m

Documents  DOM-TOM | enregistrements trouvés : 23

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 3 - P. 700-727
Cote : P 18

DOM-TOM ; DEMOGRAPHIE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 186 - p. 18-26
Cote : P 87

Pour la première fois, une enquête de grande ampleur menée dans les départements d'outre-mer renseigne avec finesse sur les formes de leurs familles. Aussi diverses que les territoires, celles-ci demeurent pour beaucoup, au fil des décennies, multiples, mouvantes, "complexes". La chute radicale et rapide de la fécondité est, partout, un changement majeur qui fait évoluer les modèles familiaux. Une analyse inédite est consacrée aux effets durables de la structure familiale sur la vie des enfants.
Pour la première fois, une enquête de grande ampleur menée dans les départements d'outre-mer renseigne avec finesse sur les formes de leurs familles. Aussi diverses que les territoires, celles-ci demeurent pour beaucoup, au fil des décennies, multiples, mouvantes, "complexes". La chute radicale et rapide de la fécondité est, partout, un changement majeur qui fait évoluer les modèles familiaux. Une analyse inédite est consacrée aux effets ...

FAMILLE ; DOM-TOM ; ENQUETE ; FECONDITE ; ETUDE ; EVOLUTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 186 - p. 28-39
Cote : P 87

Si le statut socio-économique et les conditions de vie des Martiniquaises et des Guadeloupéennes se sont considérablement transformés depuis un demi-siècle, il semble que le modèle matrifocal antillais traditionnel de relations entre les hommes et les femmes persiste. N'impliquant pas, sans l'exclure, la présence régulière dans le ménage d'un homme dans le rôle de père-époux, ce modèle se caractérise en particulier par la multiplicité des liaisons, simultanées ou successives, multiplicité associée à un taux élevé de violences conjugales.
Si le statut socio-économique et les conditions de vie des Martiniquaises et des Guadeloupéennes se sont considérablement transformés depuis un demi-siècle, il semble que le modèle matrifocal antillais traditionnel de relations entre les hommes et les femmes persiste. N'impliquant pas, sans l'exclure, la présence régulière dans le ménage d'un homme dans le rôle de père-époux, ce modèle se caractérise en particulier par la multiplicité des ...

DOM-TOM ; CONDITION FEMININE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; MARTINIQUE ; GUADELOUPE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 186 - p. 70-80
Cote : P 87

La politique familiale française est restée, longtemps après la création en 1946 des départementsd'outre-mer, discriminatoire à leur égard. Le tournant social des années 1970 a accéléré le rattrapage et, dans les années 2000, une quasi-égalité a été atteinte avec la métropole. Des différences persistent toutefois dans la nature et le montant des prestations, esquissant une moindre reconnaisse de la citoyennenté sociale des parents des Dom, surtout des mères.
La politique familiale française est restée, longtemps après la création en 1946 des départementsd'outre-mer, discriminatoire à leur égard. Le tournant social des années 1970 a accéléré le rattrapage et, dans les années 2000, une quasi-égalité a été atteinte avec la métropole. Des différences persistent toutefois dans la nature et le montant des prestations, esquissant une moindre reconnaisse de la citoyennenté sociale des parents des Dom, ...

DOM-TOM ; POLITIQUE FAMILIALE ; MATERNITE ; ALLOCATION FAMILIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 1057
Cote : P 221 w

La part des habitants des départements et régions d’outre-mer (DROM) qui déclarent avoir eu des problèmes dentaires est de 6 à 14 points plus élevée qu’en Métropole. Ces disparités s’expliquent en partie par la moins bonne situation sociale des habitants ultra-marins (situation financière, diplôme ou situation professionnelle). À caractéristiques sociales comparables, le fait de résider dans ces départements s’accompagne, pour les femmes surtout, d’une plus mauvaise santé déclarée.
La part des habitants des départements et régions d’outre-mer (DROM) qui déclarent avoir eu des problèmes dentaires est de 6 à 14 points plus élevée qu’en Métropole. Ces disparités s’expliquent en partie par la moins bonne situation sociale des habitants ultra-marins (situation financière, diplôme ou situation professionnelle). À caractéristiques sociales comparables, le fait de résider dans ces départements s’accompagne, pour les femmes ...

