m

Documents  FECONDITE | enregistrements trouvés : 275

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : A 1047 SOC

Affiche sur fond orange avec une photo d'un homme et d'une femme assis qui discutent.

CHYPRE ; PLANIFICATION FAMILIALE ; FAMILLE ; COUPLE ; FECONDITE ; CONTRACEPTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 548 - 4 p.
Cote : P 25

La fécondité est calculée habituellement en rapportant le nombre des naissances à l’effectif des femmes en âge d’avoir des enfants, et aboutit à un nombre moyen d’enfants par femme.
Bruno Schoumaker calcule le nombre moyen d’enfants par homme pour la plupart des pays du monde, montre que la fécondité masculine présente parfois des écarts importants par comparaison à celle des femmes, et nous en explique les raisons.

FECONDITE ; HOMME ; MONDE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 124 - p. 73-83
Cote : P 218

Comment expliquer que le passage du premier au deuxième enfant se concrétise moins fréquemment en Italie. Conséquences de l'arrivée du 1er enfant sur la vie professionnelle et personnelle des hommes et des femmes. Politiques sociales et familiales pesant sur les décisions du couple...

FRANCE ; ITALIE ; FECONDITE ; COMPARAISON ; POLITIQUE FAMILIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 72 - n° 1 - p. 127-158
Cote : P 18

La multiplication des expériences conjugales est susceptible d’accentuer l’ajournement des naissances et d’augmenter le risque pour les femmes de rester sans enfant contre leur volonté. Jusqu’à maintenant, les recherches sur les liens entre mise en couple et première naissance se sont généralement concentrées sur la situation conjugale et sur un seul pays. Cet article examine comment la situation et le parcours conjugal des femmes sans enfant à 30 ou 35 ans sont liés à une transition tardive vers la maternité dans douze pays européens. Dans les pays d’Europe de l’Ouest et du Nord, les femmes qui épousent leur conjoint avant 30 ans après cohabitation ont la plus forte probabilité d’avoir un premier enfant entre 30 et 40 ans, et secondairement les femmes directement mariées. C’est l’inverse en Europe du Sud et de l’est. Les femmes en cohabitation ont généralement une probabilité plus faible d’avoir un premier enfant que les femmes directement mariées. En Europe de l’Ouest et du Nord, les femmes qui n’ont jamais eu de conjoint sont les moins susceptibles de devenir mère avant 40 ans, tandis que dans les autres pays, ce sont les femmes seules après une rupture d’union qui ont la plus faible probabilité de première naissance.
La multiplication des expériences conjugales est susceptible d’accentuer l’ajournement des naissances et d’augmenter le risque pour les femmes de rester sans enfant contre leur volonté. Jusqu’à maintenant, les recherches sur les liens entre mise en couple et première naissance se sont généralement concentrées sur la situation conjugale et sur un seul pays. Cet article examine comment la situation et le parcours conjugal des femmes sans enfant à ...

EUROPE ; MATERNITE ; COMPARAISON ; ESTONIE ; BULGARIE ; ROUMANIE ; RUSSIE ; LITUANIE ; BELGIQUE ; FRANCE ; PAYS-BAS ; ROYAUME UNI ; NORVEGE ; ESPAGNE ; ITALIE ; STATISTIQUE ; FECONDITE ; PREMIER ENFANT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 536 - 4 p.
Cote : P 25

L’Angleterre se distingue des autres pays d’Europe de l’Ouest par une fréquence élevée de naissances de mères très jeunes, âgées de moins de 20 ans. Mais l’écart, important il y a deux décennies, s’est réduit récemment, et l’Angleterre est en voie de rejoindre les niveaux observés sur le continent. Comparant l’Angleterre et la France, John Tomkinson nous explique les raisons de cette particularité partagée avec les autres pays de langue anglaise ainsi que ces nouvelles évolutions.
L’Angleterre se distingue des autres pays d’Europe de l’Ouest par une fréquence élevée de naissances de mères très jeunes, âgées de moins de 20 ans. Mais l’écart, important il y a deux décennies, s’est réduit récemment, et l’Angleterre est en voie de rejoindre les niveaux observés sur le continent. Comparant l’Angleterre et la France, John Tomkinson nous explique les raisons de cette particularité partagée avec les autres pays de langue anglaise ...

