m

Documents  HORMONE | enregistrements trouvés : 99

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : A 0292 FEM

Suite du titre : Transformation au niveau de l'utérus et des ovaires, transformation de la paroi de l'utérus, Modification des sécrétions hormonales, modification de la température. Planche anatomique.

FEMME ; ORGANES SEXUELS FEMININS ; HORMONE ; SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 81 - p. 38-41
Cote : P 200

Et voilà le brûlant dossier pilule réouvert. La journaliste indépendante Sabrina Debusquat publie, le 6 septembre, J’arrête la pilule, un livre-enquête qui condense un an de plongée dans les études scientifiques scrutant le cacheton encore en tête des ventes de contraceptifs en France, malgré une grosse baisse de hype depuis le " scandale " des pilules de 3e et 4e générations. En établissant une liste longue comme le bras d’effets secondaires pour les femmes et de risques pour l’environnement et pour les enfants à naître, la journaliste va, à coup sûr, déclencher une polémique. Les gynécologues et médecins que Causette a contactés sont en ordre de bataille pour répliquer. Leur bouclier ? D’autres études, qui affirment que les risques induits par le contraceptif oral sont en fait minimes, largement contrebalancés par les avantages. Ne leur en déplaise, de plus en plus de femmes se détournent de la pilule. Et si, au lieu de se renvoyer études contre études, on voyait, dans ce mouvement, une formidable occasion de gagner un nouveau combat féministe, celui d’une contraception sereine, sans effets indésirables ou peur desdits effets ?
Et voilà le brûlant dossier pilule réouvert. La journaliste indépendante Sabrina Debusquat publie, le 6 septembre, J’arrête la pilule, un livre-enquête qui condense un an de plongée dans les études scientifiques scrutant le cacheton encore en tête des ventes de contraceptifs en France, malgré une grosse baisse de hype depuis le " scandale " des pilules de 3e et 4e générations. En établissant une liste longue comme le bras d’effets secondaires ...

PILULE ; POLEMIQUE ; HORMONE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 1 - p. 1-12
Cote : P 101 w

This IMAP Statement provides essential information
about masculinizing and feminizing hormone therapy
for transgender people and offers succinct clinical guidance, based on the latest evidence, on how to initiate and follow up.

TRANSGENRE ; TRAITEMENT MEDICAL ; HORMONE ; RECOMMANDATION ; IPPF

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 43 - n° 3 - p. 242-247
Cote : P 2

Le traitement actuellement le plus utilisé pour la contraception d’urgence dans le monde est la pilule au lévonorgestrel (LNG). Cependant, son efficacité diminue si elle est administrée 3jours après le rapport sexuel non protégé, alors que la pilule à base d’ulipristal acétate (UPA) est efficace jusqu’à 5jours après. L’ensemble des données cliniques montre que l’UPA est plus efficace que le LNG lorsqu’il est pris très rapidement après le rapport (dans les 24 h) ou au contraire tardivement, entre 72 et 120 h après le rapport. L’UPA est aussi plus efficace que le LNG pour inhiber la rupture folliculaire lorsque l’administration est proche de l’ovulation. Nous démontrons ici pourquoi l’UPA est globalement plus efficace que le LNG pour diminuer le taux de grossesses non souhaitées en basant la démonstration sur l’effet de chaque produit suivant la taille folliculaire lors du rapport sexuel à risque. Nous expliquons aussi la différence de délai maximal de prise entre l’UPA et le LNG uniquement par le décalage de l’ovulation et un effet de l’UPA sur des follicules de plus grosse taille que le LNG (18 mm vs 14 mm), sans faire appel à un hypothétique effet endométrial. Nous expliquons également pourquoi l’UPA et le LNG restent des contraceptions de secours et ne doivent pas être utilisés dans le cadre d’une contraception quotidienne.
Le traitement actuellement le plus utilisé pour la contraception d’urgence dans le monde est la pilule au lévonorgestrel (LNG). Cependant, son efficacité diminue si elle est administrée 3jours après le rapport sexuel non protégé, alors que la pilule à base d’ulipristal acétate (UPA) est efficace jusqu’à 5jours après. L’ensemble des données cliniques montre que l’UPA est plus efficace que le LNG lorsqu’il est pris très rapidement après le rapport ...

