m

Documents  ECONOMIE | enregistrements trouvés : 136

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : A 1041 SOC

Texte en arabe et en français
Dessin humoristique qui représente des femmes enceintes voilées ou pas, qui vont travailler, un attaché case à la main, et des hommes, le panier de courses à la main.

ALGERIE ; PLANIFICATION FAMILIALE ; HUMOUR ; NATALITE ; DEMOGRAPHIE ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; FEMME ; ECONOMIE ; RAPPORTS HOMME-FEMME ; TRAVAIL DOMESTIQUE ; HOMME ; TRAVAIL ; EGALITE FEMME HOMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 185
Cote : P 227

ProstCost, étude inédite menée par Le Mouvement du Nid - France et Psytel, prend à revers ce mythe d’une prostitution créatrice de croissance et propose une estimation du double fardeau économique et social que le système prostitutionnel fait peser sur ses victimes et sur la société toute entière. Résultats publiés dans un carnet interne de la revue.

PROSTITUTION ; ECONOMIE ; FRANCE ; ETUDE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 512 - 4 p.
Cote : P 25

Les politiques familiales ont connu des évolutions importantes au cours des 15 dernières années dans une majorité de pays européens. Mais les disparités de structures des aides aux familles demeurent importantes, liées à des différences d'approche politique. Face à ces disparités, la crise financière a induit une réaction en deux temps, comme pour l'ensemble des dépenses sociales : une hausse importante des dépenses réalisées au titre des familles a d'abord eu lieu, soulignant ainsi le rôle d'amortisseur des effets de la crise auquel les politiques familiales ont pu participer ; le deuxième temps est, en revanche, dominé par la maîtrise de dépenses et/ou les mesures d'austérité. Pour certains pays, cela produit une rupture par rapport aux évolutions récentes. En France, la baisse programmée des dépenses à l'horizon de 2017 s'articule sur un recentrage des aides vers les familles modestes et une priorité redonnée aux services d'accueil.
Les politiques familiales ont connu des évolutions importantes au cours des 15 dernières années dans une majorité de pays européens. Mais les disparités de structures des aides aux familles demeurent importantes, liées à des différences d'approche politique. Face à ces disparités, la crise financière a induit une réaction en deux temps, comme pour l'ensemble des dépenses sociales : une hausse importante des dépenses réalisées au titre des ...

POLITIQUE FAMILIALE ; FRANCE ; EUROPE ; FAMILLE ; ENFANT ; PETITE ENFANCE ; MODE DE GARDE ; ECONOMIE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 180 - p. 22-31
Cote : P 87

La France se distingue par une remarquable stabilité de sa fécondité en dépit de la crise économique, alors qu'en général les récessions sont suivies d'une baisse des naissances. Toutefois, comme le montre l'analyse comparée des pays développés, leurs effets varient d'une époque à l'autre et d'un pays à l'autre. La dernière crise économique a par ailleurs bien eu un effet en France : sans elle les naissances auraient été encore plus nombreuses.

FECONDITE ; EUROPE ; FRANCE ; NATALITE ; DEMOGRAPHIE ; ECONOMIE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 179 - p. 110-119
Cote : P 87

Le secteur de la petite enfance est symptomatique des difficultés de la régulation des politiques sociales locales. La diversité des acteurs impliqués conjuguée à des financements multiples et l'absence d'un chef de file clairement défini explique pour partie qu'il est encore difficile de répondre à une partie des besoins des parents. Par ailleurs, de nouveaux critères de régulations issus des pratiques de marché viennent compliquer la donne.

PETITE ENFANCE ; CRECHE ; ECONOMIE ; FRANCE ; MODE DE GARDE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 107
- 115 p.
Cote : P 218

Parmi les raisons avancées pour expliquer le déclin de la fécondité dans les pays occidentaux, l‘insécurité économique des individus à l‘âge de la formation de la famille est souvent invoquée sans que des conclusions convergentes ressortent des études démographiques. Cet article réexamine cette question dans une double perspective qualitative et comparative. À partir d‘entretiens semi-directifs auprès d‘un échantillon limité de femmes et d‘hommes avec ou sans enfant(s) mais en âge d‘en avoir, résidant en France et en Hongrie, les argumentaires développés pour justifier la décision d‘avoir ou non des enfants sont analysés avec une attention particulière portée aux arguments relatifs à la situation économique et à la situation sur le marché du travail. L‘effet de l‘insécurité économique sur les décisions de fécondité dépend du contexte institutionnel dans lequel les individus prennent leurs décisions, notamment des politiques de soutien à la parentalité. Les résultats montrent que le contexte politique et institutionnel joue un rôle actif dans la prise de décision, que les instruments des politiques familiales ne sont pas neutres de ce point de vue, et que la confiance des individus dans les politiques se révèle aussi déterminante dans leur prise de risque.
Parmi les raisons avancées pour expliquer le déclin de la fécondité dans les pays occidentaux, l‘insécurité économique des individus à l‘âge de la formation de la famille est souvent invoquée sans que des conclusions convergentes ressortent des études démographiques. Cet article réexamine cette question dans une double perspective qualitative et comparative. À partir d‘entretiens semi-directifs auprès d‘un échantillon limité de femmes et ...

