m

Documents  MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES | enregistrements trouvés : 76

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
2y


Cote : A 0315 FEM

Supplément au Torchon Brûle n°3. Textes et dessins au recto et au verso. Se présente soit comme une affiche soit comme un dépliant.

FEMME ; MOUVEMENT DE FEMMES ; LUTTE FEMINISTE ; MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : A 0268 FEM

Appel à manifestation. Affiche texte blanc sur fond rouge. Symbole féminin prolongé par des jambes et des pieds en marche. Collectif féministe de préparation du 8 mars du mouvement de libération des femmes.

LUTTE FEMINISTE ; FRANCE ; FEMME ; MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; TRAVAIL ; HUIT MARS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : V PF 010 FEM

Images de la manifestation du 6 octobre 1979 initiée par le MFPF et le MLF pour l'adoption définitive de la loi Veil et pour la libéralisation de l'avortement. La foule traverse Paris de Denfert-Rochereau au Champ-de-Mars.

Chants et slogans :
Musique de France Gall : "Ne soit pas si bête"
03'13 : "Pas de chaînes pour nos enfants, pas d'enfants à la chaîne". Simone Iff et d'autres militantes portent une banderole.
03'47 : "Nous voulons un enfant si nous voulons"
03'53 : "Un enfant quand je veux un enfant si je veux"
04'34 : chant "Debout"
05'13 : "Nous aurons les enfants que nous voulons"
06'05 : "Un enfant si je veux quand je veux"
06'46 : "Femme femme solidarité ..."
12'05 : chant "Debout".
14'09 : chant : 'Ah mon dieu que c'est embêtant d'être enceinte".
15'16 : "CRS t'es foutu ta femme est dans la rue".

Banderoles et pancartes :
00'24 - pancarte : M.L.F
04'13 - banderole "Mouvement de Libération des Femmes" en toute lettre.
06'46 - banderole : Marche des femmes pour la liberté de l'avortement"
08'16 - banderoles :' Les corps ne se laisseront pas faire"
10'06 - pancarte : "Notre corps n'appartient ni à Dieu, ni à la Patrie, ni aux hommes, ni aux médecins".
13'42 - pancarte : Saint-Etienne, Planning Familial. Un enfant si je veux quand je veux.
13'46 - pancarte : "Saint-Etienne, Planning Familial. Droit au travail, à la maternité aux crèches, aux plaisirs".
13'36- banderole : Syndicat de la Médecine Générale".
15'21 - pancarte : "Une femme avortée en vaut deux".

Fin de la manifestation :
18'52 : Vue d'avion de manifestant sur le Champ de Marse.
19'37 : Vue de bas de la Tour Effeil.
20'23 : Fin de festive de la manifestation, femmes qui chantent.

Images de la manifestation du 6 octobre 1979 initiée par le MFPF et le MLF pour l'adoption définitive de la loi Veil et pour la libéralisation de l'avortement. La foule traverse Paris de Denfert-Rochereau au Champ-de-Mars.

Chants et slogans :
Musique de France Gall : "Ne soit pas si bête"
03'13 : "Pas de chaînes pour nos enfants, pas d'enfants à la chaîne". Simone Iff et d'autres militantes portent une banderole.
03'47 : "Nous voulons un enfant ...

FEMINISME ; MANIFESTATION ; AVORTEMENT ; PLANNING FAMILIAL ; MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; LEGISLATION ; ANNÉES 70 ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : V PF 013 AVO

Manifestation sur le parvis de Beaubourg à Paris. A travers des discours, des sketchs, du théâtre de rue et des chants les militantes du Mouvement de Libération des Femmes soulignent les faiblesses de la législation sur l'avortement et dénoncent les injustices qui en découlent :
-l'impossibilité pour une mineure d'avorter sans l'autorisation parentale.
-la difficulté d'accès à l'avortement pour les immigrées sans carte de séjour ;
-le délai de dix semaines jugé trop court ;
-la politique nataliste du gouvernement (la campagne pour le troisième enfant).

