m

Documents  NORVEGE | enregistrements trouvés : 44

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : A 1036 AVO

Photo d'une sculpture en bronze de l'artiste norvégienne Kari Rolfsen. Trois personnages (deux hommes et une femme enceinte). Sur le socle, coupe d'un utérus avec un fœtus.

AVORTEMENT ; CREATION ARTISTIQUE ; SCULPTURE ; NORVEGE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 521 - p.11
Cote : P 42

NORVEGE ; HOMOSEXUALITE ; UNION LIBRE ; ASPECT JURIDIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 26 - n° 2 - p 73/82
Cote : P 300

AVORTEMENT ; STATISTIQUE ; NORVEGE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 2 - p 73/82
Cote : P 300

volume 26 - n° 2 - The Alan Guttmacher Insitute
Taux d'avortement en norvège de 1979à 1990 et commentaires

AVORTEMENT ; STATISTIQUE ; NORVEGE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 104 - p. 18-24
Cote : P 23

L'existence problématique ou illégale de la prostitution, la crainte du mépris qu'ont tous les acteurs qui y sont engagés, rendent le rapport à l'enquête particulièrement difficile, et c'est l'un des intérêts du livre présenté dans cet article de confronter le sociologue à la question: peut-on étudier la prostitution et comment l'étudier? Les chercheurs de l'Institut de Criminologie d'Oslo ont pris pour objet le marché de la prostitution au lieu de se contenter de l'étude des seules prostituées. Backstreets, Prostitution, Money and Love décrit aussi bien les caractéristiques des clients et des souteneurs que les conditions d'entrée dans la prostitution, ses lieux ou les techniques d'évitement et de mise à distance employées. Le plus intéressant est l'agent invisible sur le marché de la prostitution, constitué par l'ensemble des représentations de la prostitution, par la définition du masculin et du féminin, et plus largement par les représentations de la sexualité.
L'existence problématique ou illégale de la prostitution, la crainte du mépris qu'ont tous les acteurs qui y sont engagés, rendent le rapport à l'enquête particulièrement difficile, et c'est l'un des intérêts du livre présenté dans cet article de confronter le sociologue à la question: peut-on étudier la prostitution et comment l'étudier? Les chercheurs de l'Institut de Criminologie d'Oslo ont pris pour objet le marché de la prostitution au ...

NORVEGE ; PROSTITUTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- p. 14
Cote : P 67

n° 318.
Ecosse

CESARIENNE ; ROYAUME UNI ; ETATS-UNIS ; NORVEGE ; SUEDE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 27 - n° 2 - pp 71-73 et 96
Cote : P 300

NORVEGE ; STATISTIQUE ; AVORTEMENT ; EFFICACITE ; METHODE DE CONTRACEPTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 2 - pp 82/83
Cote : P 300

CONTRACEPTION ; PRESERVATIF MASCULIN ; NORVEGE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 349 - p. 20-21
Cote : P 67

Commentaire de l'article suivant:
"Reasons for pregnancy termination:
Negligence or failure of contraception?"
H. Savonius, P. Pakarinen, L. Sjoberg, P. Kajanoja
Acta Obstet. Gynecol. Scand., 1995, 74, 818-821
Le nombre d'lVG a diminué de moitié en Finlande depuis 20 ans. Il est actuellement de 10 000 par an, ce qui fait que 3 femmes sur 1000 auront une IVG avant 50 ans. Ce chiffre est de 5 en Norvège et au Danemark, et de 6 en Suède. Que peut-on faire pour en diminuer le nombre ?
Les auteurs ont interrogé 200 femmes de 17 à40 ans sollicitant une interruption de grossesse. Ces femmes ont été questionnées sur leur connaissance de la contraception, et les 100 dernières ont été en plus interrogées sur la contraception post-coïtale. On leur a demandé la méthode suivie au moment de la survenue de la grossesse indésirée et la raison de son échec.
La moyenne d'âge est de 26 ans. 49 % étaient primipares, et 36 % avaient eu au moins un avortement. La plupart - 93 % estiment avoir reçu une bonne information sur la contraception et 73 % sur la contraception post-coïtale, bien que seulement 9 d'entre elles l'aient utilisée.
Au moment de la conception, 11 % utilisaient une contraception sure (pilule ou IUD), 63 % une méthode moins sûre: préservatif, spermicides, coïtus interruptus ou méthodes des températures, et 23 % aucune méthode.
D'après les réponses à l'interrogatoire sur les raisons de l'échec, 9 sur 16 des grossesses survenues sous contraceptifs oraux étaient dues à une prise irrégulière ou à de la diarrhée ou des vomissements.
75 % des utilisateurs de condoms avaient eu, soit un présevatif déchiré, soit ayant glissé pendant le rapport, ou utilisé irrégulièrement.
Parmi celles qui n'ont pas utilisé de méthodes contraceptives, 35 % se croyaient stériles, 13 % avaient bu et 31 % ne pensaient pas qu'une grossesse était possible. La principale raison de l'utilisation d'une méthode moins efficace est la peur des effets secondaires.
Quant aux partenaires, lorsqu'ils ont été informés de la grossesse, 85 % étaient d'accord pour l'IVG, 10 % souhaitaient le maintien de la grossesse et 4 % ont insisté pour I'IVG.
En conclusion, les grossesses indésirées ne sont pas dues à un manque d 'information sur la contraception, bien que l'information sur la contraception post- coïtale soit insuffisante. Il semble également qu'elle soit d'accès diffcile spécialement pendant le week-end.
Les échecs ont été plus nombreux avec les cestroprogestatifs qu'avec les stérilets, ce qui est contraire aux statistiques et peut étonner dans un pays où le stérilet est plus employé que la pilule.
Le risque d'lVG itérative dans les 6 ans est de 16 %, d'où la nécessité d'une éducation à la contraception lors de l'IVG.
Au total, si dans 21 % des cas la grossesse doit être considérée comme un échec de la contraception, dans près de 80 % des cas elle est due à une négligence de la femme.
Commentaire de l'article suivant:
"Reasons for pregnancy termination:
Negligence or failure of contraception?"
H. Savonius, P. Pakarinen, L. Sjoberg, P. Kajanoja
Acta Obstet. Gynecol. Scand., 1995, 74, 818-821
Le nombre d'lVG a diminué de moitié en Finlande depuis 20 ans. Il est actuellement de 10 000 par an, ce qui fait que 3 femmes sur 1000 auront une IVG avant 50 ans. Ce chiffre est de 5 en Norvège et au Danemark, et de 6 en Suède. Que ...

