m

Documents  ORIENTATION SEXUELLE | enregistrements trouvés : 122

O

-A +A

Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 31 p.
Cote : 108 POI

I. Définition du contexte
II. Analyse des questionnaires, recueil des données
III. Les accompagnements proposés

ORIENTATION SEXUELLE ; ACCOMPAGNEMENT ; REUNION (ILE) ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 272 p.
Cote : BD TRI

Et si le dernier continent à explorer était celui de l'intime ?
Les relations amoureuses, les pratiques sexuelles, les émotions, les sensations, les sentiments, comme autant de territoires à arpenter à cartographier... C'est le parti pris d'Extases, la série autobiographique de JeanLouis Tripp. Du petit détail trivial au sublime, du physiologique au métaphysique, de la jalousie qui consume à l'échangisme joyeux, toutes les facettes qui façonnent la sexualité sont évoquées.
Et si le dernier continent à explorer était celui de l'intime ?
Les relations amoureuses, les pratiques sexuelles, les émotions, les sensations, les sentiments, comme autant de territoires à arpenter à cartographier... C'est le parti pris d'Extases, la série autobiographique de JeanLouis Tripp. Du petit détail trivial au sublime, du physiologique au métaphysique, de la jalousie qui consume à l'échangisme joyeux, toutes les facettes qui ...

SEXE ; SEXUALITE ; ECHANGISME ; DESIR ; EROTISME ; PLAISIR SEXUEL ; ORIENTATION SEXUELLE ; PRATIQUE SEXUELLE ; RELATION SEXUELLE ; SEXUALITE MASCULINE ; SENTIMENT AMOUREUX

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 108 AGI w

Le guide comprend 4 fiches :
• Une fiche pour comprendre de quoi et de qui on parle
• Une fiche qui dresse un état des lieux des LGBTphobies au travail
• Une fiche pour rappeler le cadre légal de la non-discrimination
• Une fiche qui présente les recommandations du Défenseur des droits pour créer un climat inclusif pour les personnes LGBT
Ces fiches sont illustrées par des histoires vécues (issues des saisines adressées au Défenseur des droits ou des affaires portées en justice) ainsi que par des bonnes pratiques d’organisations.
Le guide comprend 4 fiches :
• Une fiche pour comprendre de quoi et de qui on parle
• Une fiche qui dresse un état des lieux des LGBTphobies au travail
• Une fiche pour rappeler le cadre légal de la non-discrimination
• Une fiche qui présente les recommandations du Défenseur des droits pour créer un climat inclusif pour les personnes LGBT
Ces fiches sont illustrées par des histoires vécues (issues des saisines adressées au Défenseur des droits ...

DISCRIMINATION ; ORIENTATION SEXUELLE ; TRANSGENRE ; GENRE ; TRAVAIL ; FRANCE ; LGBT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- pp. 47-67

Revue n°44-2. Les hommes orthophonistes et conseillers conjugaux sont peu nombreux en France et vivent confortablement cette situation atypique. A l’inverse des fem­mes minoritaires dans des bastions masculins, les hommes rencontrés dans nos deux enquêtes bénéficient d’un privilège de genre lié au fait d’être un homme. Rares, ils sont bien accueillis et perçus comme les porteurs d’une mixité attendue. La situation peut entraîner un certain coût, lié à la faible reconnaissance du conseil conjugal, ou plus généralement, au questionnement sur l’orientation sexuelle des hommes investis dans des professions très féminisées. Néanmoins, la masculinité, même en situation de minorité, demeure un avantage pratique et symbolique qui alimente la légitimité professionnelle. Le genre masculin demeure un atout mobilisé ou non selon les cadres d’intervention (responsabilités syndicales, spécialisation professionnelle, élargissement du champ d’intervention). Le fonctionnement de ce mécanisme inégalitaire est parfois restitué avec une distance critique de la part des bénéficiaires interviewés.
Revue n°44-2. Les hommes orthophonistes et conseillers conjugaux sont peu nombreux en France et vivent confortablement cette situation atypique. A l’inverse des fem­mes minoritaires dans des bastions masculins, les hommes rencontrés dans nos deux enquêtes bénéficient d’un privilège de genre lié au fait d’être un homme. Rares, ils sont bien accueillis et perçus comme les porteurs d’une mixité attendue. La situation peut entraîner un certain coût, ...