En détail :

A l'image :

06'10 : Vues de ventes des brochures d'information sur les moyens contraceptifs.
10'48 : Chant sous la forme d'une prière catholique sur la situation sociale des femmes.
12'44-32'14 : Un pastiche du procès opposant les femmes contre la loi Veil avec un procureur, des témoins à charge (Régis Debré, le professeur Lejeune) et des témoins à décharge. Il y est expliqué comment les jeunes femmes désireuses d'avorter en sont empêchées par les médecins et les services sociaux
Vues d'un public nombreux.

Au son :
06'51 - 10'27 : Chant "Perrine est une femme qui veut se libérer".
32'14 : Scène coupée.
Manifestation sur le parvis de Beaubourg à Paris. A travers des discours, des sketchs, du théâtre de rue et des chants les militantes du Mouvement de Libération des Femmes soulignent les faiblesses de la législation sur l'avortement et dénoncent les injustices qui en découlent :
-l'impossibilité pour une mineure d'avorter sans l'autorisation parentale.
-la difficulté d'accès à l'avortement pour les immigrées sans carte de séjour ;
-le délai de ...

MANIFESTATION ; AVORTEMENT TARDIF ; LEGISLATION ; MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; AUTORITE PARENTALE ; FEMME ISSUE DE l'IMMIGRATION ; MAYA SURDUTS ; ANNÉES 70 ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : V PF 014 AVO

Deuxième partie de la Manifestation sur le parvis de Beaubourg à Paris. A travers des discours, des sketchs, du théâtre de rue et des chants les militantes du Mouvement de Libération des Femmes soulignent les faiblesses de la législation sur l'avortement et dénoncent les injustices qui en découlent :
-l'impossibilité pour une mineure d'avorter sans l'autorisation parentale.
-la difficulté d'accès à l'avortement pour les immigrées sans carte de séjour.
-le délai de dix semaines jugé trop court.
-la politique nataliste du gouvernement (la campagne pour le troisième enfant).

En détail :

A l'image :

00'00 : Vue de Beaubourg inauguré en 1977.
01'42 - 7'55 : Suite et fin du pastiche de procès.
22'08-26'31 : Jeu de l'oie géant sur le thème du parcours d'une femme désireuses d'avorter.

Au son :
08'18-26'55 : Chant sous forme de prière catholique.
12'0 -14'00 : chant "Debout".
15'24 -17'03 : chant sur l'avortement.
17'12-18'45 : Musique sur l'air de la chanson de Mistinguett "C'est vrai".
18'25-20'43 : chant "Perrine est une femme qui veut se libérer".
Deuxième partie de la Manifestation sur le parvis de Beaubourg à Paris. A travers des discours, des sketchs, du théâtre de rue et des chants les militantes du Mouvement de Libération des Femmes soulignent les faiblesses de la législation sur l'avortement et dénoncent les injustices qui en découlent :
-l'impossibilité pour une mineure d'avorter sans l'autorisation parentale.
-la difficulté d'accès à l'avortement pour les immigrées sans carte de ...

MANIFESTATION ; MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; AVORTEMENT TARDIF ; LEGISLATION ; AUTORISATION PARENTALE ; FEMME ISSUE DE l'IMMIGRATION ; PARIS ; ANNÉES 70 ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 46 - p. 9-76
Cote : P 241

Fin septembre, les rédactions reçoivent un communiqué des Editions des Femmes leur annonçant l'anniversaire du MLF deux ans en avance... A l'en croire, le mouvement de Libération des femmes aurait été fondé en 1968 par Antoinette Fouque (la propriétaire de cette maison d'édition). Les féministes ayant participé à ce mouvement, divers et dont le premier acte public remonte en réalité à 1970, hésitent entre franche rigolade et consternation : "Encore !" Antoinette Fouque — qui porte une vision tout à fait particulière du féminisme (mot qu'elle a longtemps méprisé) — a déjà tenté de s'approprier l'image de ce mouvement. En 1979, elle déposait le sigle du MLF à l'INPI (Institut national de la propriété industrielle) malgré les protestations d'autres courants féministes. A l'époque, ils avaient dénoncé l"'imposture" et les méthodes sectaires de l'organisation à l'origine de cette OPA. Le communiqué de 2008 les oblige à reprendre du service. ProChoix leur a demandé de réagir, de se souvenir et de nous transmettre. Un dossier géré par Cathy Bernheim, Cassandre, Sophie Chauveau, Catherine Deudon, Marie-Jo Dhavernas, Françoise Picq, Nadja Ringart

