m

Documents  DÉNI DE GROSSESSE | enregistrements trouvés : 35

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 0 - n° 434 - p. 13-27
Cote : P 3

sommaire :
- Bébés cachés : de la protection à l'effacement
- le refus de la réalité de la grossesse
- Histoire d'une femme
- "On ne peut pas naître à la vie si on n'est pas pensé"

DÉNI DE GROSSESSE ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; GROSSESSE ; RISQUE ; INFANTICIDE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 427 - p. 10-14
Cote : P 3

Véronique C. est sortie de prison au printemps 2010. Cette dame avait été condamnée à huit années de réclusion pour avoir dénié la réalité de trois grossesse et avoir congelé ses bébés à leur venue au monde. Elle a par ailleurs des enfants dont elle s'occupe tout à fait normalement, étant pour eux, comme dirait Winnicot, une mère suffisamment bonne.

DÉNI DE GROSSESSE ; INFANTICIDE ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; FRANCE ; JUSTICE ; GROSSESSE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Enceinte moi? | Gazette des Femmes (La) 05-06/2011

Article

UV

vol. 33 - n° 1 - p. 7-9
Cote : P 376

DÉNI DE GROSSESSE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 582 - p. 17
Cote : P 38

Accoucher après un déni de grossesse plonge les femmes dans un véritable état de sidération et de souffrance.

FEMME ; GROSSESSE ; DÉNI DE GROSSESSE ; ACCOUCHEMENT ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 381 - p. 2-53
Cote : P 3

L'actualité donnée au déni de grossesse remet en question la compréhension générale de la grossesse. On invoque le terrain psychologique, l'histoire de la femme et du couple, les antécédents familiaux mais il peut arriver un déni de grossesse chez des femmes très différentes : représentation de la grossesse impossible, refus dsu corps de la dévoiler...

GROSSESSE ; DESIR D'ENFANT ; IMAGE DU CORPS ; DÉNI DE GROSSESSE ; CORPS ; FEMME ; NON DESIR D'ENFANT ; GROSSESSE NON DÉSIRÉE ; SOCIETE ; MÈRE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 396 - p. 13
Cote : P 3

Le déni de grossesse est une situation non exceptionnelle. C'est une non-reconnaissance d'une grossesse au delà du premier trimestre se prolongeant et recouvrant l''accouchement.

DÉNI DE GROSSESSE ; FEMME ; GROSSESSE ; NON DESIR D'ENFANT ; ASPECT MEDICAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 99 - p. 15-18
Cote : P 194

Les récentes histoires de néo infanticides ont relancé le débat sur les questions du déni de grossesse, dont on parle peu. Comment est ce possible ? Pourquoi en arrive t-on là ? Quelles en sont les origines ?

DÉNI DE GROSSESSE ; FEMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 428 - p. 11
Cote : P 67

Elles sont enceintes et elles ne le voient pas. Certaines vont même jusqu'à l'accouchement en ignorant leur état. . . Cet étonnant " déni de grossesse " est, qu'on le veuille ou non, un phénomène bien réel, qui fait l'objet d'observations circonstanciées. La 4e Journée scientifique de psycho pathologie périnatale vient d'en fournir un aperçu saisissant.

GROSSESSE ; DESIR D'ENFANT ; DÉNI DE GROSSESSE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 131 - p. 93-110
Cote : P 26

En analysant le discours de certains hommes au sujet de l'avortement de leur partenaire, nous avons trouvé des processus de déni touchant particulièrement la place du père comme ordonnateur du lien familial. Néanmoins, chez nos sujets, le père n'est pas forclos : il est maintenu dans l'univers symbolique du sujet, et, si le discours place volontiers la mère en situation de toute-puissance, l'avortement en constitue la mise en échec. Devant le risque psychotisant d'une pensée qui veut que la femme décide seule de tout ce qui concerne la naissance d'un enfant, certains hommes semblent dire: très bien! alors il n'y aura pas d'enfant!.
En analysant le discours de certains hommes au sujet de l'avortement de leur partenaire, nous avons trouvé des processus de déni touchant particulièrement la place du père comme ordonnateur du lien familial. Néanmoins, chez nos sujets, le père n'est pas forclos : il est maintenu dans l'univers symbolique du sujet, et, si le discours place volontiers la mère en situation de toute-puissance, l'avortement en constitue la mise en échec. Devant le ...