ANGLETERRE ; EUROPE ; FRANCE ; STATISTIQUE ; GROSSESSE ; ADOLESCENTE ; EUROPE ; FRANCE ; COMPARAISON ; FECONDITE ; AVORTEMENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 3 - pp. 423-486
Cote : P 18

Au premier janvier 2016, la France comptait 66,6 millions d’habitants (dont 64,5 millions en France métropolitaine), soit un accroissement annuel de 3,7 ‰. La fécondité est passée de 1,98 enfant par femme à 1,93. Cette baisse est observée notamment chez les femmes jeunes. Le flux de titres de séjour délivrés, proche de 200 000 pour l’année 2014, est en légère augmentation, représentant 0,3 % de la population. Plus de la moitié des titres délivrés concernent des femmes. Le nombre de mariages (pour les couples de sexe différent et pour les couples de même sexe) est en légère baisse. Les officialisations d’union sont plus fréquemment des pacs pour les couples de sexe différent et plus fréquemment des mariages pour les couples de même sexe. Le nombre de divorces diminue, tout comme l’indice conjoncturel de divortialité ; moins d’enfants mineurs sont concernés par un divorce. Le nombre de décès en 2015 a augmenté par rapport et 2014, notamment du fait d’une mortalité saisonnière plus importante. En raison de ce pic de mortalité, l’espérance de vie a reculé de manière significative : 0,3 an pour les hommes et de 0,4 an pour les femmes.
Au premier janvier 2016, la France comptait 66,6 millions d’habitants (dont 64,5 millions en France métropolitaine), soit un accroissement annuel de 3,7 ‰. La fécondité est passée de 1,98 enfant par femme à 1,93. Cette baisse est observée notamment chez les femmes jeunes. Le flux de titres de séjour délivrés, proche de 200 000 pour l’année 2014, est en légère augmentation, représentant 0,3 % de la population. Plus de la moitié des titres ...

DEMOGRAPHIE ; STATISTIQUE ; FRANCE ; FECONDITE ; MORTALITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 71 - n° 1 - pp. 53-83
Cote : P 18

Malgré la hausse de l’activité des mères de famille entre les années 1970 et 2000 en Europe, la présence des femmes sur le marché du travail continue de dépendre beaucoup plus que celle des hommes du processus de constitution de la famille. La littérature sur les différences de taux d’activité des mères en fonction de leur niveau d’instruction repose en grande partie sur des comparaisons transversales. Cet article est l’un des premiers à décomposer ces écarts éducatifs en différences avant la première maternité d’une part, et effets de la fécondité sur l’emploi d’autre part. En exploitant des données longitudinales individuelles françaises, néerlandaises et hongroises (Generations and Gender Survey), cette étude analyse l’activité économique avec des modèles logits à effets combinés, en distinguant emploi à temps partiel et emploi à plein temps. On observe une nette augmentation des taux d’activité des mères de famille avec leur niveau d’instruction qui préexiste avant même la constitution de la famille. Les femmes avec un niveau d’instruction très élevé souhaitent souvent investir dans leur carrière avant de fonder une famille, et elles ont aussi accès, en général, à de meilleures opportunités d’emploi. Les interruptions d’activité après une naissance sont plus fréquentes parmi les femmes les plus instruites. Le travail à temps partiel des mères est moins fortement déterminé par leur activité avant la première naissance, et sa fréquence augmente avec le niveau d’instruction.
Malgré la hausse de l’activité des mères de famille entre les années 1970 et 2000 en Europe, la présence des femmes sur le marché du travail continue de dépendre beaucoup plus que celle des hommes du processus de constitution de la famille. La littérature sur les différences de taux d’activité des mères en fonction de leur niveau d’instruction repose en grande partie sur des comparaisons transversales. Cet article est l’un des premiers à ...

MATERNITE ; EDUCATION ; TRAVAIL ; FEMME ; FECONDITE ; EUROPE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 81 - p. 4-7
Cote : P 321 w

With 53 Member States in the WHO European Region there is significant diversity present. What is so interesting, is that this diversity is not just present in economic, cultural, political and religious spheres, but also in the practices, perspectives and attitudes towards birth.

EUROPE ; MORTALITE MATERNELLE ; FECONDITE ; ALLAITEMENT ; STATISTIQUE ; CESARIENNE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 186 - p. 18-26
Cote : P 87

Pour la première fois, une enquête de grande ampleur menée dans les départements d'outre-mer renseigne avec finesse sur les formes de leurs familles. Aussi diverses que les territoires, celles-ci demeurent pour beaucoup, au fil des décennies, multiples, mouvantes, "complexes". La chute radicale et rapide de la fécondité est, partout, un changement majeur qui fait évoluer les modèles familiaux. Une analyse inédite est consacrée aux effets durables de la structure familiale sur la vie des enfants.
Pour la première fois, une enquête de grande ampleur menée dans les départements d'outre-mer renseigne avec finesse sur les formes de leurs familles. Aussi diverses que les territoires, celles-ci demeurent pour beaucoup, au fil des décennies, multiples, mouvantes, "complexes". La chute radicale et rapide de la fécondité est, partout, un changement majeur qui fait évoluer les modèles familiaux. Une analyse inédite est consacrée aux effets ...

