m

Documents  EVALUATION | enregistrements trouvés : 66

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : A 1191 AVO w

En 2016, la loi autorise l’avortement par aspiration mécanique intra utérine (AMIU) en dehors des structures hospitalières. Développer l’IVG instrumentale en centre de santé permet de proposer aux femmes un véritable choix de la méthode d’avortement. Est-ce réalisable?
Une étude observationnelle a été menée entre novembre 2014 et février 2016 dans 2 centres de planification familiale à Saint-Denis (93), afin d’évaluer la faisabilité et l’acceptabilité de l’IVG instrumentale dans un cadre clinique simple, dépourvu de plateau technique chirurgical, en cabinet de consultation :
- au centre de planification de l’hôpital Delafontaine de Saint-Denis (CHSD),
- au centre de planification de l’association du Mouvement Français pour le Planning Familial de Seine-Saint-Denis (MFPF) à Saint-Denis.
Critères d’inclusion: toutes les femmes souhaitant une IVG 7 semaines ou ayant une rétention suite à une IVG médicamenteuse.
Présentation en anglais en 2016 à la conférence de la FIAPAC (Fédération Internationale des Associés Professionnels de l'Avortement et de la Contraception) et en 2017 aux 22èmes Journées de l'ANCIC.
En 2016, la loi autorise l’avortement par aspiration mécanique intra utérine (AMIU) en dehors des structures hospitalières. Développer l’IVG instrumentale en centre de santé permet de proposer aux femmes un véritable choix de la méthode d’avortement. Est-ce réalisable?
Une étude observationnelle a été menée entre novembre 2014 et février 2016 dans 2 centres de planification familiale à Saint-Denis (93), afin d’évaluer la faisabilité et ...

AVORTEMENT PRECOCE ; METHODE ABORTIVE PAR ASPIRATION ; PLANNING FAMILIAL ; CENTRE DE PLANIFICATION ; ETUDE ; EVALUATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 390 - p. 17-21
Cote : P 114

Sur quels fondements et référents historiques évaluer une action d'éducation pour al santé ? Chantal Vandoorne analyse la spécificité de l'éducation à la santé, impossible à évaluer à partir d'indicateurs épidémiologiques, comme la mortalité. elle souligne à quel point la modification d'une attitude, l'enrichissement d'une représentation, l'évolution d'un comportement, d'une attitude sont le fruit de multiples facteurs. Autre difficulté à prendre en compte : il faut raisonner dans la durée, l'acte éducatif peut n'avoir aucune conséquence à court terme mais être capitalisé pour produire un changement plus tard.
Sur quels fondements et référents historiques évaluer une action d'éducation pour al santé ? Chantal Vandoorne analyse la spécificité de l'éducation à la santé, impossible à évaluer à partir d'indicateurs épidémiologiques, comme la mortalité. elle souligne à quel point la modification d'une attitude, l'enrichissement d'une représentation, l'évolution d'un comportement, d'une attitude sont le fruit de multiples facteurs. Autre difficulté à ...

PREVENTION ; SANTE ; PROGRAMME DE PREVENTION ; EVALUATION ; PROFESSIONNEL DE LA PRÉVENTION ; EDUCATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 349
Cote : P 174

De la contraception partagée à la contraception déléguée, pour faciliter l'accès à la contraception dans des délais rapides, dans la proximité, dans de bonnes conditions de sécurité. L'idée s'appuie sur une longue expérience de partage et de délégation sous l'égide de l'OMS depuis de très nombreuses années et dans le monde entier.

CONTRACEPTION ; COUNSELLING ; PLANNING FAMILIAL ; EVALUATION ; ACCES ; PRESCRIPTION MEDICALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 6 - p 45/54
Cote : P370

PLANIFICATION FAMILIALE ; EVALUATION ; BOTSWANA ; TANZANIE ; KENYA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 3 - 220-229
Cote : P 303

PEROU ; PLANIFICATION FAMILIALE ; FERTILITE ; EVALUATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 148 - p. 8-17
Cote : P 238

Par rapport à d'autres pays de niveau socio-économique équivalent, la France commence à s'intéresser à l'évaluation, même si les outils nécessaires à celle-ci sont encore rares et, lorsqu'ils sont préconisés, rarement mis en oeuvre.Il convient cependant de distinguer l'évaluation des résultats des pratiques professionnelles individuelles, relatives au devenir physique et psychologique d'un enfant maltraité, de l'évaluation des actions collectives entreprises auprès des populations concernées pendant un temps donné. Nous examinerons ici les conditions de la mise en place d'un outil permanent d'observation du phénomène de la maltraitance, en montrant qu'il peut et doit intéresser tout autant les décideurs publics que les professionnels qui assurent la protection des enfants maltraités.
Par rapport à d'autres pays de niveau socio-économique équivalent, la France commence à s'intéresser à l'évaluation, même si les outils nécessaires à celle-ci sont encore rares et, lorsqu'ils sont préconisés, rarement mis en oeuvre.Il convient cependant de distinguer l'évaluation des résultats des pratiques professionnelles individuelles, relatives au devenir physique et psychologique d'un enfant maltraité, de l'évaluation des actions c...

