m

Documents  DEUIL | enregistrements trouvés : 12

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 329 - p. 35-36
Cote : P 3

"Je ne comprends pas pourquoi nous discutons des IVG. Ces femmes ne font pas de deuil après l'interruption de leur grossesse puisqu'elles l'ont voulue. Pourquoi ce thème surgit-il dans ce stage ?" La sage-femme qui interrompt ce débat semble bouleversée. Un silence pesant 'installe Jans la salle et tous les regards se posent sur les deux intervenants.
Dossier "Une formation pour accompagner les familles confrontées à la mort et au handicap à l'l'hôpital."
"Je ne comprends pas pourquoi nous discutons des IVG. Ces femmes ne font pas de deuil après l'interruption de leur grossesse puisqu'elles l'ont voulue. Pourquoi ce thème surgit-il dans ce stage ?" La sage-femme qui interrompt ce débat semble bouleversée. Un silence pesant 'installe Jans la salle et tous les regards se posent sur les deux intervenants.
Dossier "Une formation pour accompagner les familles confrontées à la mort et au handicap à ...

DEUIL ; AVORTEMENT ; SAGE-FEMME ; OPPOSITION ; AVORTEMENT ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 329 - p. 3-48
Cote : P 3

Je n'ai jamais rencontré un soignant prenant sa garde pour mal faire délibérément. Quelle que soit sa fonction, sa spécialité, un professionnel s'applique à exercer au mieux et dans l'intérêt des patients. Si cet objectif peut être atteint dans les dimensions médicales et techniques de son métier, cela semble plus complexe et presque illusoire dans le registre de la relation. Mettre un peu de communication dans son activité ne suffit pas, il convient d'inscrire sa technicité et sa connaissance médicale dans le lien humain à tisser avec ès patients et leurs familiers. Cette application - particulièrement malaisée dans les épreuves de la maladie, de l'accident, du handicap, de la mort - est d'autant plus ardue que les familles et les proches endeuillés deviennent des interlocuteurs affectés supplémentaires pour les soignants.
Je n'ai jamais rencontré un soignant prenant sa garde pour mal faire délibérément. Quelle que soit sa fonction, sa spécialité, un professionnel s'applique à exercer au mieux et dans l'intérêt des patients. Si cet objectif peut être atteint dans les dimensions médicales et techniques de son métier, cela semble plus complexe et presque illusoire dans le registre de la relation. Mettre un peu de communication dans son activité ne suffit pas, il ...

MORT ; AVORTEMENT ; MORTALITE INFANTILE ; PERINATALITE ; DEUIL ; FRANCE ; PERSONNE HANDICAPÉE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 0 - n° 431 - p. 14-24
Cote : P 3

Sommaire du dossier :
- La procréation post morten en droit français
- La deuxième vie des bébés morts : la révolution récente des pratique autour de la mort des nouveau-nés
- Le nouveau-né qui va mourir : contexte historique de l'évolution des pratiques
- Dualité mort/vie, perte d'un jumeau pendant la grossesse
- A l'aube de la vie et de la mort
- Question d'humanité

PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; MORT ; NAISSANCE ; ENFANT MORT-NÉ ; MATERNITE ; NOUVEAU-NÉ ; ETHIQUE ; BIOETHIQUE ; DEUIL ; CORPS ; LEGISLATION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 4 pages
Cote : 220 LER

Mémoire de formation 400h pour le conseil conjugal et familial du Planning de Seine-maritime.
(Plan de mémoire non développé)

DEUIL ; AVORTEMENT PRECOCE ; MORT FOETALE IN UTERO ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; FRANCE ; FEMME ; PSYCHOLOGIE ; ACCOMPAGNEMENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 279 p.
Cote : 560 WEI

La découverte que les femmes ont non seulement leurs entrées dans la sphère du pouvoir masculin mais ont aussi leur pouvoir propre et exclusif oblige à remettre en cause la notion même de pouvoir tel que le conçoit l'anthropologie classique.

ASPECT ETHNOLOGIQUE ; FEMME ; HOMME ; MARIAGE ; PAPOUASIE ; NOUVELLE GUINEE ; PATERNITE ; DEUIL ; MORT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 228 p.
Cote : 221 WAI

Se fondant sur de nombreuses histoires cliniques, l'auteure fait un point sur la grossesse qui suit un deuil périnatal. Elle développe le concept d'enfant palimpseste pour parler de celui qui suit la mort d'un frère ou d'une soeur.

GROSSESSE ; AVORTEMENT THERAPEUTIQUE ; MORTALITE ; FOETUS ; DEUIL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 96 p.
Cote : 810 DEH

Comment peut-on affronter la mort brutale et inattendue d'un nourrisson en pleine vie ? Outre les aspects médicaux et de santé publique, cet ouvrage est une parole collective. Des parents, des frères et de soeurs témoignent de leur deuil et de ce qu'ils sont devenus. Des professionnels hospitaliers et d'accueil de la petite enfance rendent compte de leurs pratiques.