CONTRACEPTION D'URGENCE ; TRAITEMENT ; HORMONE ; RECHERCHE SCIENTIFIQUE ; FRANCE ; RISQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 18 - 8 p.
Cote : P 257

Au sommaire :
- Edito : L'égalité maintenant !
- Brèves :
* Madame la bâtonnière
* Exposition Sorcières : mythes et réalités
* La fermeture des centres IVG continue
* Colette : une écrivaine hors norme
- Idée reçue : Les hormones, c'est pas bon pour le corps
- Actu : Pour une fiscalité féministe / Non à la TVA sociale
- Dossier : Les femmes et les hommes, c'est pareil / Un autre choix d'éducation pour une égalité de fait / Beauvoir, pionnière de l'universalisme / une éducation non sexiste est possible / Féminin et masculin, ça dépend du moment
- Interview : Marie-Laure Brival, gynécologue obstétricienne à la Maternité des Lilas
- Initiative : Toutes des Lara Croft en puissance ?
- Organisation : Voix de femmes
- Chronique du sexisme ordinaire : Qu'est ce que tu fais de ta vie, ma fille ?
Au sommaire :
- Edito : L'égalité maintenant !
- Brèves :
* Madame la bâtonnière
* Exposition Sorcières : mythes et réalités
* La fermeture des centres IVG continue
* Colette : une écrivaine hors norme
- Idée reçue : Les hormones, c'est pas bon pour le corps
- Actu : Pour une fiscalité féministe / Non à la TVA sociale
- Dossier : Les femmes et les hommes, c'est pareil / Un autre choix d'éducation pour une égalité de fait / Beauvoir, ...

FEMINISME UNIVERSALISTE ; SEXE BIOLOGIQUE ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; EDUCATION ; SCIENCE ; EGALITE FEMME HOMME ; AVORTEMENT ; ECONOMIE ; ARGENT ; FEMINISME ; GYNECOLOGIE ; HORMONE ; CONTRACEPTION ; SEXISME ; STÉRÉOTYPE ; REPRESENTATION ; LITTERATURE ; JUSTICE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 38 - n° 1 - p. 1-3
Cote : P 2

Le fait que le cancer du sein touche principalement les femmes après la puberté et qu'on assiste à des régressions de cancer après ovariectomie a incité, à juste titre, à donner aux stéroïdes sexuels une part prépondérante dans la genèse et la promotion du cancer du sein. Mais la poursuite de l'augmentation de l'incidence du cancer du sein après la ménopause, alors que le risque chute brutalement après arrêt des traitements hormonaux ne peut s'expliquer par cette approche unique. Un nouvel acteur risque de prendre une place prépondérante : l'insuline.
Le fait que le cancer du sein touche principalement les femmes après la puberté et qu'on assiste à des régressions de cancer après ovariectomie a incité, à juste titre, à donner aux stéroïdes sexuels une part prépondérante dans la genèse et la promotion du cancer du sein. Mais la poursuite de l'augmentation de l'incidence du cancer du sein après la ménopause, alors que le risque chute brutalement après arrêt des traitements hormonaux ne peut ...

CANCER DU SEIN ; CANCER ; MENOPAUSE ; HORMONE ; PROGESTERONE ; TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF ; SANTE DES FEMMES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 309 - p. 496
Cote : P 174

Parmi la pléthore de contraceptifs oraux, les plus éprouvées ont une faible dose d'ethinylestradiol + levonorgestrel ou norethistérone restenet l premier choix en 2009 :

- Contraceptifs oraux dits de troisième génération : réévaluation par la HAS : rissque thrombo emboliques accrus

CONTRACEPTION ESTROPROGESTATIVE ; PILULE ESTROPROGESTATIVE ; PILULE ESTROPROGESTATIVE MICRODOSÉE ; HORMONE ; SAIGNEMENT ; PILULE PROGESTATIVE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 363 - p. 9-10
Cote : P 7

Il aura fallu près de quinze ans pour que la communauté scientifique française admette le danger des perturbateurs endocriniens, des substances chimiques qui interfèrent avec les fonctions du système hormonal.

STERILITE ; HOMME ; ENVIRONNEMENT ; HORMONE ; ENDOCRINOLOGIE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 566 - p. 23
Cote : P 38

puberté : poils, cheveux gras, sueur, acné, les soucis d'ados ne sont pas une partie de plaisir.