HOMME ; CONSEIL CONJUGAL ; GENRE ; COUNSELING ; FRANCE ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; MIXITE ; ORIENTATION SEXUELLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 108 BAR w

Ce manuel est une version révisée de Poser les bonnes questions : parler de l’orientation et de l’identité sexuelles lors d’une évaluation liée aux problèmes d’alcoolisme et de toxicomanie. Nous avons étoffé la précédente version pour inclure les problèmes de santé mentale dans les questions d’évaluation. Les problèmes de toxicomanie et de santé mentale peuvent avoir un lien avec l’orientation ou l’identité sexuelles, et plus particulièrement avec l’oppression sociale qui les accompagne. Pour fournir un traitement efficace, les thérapeutes et les conseillers doivent être conscients de ce lien. Ce manuel aidera les thérapeutes et les conseillers à instaurer un climat de confiance dans lequel les clients gays, les clientes lesbiennes, les clients bisexuels, transgenderistes, transsexuels, bispirituels, intersexuels, et queers (LGBTTBIQ) pourront sans crainte affirmer leur identité. Grâce à cette confiance, les thérapeutes et conseillers pourront :
· évaluer au mieux les besoins spécifiques des clients LGBTTBIQ ;
· engager ces clients dans un processus de traitement positif ;
· élaborer des programmes de traitement personnalisés ;
· aiguiller ces clients vers les services les mieux adaptés.
Ce manuel est une version révisée de Poser les bonnes questions : parler de l’orientation et de l’identité sexuelles lors d’une évaluation liée aux problèmes d’alcoolisme et de toxicomanie. Nous avons étoffé la précédente version pour inclure les problèmes de santé mentale dans les questions d’évaluation. Les problèmes de toxicomanie et de santé mentale peuvent avoir un lien avec l’orientation ou l’identité sexuelles, et plus particulièrement ...

ORIENTATION SEXUELLE ; IDENTITÉ SEXUELLE ; INCLUSION ; SANTE MENTALE ; TOXICOMANIE ; COUNSELING ; CANADA ; CONSEIL CONJUGAL ; GENRE ; SEXUALITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 72 p.
Cote : 108 BAR w

Ce manuel est une version révisée de "Poser les bonnes questions : parler de l’orientation et de l’identité sexuelles lors d’une évaluation liée aux problèmes d’alcoolisme et de toxicomanie". Nous avons étoffé la précédente version pour inclure les problèmes de santé mentale dans les questions d’évaluation. Les problèmes de toxicomanie et de santé mentale peuvent avoir un lien avec l’orientation ou l’identité sexuelles, et plus particulièrement avec l’oppression sociale qui les accompagne. Pour fournir un traitement efficace, les thérapeutes et les conseillers doivent être conscients de ce lien. Ce manuel aidera les thérapeutes et les conseillers à instaurer un climat de confiance dans lequel les clients gays, les clientes lesbiennes, les clients bisexuels, transgenderistes, transsexuels, bispirituels, intersexuels, et queers (LGBTTBIQ) pourront sans crainte affirmer leur identité. Grâce à cette confiance, les thérapeutes et conseillers pourront : · évaluer au mieux les besoins spécifiques des clients LGBTTBIQ ; engager ces clients dans un processus de traitement positif ; élaborer des programmes de traitement personnalisés ; aiguiller ces clients vers les services les mieux adaptés. POURQUOI CE MANUEL EST-IL IMPORTANT ? De nombreux clients dissimulent leur orientation ou identité sexuelles lorsqu’ils fréquentent un établissement de counseling et de soins traditionnel. Ils se sentent mal à l’aise ou anxieux, craignant les réactions négatives ou les préjugés du personnel et des autres clients. De nombreux cliniciens comprennent les problèmes d’orientation et d’identité sexuelles. Cependant, ils ne disposent pas toujours d’une liste de questions pertinentes à poser sur le sujet ou ils ignorent l’importance de poser ces questions aux clients des services de toxicomanie ou de santé mentale.
Ce manuel est une version révisée de "Poser les bonnes questions : parler de l’orientation et de l’identité sexuelles lors d’une évaluation liée aux problèmes d’alcoolisme et de toxicomanie". Nous avons étoffé la précédente version pour inclure les problèmes de santé mentale dans les questions d’évaluation. Les problèmes de toxicomanie et de santé mentale peuvent avoir un lien avec l’orientation ou l’identité sexuelles, et plus particulièrement ...