PEDIATRIE ; MORT SUBITE DU NOURRISSON ; DEUIL ; MORT ; MORTALITE INFANTILE ; NOUVEAU-NÉ ; RELATION MERE-ENFANT ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; TEMOIGNAGE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 280 p.
Cote : 500 MEM

Après avoir exhorté les pères à couper le cordon ombilical, on a ré-incité les mères à allaiter, puis valorisé le contact peau à peau avec leur nouveau-né, et certains les invitent à contempler leur placenta. Désormais, les parents d'un enfant mort-né sont encouragés à le toucher ou à le photographier. Alors que la confrontation avec le corps des défunts est supposée favoriser le " travail de deuil ", la crémation est suspectée de nuire à celui-ci. Parallèlement, l'accès aux origines biologiques des personnes adoptées ou nées par don de gamètes est prôné pour leur bien-être identitaire. Et dans les organes transplantés s'insinue la personnalité du donneur, menaçant la greffe de rejet psychique. Ainsi s'opère, autour de la naissance et de la mort, depuis une vingtaine d'années et dans la plupart des pays occidentaux, une focalisation sur le corps comme support de l'identité. Quelle inquiétude sous-tend ces conceptions que les professionnels du psychisme, du soin et du funéraire sont souvent les plus soucieux de mettre en pratique ? Comment la chair a-t-elle été investie d'effets psychiques censés resserrer des liens vécus comme trop lâches et fortifier des identités éprouvées comme trop flottantes ? À travers des gestes dont la convergence était restée inaperçue, cette enquête révèle un tournant idéologique et culturel majeur.
Après avoir exhorté les pères à couper le cordon ombilical, on a ré-incité les mères à allaiter, puis valorisé le contact peau à peau avec leur nouveau-né, et certains les invitent à contempler leur placenta. Désormais, les parents d'un enfant mort-né sont encouragés à le toucher ou à le photographier. Alors que la confrontation avec le corps des défunts est supposée favoriser le " travail de deuil ", la crémation est suspectée de nuire à ...

CORPS ; ENFANT MORT-NÉ ; DEUIL ; MATERNITE ; ACCOUCHEMENT A DOMICILE ; ALLAITEMENT ; INJONCTION ; DON DE SPERME ; FRANCE ; EVOLUTION ; ENQUETE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 143 p.
Cote : 326 ANZ

- Les principes qui fondent la filiation en droit
-Jusqu'où ira la science ?
- Le fantasme du roman familial et les nouveaux modes de filiation
- Les donneurs et les donneuses de "fils" ou propos ethno-psychanalytiques sur les dons de lait et de sperme
- Les groupes et leur roman d'origine
- "On te le dira quand tu seras grand"
- C'est tout un roman

FAMILLE ; FILIATION ; DROIT ; DON DE SPERME ; ALLAITEMENT ; INSEMINATION ARTIFICIELLE AVEC DONNEUR ; ACCOUCHEMENT SOUS X ; PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; ADOPTION ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; PSYCHANALYSE ; ACCÈS AUX ORIGINES ; DEUIL ; VIE FAMILIALE ET RELATIONNELLE ; RELATIONS PARENT-ENFANT ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 500 BUT

Difficile, quand on est de gauche, de penser la protection de la "vie" comme un objectif politique légitime. Nous avons été habitués à appeler "pro-choix" les mouvements de défense du droit à l’avortement, et "pro-vie" ceux qui s’y opposent. Y a-t-il cependant un moyen pour la gauche de se réapproprier la pensée de la "vie" en un sens non réactionnaire ?

Avec cette question directrice en tête, Judith Butler analyse une série d’événements politiques récents, depuis le scandale des photographies des tortures d’Abou Graïb jusqu’aux attentats-suicide, en passant par les poèmes manuscrits des prisonniers de Guantanamo, censées par le ministère américain de la Défense.

Croisant perspectives psychanalytique et philosophique, elle interroge les grilles de lecture que nous imposent les médias dans leur couverture des guerres contemporaines. Elle analyse comment les sentiments que nous éprouvons, nos réactions morales face à la violence - horreur, indignation ou indifférence - sont modelés par ces cadres de perception imposés. A quelles conditions certaines vies, certains sujets peuvent-ils ou ne peuvent-ils pas être reconnus comme vivants ? De quelles vies pouvons-nous faire le deuil ?

La philosophe en appelle sur cette base à une réorientation de la pensée politique - l’enjeu le plus urgent étant de mettre au coeur du projet politique la reconnaissance de la précarité radicale des vies humaines, une reconnaissance qui va de pair avec la nécessité de leur protection contre la violence de pouvoirs arbitraires.
Difficile, quand on est de gauche, de penser la protection de la "vie" comme un objectif politique légitime. Nous avons été habitués à appeler "pro-choix" les mouvements de défense du droit à l’avortement, et "pro-vie" ceux qui s’y opposent. Y a-t-il cependant un moyen pour la gauche de se réapproprier la pensée de la "vie" en un sens non réactionnaire ?

Avec cette question directrice en tête, Judith Butler analyse une série d’événements ...

FEMME ; GUERRE ; VIOLENCE ; FEMME VIOLENTE ; GENRE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; MORT ; MONDE ; DEUIL ; SOCIETE ; SANTE ; ASPECT PHILOSOPHIQUE ; PRECARITE ; PSYCHANALYSE ; POLITIQUE ; ASPECT INTERNATIONAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 246 p.
Cote : R ALO

Isabelle Alonso brosse le portrait de sa mère, raconte les longues années précédant son décès et les moments passés à ses côtés.

PERSONNE ÂGEE ; RELATION MERE-ENFANT ; MORT ; DEUIL ; FAMILLE

... Lire [+]

Z