Extrait du dossier à partir du colloque : l'adolescent et son corps. p. 04-34

ADOLESCENCE ; CORPS ; PUBERTE ; FRANCE ; ACNÉ ; HORMONE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 27 - n° 284 - p. 444-445
Cote : P 174

Les causes d'insatisfaction sexuelle réflèntent la complexité de la sexualité. Des composantes culturelles, relationnelles, psychologiques, médicales et autres interviennent dans les perturbations de la vie sexuelle. Un traitement hormonal est-il une réponse appropriée chez les femmes ménopausées ? Pour répondre à cette question nous avons réalisé une synthèse de l'évaluation disponible utilisant la méthode habituelle de la revue Prescrire.

SEXOLOGIE ; FEMME ; HORMONE ; TRAITEMENT MEDICAL ; COUPLE ; RISQUE ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; SEXUALITE ; FRANCE ; SEXUALITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 265 - p. 645-647
Cote : P 174

Triafemi Tricilest, noms des marques de pilule

PILULE ; ETHINYLESTRADIOL ; CONTRACEPTION PROGESTATIVE ; HORMONE ; ACNÉ ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 247 - p. 92
Cote : P 174

• Pour le traitement hormonal substitutif de la ménopause, on dispose en France de diverses associations estroprogestatives séquentielles par voie orale.
• Une autorisation de mise sur le marché (AMM) a été accordée en France pour une association séquentielle biphasique discontinue estradiol + nomégestrol (Naemis°) pour le traitement des symptômes de la carence estrogénique de la ménopause. En France, le nomégestrol par voie orale est en outre commercialisé sous forme de comprimés à 5 mg (Lutényl°) notamment pour être associé avec un estrogène en traitement substitutif de la ménopause.
• Le dossier d'évaluation clinique comporte 4 essais cliniques versus
estradiol + noréthistérone triphasique (Trisequens°) chez environ 500 femmes au total. Ils n'ont pas montré de différence d'efficacité ou d'effets indésirables entre les deux associations.
• Une évaluation précise n'est pas disponible pour l'association estradiol + nomégestrol en ce qui concerne les risques cardiovasculaires (thromboemboliques, coronariens, cérébraux) et de cancers du sein.
• La dépense médicamenteuse n'est pas différente de celle d'autres associations estroprogestatives.
• En pratique, l'association estradiol + nomégestrol n'a pas d'avantage démontré par rapport à d'autres associations estroprogestatives déjà commercialisées.
• Pour le traitement hormonal substitutif de la ménopause, on dispose en France de diverses associations estroprogestatives séquentielles par voie orale.
• Une autorisation de mise sur le marché (AMM) a été accordée en France pour une association séquentielle biphasique discontinue estradiol + nomégestrol (Naemis°) pour le traitement des symptômes de la carence estrogénique de la ménopause. En France, le nomégestrol par voie orale est en outre ...

MENOPAUSE ; TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF ; CONTRACEPTION ESTROPROGESTATIVE ; HORMONE ; PILULE ESTROPROGESTATIVE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 318 - p. 15-16
Cote : P 3

L'exposé demandé peut se comprendre de plusieurs manières:
-est-il anodin sur le plan physique et organique de passer d'hormones de synthèse à des hormones naturelles?
ou
-est-il anodin de vieillir et sur le plan physique et sur le plan psychologique?
Définition: anodin: qui calme la douleur. sans gravité, sans importance, sans intérêt. La question ainsi posée contient partiellement la réponse.

CONTRACEPTION HORMONALE ; MENOPAUSE ; TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF ; HORMONE ; SANTE ; FEMME ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 1 - 43-48
Cote : P 387

MENOPAUSE ; SANTE DES FEMMES ; HORMONE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 12 - p. 961-969
Cote : P 2