2008 : l'inquiétante familiarité (Collectif)
MLF : 1970, année zéro (Françoise Picq)
Le féminisme pour les nuls (Caroline Fourest)
Antoinette Fouque a un petit côté sectaire (Michelle Perrot)
Cette boutique n'a rien d'obscur (Anne)
L'héritage féministe détourné (Des femmes du MLF non déposé ni co-fondé)
Généalogie
La règle du jeu (Cathy)
La naissance d'une secte (Nadja Ringart)
Fragments d'un discours amoureux
1979 : l'Odysée de la marque (Cassandre)
Les nouveaux compagnons de route (Marie-Jo Dhavernas)
Un messianisme génésique (Liliane Kandel)
La géni(t)alité des femmes
8 mars : visite au mausolée du MLF (Annette Lévy-Willard)
Monique Wittig raconte...
Fin septembre, les rédactions reçoivent un communiqué des Editions des Femmes leur annonçant l'anniversaire du MLF deux ans en avance... A l'en croire, le mouvement de Libération des femmes aurait été fondé en 1968 par Antoinette Fouque (la propriétaire de cette maison d'édition). Les féministes ayant participé à ce mouvement, divers et dont le premier acte public remonte en réalité à 1970, hésitent entre franche rigolade et consternation : ...

MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; MOUVEMENT DE FEMMES ; HISTOIRE ; LUTTE FEMINISTE ; ANNÉES 70

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 61 - p. 69-72
Cote : P 241

Tribune parue après la disparition d'Antoinette Fouque, le 22 février 2014.

MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; HISTOIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 22 - n° 1 - p. 14-30
Cote : P 11

Dans les années 70, les études féministes se constituent, en France, dans le Mouvement de libération des femmes, en marge des institutions académiques. Elles ne s'institutionnalisent qu'en 1982-1983, après la victoire de la gauche. Malgré l'affaiblissement du féminisme militant, les recherches "sur les femmes" (années 1980) puis sur le "genre" (années 1990) se développent sans atteindre le stade d'une véritable reconnaissance. L'amélioration constatée depuis 1995 est certainement le fruit de la persévérance. Le militantisme n'a pas disparu: transformé, professionnalisé, il se focalise désormais sur l'intégration de la problématique "genre" en sciences humaines.
Dans les années 70, les études féministes se constituent, en France, dans le Mouvement de libération des femmes, en marge des institutions académiques. Elles ne s'institutionnalisent qu'en 1982-1983, après la victoire de la gauche. Malgré l'affaiblissement du féminisme militant, les recherches "sur les femmes" (années 1980) puis sur le "genre" (années 1990) se développent sans atteindre le stade d'une véritable reconnaissance. L'amélioration ...

FEMINISME ; HISTOIRE ; FRANCE ; MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; XXe SIECLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

La deuxième vague. | L'Emilie 05/2008

Article

UV

- n° 1520 - p. 12-17
Cote : P 428

Les mouvements de Mai 68 ont 40 ans. Comment se sont organisés les mouvements féministes de l'après mai 68 à Lausanne.Que reste-t-il aujourd'hui de la révolution sexuelle des années septantes?