FECONDITE ; ECONOMIE ; DESIR D'ENFANT ; ENFANT ; FRANCE ; HONGRIE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 18 - 8 p.
Cote : P 257

Au sommaire :
- Edito : L'égalité maintenant !
- Brèves :
* Madame la bâtonnière
* Exposition Sorcières : mythes et réalités
* La fermeture des centres IVG continue
* Colette : une écrivaine hors norme
- Idée reçue : Les hormones, c'est pas bon pour le corps
- Actu : Pour une fiscalité féministe / Non à la TVA sociale
- Dossier : Les femmes et les hommes, c'est pareil / Un autre choix d'éducation pour une égalité de fait / Beauvoir, pionnière de l'universalisme / une éducation non sexiste est possible / Féminin et masculin, ça dépend du moment
- Interview : Marie-Laure Brival, gynécologue obstétricienne à la Maternité des Lilas
- Initiative : Toutes des Lara Croft en puissance ?
- Organisation : Voix de femmes
- Chronique du sexisme ordinaire : Qu'est ce que tu fais de ta vie, ma fille ?
Au sommaire :
- Edito : L'égalité maintenant !
- Brèves :
* Madame la bâtonnière
* Exposition Sorcières : mythes et réalités
* La fermeture des centres IVG continue
* Colette : une écrivaine hors norme
- Idée reçue : Les hormones, c'est pas bon pour le corps
- Actu : Pour une fiscalité féministe / Non à la TVA sociale
- Dossier : Les femmes et les hommes, c'est pareil / Un autre choix d'éducation pour une égalité de fait / Beauvoir, ...

FEMINISME UNIVERSALISTE ; SEXE BIOLOGIQUE ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; EDUCATION ; SCIENCE ; EGALITE FEMME HOMME ; AVORTEMENT ; ECONOMIE ; ARGENT ; FEMINISME ; GYNECOLOGIE ; HORMONE ; CONTRACEPTION ; SEXISME ; STÉRÉOTYPE ; REPRESENTATION ; LITTERATURE ; JUSTICE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 12 - p. 13-15
Cote : P 5

Dominique Strauss Kahn, né à Neuilly, a grandi entouré de l'élite économique et sociale. Pour les sociologues Michel et Monique Pinçon-Charlot, il est un pur produit de l'oligarchie. Or, c'est le propre des dominantns de posséder les réseaux et l'argent qui leur permettent de se remettre sur pied.

SOCIETE ; POLITIQUE ; ECONOMIE ; JUSTICE ; VIOL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 26 - p. 157-171
Cote : P 256

La mesure actuellement la plus utilisée pour recenser la richesse d’un pays est le Produit intérieur brut, qui représente la valeur monétaire des biens et services fabriqués une année donnée. Cet indicateur a été inventé au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Comme tous les indicateurs il est issu de " conventions ", parmi lesquelles celle de ne pas considérer comme faisant partie de la richesse nationale les activités réalisées au sein du foyer, qui ont très longtemps été prises en charge par les seules femmes et dont la répartition reste encore aujourd’hui très déséquilibrée entre les femmes et les hommes. L’article vise dans un premier temps à revenir sur les raisons - implicites ou explicites - de cette exclusion. Il présente ensuite une des manières de faire justice à un certain nombre de revendications féministes qui considèrent légitime de prendre au moins la mesure de la contribution de la production domestique à la richesse nationale en réalisant une estimation monétaire de celle-ci. Après avoir envisagé les différentes méthodes d’estimation, jusqu’à la plus récente, proposée par la Commission Stiglitz et l’OCDE, ainsi que les avantages et inconvénients de celles-ci, nous analysons dans une dernière partie une autre manière de dépasser les limites intrinsèques au PIB : le développement de nouveaux indicateurs plus axés sur la santé sociale, en envisageant, de manière exploratoire, les modalités d’une meilleure prise en compte des inégalités entre femmes et hommes.
La mesure actuellement la plus utilisée pour recenser la richesse d’un pays est le Produit intérieur brut, qui représente la valeur monétaire des biens et services fabriqués une année donnée. Cet indicateur a été inventé au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Comme tous les indicateurs il est issu de " conventions ", parmi lesquelles celle de ne pas considérer comme faisant partie de la richesse nationale les activités réalisées au sein du ...

