m

Documents  MODE DE TRANSMISSION DU VIH | enregistrements trouvés : 129

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : A 1126 MED

10 reasons why criminalisation harms women

VIH/ SIDA ; FEMME ; TRANSMISSION SEXUELLE DU VIH ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH ; JUSTICE ; PENALISATION ; ASSOCIATION ; AIDES ; MONDE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : A 1000 MED

Dessin représentant un préservatif masculin sous la forma d'un petit personnage. Derrière lui, en fond, de nombreux visages. Le fond de l'affiche est noir et le texte, rouge et blanc, est réparti en haut et en bas de l'affiche.

OMS ; CANCER DU COL DE L'UTERUS ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH ; CAMPAGNE D'INFORMATION ; LITUANIE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : A 0606 MED

Photo d'une personne de dos (au premier plan) qui regarde sur un écran de télévision une carte météorologique.

VIH/ SIDA ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH ; PREVENTION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 102 - p. X-XI
Cote : P 248

Deux ans après ses premiers résultats, l'enquête européenne aMASE livre une nouvelle salve de chiffres confirmant le caractère post-migratoire des contaminations par le VIH. Égratignant une fois de plus le cliché de l'immigration médical, ces données renforcent encore l'importance à mettre en place des politiques de prévention adaptées à cette réalité. Retour sur ces indications, qui confirment celles d'une autre enquête menée en France (l'enquête ANRS-Parcours)
Deux ans après ses premiers résultats, l'enquête européenne aMASE livre une nouvelle salve de chiffres confirmant le caractère post-migratoire des contaminations par le VIH. Égratignant une fois de plus le cliché de l'immigration médical, ces données renforcent encore l'importance à mettre en place des politiques de prévention adaptées à cette réalité. Retour sur ces indications, qui confirment celles d'une autre enquête menée en France ...

MIGRATION ; VIH/ SIDA ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 9-10 - pp. 152-161
Cote : P 195 w

Cet article présente les données de surveillance de l’infection VIH et du sida en France en 2013, à partir de la notification obligatoire du VIH et du sida et de la surveillance virologique, ainsi que leur évolution depuis 2003. En 2013, 6 220 personnes (IC95%:[5 759-6 681]) ont découvert leur séropositivité VIH, dont 43% d’hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH), 37% d’hétérosexuels nés à l’étranger, 18% d’hétérosexuels nés en France et 1% d’usagers de drogues. Entre 2012 et 2013, le nombre de découvertes est resté stable, quel que soit le mode de contamination. Parmi les découvertes de séropositivité VIH en 2013, 39% étaient précoces (≥500 CD4/mm3 ou primo-infection) et 25% étaient tardives (<200 CD4/mm3 ou stade sida). Le nombre de diagnostics précoces a augmenté depuis 2011 et le nombre de diagnostics tardifs a diminué depuis 2010, sauf chez les HSH où il est stable. En 2013, la part des infections à VIH-2 était de 1,2% et celle des infections à VIH-1 de sous-types non B de 42% (proportion stable depuis 2008). Les disparités régionales observées depuis 2003 ont persisté en 2013 : le nombre de découvertes de séropositivité rapporté à la population (95 par million d’habitants) était plus élevé dans les départements français d’Amérique (respectivement 908, 239, 225 en Guyane, Guadeloupe et Martinique) et en Île-de-France (221). En 2013, environ 1 200 (IC95%:[1 092-1 333]) cas de sida ont été diagnostiqués, dont 85% chez des personnes n’ayant pas bénéficié auparavant d’un traitement antirétroviral.
Cet article présente les données de surveillance de l’infection VIH et du sida en France en 2013, à partir de la notification obligatoire du VIH et du sida et de la surveillance virologique, ainsi que leur évolution depuis 2003. En 2013, 6 220 personnes (IC95%:[5 759-6 681]) ont découvert leur séropositivité VIH, dont 43% d’hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH), 37% d’hétérosexuels nés à l’étranger, 18% d’hétérosexuels nés en ...

SEROPOSITIVITE ; VIH/ SIDA ; FRANCE ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 40 - n° 1 - P. 58-61
Cote : P 2

Grâce aux traitements antirétroviraux, le risque d'une personne infectée de transmettre le VIH au sein d'un couple hétérosexuel stable est très faible lorsque la charge virale est indétectable au long cours. Toutefois, les données épidémiologiques ne permettent pas de prouver que ce risque devient nul.

VIH/ SIDA ; DESIR D'ENFANT ; PREVENTION ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH ; TRANSMISSION MATERNO-FOETALE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 47 - p. 61
Cote : P 241

En décembre dernier, la cour d'assises du Loiret condamnait une femme séropositive à la peine de 5 ans d'emprisonnementavec sursis pour avoir contaminé son époux.