AVORTEMENT ; CONTRACEPTION ; CONTRACEPTION D'URGENCE ; AVORTEMENT ITÉRATIF ; NORVEGE ; DANEMARK ; SUEDE ; CONCEPTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 369 - entier
Cote : P 25

-Un succès plus grand en France qu'aux Pays-Bas ?
-Les partenariats homosexuels : une frèquence variable selon les pays
-Le paertenariat hètèrosexuel : une alternative au mariage ?
Le Pacs et la statistique

PACS ; EUROPE ; DANEMARK ; NORVEGE ; SUEDE ; PAYS-BAS ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 118
Cote : P 87

Dans quelle mesure les dispositifs publics d'aide aux parents (crèches, aménagement du temps de travail) influent-ils sur les comportements professionnels des femmes et sur leur fécondité ? Une étude comparative entre pays européens suggère que le modèle de la femme qui travaille, quand il est valorisé, permet aux pays concernés (Norvège, Suède, France) de conserver un taux de fécondité relativement élevé. Moins soutenues, les femmes limitent leur descendance pour pouvoir travailler.
Dans quelle mesure les dispositifs publics d'aide aux parents (crèches, aménagement du temps de travail) influent-ils sur les comportements professionnels des femmes et sur leur fécondité ? Une étude comparative entre pays européens suggère que le modèle de la femme qui travaille, quand il est valorisé, permet aux pays concernés (Norvège, Suède, France) de conserver un taux de fécondité relativement élevé. Moins soutenues, les femmes limitent ...

FECONDITE ; POLITIQUE FAMILIALE ; EUROPE ; FRANCE ; NORVEGE ; SUEDE ; PAYS-BAS ; PORTUGAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 74 - 14-15
Cote : P 270

NORVEGE ; POLITIQUE FAMILIALE ; EGALITE FEMME HOMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 535 - p. 14-15
Cote : P 234

La Norvège a encore et toujours une église d'Etat avec des privilèges spécifiques dans la société.

NORVEGE ; LAÏCITE ; EGLISE CATHOLIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Bienheureuse Norvège. | Axelle 02/2009

Article

UV

- n° 116 - p. 11
Cote : P 270

Soucieuse d'égalité entre les sexes, la Norvège est le pays au monde où les entreprises comptent le plus de femmes dans leur conseil d'administration.

NORVEGE ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; PROSTITUTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 95 - p. 7-15
Cote : P 218

Depuis des décennies, les politiques familiales allemandes ont été basées sur le modèle de " l’homme gagne-pain " et ont renforcé le rôle des femmes comme mères et gardiennes du foyer. Ainsi, l’introduction récemment d’une nouvelle allocation parentale sous condition de revenus représente un changement fondamental, parce qu’elle a pour objectif de permettre, d’une part, un investissement plus important des pères dans l’éducation des enfants et, d’autre part, la réduction du temps d’éloignement du marché du travail après la naissance. Cet article retrace l’évolution de la législation du congé parental allemand au sein du contexte plus large de la politique familiale, en portant une attention particulière sur le processus politique qui a permis le changement de paradigme de ces dernières années. Il montre dans quelle mesure la réunification de l’Allemagne et l’alternance politique en faveur d’un gouvernement de coalition social-démocrate ont été d’importants catalyseurs pour les réformes actuelles des politiques.
Depuis des décennies, les politiques familiales allemandes ont été basées sur le modèle de " l’homme gagne-pain " et ont renforcé le rôle des femmes comme mères et gardiennes du foyer. Ainsi, l’introduction récemment d’une nouvelle allocation parentale sous condition de revenus représente un changement fondamental, parce qu’elle a pour objectif de permettre, d’une part, un investissement plus important des pères dans l’éducation des enfants et, ...

CONGE PARENTAL ; FEMME ; SOCIETE ; POLITIQUE FAMILIALE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; ALLEMAGNE ; SUEDE ; NORVEGE ; FINLANDE ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; MATERNITE ; EDUCATION PARENTALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 17 - n° 34 - p. 29-37
Cote : P 370

Le Front des femmes de Norvège lutte contre la prostitution depuis 30 ans. En 2008, la Norvège a adopté une loi criminalisant achat d'un acte sexuel. cet article décrit la lutte et les principaux acteurs ayant oeuvrer pour cette moi.

NORVEGE ; PROSTITUTION ; LEGISLATION ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Z