La DHEA est une prohormone secrétée par les corticosurrénales, sur un rythme nycthéméral analogue à celui de la testostérone. Son taux plasmatique se réduit avec l'âge chez une grande proportion de sujets, mais non chez tous. En outre, la DHEA est un neurosteroïde synthétisé par certains neurones. Des études de corrélation ont montré que dans une fraction de la population des taux abaissés dé DHEA étaient reliés à une plus forte mortalité. De plus, des travaux préliminaires ont montré une amélioration du bien-être et de certaines fonctions mentales, après administration de 50mg/jour de cette substance, De nombreux travaux, bien conduits, ont suivi, qui n'ont que partiellement confirmé les études ouvertes. Aujourd'hui, il paraît acquis que la DHEA se transforme en estrogènes et en androgènes, et que son action sur la femme est principalement androgénique. Elle exerce ses effets après transformation intracellulaire variable selon l'équipement enzymatique des cellules. Un effet sur la libido des femmes âgées et une amélioration de la dysfonction érectile chez les hommes sans pathologie vasculaire ayant un taux abaissé de DHEA, ont été observés. Une utilisation de cette molécule dans le but de corriger des troubles ce la sexualité pourrait donc être envisagée, mais la démonstration qu'elle n'a pas d'effets nuisibles en particulier sur le sein et la prostate, cest pas encore faite. Les conditions dans lesquelles elle pourrait avoir une action bénéfique sur les fonctions mentales sont encore à c-couvrir, Il reste donc à reconnaître ces situations pathologiques dans lesquelles la DHEA pourrait se révéler utile, ainsi que les posologies administration les plus bénéfiques.
La DHEA est une prohormone secrétée par les corticosurrénales, sur un rythme nycthéméral analogue à celui de la testostérone. Son taux plasmatique se réduit avec l'âge chez une grande proportion de sujets, mais non chez tous. En outre, la DHEA est un neurosteroïde synthétisé par certains neurones. Des études de corrélation ont montré que dans une fraction de la population des taux abaissés dé DHEA étaient reliés à une plus forte mortalité. De ...

HORMONE ; SANTE DES FEMMES ; SEXUALITE ; DESIR ; FEMME DE PLUS DE 50 ANS ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 455 - p. 11-12
Cote : P 67

Que faire contre la prise de poids sous pilule ? Et que faire pour la libido à la ménopause ? À ces deux questions bien distinctes, mais qui font partie du quotidien, le 2 Congrès francophone de gynécologie-obstétrique psychosomatique a apporté des réponses pratiques, dont la pharmacopée n'est pas exclue...

PILULE ; EFFET SECONDAIRE ; DESIR ; SEXUALITE ; FEMME ; HORMONE ; MENOPAUSE ; RISQUE ; PRISE DE POIDS ; CONTRACEPTION HORMONALE ; TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF ; MALADIE PSYCHOSOMATIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 453 - p. 17-18
Cote : P 67

En fonction de leur mécanisme physiopathologique, les connectivites peuvent bénéficier de contraceptions diverses. Comme l'a expliqué Anne Gompel (Hôtel-Dieu, Paris) lors de la 6 session de I'EPUNG , les hormones ne sont pas hors jeu. Les progestatifs prégnanes en particulier rendent des services appréciables.

SYNDROME PREMENSTRUEL ; REGLES ; CONTRACEPTION PROGESTATIVE ; TRAITEMENT MEDICAL ; FEMME ; HORMONE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 453 - p. 13-14
Cote : P 67

Coordonnées par Thierry Maudelonde, les Journées " Gynéco-Obs Actualités 2002 " ont consacré une de leurs sessions aux modulateurs endocriniens: xénobiotiques, phyto-oestro gènes, mais aussi anti-progestatifs, voire " modulateurs sélectifs des récepteurs de la progestérone "...

HORMONE ; MENOPAUSE ; METHODE DE CONTRACEPTION ; MOLECULE ABORTIVE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 434 - p. 6-7
Cote : P 67

Les événements ou traitements hormonaux de la vie féminine peuvent être à l'origine d'accidents thrombo-emboliques. Lors d'une session des 28e Journées de gynécologie obstétrique et fertilité consacrée aux troubles de la coagulation, Jacqueline Conard (Hôtel-Dieu, Paris) a expliqué comment se pose aujourd'hui le problème des thérapeutiques hormonales, contraceptives ou substitutives, chez les femmes à risque veineux.

CONTRACEPTION HORMONALE ; HORMONE ; SANTE ; FEMME ; RISQUE ; MENOPAUSE ; TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF ; MALADIE CARDIOVASCULAIRE ; FRANCE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

0

Dossiers

 
Z