SUISSE ; LIBERATION SEXUELLE ; ANNÉES 60 ; LUTTE FEMINISTE ; MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

MLF : le détournement. | ProChoix 09/2014 H

Article

UH

vol. 0 - n° 63 - p. 25-105
Cote : P 241

Ce dossier revient sur la tentative, par le groupe Psychanalyse et Politique et son leader Antoinette Fouque, de réécriture de l'histoire du MLF et donne la parole à des transfuges de ce groupe. Elles seules peuvent témoigner du système d'emprise, parfois de terreur, tout à la fois idéologique, économique et... "psychanalytique" qui régnait à l'intérieur de l'empire "Des femmes". Elles seules peuvent relater tout à la fois le bonheur des premières années, des déceptions successives, les souffrances, parfois les maltraitances qui s'y jouaient. mais aussi leur lutte pour tenter de s'y opposer ou tout simplement d'y survivre.
Mémoires non-alignés (Brigitte Galtier)
Antoinette Fouque au Panthéon (Michèle Baron-Bradshaw)
Le MLF et après (Raymonde C.)
Le pouvoir hypnotique de la domination féminine (Christine Fauré, Liliane Kandel, Françoise Picq)
Encore ? Oui, hélas, encore ! Parce que tout n'a pas été écrit, loin de là (Nadja Ringart)
Du politique au personnel (Liliane Kandel)
Coupable ou non coupable ? (Martine Storti)
Allonge-toi, tu seras emballée (Jeanne Favret Saada)
Une révoltante tyrannie (Simone de Beauvoir)
D'une tendance...au détournement de l'histoire (Françoise Picq)
Morale de (et pour) l'Histoire (Caïne)
Ce dossier revient sur la tentative, par le groupe Psychanalyse et Politique et son leader Antoinette Fouque, de réécriture de l'histoire du MLF et donne la parole à des transfuges de ce groupe. Elles seules peuvent témoigner du système d'emprise, parfois de terreur, tout à la fois idéologique, économique et... "psychanalytique" qui régnait à l'intérieur de l'empire "Des femmes". Elles seules peuvent relater tout à la fois le bonheur des ...

MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; HISTOIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 262 p.
Cote : 202 TRI

Que restera-t-il du dernier quart du vingtième siècle, sinon le changement profond de la condition féminine? L'avortement interdit, le viol toléré, les coups permis, tels étaient il y a dix ans les statuts réels de la féminité. Seules quelques grandes voix comme celle de Simone de Beauvoir refusaient d'en entériner la légitimité. Puis est venu le M.L.F., ou celles par qui, longtemps caché, le scandale arrive. Une poignée de jeunes femmes dont on a beaucoup ri et beaucoup médit ont changé pourtant, avec leur propre vie, celle des autres femmes. Qui étaient-elles? Mères qui ont voulu enfanter dans la volonté, femmes qui ont fait condamner le viol aux Assises, et fondé des centres de défense des femmes battues. Voici enfin, présentés par Simone de Beauvoir, deux authentiques témoignages d'animatrices du M.L.F. : Anne Tristan et Annie de Pisan expliquent leur action et ce que leur vie en a eu de changé. Sans fard, sans prétention, deux histoires qui retracent du dedans les actions du M.L.F. et dissipent les mythes faits de peur et d'ignorance. Histoires du ML.F : un livre qui fait comprendre comment, au-delà des difficultés et du découragement, une poignée de femmes est en train de secouer le plus vieil esclavage du monde.
Que restera-t-il du dernier quart du vingtième siècle, sinon le changement profond de la condition féminine? L'avortement interdit, le viol toléré, les coups permis, tels étaient il y a dix ans les statuts réels de la féminité. Seules quelques grandes voix comme celle de Simone de Beauvoir refusaient d'en entériner la légitimité. Puis est venu le M.L.F., ou celles par qui, longtemps caché, le scandale arrive. Une poignée de jeunes femmes dont on ...

MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; FEMINISME ; HISTOIRE ; MOUVEMENT DE FEMMES ; TEMOIGNAGE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 246 p.
Cote : 211 PAR

Célèbre numéro spécial de la revue Partisan, publiée en 1970 par les éditions François Maspéro, intitulé "Libération des femmes : années zéro", numéro qui annonce le MLF et les luttes féministes et lesbiennes. Le titre exprime le désir de radicalité et celui de mettre à bas la société patriarcale mais il signifie aussi que ce mouvement commençait, devait commencer. C'était oublier les luttes précédentes des femmes, qui ont combattu pour que leur sexe soit reconnu, depuis 1789. " "Le phénomène n'est pas limité aux États-Unis. Partout en Europe occidentale, simultanément depuis plus de deux ans, en Angleterre, en Hollande, en Suède et au Danemark, en Allemagne, en France, maintenant en Italie, des groupes de femmes se sont spontanément formés pour réfléchir aux moyens de lutter contre leur oppression." Recueil de textes écrits par des françaises et des américaines, célèbres ou anonymes (Anne, Nelcya, J.K., Nadia, Fanny, Aline, et des groupes de militantes)
Célèbre numéro spécial de la revue Partisan, publiée en 1970 par les éditions François Maspéro, intitulé "Libération des femmes : années zéro", numéro qui annonce le MLF et les luttes féministes et lesbiennes. Le titre exprime le désir de radicalité et celui de mettre à bas la société patriarcale mais il signifie aussi que ce mouvement commençait, devait commencer. C'était oublier les luttes précédentes des femmes, qui ont combattu pour que ...