VIH/ SIDA ; JUSTICE ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH ; TRANSMISSION ; REPRESSION ; CODE PENAL ; SEXUALITE ; RELATION SEXUELLE NON PROTÉGÉE ; DEPISTAGE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 47 - p. 12-13
Cote : P 247

Depuis la découverte de la transmission du VIH par le lait maternel, les mères des pays développés nourrissent systématiquement leurs bébés au biberon. Au Sud, où l'allaitement est encore la règle, la question d'une alimentation "sécurisée" se heurte à de nombreux obstacles, sociaux et parfois idéologiques. La possibilité de traiter la mère et le nourrisson avec des antirétroviraux pendant la période d'allaitement vient bouleverser la donne.

SEROPOSITIVITE ; RELATION MERE-ENFANT ; ALIMENTATION ; NOUVEAU-NÉ ; ALLAITEMENT ; VIH/ SIDA ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 54 - p. 3-9
Cote : P 246

25 ans après l'identification des premiers cas de sida, l'épidémie continue de progresser et touche de plus en plus les femmes dans le monde. En France, en 2005, les femmes représentaient 38% des découvertes de séropositivité dont la moitié étaient originaires d'Afrique subsaharienne - il est à noter que 25% d'entre elles sont contaminées par un sous-type B particulier, sous-type majoritaire en Europe et et pratiquement inexistant en Afrique, elles seraient donc contaminées en France.
25 ans après l'identification des premiers cas de sida, l'épidémie continue de progresser et touche de plus en plus les femmes dans le monde. En France, en 2005, les femmes représentaient 38% des découvertes de séropositivité dont la moitié étaient originaires d'Afrique subsaharienne - il est à noter que 25% d'entre elles sont contaminées par un sous-type B particulier, sous-type majoritaire en Europe et et pratiquement inexistant en Afrique, ...

VIH/ SIDA ; FEMME ; SEROPOSITIVITE ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH ; FRANCE ; MONDE ; FEMME D'ORIGINE AFRICAINE ; PLANNING FAMILIAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 110 - p. 3-5
Cote : P 20

En France, les femmes sont désormais quasiment aussi nombreuses que les hommes à être touchées par le sida. Une forme de parité controversée... Autant de femmes que d'hommes séropositifs dans le monde alors, à quand l'égalité des sexes face à la recherche ? face aux programmes de prévention ? face à l'emploi, face aux revenus, face aux soins ?

VIH/ SIDA ; FEMME ; SEROPOSITIVITE ; PREVENTION ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH ; EDUCATION A LA SEXUALITE ; PRESERVATIF FEMININ ; TRAITEMENT MEDICAL ; EFFET SECONDAIRE ; SANTE ; GENRE ; SANTE DES FEMMES ; FRANCE ; RECHERCHE MEDICALE ; DISCRIMINATION ; SEXISME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 220 - p. 28-31
Cote : P 217

Présenté depuis trente ans comme la seule alternative au VIH, le préservatif restera-t-il dans sa pochette, depuis qu'une récente étude confirme quel le traitement antirétroviral réduirait la transmission du VIH.

VIH/ SIDA ; PREVENTION ; PRESERVATIF MASCULIN ; PRESERVATIF FEMININ ; TRAITEMENT MEDICAL ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 220 - P. 19-34
Cote : P 217

Mettre ou ne pas mettre un préservatif ? La prévention du VIH est longtemps restée une question de libre arbitre et de responsabilité partagée. Elle tend aujourd'hui à se retrouver entre les mains des médecins et des laboratoires.

VIH/ SIDA ; PREVENTION ; PRESERVATIF MASCULIN ; TRAITEMENT MEDICAL ; SEROPOSITIVITE ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH ; RISQUE SEXUEL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 212 - p. 19-34
Cote : P 217

La déclaration du pape Benoit XVI sur le fait que la "distribution de préservatifs aggravait le problème du sida" a lancé la polémique et militants et chrétiens d'associations de lutte contre le VIH se sont unis contre cet impair du saint-Père. Pourtant d'autres religions comme le judaïsme, l'islam, le protestantisme ou le bouddhisme placent la vie et le non-jugement au coeur de la réponse au sida.

