m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  DISTILBÈNE | enregistrements trouvés : 17

O
     

-A +A

Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 393 - p. 508-513
Cote : P 174

Le Diéthylstilbestrol alias DES est un oestrogène de synthèse non stéroïdien, perturbateur endocrinien, utilisé dans les années 1950-1970 en prévention des avortements spontanés, mais sans efficacité démontrée. Des millions de femmes dans le monde ont pris du DES pendant leur grossesse.

DISTILBÈNE ; SANTE DES FEMMES ; FRANCE ; EFFET SECONDAIRE ; MEDICAMENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 33 - n° 358 - p. 566-567
Cote : P 174

De 1951 à 1978, un oestrogène de synthèse , le diéthylstilbestrol, alias DES a été prescrit en France à des femmes enceintes dans le cadre de la prévention des avortements spontanés ; on estime, à partir des chiffres de vente, à 160 000 le nombre d'enfants ainsi exposés à ce médicament pendant le premier trimestre de leur vie intra-utérine.

DISTILBÈNE ; GROSSESSE ; FRANCE ; RISQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 265 p.
Cote : 811.3 CHE

Ne pas avoir ses règles à 15 ans, c'est gênant. À 17, c'est pesant. À 19, c'est inquiétant. C'est pourquoi Stéphanie décide un jour de consulter pour comprendre et presser un peu cette puberté tardive. Mais le diagnostic est sans appel : elle souffre d'une grave malformation de l'utérus. Le col ne s'est jamais formé. Pourrais-je avoir des enfants ? On n'ose pas lui répondre que non. Ce sera difficile, lui dit-on. Pendant dix ans, Stéphanie fait tout ce qui est en son pouvoir, consultant de grands professeurs et subissant toutes les opérations nécessaires, même les plus douloureuses. Lorsqu'elle épouse Damien, le couple redouble d'efforts : piqûres, traitements, fécondations in vitro, procréations médicalement assistées, inséminations artificielles à répétition. En vain. Stéphanie continue pourtant de penser qu'il n'y a pas de raison qu'elle ne devienne pas mère. C'est en feuilletant un magazine féminin que la vérité lui est dévoilée. Son désespoir prend la forme d'un article consacré aux ravages du Distilbène. Stéphanie n'a jamais entendu parler de cette hormone de synthèse prescrite aux femmes enceintes de 1950 à 1977 permettant de limiter les fausses couches, molécule qui aurait rendu toute une génération d'hommes et de femmes stériles. Pourtant, sa mère en a pris, sans connaître les risques du traitement. Se résigner ? Certainement pas ! Stéphanie fait des recherches et découvre que, si la question est taboue, 160 000 personnes seraient concernées. Elle décide alors de créer une association et s'étonne de voir rapidement les membres affluer. Le combat ne fait que commencer...
Ne pas avoir ses règles à 15 ans, c'est gênant. À 17, c'est pesant. À 19, c'est inquiétant. C'est pourquoi Stéphanie décide un jour de consulter pour comprendre et presser un peu cette puberté tardive. Mais le diagnostic est sans appel : elle souffre d'une grave malformation de l'utérus. Le col ne s'est jamais formé. Pourrais-je avoir des enfants ? On n'ose pas lui répondre que non. Ce sera difficile, lui dit-on. Pendant dix ans, Stéphanie fait ...

FEMME ; SANTE ; SANTE DES FEMMES ; STERILITE ; MEDICAMENT ; DISTILBÈNE ; TEMOIGNAGE ; DESIR D'ENFANT ; ASSOCIATION ; VICTIME ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 140 p.
Cote : 240 PLA

Introduction : Femmes et santé publique : les inégalités en matière de soins
1. Précarité, chômage de longue durée, isolement, influences sur la santé
Cas particulier : les grossesses adolescentes
2. Lutte pour les droits en matière de reproduction et les droits sexuels en butte au retour des traditions morales religieuses et familiales
Cas d'école : l'avortement
3. Sexisme des milieux médicaux et de la recherche, non prise en compte de la spécificité féminine
4. Economies discriminatoires de la politique de santé, mercantilisme des laboratoires : contraception, avortement, maternité et précarité, préparation à l'accouchement, dépistage et soins des cancers féminins, scandale du distilbène, achat de brevet des gènes
Annexe : les engagments des gouvernements concernant la santé et les droits en matière de sexualité et de reproduction
Introduction : Femmes et santé publique : les inégalités en matière de soins
1. Précarité, chômage de longue durée, isolement, influences sur la santé
Cas particulier : les grossesses adolescentes
2. Lutte pour les droits en matière de reproduction et les droits sexuels en butte au retour des traditions morales religieuses et familiales
Cas d'école : l'avortement
3. Sexisme des milieux médicaux et de la recherche, non prise en compte de la ...