SANTE DES FEMMES ; DOM-TOM

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 28 - p. 1-5
Cote : P 231

DEMOGRAPHIE ; DOM-TOM ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 2-3 - p. 9-23
Cote : P 195

- Editorial. Des morts maternelles évitables
- Epidémiologie des morts maternelles en France 2001-2006
- Disparités régionales de mortalité maternelle en France : situation particulière de l'Île-de-France et des départements d'outre-mer, 2001-2006
- Mortalité maternelle en France 2001-2006 : considérations cliniques et recommandations

FEMME ; MORTALITE MATERNELLE ; FRANCE ; ENQUETE ; STATISTIQUE ; EPIDEMIOLOGIE ; ILE-DE-FRANCE ; DOM-TOM

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 208 - p. 9-11
Cote : P 3

DOM-TOM ; CONDITION FEMININE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 11
Cote : P 25

DOM-TOM ; FRANCE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 413 - p. 3-14
Cote : P 3

Beaucoupd e changements à Mayotte sur la prise en charge des femmes enceintes.

PROTECTION MATERNELLE ET INFANTILE ; SAGE-FEMME ; GROSSESSE ; FEMME ; MAYOTTE ; PERINATALITE ; PROTECTION SOCIALE ; STRUCTURE D'ACCUEIL ; ACCOUCHEMENT ; STRUCTURE DE SOINS ; SUIVI DE LA GROSSESSE ; SUIVI GYNECOLOGIQUE ; JEUNE FEMME ; FRANCE ; DOM-TOM

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 111 p.
Cote : 230 VIO

La délégation aux droits des femmes et à l’égalité du CESE dresse un panorama synthétique de l’ensemble des violences auxquelles les femmes peuvent être confrontées, en métropole et Outre-mer. Elle montre l’ampleur du phénomène et alerte sur une question fondamentale de société qui doit amener chaque citoyen à s’interroger sur ses causes et les moyens d’y répondre. Sensibiliser, informer et former constituent le triptyque impératif pour briser l’engrenage des violences. Nous sommes tous concernés et, plutôt que de détourner le regard, il nous incombe d’exercer une vigilance empathique et de savoir orienter vers un recours.
La délégation aux droits des femmes et à l’égalité du CESE dresse un panorama synthétique de l’ensemble des violences auxquelles les femmes peuvent être confrontées, en métropole et Outre-mer. Elle montre l’ampleur du phénomène et alerte sur une question fondamentale de société qui doit amener chaque citoyen à s’interroger sur ses causes et les moyens d’y répondre. Sensibiliser, informer et former constituent le triptyque impératif pour briser ...

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; LUTTE FEMINISTE ; STATISTIQUE ; LEGISLATION ; POLITIQUE ; FRANCE ; DOM-TOM ; FEMME ; VIOLENCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 229 p.
Cote : 211 VER

Dans les années 1960-1970, l'État français encourage l'avortement et la contraception dans les départements d'outre-mer alors même qu'il les interdit et les criminalise en France métropolitaine. Comment expliquer de telles disparités ? Partant du cas emblématique de La Réunion où, en juin 1970, des milliers d'avortements et de stérilisations sans consentement pratiqués par des médecins blancs sont rendus publics, Françoise Vergès retrace la politique de gestion du ventre des femmes, stigmatisées en raison de la couleur de leur peau. Dès 1945, invoquant la "surpopulation"de ses anciennes colonies, l'État français prône le contrôle des naissances et l'organisation de l'émigration ; une politique qui le conduit à reconfigurer à plusieurs reprises l'espace de la République, provoquant un repli progressif sur l'Hexagone au détriment des outre-mer, où les abus se multiplient. Françoise Vergès s'interroge sur les causes et les conséquences de ces reconfigurations et sur la marginalisation de la question raciale et coloniale par les mouvements féministes actifs en métropole, en particulier le MLF. En s'appuyant sur les notions de genre, de race, de classe dans une ère postcoloniale, l'auteure entend faire la lumière sur l'histoire mutilée de ces femmes, héritée d'un système esclavagiste, colonialiste et capitaliste encore largement ignoré aujourd'hui.
Dans les années 1960-1970, l'État français encourage l'avortement et la contraception dans les départements d'outre-mer alors même qu'il les interdit et les criminalise en France métropolitaine. Comment expliquer de telles disparités ? Partant du cas emblématique de La Réunion où, en juin 1970, des milliers d'avortements et de stérilisations sans consentement pratiqués par des médecins blancs sont rendus publics, Françoise Vergès retrace la ...