ORIENTATION SEXUELLE ; IDENTITÉ SEXUELLE ; COUNSELING ; SANTE ; SANTE MENTALE ; CANADA ; DROGUE ; PREVENTION ; CONSULTATION MEDICALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 198 p.
Cote : 120 DOU

Comment expliquer que certains d’entre nous soient homosexuels, d’autres hétérosexuels et plusieurs plus ou moins bisexuels? D’où vient notre orientation sexuelle, et l’homosexualité en particulier? Est-elle normale? Contre nature? Naît-on ainsi? Résulte-t-elle de déterminismes biologiques? De l’éducation familiale? D’expériences précoces? S’agirait-il plutôt d’un choix? Et pourquoi certains sont-ils homophobes? L’étendue de l’ignorance en matière d’orientation sexuelle est, encore de nos jours, aussi consternante que regrettable, et notre système d’éducation ne semble pas vouloir remédier à la situation. L’information existe pourtant mais, selon toute apparence, elle est encore très mal diffusée et, lorsqu’elle l’est, souvent confuse. C’est pourquoi l’auteur propose ici une présentation à la fois synthétique et vivante des connaissances actuelles. Ce livre s’adresse à quiconque s’intéresse à ces questions qui, pourtant, nous concernent tous.
Comment expliquer que certains d’entre nous soient homosexuels, d’autres hétérosexuels et plusieurs plus ou moins bisexuels? D’où vient notre orientation sexuelle, et l’homosexualité en particulier? Est-elle normale? Contre nature? Naît-on ainsi? Résulte-t-elle de déterminismes biologiques? De l’éducation familiale? D’expériences précoces? S’agirait-il plutôt d’un choix? Et pourquoi certains sont-ils homophobes? L’étendue de l’ignorance en ...

EDUCATION A LA SEXUALITE ; ORIENTATION SEXUELLE ; HOMOPHOBIE ; PREVENTION ; INFORMATION ; GENRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : V 715 SEX w

L'avancée des recherches sur le génome humain, couplée à de récentes études sur les effets des hormones sur le comportement, bouleverse les idées reçues sur les comportements sexuels et leur contrôle par le cerveau. La préférence homosexuelle serait-elle de nature biologique ou résulterait-elle d'un choix ? Ce document porte un nouvel éclairage sur la diversité des conduites liées au sexe, chez les humains comme chez les animaux. L'homosexualité n'est pas la maladie mentale d'hier, ni la tare génétique de demain. Elle est simplement une variante naturelle d'une des caractéristiques biologiques fondamentales : l'orientation sexuelle.
L'avancée des recherches sur le génome humain, couplée à de récentes études sur les effets des hormones sur le comportement, bouleverse les idées reçues sur les comportements sexuels et leur contrôle par le cerveau. La préférence homosexuelle serait-elle de nature biologique ou résulterait-elle d'un choix ? Ce document porte un nouvel éclairage sur la diversité des conduites liées au sexe, chez les humains comme chez les animaux. L'homosexualité ...

HOMOSEXUALITE ; HETEROSEXUALITE ; RECHERCHE SCIENTIFIQUE ; ORIENTATION SEXUELLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 41 p.
Cote : 108 LAU

« Je trouve ça chaud de pas pouvoir parler de soi, du tout. Au planning, je sais pas ailleurs, mais y'a ce truc de pas parler de soi, si les gamins te posent des questions... Ils se livrent, eux, à fond, même si c'est de manière anonyme. Je trouve ça fou ! De toute façon, avec les élèves, ils vont capter direct que je suis gouine... c'est pas comme si c'était pas écrit sur mon front ! Je me demande comment je vais réagir quand les gamins vont me poser la question : “et vous madame, t'es lesbienne ?” Qu'est ce que je répond ? » J. animatrice de prévention au Planning Familial. Au départ, une question : puis-je dire que je suis lesbienne quand je travaille en tant que conseillère conjugale et familiale ? Puis les questions se multiplient, se déploient, la curiosité s'aiguise et je réalise que je ne suis pas seule avec mon problème. Il y a d'autres lesbiennes qui travaillent au Planning familial, certaines ont été surprises de ma question mais elles avaient des choses à dire. Il y a des hétérosexuelles qui ne s'étaient jamais posé cette question. Il y a les black feminist qui nous affirment que notre point de vue est forcément situé (standpoint)... alors notre écoute est-elle située aussi ? Il y a Rogers qui nous parle d'authenticité et de congruence. A la fin, je n'ai pas moins de questions, mais convoquer toutes ces pensées, ces témoignages et ces théories m'a convaincue que la question méritait d'être posée et développée dans ses enjeux riches et complexes : Alors, est-ce vraiment une bonne idée de rester au placard en tant que ccf ? « Si dans une relation donnée mon attitude est assez congruente, si aucun sentiment qui se rapporte à cette relation n'est cachée soit à moi-même, soit à l'autre, alors je peux être presque sûr que la relation sera « aidante ». » Rogers. Le développement de la personne.
« Je trouve ça chaud de pas pouvoir parler de soi, du tout. Au planning, je sais pas ailleurs, mais y'a ce truc de pas parler de soi, si les gamins te posent des questions... Ils se livrent, eux, à fond, même si c'est de manière anonyme. Je trouve ça fou ! De toute façon, avec les élèves, ils vont capter direct que je suis gouine... c'est pas comme si c'était pas écrit sur mon front ! Je me demande comment je vais réagir quand les gamins vont me ...