FEMINISME ; DROITS DES FEMMES ; HISTOIRE ; LUTTE FEMINISTE ; AVORTEMENT ; FRANCE ; CONTRACEPTION ; SEXUALITE ; MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; EUROPE ; VIOL ; ETATS-UNIS ; POLITIQUE ; MOUVEMENT DE FEMMES ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; PATRIARCAT ; FEMINISME UNIVERSALISTE ; MARXISME ; LIBERATION SEXUELLE ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; FEMME D'ORIGINE AFRICAINE ; CORPS ; IMAGE DES FEMMES ; IMAGE DU CORPS ; MATERNITE ; FRIGIDITE ; CREATION ARTISTIQUE ; CUBA ; TRAVAIL DOMESTIQUE ; SOCIETE ; SEXUALITE ; ORGANES SEXUELS FEMININS ; EDUCATION A LA SEXUALITE ; VAGIN ; CLITORIS ; ORGASME ; PLAISIR SEXUEL ; ALLEMAGNE ; PSYCHOLOGIE ; SCIENCE ; SEXISME ; REPRESENTATION ; REPRESSION ; FEMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 229 p.
Cote : 211 VER

Dans les années 1960-1970, l'État français encourage l'avortement et la contraception dans les départements d'outre-mer alors même qu'il les interdit et les criminalise en France métropolitaine. Comment expliquer de telles disparités ? Partant du cas emblématique de La Réunion où, en juin 1970, des milliers d'avortements et de stérilisations sans consentement pratiqués par des médecins blancs sont rendus publics, Françoise Vergès retrace la politique de gestion du ventre des femmes, stigmatisées en raison de la couleur de leur peau. Dès 1945, invoquant la "surpopulation"de ses anciennes colonies, l'État français prône le contrôle des naissances et l'organisation de l'émigration ; une politique qui le conduit à reconfigurer à plusieurs reprises l'espace de la République, provoquant un repli progressif sur l'Hexagone au détriment des outre-mer, où les abus se multiplient. Françoise Vergès s'interroge sur les causes et les conséquences de ces reconfigurations et sur la marginalisation de la question raciale et coloniale par les mouvements féministes actifs en métropole, en particulier le MLF. En s'appuyant sur les notions de genre, de race, de classe dans une ère postcoloniale, l'auteure entend faire la lumière sur l'histoire mutilée de ces femmes, héritée d'un système esclavagiste, colonialiste et capitaliste encore largement ignoré aujourd'hui.
Dans les années 1960-1970, l'État français encourage l'avortement et la contraception dans les départements d'outre-mer alors même qu'il les interdit et les criminalise en France métropolitaine. Comment expliquer de telles disparités ? Partant du cas emblématique de La Réunion où, en juin 1970, des milliers d'avortements et de stérilisations sans consentement pratiqués par des médecins blancs sont rendus publics, Françoise Vergès retrace la ...

CONTRACEPTION ; AVORTEMENT ; DOM-TOM ; ANNÉES 60 ; ANNÉES 70 ; POLITIQUE FAMILIALE ; MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; REUNION (ILE) ; HISTOIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 202 STO

Ensemble(es), pour un anniversaire pas comme les autres
Actrices depuis longtemps ou depuis hier, du Mouvement de libération des femmes, nous avons décidé de fêter cet évenement : dignement, publiquement, joyeusement.

MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; ANNÉES 70 ; FEMINISME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 219 p.
Cote : 202 SEB

Il s’agit d’une mythologie affective de la France, de ses Frances, d’une géographie intime et politique de cette terre, née pour elle " de l’Algérie natale, française et coloniale ". Il s’agit aussi, comme dans sa trilogie sur ses Algéries, d’une autobiographie collective. À côté de ses propres textes et photographies, et d’images qu’elle a glanées au fil de ses pérégrinations, elle donne à lire et à voir des textes manuscrits et des images (photographies, dessins, aquarelles…) qu’elle a sollicités auprès de ses compagnes et compagnons sur ses routes de France, en particulier le peintre et dessinateur Sébastien Pignon dont les œuvres donnent le " la " graphique de l’ouvrage. De plus, dans la mesure, écrit-elle, où elle est " venue au monde avec des femmes et des hommes en révolte pour la même France ", à commencer par ses compagnes du Mouvement de Libération des Femmes auquel elle a pris part, elle revient vers plusieurs d’entre elles pour interroger leurs parcours à travers une série d’entretiens assortis de photos d’enfance. Leïla Sebbar forge ainsi un objet baroque, à la fois joyeux et mélancolique, le livre du pays de sa mère, " Française de France " qui " a oublié la France pour l’amour de [son] père, l’instituteur “indigène” ". De ce pays qu’elle a patiemment apprivoisé, Leïla Sebbar donne " une archéologie de l’autre côté de l’outre-mer " ainsi qu’elle désigne la France.
Il s’agit d’une mythologie affective de la France, de ses Frances, d’une géographie intime et politique de cette terre, née pour elle " de l’Algérie natale, française et coloniale ". Il s’agit aussi, comme dans sa trilogie sur ses Algéries, d’une autobiographie collective. À côté de ses propres textes et photographies, et d’images qu’elle a glanées au fil de ses pérégrinations, elle donne à lire et à voir des textes manuscrits et des images ...

FEMINISME ; HISTOIRE ; MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; MEDIA ; FRANCE ; IMMIGRATION ; FEMME ISSUE DE l'IMMIGRATION ; LUTTE FEMINISTE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 239 p.
Cote : 202 PIP

" Je ne suis pas féministe, parce que je n'en veux pas aux hommes. " Cette réflexion d'une ancienne militante du Planning familial établit un lien évident entre féminisme et haine des hommes. Peut-on faire l'hypothèse d'une misandrie travaillant le Mouvement de libération des femmes en France dans les années 1970 ? À partir de sources variées (presse, tracts, affiches, témoignages écrits et oraux de militantes), cet ouvrage en analyse la présence dans les discours féministes sur l'avortement, le viol, les relations de couple ou encore l'homosexualité.
" Je ne suis pas féministe, parce que je n'en veux pas aux hommes. " Cette réflexion d'une ancienne militante du Planning familial établit un lien évident entre féminisme et haine des hommes. Peut-on faire l'hypothèse d'une misandrie travaillant le Mouvement de libération des femmes en France dans les années 1970 ? À partir de sources variées (presse, tracts, affiches, témoignages écrits et oraux de militantes), cet ouvrage en analyse la ...

FEMINISME ; HISTOIRE ; ANNÉES 70 ; ANNÉES 80 ; MIXITE ; MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; HOMME ; AVORTEMENT ; AUTEUR DE VIOLENCES ; COUPLE ; HOMOSEXUALITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 296 p.
Cote : 203 BER

Voici donc des textes " premiers ". Ou plus exactement, quelques textes et documents parmi les premiers qui ont pu être lus en France, dans les années 1970, à propos de la libération des femmes. Premiers, comme on a cru pouvoir dire des arts : ceux qui vinrent à l'aube. Porteurs de questions inédites pour donner à voir cette histoire émergente, une histoire qui se fait dans ses premiers moments, dans ses premiers débats. Premiers, au sens où il y a des nombres premiers, qui ne peuvent être divisés que par un ou par eux-mêmes. Premiers, comme le sont les êtres qui naissent, premiers à eux-mêmes, uniques. Chaque texte unique avance alors sur son chemin unique mais sur le même terrain, où il croise d'autres chemins, crée d'autres voies avec eux, formant réseau, se déployant comme le font des troupes pour faire mouvement.
Voici donc des textes " premiers ". Ou plus exactement, quelques textes et documents parmi les premiers qui ont pu être lus en France, dans les années 1970, à propos de la libération des femmes. Premiers, comme on a cru pouvoir dire des arts : ceux qui vinrent à l'aube. Porteurs de questions inédites pour donner à voir cette histoire émergente, une histoire qui se fait dans ses premiers moments, dans ses premiers débats. Premiers, au sens où il ...