AVORTEMENT ; DÉNI DE GROSSESSE ; HOMME ; TEMOIGNAGE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 45 p.
Cote : 221 DUB

1. Contexte social, maternité, paroles de femmes
2. Traitement social
3. Le déni : définition
4. Accompagnement

DÉNI DE GROSSESSE ; ACCOUCHEMENT ; SOCIETE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 51 p.
Cote : 221 BAC

Comment une grossesse peut-elle demeurer invisible ? Comment ces femmes peuvent-elles ignorer qu'elles sont enceintes ? Aucun profil type de femme ne se démarque. La découverte tardive d'une grossesse ou déni de grossesse touche toutes les femmes ou jeunes filles pouvant procréer ayant déjà eu ou non des enfants. Le déni de grossesse s'affirme comme une problématique émergente de santé publique qui interroge à la fois les professionnels et l'opinion. Il convient par conséquent de toujours soupçonner une grossesse chez toute femme en âge de procréer afin de les accompagner et apporter un soutien efficace.
Comment une grossesse peut-elle demeurer invisible ? Comment ces femmes peuvent-elles ignorer qu'elles sont enceintes ? Aucun profil type de femme ne se démarque. La découverte tardive d'une grossesse ou déni de grossesse touche toutes les femmes ou jeunes filles pouvant procréer ayant déjà eu ou non des enfants. Le déni de grossesse s'affirme comme une problématique émergente de santé publique qui interroge à la fois les professionnels et ...

DÉNI DE GROSSESSE ; FEMME ; MATERNITE ; TEMOIGNAGE ; GROSSESSE NON DÉSIRÉE ; VIOLENCE SEXUELLE ; PLANNING FAMILIAL ; CONSEILLER-E CONJUGAL-E ET FAMILIAL-E ; FAMILLE ; APPLICATION DE LA LOI ; JUSTICE ; GROSSESSE TARDIVE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 20 p. + annexes
Cote : 140 PLI

Travail de réflexion autour de l'ouvrage collectif Réfléxions autour d'un tabou : l'infanticide.

AVORTEMENT ; INFANTICIDE ; HISTOIRE ; FEMME ; GROSSESSE NON DÉSIRÉE ; SOCIETE ; DROITS DES FEMMES ; TABOU ; CULPABILISATION ; FRANCE ; DÉNI DE GROSSESSE ; MATERNITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 15 p.
Cote : 225 TEX

Mémoire pour la formation au conseil conjugal et familial, planning familial de Bordeaux (AD 33)
I. introduction
II. le déni de grossesse : qu'est ce que c'est ?
III. au coeur du déni de grossesse
IV. conclusion

DÉNI DE GROSSESSE ; FRANCE ; ADOLESCENTE ; GROSSESSE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 145 p.
Cote : J R NIE

La vie de Maé, 15 ans, est chamboulée par un événement inattendu. Plusieurs histoires sont possibles, c'est au lecteur d'en décider en choisissant parmi les multiples options proposées.

ADOLESCENTE ; GROSSESSE ; AVORTEMENT ; DÉNI DE GROSSESSE ; GROSSESSE NON DÉSIRÉE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 125 p.
Cote : 421 COL

Aujourd’hui et ici, dans nos sociétés occidentales modernes, des femmes de tous les âges et de tous les milieux sont emprisonnés sous l’accusation d’infanticide, leurs vies et leurs personnalités sont décortiqués par des spécialistes de toutes sortes, elles sont malmenées dans les médias et maltraitées par l’opinion publique.
Comment peut-on croire qu’il y ait parmi nous, les femmes, des " anomalies sociales " à soigner ou à enfermer ; les autres femmes n’auraient rien à voir avec cette histoire de souffrance et de solitude, elles ne seraient pas traversées par les mêmes contraintes liées à la maternité et à la domination des hommes sur les femmes ?
Nous, les huit femmes qui avons écrit cette brochure, de situations et d’ages divers, affirmons que tout le monde, femmes et hommes, dans cette société, est concerné par cette histoire. En décortiquant ce qui nous formate dans la sexualité et ce qui nous contraint dans la maternité, nous voulons en finir avec le tabou de l’infanticide.
Aujourd’hui et ici, dans nos sociétés occidentales modernes, des femmes de tous les âges et de tous les milieux sont emprisonnés sous l’accusation d’infanticide, leurs vies et leurs personnalités sont décortiqués par des spécialistes de toutes sortes, elles sont malmenées dans les médias et maltraitées par l’opinion publique.
Comment peut-on croire qu’il y ait parmi nous, les femmes, des " anomalies sociales " à soigner ou à enfermer ; les ...

INFANTICIDE ; MATERNITE ; SOCIETE ; GENRE ; FEMINISME ; FEMME ; NON DESIR D'ENFANT ; GROSSESSE NON DÉSIRÉE ; DÉNI DE GROSSESSE ; DROIT ; LEGISLATION ; CULPABILISATION ; AVORTEMENT ; AVORTEMENT THERAPEUTIQUE ; AVORTEMENT HORS DELAIS ; DELAIS D'ATTENTE ; ACCOUCHEMENT SOUS X ; MÈRE ; MERE CELIBATAIRE ; OPINION ; DEBAT ; FRANCE ; ASPECT SOCIOLOGIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 243 p.
Cote : J R PAN

Un matin, Louise, excellente élève de terminale S, a un malaise en plein cours de maths. Quelques instants plus tard, elle accouche seule d'un enfant dont elle ne savait rien, qu'elle n'a pas attendu, encore moins désiré. Assaillie de questions, Louise, la jeune fille sans histoires, croit devenir folle. Pourtant l'évidence est là : ce bébé de 3,3 kg, son fils. Comment l'accepter ? Soutenue par sa famille, ses amis et les professionnels qui l'entourent, Louise va découvrir la vérité et réapprendre à vivre.
Un matin, Louise, excellente élève de terminale S, a un malaise en plein cours de maths. Quelques instants plus tard, elle accouche seule d'un enfant dont elle ne savait rien, qu'elle n'a pas attendu, encore moins désiré. Assaillie de questions, Louise, la jeune fille sans histoires, croit devenir folle. Pourtant l'évidence est là : ce bébé de 3,3 kg, son fils. Comment l'accepter ? Soutenue par sa famille, ses amis et les professionnels qui ...