FAMILLE ; DOM-TOM ; ENQUETE ; FECONDITE ; ETUDE ; EVOLUTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 46 - p. 36-41
Cote : P 200

D’après notre sondage exclusif, 69 % des femmes pensent que l’âge limite pour avoir un enfant se situe après 40 ans, et 85 % que les progrès médicaux pourront alors les aider. Désolée, il va falloir revoir votre passeport pour la fécondité : envisager de faire un enfant passé 37 ans, c’est risquer de ne jamais en avoir. L’information est cruelle, méconnue, mais réaliste.

MATERNITE ; DESIR D'ENFANT ; ÂGE ; FECONDITE ; FEMME DE PLUS DE 40 ANS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 45 - n° 2 - p. 227-245
Cote : P 303

CONTRACEPTION ; MONDE ; AFRIQUE SUBSAHARIENNE ; FECONDITE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 183 - p. 52-63
Cote : P 87

La France se distingue en Europe par un taux élevé de fécondité. Le doit-elle à sa politique familiale ? Bien qu’il soit difficile de le démontrer, la réponse est oui, mais pour une part très modeste. Au fil des décennies, la priorité est devenue le soutien de la conciliation travail-famille et les dispositifs se sont multipliés. Parmi eux, l’offre de services d’accueil des jeunes enfants est une condition particulièrement incitative dans la décision d’avoir un enfant.
La France se distingue en Europe par un taux élevé de fécondité. Le doit-elle à sa politique familiale ? Bien qu’il soit difficile de le démontrer, la réponse est oui, mais pour une part très modeste. Au fil des décennies, la priorité est devenue le soutien de la conciliation travail-famille et les dispositifs se sont multipliés. Parmi eux, l’offre de services d’accueil des jeunes enfants est une condition particulièrement incitative dans la ...

POLITIQUE FAMILIALE ; FECONDITE ; MATERNITE ; MODE DE GARDE ; PETITE ENFANCE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 69 - n° 3 - p. 433-462
Cote : P 18

cette étude évalue l’effet combiné des réseaux familiaux et de la taille de la fratrie sur la scolarisation des enfants dans les quartiers périphériques de Ouagadougou. Les résultats montrent que les familles de grande taille bénéficient d’un appui plus fréquent des réseaux familiaux pour la scolarisation. De plus, les réseaux familiaux seraient en mesure de compenser l’effet négatif d’un nombre élevé d’enfants sur la scolarisation, mais seulement pour une partie de la population qui exclut les plus pauvres.
cette étude évalue l’effet combiné des réseaux familiaux et de la taille de la fratrie sur la scolarisation des enfants dans les quartiers périphériques de Ouagadougou. Les résultats montrent que les familles de grande taille bénéficient d’un appui plus fréquent des réseaux familiaux pour la scolarisation. De plus, les réseaux familiaux seraient en mesure de compenser l’effet négatif d’un nombre élevé d’enfants sur la scolarisation, mais ...

BURKINA FASO ; FECONDITE ; SCOLARISATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 180 - p. 22-31
Cote : P 87

La France se distingue par une remarquable stabilité de sa fécondité en dépit de la crise économique, alors qu'en général les récessions sont suivies d'une baisse des naissances. Toutefois, comme le montre l'analyse comparée des pays développés, leurs effets varient d'une époque à l'autre et d'un pays à l'autre. La dernière crise économique a par ailleurs bien eu un effet en France : sans elle les naissances auraient été encore plus nombreuses.