ORIENTATION SEXUELLE ; CONSEILLER-E CONJUGAL-E ET FAMILIAL-E ; ECOUTE ; GENRE ; ACCUEIL ; HETERONORMATIVITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 144 p.
Cote : 205 PET

Revue Le sociographie n°49. Etre homme ou femme dans l'accompagnement social n'est jamais neutre. A l'heure des polémiques sur les « théories du genre », ce dossier montre l'intérêt des réflexions sur le genre dans les pratiques professionnelles en travail social. Mais si certaines visent à permettre l'émancipation des personnes par rapport aux déterminismes genrés, d'autres au contraire participent encore à une forme de clivage et d'assignation invisible des individus. De l'enfance à l'âge adulte, récits et analyses sur des postures professionnelles toujours délicates à trouver.
Revue Le sociographie n°49. Etre homme ou femme dans l'accompagnement social n'est jamais neutre. A l'heure des polémiques sur les « théories du genre », ce dossier montre l'intérêt des réflexions sur le genre dans les pratiques professionnelles en travail social. Mais si certaines visent à permettre l'émancipation des personnes par rapport aux déterminismes genrés, d'autres au contraire participent encore à une forme de clivage et d'a...

GENRE ; TRAVAILLEUR SOCIAL ; ORIENTATION SEXUELLE ; PARENTALITE ; PETITE ENFANCE ; QUEBEC ; AUTEUR DE VIOLENCES ; HOMOSEXUALITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 111 p.
Cote : 108 CHA

Revue : Cahiers de l’action n°40
Les débats du début de l’année 2013 à propos de loi sur le mariage homosexuel ont paradoxalement contribué à mettre l’accent sur un fait : malgré leur pénalisation, depuis 2004, les actes de discrimination liés à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre n’ont pas disparu, loin s’en faut, et la jeunesse représente un enjeu central de la lutte contre ces discriminations à plus d’un titre. Les jeunes lesbiennes, gays, bi ou transexuel·le·s (que l’on regroupe aujourd’hui dans l’acronyme LGBT) constituent en effet une cible privilégiée des attaques homophobes et sexistes. À l’adolescence, les rejets, les exclusions dont ils sont victimes (parfois au sein même de leur famille) peuvent être source de mal-être profond et en font un public vulnérable trop peu reconnu comme tel par l’action publique. Mais la jeunesse s’érige aussi en bourreau principal si l’on considère les premières insultes entendues dans les cours d’école. La question de l’écoute, de l’accueil et de la prise en charge des jeunes qui se définissent comme homo ou trans, ou tout simplement s’interrogent sur leur orientation sexuelle, est donc essentielle, mais la prévention mérite également une forte attention. C’est aussi sur les capacités d’adaptation des jeunes et sur leurs ressources qu’il faut miser pour espérer un changement des mentalités sur le long terme.
Revue : Cahiers de l’action n°40
Les débats du début de l’année 2013 à propos de loi sur le mariage homosexuel ont paradoxalement contribué à mettre l’accent sur un fait : malgré leur pénalisation, depuis 2004, les actes de discrimination liés à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre n’ont pas disparu, loin s’en faut, et la jeunesse représente un enjeu central de la lutte contre ces discriminations à plus d’un titre. Les jeunes ...

