Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Hépatite C : transmission nosocomiale : état de santé et devenir des personnes atteintes : synthèse et recommandations. collectif | INSERM 06/2003

Ouvrage

UV

- 41 p.
Cote : 810 INS

HÉPATITE C ; TRANSMISSION ; FRANCE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

0

Dossiers

 
Z

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Le recours aux soins hospitaliers pour hépatite C chronique. collectif | Etudes et Résultats / DREES 04/1998

Article

UV

- n° 99 - entier
Cote : P 221

Plus de 90% des recours au système de soins pour une hépatite C chronique ont lieu dans le secteur public dont près de la moitié en CHR. Les deux tiers des patients sont vus en consultation. Les services d'hépato gastro-entérologie sont les plus sollicités: ils prennent en charge plus de la moitié des patients et les deux tiers des hépatites actives et sévères.

HÉPATITE C ; FRANCE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Infections récentes par le virus de l'hépatite C chez les donneurs de sang et facteurs de risque. collectif | Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire 27/01/1998

Article

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Les maladies sexuellement transmissibles. JANIER Michel | Masson 2009

Ouvrage

UV

- 220 p.
Cote : 820 JAN

La prise en charge des maladies sexuellement transmissibles bénéficie de méthodes diagnostiques qui ont fait leurs preuves. Malgré ces moyens de dépistage et les nombreuses campagnes de prévention, ces maladies restent un problème de santé publique. En effet, les symptômes sont variés et n'apparaissent pas toujours dans les jours qui suivent un rapport ; ce qui a pour conséquence de compliquer le diagnostic dont la précocité est souvent un atout majeur dans la guérison. Afin d'établir le bon diagnostic et prescrire un traitement efficace, cet ouvrage de référence pratique, clair et illustré, regroupe les nombreux champs d'application liés au domaine des MST (dermato- vénéréologie, gynécologie, microbiologie...) et permet ainsi aux médecins généralistes d'améliorer la prise en charge de leurs patients. Cet ouvrage collectif, rédigé par une équipe de spécialistes, rappelle aux praticiens les connaissances indispensables en anatomie, histologie, physiologie et indique les conduites à tenir et les traitements préconisés face aux principales dermatoses, MST et tumeurs cutanées.
La prise en charge des maladies sexuellement transmissibles bénéficie de méthodes diagnostiques qui ont fait leurs preuves. Malgré ces moyens de dépistage et les nombreuses campagnes de prévention, ces maladies restent un problème de santé publique. En effet, les symptômes sont variés et n'apparaissent pas toujours dans les jours qui suivent un rapport ; ce qui a pour conséquence de compliquer le diagnostic dont la précocité est souvent un atout ...

INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ; RISQUE SEXUEL ; MALADIE ; TRAITEMENT MEDICAL ; ORGANES SEXUELS FEMININS ; ORGANES SEXUELS MASCULINS ; HÉPATITE ; HEPATITE B ; HERPES ; MEDECIN ; CONSULTATION MEDICALE ; SUIVI GYNECOLOGIQUE ; TRANSMISSION ; DEPISTAGE ; VIH/ SIDA ; ANATOMIE ; EPIDEMIOLOGIE ; HÉPATITE C ; TRAITEMENT VIH D'URGENCE ; GROSSESSE ; HOMOSEXUALITE ; VIOL ; VIOLENCE SEXUELLE ; PRECARITE ; FEMME ; HPV ; PREVENTION

... Lire [+]

ef="ListRecord.htm?list=link&xRecord=19113978280919311500" class='linkstyle1'>Journal du SIDA (Le) 09/2003

Article

UV

- n° 158 - p. 15-18
Cote : P 217

La phase pilote d'une étude appelée Coquelicot, visant à étudier les prévalences et les pratiques à risques vis-à-vis du VI H et de l'hépatite C chez les usagers de drogues, a été réalisée à Marseille de septembre 2001 à juin 2002 par l'InVS (1). Cette étape précède une vaste enquête, qui se déroulera sur six villes (Paris, banlieue, Lille, Marseille, Strasbourg, Bordeaux) en 2004. Entretien avec Julien Emmanuelli, responsable du projet toxicomanie à I'lnVS.
La phase pilote d'une étude appelée Coquelicot, visant à étudier les prévalences et les pratiques à risques vis-à-vis du VI H et de l'hépatite C chez les usagers de drogues, a été réalisée à Marseille de septembre 2001 à juin 2002 par l'InVS (1). Cette étape précède une vaste enquête, qui se déroulera sur six villes (Paris, banlieue, Lille, Marseille, Strasbourg, Bordeaux) en 2004. Entretien avec Julien Emmanuelli, responsable du projet ...

HÉPATITE C ; VIH/ SIDA ; DROGUE ; RELATION SEXUELLE NON PROTÉGÉE ; RISQUE SEXUEL ; FRANCE

... Lire [+]