivent les figures du pédophile, du père incestueux ou du pervers assassin, la thématique s'est pourtant déplacée aussi sur le terrain des mineurs. Ces dernières années, la justice des mineurs se confronte également à la "délinquance sexuelle", les mineurs n 'étant plus ici seulement "victimes" mais aussi "auteurs" d 'agressions.
Depuis quelques années, la délinquance sexuelle pose question. En Belgique notamment, cette problématique a pris une résonance particulière suite au drame des enfants disparus et assassinés en 1996. Principalement associée à une délinquance "intergénérationnelle" qu'avivent les figures du pédophile, du père incestueux ou du pervers assassin, la thématique s'est pourtant déplacée aussi sur le terrain des mineurs. Ces dernières années, la justice ...

VIOLENCE SEXUELLE ; SEXUALITE ; ADOLESCENCE ; DELINQUANCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 186 - p. 42-50
Cote : P 238

JEUNESSE ; DELINQUANCE ; DROIT DE L'ENFANT ; EDUCATION ; ADOLESCENCE ; SANTE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 125 - p. 14-15
Cote : P 227

La délinquance des jeunes apparaît aujourd'hui dans nos sociétés comme un phénomène inquiétant. Malgré la réelle gravité du problème, il convient de faire la part entre fantasme et réalité. Les réflexions des gens de terrain peuvent aider à tracer des pistes pour l'avenir...

DELINQUANCE ; JEUNESSE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 2 - p. 26-55
Cote : P 38

DELINQUANCE ; FRANCE

... Lire [+]

Z