HOMOPHOBIE ; GENRE ; LGBT ; PREVENTION ; JEUNESSE ; FRANCE ; ORIENTATION SEXUELLE ; ADOLESCENCE ; TRANSGENRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 112 p.
Cote : 205 COS

Les différences psychologiques entre les sexes suscitent un intérêt considérable, tant dans les milieux de la recherche que dans les médias. On ne compte plus le nombre de publications scientifiques, d’ouvrages de vulgarisation ou de reportages consacrés à ces questions. Pourtant, une large part de l’information diffusée tient davantage du préjugé, du parti pris idéologique, que d’une démarche scientifique rigoureuse. Les femmes seraient ainsi plus douces, mieux disposées à prendre soin des autres, incapables de lire une carte routière, alors que les hommes seraient bons en maths, compétitifs, plus agressifs. Comment expliquer la persistance de tels mythes aujourd’hui encore ? C’est de ce constat, et d’un certain sentiment d’exaspération, qu’est né le présent ouvrage. Il réunit des chercheures de différentes disciplines : neurobiologie, psychologie, sociologie, science politique. S’appuyant, notamment, sur les données les plus récentes en neurosciences et en psychologie comparée des sexes, ces dernières proposent une synthèse des connaissances actuelles et une réflexion sur la différenciation psychologique des sexes, sur l’orientation sexuelle et sur les notions de sexe et de genre inspirée des textes d’auteures féministes. Il ne s’agit plus de savoir si le cerveau a un sexe, mais si cette question est pertinente et, surtout, pour qui ? Des textes de Line Chamberland, professeure au département de sexologie de l’UQAM et titulaire de la Chaire de recherche sur l’homophobie de l’UQAM ; Louise Cossette, professeure au département de psychologie de l’UQAM et membre de l’Institut de recherches et d’études féministes (IREF) de l’UQAM ; Chantal Maillé, professeure à l’Institut Simone de Beauvoir à l’Université Concordia et Catherine Vidal, neurobiologiste, directrice de recherche à l’Institut Pasteur de Paris.
Les différences psychologiques entre les sexes suscitent un intérêt considérable, tant dans les milieux de la recherche que dans les médias. On ne compte plus le nombre de publications scientifiques, d’ouvrages de vulgarisation ou de reportages consacrés à ces questions. Pourtant, une large part de l’information diffusée tient davantage du préjugé, du parti pris idéologique, que d’une démarche scientifique rigoureuse. Les femmes seraient ainsi ...

HORMONE ; GENRE ; SEXE BIOLOGIQUE ; NEUROLOGIE ; ORIENTATION SEXUELLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 288 p.
Cote : 205 BER

Comment et pourquoi la « drag queen » est-elle devenue la figure iconique d'un certain féminisme contemporain ? D'où vient et que signifie la revendication de « visibilité » qui caractérise les mouvements sociaux contemporains, et particulièrement ceux, divers, des minorités sexuelles ? Qu'arrive-t-il à la « différence sexuelle » quand elle traverse et retraverse l'Atlantique ? De quoi les débats sur la prostitution qui divisent le champ théorique et politique du féminisme depuis plus de trente ans sont-ils le signe ? Quelles relations complexes le féminisme occidental entretient-il avec l'économie et l'idéologie capitalistes ? Ce sont quelques-unes des questions auxquelles Anne Emmanuelle Berger tente de répondre dans cet essai stimulant, provoqué par les modes de réception de la gender theory en France. Forte de sa connaissance exceptionnelle de la scène intellectuelle et culturelle américaine, l'auteure livre ici une réflexion informée et rigoureuse, iconoclaste et bienveillante à la fois, sur les formes et les enjeux de la théorie du genre contemporaine. Ce faisant, elle éclaire d'un jour inédit ce qu'elle nomme « le tournant queer du féminisme ».
Comment et pourquoi la « drag queen » est-elle devenue la figure iconique d'un certain féminisme contemporain ? D'où vient et que signifie la revendication de « visibilité » qui caractérise les mouvements sociaux contemporains, et particulièrement ceux, divers, des minorités sexuelles ? Qu'arrive-t-il à la « différence sexuelle » quand elle traverse et retraverse l'Atlantique ? De quoi les ...

GENRE ; SOCIETE ; AMERIQUE ; ORIENTATION SEXUELLE ; FEMINISME ; THEATRE ; CREATION ARTISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 32 - n° 1 - p. 46-63
Cote : P 11

La question de l'orientation sexuelle, au cours des dernières décennies, est devenue progressivement un objet d'étues, en particulier dans le domaine de la santé. Cela est srutout vrai pour les hommes, en raison de l'épidémie liée au VIH ; les travaux concernant les femmes ont été beaucoup moins developpés et sont de plus assez rares en France.