- La capote ou la calotte
- Le pape en mauvaise position
- Guy Gilbert, le curé des loubards : "Je suis pour la maitrise sexuelle mais j'ai toujours des capotes sur moi "
- Un curé "pas très catholique, père Benoist Andrillon, 48 ans, est dévolu à la réforme de l'Eglise, et se penche dans l'aumonerie de santé et de sexualité au sein de groupes de réflexion sur la bioéthique, l'homoparentalité ou la prévention sida
- A l'auberge espagnole
- Les chemins ne mènent pas à Rome
- Soyez abstinents et fidèles ! : une ligne de conduite appliquée en Ouganda (abstinence avant le mariage et fidélité absolue après , avec des conséquences desastreuses sur les contaminations du VIH
- "Non à l'Eglise, ce n'est pas comme ça !": les propos du pape soulèvent l'indignation de certains chrétiens
- Quand soins médicaux et spirituels s'associent
- Des prêtres font le relais
- Le dogme reste à alporte
- "Tabou culturel mais pas cultuel"
La déclaration du pape Benoit XVI sur le fait que la "distribution de préservatifs aggravait le problème du sida" a lancé la polémique et militants et chrétiens d'associations de lutte contre le VIH se sont unis contre cet impair du saint-Père. Pourtant d'autres religions comme le judaïsme, l'islam, le protestantisme ou le bouddhisme placent la vie et le non-jugement au coeur de la réponse au sida.

- La capote ou la calotte
- Le pape en ...

VIH/ SIDA ; RELIGION ; VATICAN ; EGLISE CATHOLIQUE ; SEXUALITE ; PRESERVATIF MASCULIN ; OUGANDA ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH ; ABSTINENCE ; PREVENTION ; CATHOLICISME ; JUDAISME ; ISLAM ; BOUDDHISME ; EGLISE PROTESTANTE ; NATIONS-UNIES ; MONDE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 190 - p. 23-25
Cote : P 217

Depuis l'automne 2005, les associations alertent les pouvoirs publics car plusieurs CDAG sont menacés de fermeture. La lutte contre les IST est de plus en plus liée à celle du VIH?. Il faut donc se réjouir d'une réforme qui va permettre à l'Etat de mener une politique sanitaire cohérente dans ces deux domaines.

VIH/ SIDA ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH ; DEPISTAGE ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ; CENTRE DE DEPISTAGE ANONYME ET GRATUIT ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 186 - p. 8-9
Cote : P 217

C'est une mini révolution : le pape Benoit XVI a demandé fin avril au conseil pontifical de la Santé de préparer un document sur l'usage du préservatif par les personnes déjà contaminées par le virus du sida.

VATICAN ; PRESERVATIF MASCULIN ; SEROPOSITIVITE ; RISQUE ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 25 - p. 177-184
Cote : P 195

A la fin des années 90, les infections sexuellement transmissibles semblaient devenues des raretés d'un autre temps, celui d'avant le sida et de sa prévention, les cas de syphilis, de lymphogranulomatose, et de chancre mou étaient devenus si rares en Frances qu'aucun système de surveillance ne les suivait. On ne surveillait alors que les d'infections à gonocoque et à chlamydiae. Depuis les années 2000, ces maladies ont ré émergé au sein de la population gay notamment, témoignant d'une dégradation des indicateurs de prévention par des enquêtes comportementales répétées. S'il n'est pas possible pour le moment de conclure que la détérioration durable de la prévention s'accompagne d'une augmentation de l'incidence du VIH, des nouvelles infections du VIH, tout à fait évitables, n'en continuent pas moins de survenir par centaines chez le sgays.
A la fin des années 90, les infections sexuellement transmissibles semblaient devenues des raretés d'un autre temps, celui d'avant le sida et de sa prévention, les cas de syphilis, de lymphogranulomatose, et de chancre mou étaient devenus si rares en Frances qu'aucun système de surveillance ne les suivait. On ne surveillait alors que les d'infections à gonocoque et à chlamydiae. Depuis les années 2000, ces maladies ont ré émergé au sein de la ...

VIH/ SIDA ; COMPORTEMENT À RISQUE ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH ; TRANSMISSION SEXUELLE DU VIH ; PREVENTION ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ; HOMOSEXUALITE ; ENQUETE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 60 - p. 6-7
Cote : P 248

Si le nombre de cas de sida en France baisse grâce à l'amélioration des traitements et de la prise en charge, celui des personnes découvrant leur séropositivité très tard, à l'occasion d'une maladie opportuniste (pneumocystose, toxoplasmose, cancer/lymphome, tuberculose, ...) ne baisse pas. C'était le thème de la journée du TRT-5, collectif inter-associatif, qui avait lieu le 24 Mars dernier au Ministère de la santé.

VIH/ SIDA ; VIH/ SIDA ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH ; DIAGNOSTIC ; DEPISTAGE ; SEROPOSITIVITE ; FRANCE

... Lire [+]

Z