m

Documents  LANGUE | enregistrements trouvés : 31

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 442 - p. 8-40
Cote : P 114

- Médiation en santé : des origines à de nouvelles perspectives ? Pascal Revault
- De l’interculturalité aux " situations d’altérité " / Stéphane Tessier
- L’interprétariat médico-social : une exigence éthique / Laurence Kotobi
- Mieux prendre en compte la pudeur et la diversité culturelle à l’hôpital / Lucile Renaud
- Former des professionnels de santé aux pratiques avec interprète/ Gwen Le Goff, Julia Maury de Feraudy, Halima Zeroug-Vial
- Former les soignants à prendre en charge la diversité des publics / Stéphane Tessier
- Travailleurs migrants vivant en foyers : éducation thérapeutique pour les patients diabétiques / Stéphane Tessier
- Place et limites de la laïcité / Stéphane Tessier
- Laïcité et prise en compte de l’interculturalité dans la relation à l’usager / Pierre Lénel, Zahia Kessar
- Médiation scolaire transculturelle : accompagner les enfants de tous horizons vers la réussite scolaire / Adeline Sarot, Marie Rose Moro
- Interculturalité à l’école : apprendre et vivre ensemble / David Muller
- Collège Évariste-Galois à Nanterre : des pairs tuteurs et médiateurs au service des élèves allophones / Entretien avec Carole Merlet
- Médiation en santé : des origines à de nouvelles perspectives ? Pascal Revault
- De l’interculturalité aux " situations d’altérité " / Stéphane Tessier
- L’interprétariat médico-social : une exigence éthique / Laurence Kotobi
- Mieux prendre en compte la pudeur et la diversité culturelle à l’hôpital / Lucile Renaud
- Former des professionnels de santé aux pratiques avec interprète/ Gwen Le Goff, Julia Maury de Feraudy, Halima Zeroug-Vial
- ...

INTERCULTURALITE ; SANTE ; STRUCTURE DE SOINS ; ACCES ; LANGUE ; LAÏCITE ; HOPITAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 6 - p. 31
Cote : P 266

Qui n'a pas entendu dans sa classe l'éternelle phrase "le masculin l'emporte sur le féminin" lors de l'étude des accords de l'adjectif ou du participe passé? Elle revient traditionnellement, fidèlement transmise, avec de petits rires malicieux de la part de nos chérubinEs et un peu d'agacement de la part ... de la maîtresse.

FÉMINISATION DES NOMS ; ENSEIGNEMENT ; LANGUE ; LANGAGE ; FRANCE ; ECOLE PRIMAIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 26 - n° 3 - p. 47-56
Cote : P 11

Comment peut-on féminiser des termes ou des expressions contenant le mot " homme " pour dénommer une femme qui exerce une activité traditionnellement réservée aux hommes : ex. homme-orchestre, prud’homme, chasse à l’homme ? Comment peut-on masculiniser des termes contenant le mot " femme " pour dénommer un homme qui exerce une activité traditionnellement réservée aux femmes : ex. sage-femme ? Comment rendre au féminin les emprunts tels " ombudsman " (mot suédois) ou " cameraman " (mot anglais) ? Cet article répond à ces questions en proposant, pour le Canada et le Québec, un système de dénomination qui respecte à la fois les règles grammaticales de formation du genre en français et les règles terminologiques de créativité lexicale.

Comment peut-on féminiser des termes ou des expressions contenant le mot " homme " pour dénommer une femme qui exerce une activité traditionnellement réservée aux hommes : ex. homme-orchestre, prud’homme, chasse à l’homme ? Comment peut-on masculiniser des termes contenant le mot " femme " pour dénommer un homme qui exerce une activité traditionnellement réservée aux femmes : ex. sage-femme ? Comment rendre au féminin les emprunts tels " ...

LANGUE ; SEXISME ; EGALITE FEMME HOMME ; LANGAGE ; EDUCATION ; FRANCE ; LEGISLATION ; ROLE FEMININ-MASCULIN

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 26 - n° 3 - p. 39-46
Cote : P 11

Parallèlement à la désexisation des textes, on trouve souvent une note nous informant que le masculin utilisé dans le document est générique, qu’il est universel et embrasse le féminin. L’autrice de l’article analyse la fréquence et le contenu de cette note dans les rapports annuels et déclarations de services des ministères et organismes gouvernementaux au Québec, où la parité linguistique est en principe l’usage. Y a-t-il vraiment un masculin universel cohérent dans ces textes? Une formulation plus employée que les autres? Cette note est-elle employée concurremment à d’autres méthodes de désexisation? Une enquête est menée ici sur la disparition des femmes.