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; HOMOSEXUALITE FEMININE ; LESBOPHOBIE ; ORIENTATION SEXUELLE ; ENQUETE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 151 p.
Cote : 204 BUT

Mauvais genre
- Actualités mauvais genre— Par Frédéric Joignot
- Le normal est normé— Par Eric Fassin
- L'Etat remplace le père absent — Par Judith Butler
- Neuro sexisme— Par Catherine VIdal
- Hermaphrodite au bistouri— Par Vincent Guillon
- Genderqueer— Par Swedish Sins
- Porno, art majeur— Par Jonathan Littell
- Pornographie féministe - fin d'un oxymore — Par Wendy Delorme
- Punir les hommes — Par Rüwen Ogien
- Dans la chambre noire— Par Peggy Sastre
- Le genre escamote le sexe— Par Geneviève Fraisse
- Généalogie amorale— Par Thomas Hairmont
- Et Dieu créa le mal à son image— Par Patrick Piet
- Le syndrome de fall— Par Guillaume Lescasble
Mauvais genre
- Actualités mauvais genre— Par Frédéric Joignot
- Le normal est normé— Par Eric Fassin
- L'Etat remplace le père absent — Par Judith Butler
- Neuro sexisme— Par Catherine VIdal
- Hermaphrodite au bistouri— Par Vincent Guillon
- Genderqueer— Par Swedish Sins
- Porno, art majeur— Par Jonathan Littell
- Pornographie féministe - fin d'un oxymore — Par Wendy Delorme
- Punir les hommes — Par Rüwen Ogien
- Dans la chambre noire— ...

SEXUALITE ; PORNOGRAPHIE ; GENRE ; QUEER ; RAPPORTS HOMME-FEMME ; FEMINISME ; POLEMIQUE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; SEXISME ; INTERSEXUATION ; MEDIA ; ENSEIGNEMENT ; HETERONORMATIVITE ; HETEROSEXUALITE ; ORIENTATION SEXUELLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 39 p.
Cote : B 0266 SEX

Coups de pouce pour s'affirmer, s'amuser, prendre soin de soi, pour les lesbiennes, bies et autres curieuses...
1. Les corps féminins
2. Etre lesbienne aujourd'hui
3. Sexualités
4. Santé sexuelle

HOMOSEXUALITE FEMININE ; PREVENTION ; SEXUALITE ; ANATOMIE ; ORIENTATION SEXUELLE ; IDENTITÉ SEXUELLE ; CORPS ; DESIR ; IMAGE DU CORPS ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ; VIH/ SIDA ; SUIVI GYNECOLOGIQUE ; MEDECIN ; LESBOPHOBIE ; OUTIL PEDAGOGIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 357 p.
Cote : 205 BOU

Queer zones 3 est le dernier volume d'une trilogie qui offre un panorama du "queer made in France" tel qu'il s'est développé depuis dix ans. Marie-Hélène Bourcier y poursuit ses analyses des politiques sexuelles et des zones "érogènes" hautement politiques identifiées dès Queer Zones 1 comme espaces de transformation subjective et sociale : le SM, la post-pornographie et les subcultures trans. Elle y souligne les conséquences politiques du refus français d'un cultural turn, dont les effets se font sentir à travers un canon universitaire étriqué et excluant, mais aussi, plus généralement, dans les politiques de l'identité pratiquées en France. Queer Zones 3 s'affirme comme un moment de rupture assumée avec les politiques LGBT officielles, dont l'homonationalisme et l'agenda homonormatif sont aux antipodes des projets politiques queer. Pour Marie-Hélène Bourcier, ces politiques participent d'une gouvernementalité des minorités qui contredit l'un des fondamentaux des luttes féministes, antiracistes et queer : l'empowerment. Queer Zones 3 est ainsi une réflexion sur les ressources et l'orientation de notre "queerisation", un appel à l'action et à la créativité politique, qui s'efforce de dégager les conditions d'une nouvelle "désorientation sexuelle" visant à bouleverser notre conception moderne de l'homosexualité et de l'hétérosexualité.
Queer zones 3 est le dernier volume d'une trilogie qui offre un panorama du "queer made in France" tel qu'il s'est développé depuis dix ans. Marie-Hélène Bourcier y poursuit ses analyses des politiques sexuelles et des zones "érogènes" hautement politiques identifiées dès Queer Zones 1 comme espaces de transformation subjective et sociale : le SM, la post-pornographie et les subcultures trans. Elle y souligne les conséquences politiques du refus ...