CONTRACEPTION ; AVORTEMENT ; DOM-TOM ; ANNÉES 60 ; ANNÉES 70 ; POLITIQUE FAMILIALE ; MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; REUNION (ILE) ; HISTOIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 230 RON

Les violences faites aux femmes dans le cadre de la relation conjugale coûtent chaque année 3,6 Mrd€. Une femme meurt tous les 2,7 jours sous les coups de son compagnon. Les différents territoires d’outre-mer participent de ce constat national. Au-delà d’une grande diversité de situations, les violences faites aux femmes y sont cependant plus nombreuses que dans l’Hexagone et les agressions les plus graves excèdent la moyenne. L’avis, co-construit avec les territoires concernés, fait le constat de cette prévalence des violences faites aux femmes. Il souligne la grande diversité des territoires ultramarins dont la grande majorité reste confrontée à des contextes économiques et sociaux difficiles, où le statut des femmes est parfois plus encore qu’ailleurs soumis aux stéréotypes légitimant les violences. Il propose des recommandations très concrètes et des outils pour que chaque territoire puisse s’en saisir afin de faire reculer significativement ce phénomène dont les dommages ont également des conséquences graves sur les enfants et, in fine, la société toute entière.
Les violences faites aux femmes dans le cadre de la relation conjugale coûtent chaque année 3,6 Mrd€. Une femme meurt tous les 2,7 jours sous les coups de son compagnon. Les différents territoires d’outre-mer participent de ce constat national. Au-delà d’une grande diversité de situations, les violences faites aux femmes y sont cependant plus nombreuses que dans l’Hexagone et les agressions les plus graves excèdent la moyenne. L’avis, c...

VIOLENCE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; DOM-TOM ; PREVENTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 45 p.
Cote : 130 CIF

Brochure d'information sur la sexualité réalisée par des femmes originaires des départements d'outre-mer.

CONTRACEPTION ; METHODE DE CONTRACEPTION ; FEMME ; DOM-TOM ; OUTIL PEDAGOGIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 129 p.
Cote : 140 AUB

Dans le cadre de la mission IGAS portant sur l'évaluation des politiques publiques relative à la prévention des grossesses non désirées et à la prise en charge des interruptions volontaires de grossesse, le présent rapport thématique a pour objet de présenter une évaluation dans les départements et collectivités ultramarins, et s'inscrit en complément du rapport de synthèse portant sur l'ensemble de la problématique (consulter le rapport de synthèse : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/104000047/index.shtml), et des trois rapport thématiques portant respectivement sur la prise en charge des IVG, la contraception et la contraception d'urgence ainsi que sur l'information, la communication et l'éducation à la sexualité. Dans l'ensemble des départements d'outremer (DOM), la situation sur cette problématique est jugée préoccupante. Le taux de recours à l'IVG est en moyenne de 28 pour mille femmes en âge de procréer, (pour 14,5 pour mille en France métropolitaine), la prise en charge de l'IVG reste à améliorer, l'utilisation des contraceptifs est relative et des difficultés persistent pour diffuser l'éducation à la sexualité, notamment dans les établissements scolaires.
Dans le cadre de la mission IGAS portant sur l'évaluation des politiques publiques relative à la prévention des grossesses non désirées et à la prise en charge des interruptions volontaires de grossesse, le présent rapport thématique a pour objet de présenter une évaluation dans les départements et collectivités ultramarins, et s'inscrit en complément du rapport de synthèse portant sur l'ensemble de la problématique (consulter le rapport de ...