Parallèlement à la désexisation des textes, on trouve souvent une note nous informant que le masculin utilisé dans le document est générique, qu’il est universel et embrasse le féminin. L’autrice de l’article analyse la fréquence et le contenu de cette note dans les rapports annuels et déclarations de services des ministères et organismes gouvernementaux au Québec, où la parité linguistique est en principe l’usage. Y a-t-il vraiment un masculin ...

LANGUE ; EGALITE FEMME HOMME ; LANGAGE ; LEGISLATION ; QUEBEC

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 26 - n° 3 - p. 25-37
Cote : P 11

Les textes institutionnels français sont régis par le Rapport de la Commission de Terminologie d’octobre 1998, lequel se prononce pour l’exclusion du nom commun d’être féminin. L’analyse montre entre autres l’autorité juridique discutable du Rapport, l’inexactitude de son argumentation linguistique, le caractère polémique de la conclusion, et pour l’ensemble, l’illustration de positions stéréotypées affectant le masculin à la sphère publique, le féminin à la sphère privée : positions relevant de la mentalité binaire archaïque étudiée en anthropologie et en sociologie.


Les textes institutionnels français sont régis par le Rapport de la Commission de Terminologie d’octobre 1998, lequel se prononce pour l’exclusion du nom commun d’être féminin. L’analyse montre entre autres l’autorité juridique discutable du Rapport, l’inexactitude de son argumentation linguistique, le caractère polémique de la conclusion, et pour l’ensemble, l’illustration de positions stéréotypées affectant le masculin à la sphère publique, ...

LANGUE ; SEXISME ; EGALITE FEMME HOMME ; LANGAGE ; EDUCATION ; FRANCE ; LEGISLATION ; ROLE FEMININ-MASCULIN

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 26 - n° 3 - p. 4-13
Cote : P 11

LANGUE ; SEXISME ; EGALITE FEMME HOMME ; LANGAGE ; EDUCATION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 7 - p. IV-V
Cote : P 266

La langue française est fondée sur lanon neutralité, c'est à dire le masculin et le féminin, avec le masculin qui l'emporte sur le féminin.

FÉMINISATION DES NOMS ; LANGUE ; GENRE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; FRANCE ; CANADA ; BELGIQUE ; SEXISME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 20 - p. 43-46
Cote : P 210

Que le terme "homme" désigne à la fois l'espèce humaine danss son universalité et la catégorie mâle dans sa particularité, nous dit exactement non pas par la domination du masculin mais sa neutralité. Etre homme, c'est donc d'emblée se définir autrement que par son sexe. Etre femme, c'est ne pas se définir qu'à partir de lui, se désigner par la catégorie biologique de son système de reproduction.

EGALITE FEMME HOMME ; GENRE ; LANGUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH


Cote : 205 HEE w

Ce petit livre présente des proverbes africains (et haïtiens) qui parlent des relations femmes-hommes. L’objectif est d’identifier au niveau des habitudes et des croyances, les représentations de genre et les rapports femme-homme.
Les résultats de cet exercice sont fort instructifs sur les relations sociales et économiques femmes-hommes en Afrique. Il s’agit bien de proverbes encore utilisés quotidiennement.
Si les proverbes perpétuent les inégalités entre hommes et femmes ou les voient comme complémentaires au lieu de souligner leur égalité, nous ne pouvons pas ignorer que ces
sociétés ne sont pas justes.
Ce petit livre présente des proverbes africains (et haïtiens) qui parlent des relations femmes-hommes. L’objectif est d’identifier au niveau des habitudes et des croyances, les représentations de genre et les rapports femme-homme.
Les résultats de cet exercice sont fort instructifs sur les relations sociales et économiques femmes-hommes en Afrique. Il s’agit bien de proverbes encore utilisés quotidiennement.
Si les proverbes perpétuent les ...