GENRE ; FEMINISME ; LGBT ; LUTTE FEMINISTE ; RACISME ; ORIENTATION SEXUELLE ; HETEROSEXUALITE ; PORNOGRAPHIE ; PROSTITUTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : V 551 CONT

Promouvoir l'égalité entre les femmes et les hommes c'est agir en prévention contre les violences sexistes, sexuelles et homophobes.
Les actions menées dans ce cadre ont pour objectif de faire réfléchir les adolescents-e-s sur les relations entre les filles et les garçons et plus largement sur la place des femmes et dans hommes dans la société. Elles permettent de questionner les rôles sociaux masculins et féminins et le sexisme au regard des notions de justice, de liberté, d'égalité auxquelles ils et elles sont très sensibles.
IKWAL est un film d'animation qui a pour objectif de provoquer le débat sur les rapports entre les filles et les garçons à partir d'un groupe de parole de collégien-e-s qui ont travaillé sur le sujet, accompagné d'adultes.
Promouvoir l'égalité entre les femmes et les hommes c'est agir en prévention contre les violences sexistes, sexuelles et homophobes.
Les actions menées dans ce cadre ont pour objectif de faire réfléchir les adolescents-e-s sur les relations entre les filles et les garçons et plus largement sur la place des femmes et dans hommes dans la société. Elles permettent de questionner les rôles sociaux masculins et féminins et le sexisme au regard des ...

EGALITE FEMME HOMME ; PREVENTION ; VIOLENCE SEXISTE ; OUTIL PEDAGOGIQUE ; ADOLESCENCE ; RELATIONS FILLES-GARCONS ; DISCRIMINATION ; MIXITE ; COLLEGE ; GROUPE DE PAROLE ; HOMOPHOBIE ; ORIENTATION SEXUELLE ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; FRANCE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Auteurs

BOURCIER Marie-Hélène [3]

BUTLER Judith [3]

collectif [3]

BAJOS Nathalie [2]

BARBARA Angela M. [2]

BOZON Michel [2]

CHETCUTI Natacha [2]

DUMONT Paula [2]

FASSIN Eric [2]

Galou et blan [2]

JOHNSON E. Virginia [2]

MASTERS H. William [2]

MEGLIOLI Véronique [2]

MENDES-LEITE Rommel [2]

ACKERLEY JR [1]

ADAM Philippe [1]

AGTHE-DISERENS Catherine [1]

ALLAIN-SANQUER Françoise [1]

AMADO LEVY VALENSI Eliane [1]

ANATRELLA Tony [1]

ANNES Alexis [1]

ARENES Jacques [1]

AYNAUD O. [1]

BADINTER Elisabeth [1]

BALVET Daniel [1]

BARDAVID Marion [1]

BARRA Edoarda [1]

BARRIER Marie-France [1]

BARTHE Hugues [1]

BAUER Robin [1]

BEASLEY Ruth [1]

BELISLE Claire [1]

BENCHEHIDA Perrine [1]

BENQUET Marlène [1]

BERGER Anne Emmanuelle [1]

BERGERE Sylvain [1]

BERNAY Jérémy [1]

BERROD Thierry [1]

BOEHINGER Sandra [1]

BOEUF Carine [1]

BOHBOT Jean-Marc Dr [1]

BONIERBALE Mireille Dr [1]

BONNEAU Micheline [1]

BONNEFOI Sarah [1]

BORILLO Daniel [1]

BORY Jean-Louis [1]

BOURDIEU Pierre [1]

BRENOT Philippe [1]

BRETIN Hélène [1]

BRIBOSIA Emmanuelle [1]

BROCARD Bénédicte [1]

BROQUA Christophe [1]

BROSSARD Louise [1]

BROTMAN Shari [1]

BRUNET Jean-Louis [1]

BYDLOWSKI Monique Dr [1]

CALIFIA Pat [1]

CARDON Patrick [1]

CAUSSE Michèle [1]

CAZIER Jean-Philippe [1]

CHABY Lucien Dr [1]

CHAIM Gloria [1]

CHAMBERLAND Line [1]

CHAMBERLAND Lise [1]

CHAREF Medhi [1]

CHAREST Danièle [1]

CHARTRAIN Cécile [1]

CHAUMONT Franck [1]

CHAUX Eric [1]

CHAZELAS Françoise [1]

CHOISY Abbé de [1]

CLERGET Stéphane Dr [1]

COLSON Marie-Hélène Dr [1]

COSSETTE Louise [1]