SANTE DES FEMMES ; PRECARITE ; SEXISME ; GROSSESSE ; ADOLESCENTE ; SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE ; GYNECOLOGIE ; AVORTEMENT ; VIH/ SIDA ; POUVOIR MEDICAL ; PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; CONTRACEPTION ; MENOPAUSE ; MATERNITE ; PREPARATION A L'ACCOUCHEMENT ; DEPISTAGE ; CANCER ; DISTILBÈNE ; POLITIQUE DE LA SANTE ; MEDECINE ; DISCRIMINATION ; FRANCE ; RECHERCHE MEDICALE ; LABORATOIRE PHARMACEUTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 322 - p. 40
Cote : P 7

DISTILBÈNE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 11 - p. 942-948
Cote : P 2

Objectif. - Définir l'intérêt d'une prise en charge spécifique et adaptée des grossesses chez les patientes porteuses d'un utérus distilbène dans le but de limiter le nombre de fausses couches spontanées et la prématurité.
Patientes et méthodes. - Cent trois grossesses chez 49 patientes exposées in utero au distilbène ont été étudiées lors d'une étude menée sur quatre ans, avec instauration d'une prise en charge spécifique de ces femmes enceintes.
Résultats. - Le taux de fausse couche spontanée était de 18,5 %, dont 16,5 % avant 15 semaines d'aménorrhée (SA) et 2 % après 15 SA. Le taux e prématurité global tait de 41,9 % dont 10,8 % de grande prématurité (avant 32 SA), 13,5 % de prématurité modérée (entre 32 et 36 SA) et 17,6 % de prématurité minime (après 36 SA). Le terme d'accouchement moyen des patientes était de 36 ± 3,6 SA.
Discussion et conclusion. - En confrontant les données de la littérature aux résultats de notre étude, nous retrouvons des taux de fausse couche et de prématurité plus bas que ceux de la littérature. Notre prise en charge semble donc efficace.
Objectif. - Définir l'intérêt d'une prise en charge spécifique et adaptée des grossesses chez les patientes porteuses d'un utérus distilbène dans le but de limiter le nombre de fausses couches spontanées et la prématurité.
Patientes et méthodes. - Cent trois grossesses chez 49 patientes exposées in utero au distilbène ont été étudiées lors d'une étude menée sur quatre ans, avec instauration d'une prise en charge spécifique de ces femmes ...

SANTE DES FEMMES ; GROSSESSE ; DISTILBÈNE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 10 - 237 p.
Cote : P 253

I. Comment prescrire la contraception en 1993 ?
Comment prescrire la contraception / D. Gaudry
Préservatifs masculins et féminins / C-I. Blanchet
Comment prescrire la contraception : expérience hollandaise / Doppenberg H.
Les implants contraceptifs / J. Delchambre

II Les relations entre médecin traitant et les centres d'orthogénie
Elements de réflexion sur l'intérêt de la sophrologie dans les IVG
Dépistage d'une femme exposée au DES in utero dans le cadre d'une consultation de contraception et d'IVG
Rapport sur la pratique de l'IVG en France

III Association RU 486 + misoprostol.
IVG de moibs de 49 jours d'aménorrhée par RU 600 mg + misoprostol
Essai clinique RU + misoprostol dans les IVG jusqu'à 63 jours
Mifepristone ou misoprostol dans l'IVG instrumentale chez les nullipares
La Mifépristone dans les interruptions tardives de grossesse le déclenchement de l'accouchement et quelques autres indications
les aspects psychologiques des IVG par Mifégyne et misoprostol
V Stérilisation à visée contraceptive.
VI Communications libres
Les IVG à répétitions
Conseils aux femmes HIV
I. Comment prescrire la contraception en 1993 ?
Comment prescrire la contraception / D. Gaudry
Préservatifs masculins et féminins / C-I. Blanchet
Comment prescrire la contraception : expérience hollandaise / Doppenberg H.
Les implants contraceptifs / J. Delchambre

II Les relations entre médecin traitant et les centres d'orthogénie
Elements de réflexion sur l'intérêt de la sophrologie dans les IVG
Dépistage d'une femme exposée au DES in ...