AFRIQUE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; LANGUE ; EGALITE FEMME HOMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 118 p.
Cote : 205 VIE

Le long effort des grammairiens pour masculiniser le français a suscité de vives résistances chez celles et ceux qui longtemps, ont parlé et écrit cette langue sans appliquer des règles contraires à la logique. La domination du genre masculin sur le genre féminin initiée au XVIIe siècle ne s'est en effet imposée qu'à la fin du XIXe siècle avec l'instruction obligatoire. Depuis, des générations d'écolières et d'écoliers répètent inlassablement que "le masculin l'emporte sur le féminin", se préparant ainsi à occuper des places différentes et hiérarchisées dans la société. Ce livre retrace l'histoire d'une entreprise à la misogynie affirmée ou honteuse, selon les époques. Riche en exemples empruntés aux deux camps, il nous convie à un parcours plein de surprises où l'on en apprend de belles sur la "virilisation" des noms de métier, sur les usages qui prévalaient en matière d'accords, sur l'utilisation des pronoms ou sur les opérations "transgenre" subies par certains mots.
Le long effort des grammairiens pour masculiniser le français a suscité de vives résistances chez celles et ceux qui longtemps, ont parlé et écrit cette langue sans appliquer des règles contraires à la logique. La domination du genre masculin sur le genre féminin initiée au XVIIe siècle ne s'est en effet imposée qu'à la fin du XIXe siècle avec l'instruction obligatoire. Depuis, des générations d'écolières et d'écoliers répètent inlassablement ...

LANGUE ; GENRE ; HISTOIRE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 158 p.
Cote : 205 CHE

La " face cachée du genre " renvoie à la façon dont le langage continue à être dans les études de genre un objet presque invisible. Alors que les travaux des historien-ne-s, des littéraires, des philosophes, des sociologues, des anthropologues et des politistes sont largement intégrés dans le domaine des études de genre, on constate la quasi-absence des recherches linguistiques dans ce champ qui connaît depuis quelques années un véritable essor au sein des sciences sociales.

Ce livre se propose de combler ce vide en renouvelant les débats autour du langage en tant qu'outil de construction du genre, de reproduction des inégalités de sexes et de lutte contre la domination masculine.
La " face cachée du genre " renvoie à la façon dont le langage continue à être dans les études de genre un objet presque invisible. Alors que les travaux des historien-ne-s, des littéraires, des philosophes, des sociologues, des anthropologues et des politistes sont largement intégrés dans le domaine des études de genre, on constate la quasi-absence des recherches linguistiques dans ce champ qui connaît depuis quelques années un véritable essor ...

GENRE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; LANGUE ; LANGAGE ; SCIENCE HUMAINE ; POLITIQUE ; FEMINISME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 61 p.
Cote : 414 MOR

En une soixantaine de pages, l’auteur présente les principales difficultés liées à la maternité en situation transculturelle : mères migrantes, couples mixtes, adoptions internationales. Clinicienne et universitaire, elle emprunte des exemples tant à la littérature scientifique qu’à sa propre expérience, pour éclairer les situations et chercher des solutions appropriées.

En une soixantaine de pages, l’auteur présente les principales difficultés liées à la maternité en situation transculturelle : mères migrantes, couples mixtes, adoptions internationales. Clinicienne et universitaire, elle emprunte des exemples tant à la littérature scientifique qu’à sa propre expérience, pour éclairer les situations et chercher des solutions appropriées. En effet, des gestes ou des situations simples pour des femmes occidentales peuvent se révéler incompréhensibles, ou pires, traumatiques, pour des migrantes : examen échographique, césarienne, présence du père durant l’accouchement… La manière de regarder un enfant à la naissance, de le porter, de le masser, de le nourrir, d’échanger avec lui, par gestes ou paroles, tout cela est culturellement marqué. Et que faire, quand les parents sont de cultures différentes ? A laquelle emprunter le nom de l’enfant, le rite religieux choisi à sa naissance ? Ce livre est destiné à la fois aux professionnels de santé et de la petite enfance, et aux simples curieux. Il plaide pour une prévention et une clinique adaptées à la situation des bébés qui grandissent dans un autre monde que celui de leurs parents. Un hommage aux bébés " qui traversent des mondes ", comme l’écrit joliment l’auteur. En fin d’ouvrage, le lecteur trouvera une liste de " lieux transculturels parents-jeunes enfants " dans l’agglomération parisienne et en province, ainsi qu’une bibliographie.
En une soixantaine de pages, l’auteur présente les principales difficultés liées à la maternité en situation transculturelle : mères migrantes, couples mixtes, adoptions internationales. Clinicienne et universitaire, elle emprunte des exemples tant à la littérature scientifique qu’à sa propre expérience, pour éclairer les situations et chercher des solutions appropriées.

En une soixantaine de pages, l’auteur présente les principales d...