FEMINISME ; LUTTE FEMINISTE ; HISTOIRE ; ANNÉES 70 ; AVORTEMENT ; MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; VIOL ; CITOYENNETÉ ; POLITIQUE ; MILITANTISME ; SEXISME ; MISOGYNIE ; LIBERATION SEXUELLE ; TRAVAIL DOMESTIQUE ; FRANCE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 380
Cote : 202 PIC

" ”Il y a plus inconnu encore que le soldat inconnu : sa femme. ” Le 26 août 1970 à l'Arc de Triomphe, neuf femmes donnaient par une action symbolique le coup d'envoi d'un mouvement qui allait en une quinzaine d'années bouleverser profondément la société française.
A partir de son expérience personnelle, de l'étude des écrits et des archives du MLF, d'une enquête auprès des féministes de la première heure, Françoise Picq, présente ici une histoire toute récente mais déjà oubliée, méconnue, falsifiée. […]
Le temps de la réflexion et du bilan : avec les années 80 vient le reflux. Changements dans la législation et dans les modes de vie, transformation de l'image des femmes et du sentiment qu'elles ont d'elles-même, mais aussi rigidités dévoilées, résistances renforcées.
Cette chronique d'une minorité agissante est aussi le support d'une réflexion plus générale sur les chemins détournés de l'évolution sociale. " (extrait de la 4ème de couverture)
" ”Il y a plus inconnu encore que le soldat inconnu : sa femme. ” Le 26 août 1970 à l'Arc de Triomphe, neuf femmes donnaient par une action symbolique le coup d'envoi d'un mouvement qui allait en une quinzaine d'années bouleverser profondément la société française.
A partir de son expérience personnelle, de l'étude des écrits et des archives du MLF, d'une enquête auprès des féministes de la première heure, Françoise Picq, présente ici une ...

FEMINISME ; HISTOIRE ; MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; MILITANTISME ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 380 p.
Cote : 202 PIC

1. Le temps de la découverte
1. Libération des femmes : année zéro
2. Mais qu’est-ce qu’elles disent ?
3. La rencontre
4. Â" Femmes de Paris, en avant ! Â"
5. Â" Notre ventre nous appartient Â"
6. Â" Plus jamais ne nous marions ! Â"
7. Révolution dans la révolution
8. Â" Nous libérerons la sexualité ! Â"
9. Â" Le torchon brûle Â"
10. Entre nous soit dit
11. Aux journées de la Mutualité
12. Â" Avortement libre et gratuit ! Â"
13. L’interruption volontaire de grossesse
2. Le temps des contradictions
1. L’envers de l’utopie
2. Féministes révolutionnaires ou réformistes
3. Maison d’édition
4. Quelle histoire ?
5. Lutte des femmes et lutte des classes
6. Â" Raz le viol ! Â"
7. Le Temps des procès
8. La galaxie féministe
9. Le monde change... Pourquoi pas nous ?
10. A qui appartient le MLF ?
1. Le temps de la découverte
1. Libération des femmes : année zéro
2. Mais qu’est-ce qu’elles disent ?
3. La rencontre
4. Â" Femmes de Paris, en avant ! Â"
5. Â" Notre ventre nous appartient Â"
6. Â" Plus jamais ne nous marions ! Â"
7. Révolution dans la révolution
8. Â" Nous libérerons la sexualité ! Â"
9. Â" Le torchon brûle Â"
10. Entre nous soit dit
...

MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; FEMINISME ; ANNÉES 70 ; MOUVEMENT DE FEMMES ; HISTOIRE ; FRANCE ; CONDITION FEMININE ; FEMME

... Lire [+]

Z