INCESTE ; ENFANT ; FRANCE ; PREVENTION ; GROUPE DE POPULATION ; EVALUATION ; FRANCE ; VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 53 - pp 2/3
Cote : P 382

CONFERENCE DU CAIRE ; PROGRAMME D'ACTION ; EVALUATION ; MONDE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 2 - 63-71
Cote : P 301


Résumé
Contexte: Etant donné l'importance largement reconnue de la qualité des soins dans le domaine du planning familial et des prestations d'hygiène de la reproduction et de la sexualité, il existe un besoin considérable de développement de moyens simples permettant l' évaluation de cette qualité. Les approches qui tiennent compte de la satisfaction de la clien tèle sont particulièrement intéressantes. Méthodes: Un modèle d'interview à la sortie développé par la Fédération internationale de planning familial pour la région de l'hémisphère occidental a servi à mesurer les niveaux d 'insatisfaction de la clientèle quant à divers éléments de qualité. De 1993 à 1996, 89 enquêtes ont été menées auprès de plus de 15.000 clientes dans huit pays d 'Amérique latine et des Caraibes. Résultats: Les aspects de la qualité le plus souvent associés à plus de 5% de réponses négatives de la part des clientes ("cas de réponse négative") se sont avérés les temps d'attente (mentionnés dans 70% des enquêtes, pour un niveau d 'insatisfaction moyen de 20%), la facilité d'accès à la clinique (54%, pour un niveau d'insatisfaction moyen de 12%) et coût des services (47% et 10%, respectivement). Compte tenu des résultats de ces enquêtes, les associations de planning familial participantes se sont efforcées d'améliorer la qualité à ces égards, par la mise en œuvre d 'un meilleur système de rendez-vous, par le déménagement des cliniques ou par l'application de tarifs dégressifs. Les résultats de 16 enquetes de suivi ultérieures font état d 'une baisse, dans chaque pays, du nombre de cas de réponse négative et du niveau moyen d'insatisfaction. Au Brésil, par exemple, le nombre moyen de cas de réponse négative par enquête est passé de 2,7 à 2,2, tandis que le niveau moyen d'insatisfaction diminuait lui aussi, de 19% à 11%. Conclusions: Les problèmes bien connus de la mesure de la satisfaction des clientes peuvent être abordés par la considération d'un faible seuil d 'insatisfaction en tant que mode de découverte des insuffisances de qualité des prestations. Bien que le déclin des niveaux d 'insatisfaction ne puisse être attribué entiè rement aux changements apportés en réponse aux résultats des questionnaires, les enquêtes de clientèle peuvent offrir un moyen rapide et peu onéreux d 'identification des aspects de prestation dont la qualité laisse à désirer. Ces types d'amélioration seront nécessaires si les prestataires nourrissent l'espoir d 'une meilleure autonomie et s'ils entendent aider leurs clientes à satisfaire leurs besoins de santé reproductive.

Résumé
Contexte: Etant donné l'importance largement reconnue de la qualité des soins dans le domaine du planning familial et des prestations d'hygiène de la reproduction et de la sexualité, il existe un besoin considérable de développement de moyens simples permettant l' évaluation de cette qualité. Les approches qui tiennent compte de la satisfaction de la clien tèle sont particulièrement intéressantes. Méthodes: Un modèle d'interview à la ...

PLANIFICATION FAMILIALE ; EVALUATION ; AMERIQUE LATINE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 2 - 163-177
Cote : P 303

PLANIFICATION FAMILIALE ; TANZANIE ; STATISTIQUE ; EVALUATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 4 - 167-173
Cote : P 301

Les programmes de distribution communautaire de planning familial ont remporté un succès mitigé en Afrique subsaharienne. Les raisons de réussites ou d'échec de ces programmes sont peu connues.

MADAGASCAR ; PROGRAMME D'ACTION ; PLANIFICATION FAMILIALE ; EVALUATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 3 - 139-145
Cote : P 301

PRESERVATIF FEMININ ; EFFICACITE ; EVALUATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 1 - 30-37
Cote : P 301

Parce que les femmes peuvent entreprendre elles-mêmes l'usage du préservatif féminin, la méthode est considérée faciliter leur protection contre les IST, y compris le VIH. Il n'existe guère de données sur les facteurs associés à l'essai du préservatif féminin et à son usage régulier.

ZIMBABWE ; PRESERVATIF FEMININ ; STATISTIQUE ; EVALUATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 3 - 189-202
Cote : p 303

L'évaluation des politiques et programmes de soins liés à l'avortement a été négligée par les gouvernements nationaux et les organisations internationales. Cet article fournit un cadre conceptuel pour cette évaluation.

AVORTEMENT ; LEGISLATION ; MORTALITE MATERNELLE ; POLITIQUE DE LA SANTE ; EVALUATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 14 - n° 28 - 32-40
Cote : P 370

PRESERVATIF FEMININ ; VIH/ SIDA ; FEMME ; EVALUATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 40 - n° 1 - p. 2-3
Cote : P 101

PATCH CONTRACEPTIF ; EVALUATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 40/41 - p. 46-56
Cote : P 138

ASSOCIATION DE PLANNING FAMILIAL ; PORTUGAL ; EVALUATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 73 - 21-26
Cote : P 124

Protocole de prévention de la transmission du VIH et évaluation de son implantation aux Iles Baléares.

VIH/ SIDA ; PROGRAMME DE PREVENTION ; ESPAGNE ; EVALUATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 44 - n° 2 - p. 3-4
Cote : P 101

Les Lignes directrices de l'OMS sont considérées comme des ressources importantes, élaborées par des experts du monde entier sur lesquelles les pays et d'autres organisations peuvent s'appuyer pour développer leurs propres protocoles et de normes nationales pour les centres de planification. Exemple d'adaptation aux USA.

METHODE DE CONTRACEPTION ; RISQUE ; OMS ; PLANIFICATION FAMILIALE ; ETATS-UNIS ; EVALUATION

... Lire [+]

Z