PARENTALITE ; PUERICULTRICE ; ENFANT ; NOUVEAU-NÉ ; GROSSESSE ; SUIVI DE LA GROSSESSE ; ACCOUCHEMENT ; MATERNITE ; STRUCTURE DE SOINS ; HOPITAL ; LANGUE ; ADOPTION INTERNATIONALE ; FEMME MIGRANTE ; MIGRATION ; HOMME MIGRANT ; FEMME ISSUE DE l'IMMIGRATION ; MARIAGE MIXTE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 296 p.
Cote : 205 DUC

L’objectif de cet ouvrage est d’examiner les liens complexes entre langage, genre et sexualité. En adoptant un positionnement résolument critique, qui met l’accent sur les aspects historique, politique et social des pratiques langagières, cet ouvrage part de l’idée que le genre et l’identité sexuelle sont avant tout des constructions sociales et idéologiques qui trouvent une forme de matérialité, entre autres, dans les discours et les pratiques sociales. Nous croyons que ces processus langagiers participent à la formation des différences et des inégalités - sans toutefois en être l’unique cause -, qu’ils contribuent à la réification des catégories au même titre qu’ils permettent d’en créer de nouvelles.
L’objectif de cet ouvrage est d’examiner les liens complexes entre langage, genre et sexualité. En adoptant un positionnement résolument critique, qui met l’accent sur les aspects historique, politique et social des pratiques langagières, cet ouvrage part de l’idée que le genre et l’identité sexuelle sont avant tout des constructions sociales et idéologiques qui trouvent une forme de matérialité, entre autres, dans les discours et les pratiques ...

LANGAGE ; SEXUALITE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; FEMINISME ; LANGUE ; HISTOIRE ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; IMAGE DES FEMMES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 427 p.
Cote : 203 ADL

"Encore et encore, il faut continuer à se battre pour l'égalité économique, politique, sexuelle entre les hommes et les femmes. De cette lutte, il ne faut pas exclure les hommes. Tout au long de l'histoire, certains d'entre eux se sont mobilisés pour la cause des femmes, pour que l'on cesse de les tenir à l'écart de l'éducation, de la pensée, de l'action sociale ou politique". Dans ce livre, pour porter la cause des femmes, Laure Adler a choisi de faire parler les hommes : Pierre Michon, Maurice Godelier, Claude Garache, Edgar Morin, Pap Ndiaye, Stéphane Hessel, Lionel Jospin, Jacques Diouf, René Frydman, Christian Lacroix, Olivier Py, Xavier Lambours, Bertrand Bonello, Nikita.
"Encore et encore, il faut continuer à se battre pour l'égalité économique, politique, sexuelle entre les hommes et les femmes. De cette lutte, il ne faut pas exclure les hommes. Tout au long de l'histoire, certains d'entre eux se sont mobilisés pour la cause des femmes, pour que l'on cesse de les tenir à l'écart de l'éducation, de la pensée, de l'action sociale ou politique". Dans ce livre, pour porter la cause des femmes, Laure Adler a choisi ...

FEMINISME ; HOMME ; TEMOIGNAGE ; EGALITE FEMME HOMME ; SEXISME ; LANGUE ; ANTHROPOLOGIE ; GENRE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; COUPLE ; PARITE ; PATERNITE ; PARENTALITE ; CINEMA ; FEMME ; CREATION ARTISTIQUE ; FEMME ARTISTE ; SEXUALITE ; XXIe SIECLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 70 p.
Cote : 415 LAB

"Le langage est l'instrument de l'aliénation des femmes le plus puissant et le plus difficile à dépasser". Pierre Guiraud.

Des analyses de séance de langage en petite section (PS) de maternelle montrent clairement la place prépondérante de la parole des garçons par rapport à celle des filles. Ce fait est pourtant absent des ouvrages traitant du langage en maternelle. Après un état de la recherche sur les domaines du langage, de la pédagogie et du genre et une mise en perspective avec les instructions officielles, des pistes sont creusées pour une éducation anti discriminatoire, un exemple de journée de travail sur les stéréotypes en PS est analysé.
"Le langage est l'instrument de l'aliénation des femmes le plus puissant et le plus difficile à dépasser". Pierre Guiraud.

Des analyses de séance de langage en petite section (PS) de maternelle montrent clairement la place prépondérante de la parole des garçons par rapport à celle des filles. Ce fait est pourtant absent des ouvrages traitant du langage en maternelle. Après un état de la recherche sur les domaines du langage, de la pédagogie et ...