EDUCATION A LA SEXUALITE ; AVORTEMENT ; CONTRACEPTION ; LEGISLATION ; ETUDE ; PREVENTION ; SEXUALITE ; GROSSESSE NON DÉSIRÉE ; ADOLESCENTE ; STATISTIQUE ; GUYANE FRANCAISE ; REUNION (ILE) ; GUADELOUPE ; NOUVELLE CALEDONIE (ILES) ; POLYNESIE FRANCAISE ; MAYOTTE ; DOM-TOM ; MARTINIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 641 p.
Cote : 323 LEF

Hommes et femmes ont-ils des vies de couple et une histoire parentale semblables? Quels sont les principaux changements en matière de formation des couples et de fécondité ces dernières années? Quel est l'impact d'une mesure de politique familiale sur l'activité des femmes? La part des familles monoparentales ou recomposées progresse-t-elle? Quelle histoire familiale pour ceux qui ont dépassé 50 ans ? Comment, au sein des familles, mesurer le veuvage, l'orphelinage et le décès des jeunes enfants? Quel accès les enfants d'immigrés ont-ils au marché du travail? Comment s'opère la transmission familiale des langues? Telles sont quelques-unes des questions abordées dans cet ouvrage de référence qui réunit plus d'une trentaine de recherches et met en relief toute la richesse de l'enquête " Etude de l'histoire familiale ", dite encore " enquête Famille ", de 1999. Avec des éclairages divers et des thèses très nouvelles, Histoires de familles, histoires familiales constitue un outil précieux à toute personne, chercheur, étudiant ou grand public, s'intéressant aux évolutions de la famille en France.
Hommes et femmes ont-ils des vies de couple et une histoire parentale semblables? Quels sont les principaux changements en matière de formation des couples et de fécondité ces dernières années? Quel est l'impact d'une mesure de politique familiale sur l'activité des femmes? La part des familles monoparentales ou recomposées progresse-t-elle? Quelle histoire familiale pour ceux qui ont dépassé 50 ans ? Comment, au sein des familles, mesurer le ...

FAMILLE ; HISTOIRE ; NATALITE ; FECONDITE ; ASSOCIATION DE PLANNING FAMILIAL ; BEAUX-PARENTS ; GROSSESSE GEMELLAIRE ; FAMILLE NOMBREUSE ; MIGRATION ; DOM-TOM ; MARIAGE ; UNION LIBRE ; ÂGE ; SÉPARATION DU COUPLE ; ENFANT ; FAMILLE MONOPARENTALE ; GROSSESSE TARDIVE ; ADOPTION ; COUPLE ; VEUVAGE ; PERSONNE ISSUE DE L'IMMIGRATION ; IMMIGRATION ; MARIAGE MIXTE ; LANGUE ; HOMOSEXUALITE ; HOMOPARENTALITÉ ; DEMOGRAPHIE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 385 pages
Cote : 535 ANC