FECONDITE ; EUROPE ; FRANCE ; NATALITE ; DEMOGRAPHIE ; ECONOMIE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 112 - p. 51-62
Cote : P 218

Quelle importance les jeunes adultes accordent-ils aux dispositifs de la politique familiale lorsqu’ils choisissent d’avoir des enfants ou non ? La politique familiale tient-elle une place différente dans le raisonnement des hommes et dans celui des femmes ou suivant la classe sociale ? Il ressort de cette étude qualitative menée auprès de quatre- vingt-dix jeunes adultes en Norvège que, contrairement à ce que l’on imagine généralement, ces derniers considèrent que la politique familiale a peu d’impact sur leur décision d’avoir un enfant ou non. Mais, paradoxalement, cette apparente indifférence pourrait en fait traduire l’importance de cette politique dans leurs choix. En effet, les dispositifs de la politique familiale sont tenus pour acquis et fermement ancrés dans les projets de ces jeunes adultes : l’État-providence constitue l’un des fondements de l’organisation de la parentalité qui repose sur un modèle dans lequel les deux parents travaillent.
Quelle importance les jeunes adultes accordent-ils aux dispositifs de la politique familiale lorsqu’ils choisissent d’avoir des enfants ou non ? La politique familiale tient-elle une place différente dans le raisonnement des hommes et dans celui des femmes ou suivant la classe sociale ? Il ressort de cette étude qualitative menée auprès de quatre- vingt-dix jeunes adultes en Norvège que, contrairement à ce que l’on imagine généralement, ces ...

POLITIQUE FAMILIALE ; FECONDITE ; NORVEGE ; GENRE ; CATÉGORIE SOCIO-PROFESSIONNELLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 498 - entier
Cote : P 25

Dans la conjoncture démographique récente de la France, deux constats sont étonnants, que Gilles Pison décrypte ici. Contrairement aux attentes, la fécondité se maintient malgré la crise économique. Alors que celle-ci a entraîné une baisse de la fécondité dans la plupart des pays développés, n'aurait-elle eu aucun effet en France ? La mortalité des nouveau-nés semble par ailleurs mal connue depuis quelques années. Quelles en sont les raisons ?

DEMOGRAPHIE ; FECONDITE ; MORTALITE INFANTILE ; FRANCE ; ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 0 - n° N° spécial - p. 10-21
Cote : P 301

L'autonomisation des femmes - telle qu'évoquée selon les mesures actuellement disponibles- n'est pas uniformément associée à un désir de famille moins nombreuse ou à la capacité d'atteindre la fécondité désirée dans ces pays. Influence d'une plus grande participation aux décisions de ménage et des attitudes égalitaires des femmes concernant les rôles sexuels.

AFRIQUE SUBSAHARIENNE ; FECONDITE ; DESIR D'ENFANT ; AUTONOMIE ; FEMME ; GUINEE ; ZAMBIE ; MALI ; NAMIBIE ; VIOLENCE CONJUGALE ; EGALITE FEMME HOMME ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 0 - n° N° spécial - p. 2-9
Cote : P 301

On peut attendre des politiques axées sur l'amélioration des niveaux d'instruction des filles, la réduction de la mortalité infantile et l'amélioration des services de planification familiale des effets de renforcement mutuel sur le déclin de la fécondité.

STATISTIQUE ; PLANIFICATION FAMILIALE ; FECONDITE ; PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT ; PROGRAMME D'ACTION ; ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE ; POLITIQUE DE L'EDUCATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 107
- 115 p.
Cote : P 218

Parmi les raisons avancées pour expliquer le déclin de la fécondité dans les pays occidentaux, l‘insécurité économique des individus à l‘âge de la formation de la famille est souvent invoquée sans que des conclusions convergentes ressortent des études démographiques. Cet article réexamine cette question dans une double perspective qualitative et comparative. À partir d‘entretiens semi-directifs auprès d‘un échantillon limité de femmes et d‘hommes avec ou sans enfant(s) mais en âge d‘en avoir, résidant en France et en Hongrie, les argumentaires développés pour justifier la décision d‘avoir ou non des enfants sont analysés avec une attention particulière portée aux arguments relatifs à la situation économique et à la situation sur le marché du travail. L‘effet de l‘insécurité économique sur les décisions de fécondité dépend du contexte institutionnel dans lequel les individus prennent leurs décisions, notamment des politiques de soutien à la parentalité. Les résultats montrent que le contexte politique et institutionnel joue un rôle actif dans la prise de décision, que les instruments des politiques familiales ne sont pas neutres de ce point de vue, et que la confiance des individus dans les politiques se révèle aussi déterminante dans leur prise de risque.
Parmi les raisons avancées pour expliquer le déclin de la fécondité dans les pays occidentaux, l‘insécurité économique des individus à l‘âge de la formation de la famille est souvent invoquée sans que des conclusions convergentes ressortent des études démographiques. Cet article réexamine cette question dans une double perspective qualitative et comparative. À partir d‘entretiens semi-directifs auprès d‘un échantillon limité de femmes et ...