LANGAGE ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; SEXISME ; ECOLE MATERNELLE ; ENFANT ; LANGUE ; EGALITE FEMME HOMME ; RELATIONS FILLES-GARCONS ; LITTERATURE POUR ENFANT ; STÉRÉOTYPE ; MÉTIER ; GENRE ; MANUEL SCOLAIRE ; ENSEIGNANT ; REPRESENTATION ; FRANCE ; ETABLISSEMENT SCOLAIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 247 p.
Cote : 205 BAI

Selon une idée répandue les hommes et les femmes auraient des difficultés à communiquer et à se comprendre : les femmes seraient bavardes et les hommes laconiques, les femmes préféreraient se confier et les hommes se défier... Les hommes et les femmes parlent-ils la même langue ? En quoi le sexe, le genre et la sexualité influent-ils sur la pratique de la langue ? Cet ouvrage est le fruit d’une recherche sur la question de la construction langagière de l’identité sexuée.
A l’épreuve des enquêtes et des analyses il apparaît que, dans leurs pratiques de communication quotidiennes, les femmes et les hommes se ressemblent plus souvent qu’ils ne diffèrent. Cependant des stéréotypes de la différence sexuelle dans le langage persistent et influencent, non seulement la façon dont nous parlons et ce que nous disons, mais aussi la façon dont nous percevons et interprétons les paroles d’autrui.
L’auteure interroge alors le rôle de ces stéréotypes dans la communication et dans la production sociale d’inégalités liées au sexe et au genre.
Selon une idée répandue les hommes et les femmes auraient des difficultés à communiquer et à se comprendre : les femmes seraient bavardes et les hommes laconiques, les femmes préféreraient se confier et les hommes se défier... Les hommes et les femmes parlent-ils la même langue ? En quoi le sexe, le genre et la sexualité influent-ils sur la pratique de la langue ? Cet ouvrage est le fruit d’une recherche sur la question de la construction ...

GENRE ; LANGAGE ; LANGUE ; LINGUISTIQUE ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; STÉRÉOTYPE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 79 p.
Cote : 201 LEC

Qui est donc le " Miso ", en clair, le misogyne, ainsi mis à nu... ? Un de nos plus célèbres dictionnaires, habillé d’un R blanc majuscule sur fond bleu et rouge. Qu'est-ce qu'un dictionnaire ? C’est un recueil de définitions, censées être objectives, un inventaire prétendu neutre des mots de la langue... Alors comment expliquer, par exemple, qu’il nous dit que la FEMELLE est un animal et le MÂLE un individu... Le Miso Mis à Nu montre qu’un dénigrement quasi systématique et subtil du féminin est opéré dans les dictionnaires. Les mots et la langue feraient-ils alors le terreau du sexisme ? A chacun(e) de se faire une opinion...
Qui est donc le " Miso ", en clair, le misogyne, ainsi mis à nu... ? Un de nos plus célèbres dictionnaires, habillé d’un R blanc majuscule sur fond bleu et rouge. Qu'est-ce qu'un dictionnaire ? C’est un recueil de définitions, censées être objectives, un inventaire prétendu neutre des mots de la langue... Alors comment expliquer, par exemple, qu’il nous dit que la FEMELLE est un animal et le MÂLE un individu... Le Miso Mis à Nu montre qu’un ...

MISOGYNIE ; LANGUE ; LANGAGE ; SEXISME ; CONDITION FEMININE ; FEMME ; STATUT ; IMAGE DES FEMMES ; IMAGE DE LA FEMME DANS L'ART ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 151 p.
Cote : 216 BAU