FEMME ; ECONOMIE ; CARE ; TRAVAIL ; POLITIQUE ; EGALITE FEMME HOMME ; TRAVAIL DOMESTIQUE ; FEMINISME ; SANTE DES FEMMES ; DEVELOPPEMENT SOCIO-ECONOMIQUE ; FRANCE ; MONDE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 167 - p. 6-27
Cote : P 227

- Bilan national
- Journée sur l'abolitionnisme
- Lutter contre l'ensemble du système prostitutionnel
- La prostitution dans la littérature
- Pour la sanction des clients corrupteurs
- La santé des personens prostituées
- Système prostitutionnel et ultralibéralisme
- La légalisation : aubaine pour les trafiquants
- La prostitution peut-elle être une profession ?
- Les principes démocratiques reniés
- Violences sexuelles et prostitution
- Bilan national
- Journée sur l'abolitionnisme
- Lutter contre l'ensemble du système prostitutionnel
- La prostitution dans la littérature
- Pour la sanction des clients corrupteurs
- La santé des personens prostituées
- Système prostitutionnel et ultralibéralisme
- La légalisation : aubaine pour les trafiquants
- La prostitution peut-elle être une profession ?
- Les principes démocratiques reniés
- Violences sexuelles et prostitution

PROSTITUTION ; ABOLITIONNISME ; IMAGE DE LA FEMME DANS L'ART ; TRAITE DES ETRES HUMAINS ; CLIENT DE LA PROSTITUTION ; PROSTITUTION FEMININE ; ECONOMIE ; MÉTIER ; VIOLENCE SEXUELLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 48 - p. 31-58
Cote : P 252

Cet article fait une analyse comparative de femmes occupant au Brésil des postes élevés de direction et de management au cours de la période 1996-2006. Les femmes brésiliennes ont connu de grandes avancées sur le plan de l’éducation, de la participation à la vie économique et en termes de statut social. L’emploi des femmes dans l’ensemble s’est fortement développé depuis 1980. Nous avons choisi, à travers l’exemple du Brésil, d’axer notre analyse sur la façon sélective dont les employeurs considèrent la mobilité ascendante des femmes. On peut constater que les femmes managers ont tendance à être concentrées dans certains secteurs. Le plafond et les parois de verre limitent toujours l’accès des femmes à l’encadrement supérieur et aux positions de direction dans les secteurs et domaines qui demandent des responsabilités élevées et offrent les plus hautes rémunérations.
Cet article fait une analyse comparative de femmes occupant au Brésil des postes élevés de direction et de management au cours de la période 1996-2006. Les femmes brésiliennes ont connu de grandes avancées sur le plan de l’éducation, de la participation à la vie économique et en termes de statut social. L’emploi des femmes dans l’ensemble s’est fortement développé depuis 1980. Nous avons choisi, à travers l’exemple du Brésil, d’axer notre ...

GENRE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; EGALITE FEMME HOMME ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; FORMATION PROFESSIONNELLE ; ECONOMIE ; MÉTIER ; POUVOIR ; RESPONSABILITE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 99
Cote : P 218

Cet article vise à présenter une revue de littérature des travaux internationaux effectués récemment sur les retombées économiques de la politique petite enfance. Par "politique petite enfance", on entend, au sens le plus étroit du terme, l'ensemble des dispositifs visant à garder les enfants à l'extérieur du foyer parental et les dépenses afférentes.

JEUNESSE ; EDUCATION ; CRECHE ; MODE DE GARDE ; PETITE ENFANCE ; ECONOMIE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 48 - p. 127-148
Cote : P 252

Faire la cuisine’ désigne, d’une part, un savoir-faire socialement construit comme ‘naturellement’ féminin et, d’autre part, un métier mas-culin et même viril, celui de cuisinier. Cet article questionne les enjeux de ce paradoxe et ses conséquences pour les cheffes. Ce métier s’est organisé autour des valeurs de hiérarchie, commandement, force, discipline et en dévalorisant la cuisine domestique et la cuisinière. Or il apparaît que ce n’est sûrement pas le destin ‘biologique’ des femmes qui les a empêchées d’accéder au poste de cheffe mais la division sexuelle du travail. Une avancée se dessine mais la lutte est rude. Si les cheffes de cuisine troublent le jeu, on est encore loin d’avoir dépassé la division sexuelle du travail dans ce métier.
Faire la cuisine’ désigne, d’une part, un savoir-faire socialement construit comme ‘naturellement’ féminin et, d’autre part, un métier mas-culin et même viril, celui de cuisinier. Cet article questionne les enjeux de ce paradoxe et ses conséquences pour les cheffes. Ce métier s’est organisé autour des valeurs de hiérarchie, commandement, force, discipline et en dévalorisant la cuisine domestique et la cuisinière. Or il apparaît que ce n’est ...