Dans un précédent ouvrage, Jacqueline Ancelin décrivait cette mission originale exercée par les Caisses d' allocations familiales en complément des prestations légales et retraçait son histoire depuis un siècle. Dans ce livre consacré de nouveau à l'action sociale familiale des C.A.F., elle met en lumière ce que son histoire a de particulier dans les D.O.M. En 1946, lorsque les quatre plus vieilles colonies françaises deviennent des départements, la Sécurité sociale y est étendue. Toutefois la Constitution prévoyait que le régime législatif pourrait y faire l'objet d'exceptions déterminées par la loi. Dès lors, au cours de cinq décennies, se succèdent les plans de développement économique et social et les lois de programme. De 1946 à 1970, la gestion des allocations familiales est assurée par les Caisses générales de Sécurité sociale, et les structures de l'action sanitaire et sociale se met tent en place. En 1971, les Caisses d'allocations familiales sont créées et l'Action sociale familiale va connaître un fort développement dans les domaines des aides au logement et à l'habitat, des structures d'accueil des enfants, des loisirs, des vacances, de l'animation sociale, la restauration scolaire, I'accompagnement social des familles en difficultés, le soutien à la fonction parentale, etc. Si les objectifs de l'action sociale familiale sont les mêmes pour toutes les C.A.F., chacune de celles des D.O.M. veille à ce que les modalités d'intervention soient adaptées aux aspirations et au cadre de vie des familles et des enfants de son département, tout comme au partenariat avec les collectivités territoriales, les associations et les services décentralisés de l'Etat. Cette période de développement continu a été marquée, en 1986, par la loi sur la parité sociale globale, à partir de laquelle les mesures de l'action sociale familiale s'orientent vers l'égalité sociale et la parité avec la métropole. En l'an 2000, la loi d'orientation pour l'Outre-mer - en préparation - devrait parachever cet objectif.
Dans un précédent ouvrage, Jacqueline Ancelin décrivait cette mission originale exercée par les Caisses d' allocations familiales en complément des prestations légales et retraçait son histoire depuis un siècle. Dans ce livre consacré de nouveau à l'action sociale familiale des C.A.F., elle met en lumière ce que son histoire a de particulier dans les D.O.M. En 1946, lorsque les quatre plus vieilles colonies françaises deviennent des dé...

ACTION SOCIALE ; POLITIQUE FAMILIALE ; DOM-TOM ; FRANCE ; ACCOMPAGNEMENT ; ALLOCATION FAMILIALE ; HISTOIRE ; ANNÉES 40 ; ANNÉES 70

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 47 p.
Cote : 230 CNC w

Cet avis s’inscrit dans le cadre d’une étude menée par la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) sur l’effectivité des droits de l’homme dans les Outre-mer, qui fera l’objet d’une publication en 2018.
PARTIE I - Le constat : des atteintes aux droits sexuels et reproductifs qui ont de lourdes conséquences sur les personnes et leur situation économique et sociale
PARTIE II - Garantir les droits sexuels et reproductifs pour améliorer la situation sociale des femmes et des personnes LGBT : les recommandations de la CNCDH
Cet avis s’inscrit dans le cadre d’une étude menée par la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) sur l’effectivité des droits de l’homme dans les Outre-mer, qui fera l’objet d’une publication en 2018.
PARTIE I - Le constat : des atteintes aux droits sexuels et reproductifs qui ont de lourdes conséquences sur les personnes et leur situation économique et sociale
PARTIE II - Garantir les droits sexuels et reproductifs ...

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; GENRE ; SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE ; DOM-TOM ; LGBT ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ; AVORTEMENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 83 p.
Cote : 505 SIN

Comme en Méditerranée aux portes de l’Europe, des milliers de migrant·e·s meurent en mer dans l’archipel des Comores en tentant de franchir la frontière d’une parcelle du territoire français. Comme en métropole, les étrangers et les étrangères qui souhaitent résider en outre-mer se heurtent à une violente politique de l’inhospitalité. Mais, plus encore qu’en Europe, ces personnes subissent un infra-droit. Des singularités réglementaires du droit applicable dans certains des Outre-mer prévoient en effet : des droits sociaux au rabais ; des obstacles à la délivrance de titres de séjour ou à la circulation au sein du territoire national ; des moyens spéciaux donnés aux forces de l’ordre pour interpeller des personnes ou pour détruire certains véhicules ; des mesures d’éloignement exécutées si vite que le droit à un recours effectif est (presque) lettre morte ; etc.
Comme en Méditerranée aux portes de l’Europe, des milliers de migrant·e·s meurent en mer dans l’archipel des Comores en tentant de franchir la frontière d’une parcelle du territoire français. Comme en métropole, les étrangers et les étrangères qui souhaitent résider en outre-mer se heurtent à une violente politique de l’inhospitalité. Mais, plus encore qu’en Europe, ces personnes subissent un infra-droit. Des singularités réglementaires du droit ...

DROIT ; JUSTICE ; MIGRATION ; IMMIGRATION ; DOM-TOM

... Lire [+]

Z