Cet essai dénonce la confiscation du pouvoir linguistique et plaide pour une réappropriation citoyenne de la langue. De la féminisation des noms de métier à la révision des dictionnaires usuels, en passant par les rectifications de l’orthographe et le traitement des anglicismes : les occasions de débattre du français ne manquent pas. Pour autant, quand on prend la peine de s’arrêter sur ces échanges, de considérer chacun des débats en profondeur, on constate que leur récurrence n’a d’égal que leur fermeture. Le schéma est toujours le même. Chaque fois qu’un usager ou un groupe d’usagers critique un usage, exprime une revendication en termes linguistiques voire une simple interrogation sur sa propre langue, il soulève indignation et réprobation morale. Vous vous demandez pourquoi Hélène Carrère d’Encausse se fait appeler Madame le secrétaire perpétuel de l’Académie française alors que la secrétaire de rédaction, la secrétaire de direction ou encore la secrétaire médicale témoignent de la facilité avec laquelle notre langue accorde au féminin les différentes variantes de ce nom ? Vous faites un contresens sur la notion de genre grammatical. Alerté-e par des associations, vous avez constaté que le dictionnaire Le Robert définit le colonialisme comme la " mise en valeur " d’un pays et vous vous interrogez sur les fondements idéologiques d’une telle définition ? Vos doutes attestent votre inculture économique. À l’instar de Marcel Proust, vous avez écrit nénufar avec un f et vous vous demandez pourquoi votre correcteur d’orthographe persiste à souligner en rouge cette graphie pourtant attestée chez l’un de nos plus grands écrivains ? Vous méconnaissez votre héritage linguistique. Ce que montre ce livre c’est que chacune de ces querelles se résume à une tentative, tout aussi réussie qu’infondée, de disqualification des usagers. (...) À celles et ceux qui s’attachent à régénérer la pratique démocratique, cet essai propose des pistes concrètes qui vont être illustrées sur ce blog. Il les invite à Prendre la démocratie aux mots. À toutes celles et à tous ceux qui doutent au quotidien de la correction de leur usage et s’interdisent de prendre part au débat, cet essai affirme : " Vous avez votre mot à dire sur les mots ! "
Cet essai dénonce la confiscation du pouvoir linguistique et plaide pour une réappropriation citoyenne de la langue. De la féminisation des noms de métier à la révision des dictionnaires usuels, en passant par les rectifications de l’orthographe et le traitement des anglicismes : les occasions de débattre du français ne manquent pas. Pour autant, quand on prend la peine de s’arrêter sur ces échanges, de considérer chacun des débats en p...

DEMOCRATIE ; LANGUE ; CITOYENNETÉ ; SEXISME ; LANGAGE ; SOCIETE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; FÉMINISATION DES NOMS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 148 p.
Cote : 100.1 LEB

On pourrait croire que le français suffit à tout exprimer ! Rien n'est plus faux, puisque tous les pays francophones ont éprouvé le besoin de créer leurs propres mots pour évoquer les choses de l'amour! Mots souvent limpides: le bazooka du Sénégalais fait allusion à son sexe s'il n'évoque pas une arme de guerre.
D'autres expressions peuvent s'avérer moins claires: faire le bord de mer veut dire se prostituer au Gabon. Parfois, ces mots sont trompeurs: une nichonville sénégalaise est une habitation construite en gonflant un énorme ballon de caoutchouc et en coulant ensuite du ciment dessus! On trouve de tout dans ces mots, de l'anodin pont arrière qui désigne le postérieur au Mali, en passant par l'humoristique traduction de sida par les Congolais (syndrome inventé pour décourager les amoureux), jusqu'à quelques expressions d'une rare crudité.
Le trait le plus constant semble bien être l'humour qui fait dire à un Québécois d'une femme aux seins généreux qu'elle peut prendre sa douche sans se mouiller les pieds ! En consultant les dictionnaires francophones actuels, l'auteur a relevé près de 750 mots qui attestent le dynamisme de la francophonie.
On pourrait croire que le français suffit à tout exprimer ! Rien n'est plus faux, puisque tous les pays francophones ont éprouvé le besoin de créer leurs propres mots pour évoquer les choses de l'amour! Mots souvent limpides: le bazooka du Sénégalais fait allusion à son sexe s'il n'évoque pas une arme de guerre.
D'autres expressions peuvent s'avérer moins claires: faire le bord de mer veut dire se prostituer au Gabon. Parfois, ces mots sont ...

SEXUALITE ; LANGUE ; EROTISME ; MONDE ; FRANCOPHONIE ; FRANCE ; QUEBEC ; SUISSE ; BELGIQUE ; LUXEMBOURG ; SENEGAL ; AFRIQUE DE L'OUEST ; MALI ; GABON ; ANTILLES FRANCAISES ; FAMILLE ; RELATIONS EXTRA-CONJUGALES ; PROSTITUTION ; ENFANT ; BAISER ; ERECTION ; COMPORTEMENT SEXUEL ; FANTASME SEXUEL ; ORGANES SEXUELS FEMININS ; PLAISIR SEXUEL ; PRATIQUE SEXUELLE ; CORPS ; HUMOUR ; VIH/ SIDA

... Lire [+]

Z