DÉNI DE GROSSESSE ; GROSSESSE ; ADOLESCENCE ; ADOPTION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 144 p.
Cote : 221 SEI

Le déni de grossesse est longtemps resté confiné à la sphère des psychiatres et des professionnels du social. A partir des années 2000, le déni de grossesse commence progressivement à faire l'objet de mobilisations revendiquant qu'il soit vu comme un problème de santé publique. Mais c'est avec l'affaire Courjault dite des "bébés congelés" qu'un tournant majeur s'opère. Le déni de grossesse est alors fortement médiatisé dans le sillage de cette histoire d'infanticide et devient un problème public de premier plan. Cependant, le rattachement du problème à cette affaire d'infanticide obère sa définition publique et rend difficile une transformation de sa prise en charge publique. Cet ouvrage s'intéresse donc à l'éphémère entrée du déni de grossesse dans le débat public et en analyse les conséquences somme toute assez limitées, puisque la publicité n'a eu que peu d'effets sur l'action publique en direction des femmes confrontées à ce problème. Contrairement à beaucoup de travaux sur la construction des problèmes publics, l'originalité de cette étude tient donc au l'ait qu'elle s'attache à comprendre les logiques de publicisation dans un cas de figure où celle-ci peut être analysée comme un relatif échec.
Le déni de grossesse est longtemps resté confiné à la sphère des psychiatres et des professionnels du social. A partir des années 2000, le déni de grossesse commence progressivement à faire l'objet de mobilisations revendiquant qu'il soit vu comme un problème de santé publique. Mais c'est avec l'affaire Courjault dite des "bébés congelés" qu'un tournant majeur s'opère. Le déni de grossesse est alors fortement médiatisé dans le sillage de cette ...

DÉNI DE GROSSESSE ; MEDIA ; INFANTICIDE ; JUSTICE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 146 p.
Cote : 220 ANC

Mémoire de master 2 en sciences sociales, mention sociologie, spécialité genre, politiques et sexualités.
Introduction
Première partie - un crime spécifiquement féminin ?
I. Meurtres de nouveaux-nés : état des savoirs
II. Le néonaticide dans le droit français
Deuxième partie - psychopathologie du crime : des femmes anormales
I. La place des expertises psychiatriques et psychologiques dans la procédure
II. Les rapports d'expertise et la construction d'un sujet hors normes
III. Les limites de l'approche par le psychisme
Troisième partie - L'élaboration collective d'un récit vraisemblable
I. Néonaticide et déni de grossesse : un amalgame persistant
II. La co-production d'une représentation pathologisante
III. De l'incroyable au vraisamblable
Quatrième partie - Un traitement andocentré
I. Manière de juger
II. La représentation de la "mère infanticide" dans le traitement judiciaire
III. Une parole sous contrôle
Cinquième partie - Un crime symptomatique d'un malaise social ? La société et le refus de maternité
I. La minimisation des déterminants sociaux
II. L'occultation des questions liées à la maîtrise de la fécondité
Mémoire de master 2 en sciences sociales, mention sociologie, spécialité genre, politiques et sexualités.
Introduction
Première partie - un crime spécifiquement féminin ?
I. Meurtres de nouveaux-nés : état des savoirs
II. Le néonaticide dans le droit français
Deuxième partie - psychopathologie du crime : des femmes anormales
I. La place des expertises psychiatriques et psychologiques dans la procédure
II. Les rapports d'expertise et la ...

DÉNI DE GROSSESSE ; INFANTICIDE ; NOUVEAU-NÉ ; GENRE ; NON DESIR D'ENFANT ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 109 p.
Cote : J R VER

Camille (14 ans) et Anastasia (15 ans) vivent avec leur mère dans leur ancienne maison de campagne, perdue au bout d’une presqu’île. Anastasia est belle, brillante, elle a plein d’amis ; Camille se fiche de la mode, de l’école, elle se braque facilement, la seule chose qu’elle aime : dessiner. Anastasia, après une aventure d’un soir, se retrouve enceinte.

GROSSESSE NON DÉSIRÉE ; DÉNI DE GROSSESSE ; ADOLESCENCE ; RELATION FRERE-SOEUR ; RELATIONS PARENT-ENFANT ; FAMILLE ; SEXUALITE ; ADOLESCENTE

... Lire [+]

Z