GENRE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; EGALITE FEMME HOMME ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; FORMATION PROFESSIONNELLE ; ECONOMIE ; MÉTIER ; POUVOIR ; RESPONSABILITE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 48 - p. 13-29
Cote : P 252

Témoignage d'une femme occupant un poste de direction et racontant des anecdotes sur son parcours universitaire et professionnel : elle est immédiatement cantonnée au rôle de costumière au club de théâtre de l'...Ecole Centrale, puis après 18 ans dans la même entreprise où elle s 'ennuie, elle occupe des postes de direction et de gestion d'équipe à sa demande, et "bénéficie" de la volonté de parité dans les directions régionales d'un des directeurs qui la choisit pour diriger une filiale, fait face à la familiarité (salut les poulettes !) et aux difficultés et resistances liées au fait d'être la seule femme dans une équipe exclusivement masculine...
Témoignage d'une femme occupant un poste de direction et racontant des anecdotes sur son parcours universitaire et professionnel : elle est immédiatement cantonnée au rôle de costumière au club de théâtre de l'...Ecole Centrale, puis après 18 ans dans la même entreprise où elle s 'ennuie, elle occupe des postes de direction et de gestion d'équipe à sa demande, et "bénéficie" de la volonté de parité dans les directions régionales d'un des ...

GENRE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; EGALITE FEMME HOMME ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; FORMATION PROFESSIONNELLE ; ECONOMIE ; MÉTIER ; POUVOIR ; RESPONSABILITE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 48 - p. 5-12
Cote : P 252

Des situations diverses témoignent de la résistance masculine à la présence des femmes dans les milieux professionnels où elles sont plutôt pionnières, ou qui cherchent à équilibrer la proposition de femmes dans ces métiers et secteurs.

GENRE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; EGALITE FEMME HOMME ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; FORMATION PROFESSIONNELLE ; ECONOMIE ; MÉTIER ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 23 - p. 167-212
Cote : P 256

- Femmes aux commandes, entreprises performantes ?
- Les femmes influencent-elles la performance des entreprises ?
- Entre prise de décision et performance
- Le sexe et la bourse
- Psychologie évolutionniste, mixité et sexisme bienveillant

CHINE ; ECONOMIE ; FEMME ; TRAVAIL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 113 - p. 11
Cote : P 20

Le stress touche un salarié sur cinq et une salariée sur quatre. C’est aussi, pour 75 % des Français, le mot qui décrit le mieux la façon dont ils vivent leur emploi. L’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail a montré, en 2002, que le coût du stress d’origine professionnelle représentait environ 20 milliards d’euros par an…

FEMME ; TRAVAIL ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; CONFLIT ; SOCIETE ; ENTREPRISE ; ECONOMIE ; VIOLENCE ÉCONOMIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 151 - p. 84-91
Cote : P 87

Si la présence des femmes sur le marché du travail ne cesse de progresser, il n'en va pas de même pour l'accès aux plus hauts postes de responsabilité, en particulier dans le secteur privé. L'explication réside en partie dans la forte ségrégation des emplois des hommes et des femmes. Sous l'impulsion européenne, différents outils ont été adoptés pour améliorer la situation. Ils s'appuient sur deux conceptions de l'égalité : ou bien on favorise essentiellement une meilleure articulation entre la vie professionnelle et la vie familiale, ou bien on met l'accent sur la nécessité de repenser les modes de fonctionnement des entreprises.
Si la présence des femmes sur le marché du travail ne cesse de progresser, il n'en va pas de même pour l'accès aux plus hauts postes de responsabilité, en particulier dans le secteur privé. L'explication réside en partie dans la forte ségrégation des emplois des hommes et des femmes. Sous l'impulsion européenne, différents outils ont été adoptés pour améliorer la situation. Ils s'appuient sur deux conceptions de l'égalité : ou bien on favorise ...

ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; POUVOIR ; FEMME ; TRAVAIL ; ECONOMIE ; ENTREPRISE ; EGALITE FEMME HOMME ; EGALITE SALARIALE ; SEXISME ; SUEDE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 151 - p. 72-81
Cote : P 87

De la sous-représentation aux politiques de promotion de l'égalité dans la prise de décision économique.

POUVOIR ; FEMME ; TRAVAIL ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; ECONOMIE ; ENTREPRISE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 151 - p. 62-71
Cote : P 87

Quel que soit le nombre de femmes présentes dans leur rangs, les principales centrales syndicales de 6 pays européens ont toutes au moins un point commun : des directions majoritairement masculines. Comment faire pour y remédier ? La démarche transversale de l'égalité promue a rencontré de nombreuses résistances.

EGALITE FEMME HOMME ; POUVOIR ; SYNDICALISME ; SYNDICAT ; ENTREPRISE ; ECONOMIE ; AUTRICHE ; BELGIQUE ; DANEMARK ; FRANCE ; ITALIE ; PAYS-BAS

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

0

Dossiers

 
Z