COUDOING Nadège [1]

COULOMBE Johanne [1]

COUROUVE Claude [1]

CREUZET Marine [1]

CROZET Charlotte [1]

CROZET Stefan [1]

CURIEL Ochy [1]

DATTA Neil [1]

DELORME Wendy [1]

DÉMÉRON Pierre [1]

DEROFF Marie-Laure [1]

DEROUAUX-DE DECKER Christiane [1]

DIAMOND Morty [1]

DINTRANS Jean-Roger Dr [1]

DOLTO Françoise [1]

DOUCET Patrick [1]

DUCOUSSO-LACAZE Alain [1]

DUMÉZIL Georges [1]

DURET Pascal [1]

FABER H. Dr [1]

FAIX Antoine Dr [1]

FALQUET Jules [1]

FAUVEAU Nicolas [1]

FITREMANN Jean-Michel [1]

FOURNIER Sandrine [1]

FRAISSE Genevieve [1]

GIAMI Alain [1]

J Plus

Descripteurs

ORIENTATION SEXUELLE [122]

SEXUALITE [56]

HOMOSEXUALITE [52]

FRANCE [49]

IDENTITÉ SEXUELLE [37]

GENRE [30]

HOMOSEXUALITE FEMININE [29]

ADOLESCENCE [24]

FEMME [24]

HOMOPHOBIE [22]

COMPORTEMENT SEXUEL [20]

EDUCATION A LA SEXUALITE [19]

DISCRIMINATION [17]

HOMME [17]

HOMOSEXUALITE MASCULINE [16]

DESIR [15]

HETEROSEXUALITE [15]

CORPS [14]

SOCIETE [14]

PLAISIR SEXUEL [13]

PREVENTION [13]

BISEXUALITE [12]

ROLE FEMININ-MASCULIN [12]

TRANSGENRE [12]

CONTRACEPTION [10]

OUTIL PEDAGOGIQUE [10]

RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE [10]

VIH/ SIDA [10]

COUPLE [9]

DROIT [9]

FAMILLE [9]

PRATIQUE SEXUELLE [9]

RELATION AMOUREUSE [9]

SEXISME [9]

SEXOLOGIE [9]

ENFANT [8]

EUROPE [8]

FEMINISME [8]

HISTOIRE [8]

LGBT [8]

RAPPORTS HOMME-FEMME [8]

RELATION SEXUELLE [8]

RELIGION [8]

VIOLENCE SEXUELLE [8]

ADOLESCENT [7]

ADOLESCENTE [7]

HOMOPARENTALITÉ [7]

MASTURBATION [7]

ORGANES SEXUELS FEMININS [7]

POLITIQUE [7]

PSYCHANALYSE [7]

RACISME [7]

RELATIONS FILLES-GARCONS [7]

SENTIMENT AMOUREUX [7]

TRAVAIL [7]

EROTISME [6]

FILLE [6]

GARCON [6]

INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE [6]

JUSTICE [6]

LEGISLATION [6]

PORNOGRAPHIE [6]

PREMIERE RELATION SEXUELLE [6]

PROBLEME SEXUEL [6]

PROSTITUTION [6]

RELATION AMICALE [6]

RELATIONS PARENT-ENFANT [6]

SOCIOLOGIE [6]

SPORT [6]

STÉRÉOTYPE [6]

TEMOIGNAGE [6]

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES [6]

ÂGE [5]

DROITS DES FEMMES [5]

EGALITE FEMME HOMME [5]

GROSSESSE [5]

PERSONNE HANDICAPÉE [5]

REPRESENTATION [5]

ANIMATION EN EDUCATION À LA SEXUALITE [4]

ASPECT JURIDIQUE [4]

ASPECT PHILOSOPHIQUE [4]

ASPECT SOCIOLOGIQUE [4]

ASSOCIATION [4]

COUNSELING [4]

ENQUETE [4]

LIBERATION SEXUELLE [4]

LITTERATURE [4]

ORGANES SEXUELS MASCULINS [4]

ORGASME [4]

PUBERTE [4]

RISQUE SEXUEL [4]

SANTE [4]

SEXE BIOLOGIQUE [4]

VIOLENCE [4]

ANATOMIE [3]

ANTIQUITE [3]

ASPECT PSYCHOLOGIQUE [3]

AVORTEMENT [3]

CONSENTEMENT [3]

DÉVELOPPEMENT DE L'ENFANT [3]

DROGUE [3]

J Plus

0
Z