FECONDITE ; ECONOMIE ; DESIR D'ENFANT ; ENFANT ; FRANCE ; HONGRIE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 28 - p. 107-132
Cote : P 256

Avec un taux de 42 pour mille en 2005-2010, les États-Unis se positionnent en tête du classement des pays développés en matière de fécondité des adolescentes. Après avoir fourni quelques éléments quantitatifs pour situer les États-Unis par rapport aux autres pays développés, nous décrivons dans le détail le niveau et les tendances de la fécondité avant vingt ans dans ce pays à partir d’une analyse de données d’état-civil. Nous évaluons ensuite l’effet des variables intermédiaires (nuptialité, sexualité, utilisation de la contraception et recours à l’avortement) avant de discuter, dans une dernière partie, le rôle du contexte culturel, politique et socioéconomique. La France, dont la situation est représentative des pays dans lesquels la fécondité des adolescentes est particulièrement faible, est utilisée comme point de comparaison.
Avec un taux de 42 pour mille en 2005-2010, les États-Unis se positionnent en tête du classement des pays développés en matière de fécondité des adolescentes. Après avoir fourni quelques éléments quantitatifs pour situer les États-Unis par rapport aux autres pays développés, nous décrivons dans le détail le niveau et les tendances de la fécondité avant vingt ans dans ce pays à partir d’une analyse de données d’état-civil. Nous évaluons ensuite ...

ETATS-UNIS ; MATERNITE ; ADOLESCENTE ; FECONDITE ; PRECARITE ; ASPECT SOCIO-CULTUREL

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

Décembre 2017 [1]

Octobre 2017 [2]

Août 2017 [1]

Juin 2017 [1]

Janvier 2017 [2]

Novembre 2016 [1]

Juillet 2016 [1]

Mai 2016 [1]

Août 2015 [1]

Mai 2015 [2]

Avril 2015 [1]

Mars 2015 [2]

Février 2015 [4]

Septembre 2014 [2]

Juillet 2014 [6]

Février 2014 [1]

Novembre 2013 [2]

Septembre 2013 [1]

Juin 2013 [1]

Mai 2013 [1]

Avril 2013 [1]

Mai 2012 [2]

Janvier 2012 [2]

Décembre 2011 [1]

Novembre 2011 [1]

Août 2011 [1]

Juin 2011 [1]

Mai 2011 [3]

Janvier 2011 [2]

Septembre 2010 [3]

Août 2010 [1]

Mai 2010 [2]

Avril 2010 [1]

Mars 2010 [1]

Février 2010 [2]

Novembre 2009 [1]

Septembre 2009 [1]

Août 2009 [1]

Juillet 2009 [2]

Juin 2009 [2]

Avril 2009 [1]

Mars 2009 [3]

Février 2009 [1]

Janvier 2009 [1]

Décembre 2008 [1]

Novembre 2008 [2]

Octobre 2008 [2]

Août 2008 [2]

Mai 2008 [1]

Janvier 2008 [1]

Décembre 2007 [2]

Août 2007 [1]

Avril 2007 [9]

Janvier 2007 [1]

Décembre 2006 [3]

Août 2006 [1]

Juillet 2006 [3]

Juin 2006 [2]

Janvier 2006 [4]

Décembre 2005 [1]

Octobre 2005 [3]

Juillet 2005 [1]

Juin 2005 [1]

Février 2005 [2]

Décembre 2004 [1]

Octobre 2004 [1]

Septembre 2004 [1]

Juillet 2004 [7]

Mai 2004 [2]

Avril 2004 [1]

Mars 2004 [4]

Octobre 2003 [2]

Août 2003 [1]

Avril 2003 [2]

Mars 2003 [1]

Février 2003 [7]

Janvier 2003 [1]

Décembre 2002 [2]

Novembre 2002 [1]

Octobre 2002 [2]

Décembre 2001 [1]

Novembre 2001 [2]

Septembre 2001 [2]

Mai 2001 [1]

Avril 2001 [1]

Mars 2001 [1]

Août 2000 [1]

Juillet 2000 [3]

Juin 2000 [1]

Mai 2000 [1]

Avril 2000 [1]

Février 2000 [1]

Janvier 2000 [1]

Novembre 1999 [1]

Juin 1999 [6]

Avril 1999 [1]

Mars 1999 [1]

Février 1999 [1]

Novembre 1998 [2]

Juin 1998 [1]

Mai 1998 [3]

J Plus

0

Dossiers

 
Z