CONTRACEPTION ; PRESCRIPTION MEDICALE ; PRESERVATIF FEMININ ; PRESERVATIF MASCULIN ; IMPLANT CONTRACEPTIF ; METHODE DE CONTRACEPTION ; MEDECIN ; CENTRE DE PLANIFICATION ; MEDECINE DOUCE ; RELATION SOIGNANT-SOIGNE ; AVORTEMENT ; DISTILBÈNE ; FEMME ; ETUDE ; ENQUETE ; STRUCTURE DE SOINS ; GYNECOLOGIE ; ACCES ; ACCOMPAGNEMENT ; DEMANDE D'AVORTEMENT ; METHODE D'AVORTEMENT ; ANESTHESIE ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; AVORTEMENT PRECOCE ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX AVEC HOSPITALISATION ; MIFEPRISTONE ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; EDUCATION A LA SEXUALITE ; STERILISATION VOLONTAIRE ; AVORTEMENT ITÉRATIF ; SEROPOSITIVITE ; VIH/ SIDA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : V 151 FEM

Présenté comme un remède miracle contre les fausses couches, le distilbène est commercialisé en France jusqu'en 1977 alors que ses effets nocifs ont été reconnus dès 1971. Les "filles distilbène" de France témoignent. Un réseau d'informations (associations, forum de discussion sur le net) se met en place à l'instar de ceux créés aux Etats Unis ou aux Pays-Bas, afin d'informer les victimes et de lancer des procès à l'intention des laboratoires qui ont commercialisé le distilbène. Des reportages et interviews de victimes, de membres d'associations en France, aux Etats Unis, aux Pays Bas, de médecins, de responsable de laboratoires illustrent ces démarches.
Présenté comme un remède miracle contre les fausses couches, le distilbène est commercialisé en France jusqu'en 1977 alors que ses effets nocifs ont été reconnus dès 1971. Les "filles distilbène" de France témoignent. Un réseau d'informations (associations, forum de discussion sur le net) se met en place à l'instar de ceux créés aux Etats Unis ou aux Pays-Bas, afin d'informer les victimes et de lancer des procès à l'intention des laboratoires ...

DISTILBÈNE ; FRANCE ; STERILITE ; FEMME ; FAUSSE COUCHE ; ETATS-UNIS ; MEDICAMENT ; LABORATOIRE PHARMACEUTIQUE ; JUSTICE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 444 - pp 26-28
Cote : P 67

DISTILBÈNE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 440 - p. 17-18
Cote : P 67

Analyse d'un article américain.

DISTILBÈNE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 244 - p. 15-17
Cote : P 3

DISTILBÈNE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 164 - p. 571
Cote : P 174

DISTILBÈNE ; SANTE DES FEMMES ; GROSSESSE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 6 - pp 40/42
Cote : P401

Le scandale du distilbène et du Dalkon Shield (diu) aux Etats-Unis

DISTILBÈNE ; DISPOSITIF INTRA-UTERIN ; ETATS-UNIS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 223 - p. 50
Cote : P 7

DISTILBÈNE ; SANTE DES FEMMES ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 161 - p. 295
Cote : P 174

GROSSESSE ; DISTILBÈNE ; SANTE DES FEMMES ; FRANCE ; STERILITE ; FEMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 4 - p. 253
Cote : P 2

Les exposées au DES in utero, comparées aux femmes d'une même fratrie, ont plus de GEU et d'accidents gravidiques, mais le nombre de ces derniers est réduit par la prévention.

DISTILBÈNE ; GROSSESSE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 20 p.
Cote : B 0279 SANT

Références bibliographiques

DISTILBÈNE ; ASPECT MEDICAL ; EFFET NEFASTE ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; MEDECIN ; RISQUE ; VAGIN ; UTERUS ; ANNÉES 80 ; FRANCE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Auteurs
Descripteurs

Z