m

Documents  PROFESSIONNEL DE LA SANTE | enregistrements trouvés : 129

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : A 0677 MED

Consignes à destination des personnels soignants pour éviter la propagation des IST. Textes et illustrations. Fond de l'affiche translucide et texte en vert.

INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; MONDE ; VIH/ SIDA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : A 0637 FEM

Consignes à destination des professionnels de la santé pour le suivi post partum. Texte et dessins.

POST PARTUM ; CONGÉ DE MATERNITÉ ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; SUISSE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 522 - 8 pages
Cote : P 221

En 2004, le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) peut être évalué à 210 664, soit une hausse moyenne annuelle de 1,8 % depuis 1995. Le nombre d’IVG pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans est ainsi passé à 14,6 contre 12,3 en 1995. La part des IVG médicamenteuses continue de croître (42 % en 2004 contre 38 % en 2003). Malgré l’élargissement de cette pratique à la médecine de ville en juillet 2004, le recours à la voie médicamenteuse en cabinet libéral est encore peu répandu. Au total, 75 % des IVG sont pratiquées chez des femmes âgées de 18 à 35 ans. Le nombre d’IVG chez les mineures, en constante progression depuis 1990, atteint 11 500 en 2004, soit une jeune fillede 15-17 ans sur 100. Les IVG restent plus fréquentes dans le sud-est de la France, en Île-de-France et dans les départements d’outre-mer. Parallèlement à la hausse du nombre d’IVG, les méthodes contraceptives restent utilisées par 71 % des personnes ayant eu des rapports sexuels au cours des douze derniers mois. La contraception est aussi de plus en plus courante chez les jeunes, sachant que 68 % des 15-19 ans déclarent prendre la pilule et 56 % recourir aux préservatifs. En outre, la contraception d’urgence s’est très fortement développée depuis 1999, date à laquelle elle est devenue accessible en pharmacie
sans prescription médicale, notamment chez les 15-24 ans, qui sont un tiers à déclarer y avoir eu recours.
En 2004, le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) peut être évalué à 210 664, soit une hausse moyenne annuelle de 1,8 % depuis 1995. Le nombre d’IVG pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans est ainsi passé à 14,6 contre 12,3 en 1995. La part des IVG médicamenteuses continue de croître (42 % en 2004 contre 38 % en 2003). Malgré l’élargissement de cette pratique à la médecine de ville en juillet 2004, le recours à la voie mé...

AVORTEMENT ; STATISTIQUE ; FEMME ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX AVEC HOSPITALISATION ; AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; ETABLISSEMENT PUBLIC ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; STRUCTURE DE SOINS ; ANESTHESIE ; CONTRACEPTION D'URGENCE ; ACCES ; ADOLESCENCE ; JEUNE ADULTE ; GROSSESSE NON DÉSIRÉE ; RELATION SEXUELLE NON PROTÉGÉE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 712 - p. 1-6
Cote : P 221

Cette étude présente les premiers résultats de l'enquête de 2007 auprès des structures et des praticiens réalisant des interruptions volontaires de grossesse (IVG).

AVORTEMENT ; ENTRETIEN POST-IVG ; ENTRETIEN PRE-IVG ; HOPITAL ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; FRANCE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 64 - p. 26-32
Cote : P 54

En plus d'instaurer une rétention de sûreté et de réformer l'irresponsabilité pénale, la loi qui vient d'être adoptée bat en brèche le secret médical, en imposant désormaiis aux personnels soignants de signaler tout "risque sérieux pour la sécurité des personnes" dont ils auraient connaissance. Une altération inadmissible des droits du malade détenus que la future loi pénitentiaire pourrait bien entériner.

PRISON ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; SECRET MÉDICAL ; RISQUE ; DELINQUANCE ; LEGISLATION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 371 - p. 19-20
Cote : P 3

Etat des lieux des normes qui régissent l'accès à la contraception.

CONTRACEPTION ; FORMATION PROFESSIONNELLE ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; PRESCRIPTION MEDICALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 60 - p. 23-24
Cote : P 248

Vivre sa séropositivité au grand jour, en parler à ses proches, au travail, à ses amis, avec des soignants... Peut on le faire vraiment ? et quelles sont les conséquences possibles ? Rem(aids) lance ce débat autour de la "dicibilité (le fait de pouvoir dire)

SEROPOSITIVITE ; ASPECT SOCIOLOGIQUE ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; DISCRIMINATION ; TRAVAIL ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; MEDECIN ; FAMILLE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 357 - p. 5-16
Cote : P 3

Le suivi en amont et en aval de plusieurs cas de mortinatalité dans le service du centre hospitalier de Montreuil sous Bois (93) a montré le manque de coordination, de cohésion, entre les équipes. Si la prise en charge médicale est généralement assurée de façon efficace, la pris en charge, complexe, de l'enfant mort de la famille endeuillée apparait prroblématique. Deux types de réactions prévalent dans les acteurs médicaux et paramédicaux : l'indifférence et l'effroi. La mort d'un nouveau né est toujours choquante : elle culpabilise l'équipe soignante et désespère la famille.
Le suivi en amont et en aval de plusieurs cas de mortinatalité dans le service du centre hospitalier de Montreuil sous Bois (93) a montré le manque de coordination, de cohésion, entre les équipes. Si la prise en charge médicale est généralement assurée de façon efficace, la pris en charge, complexe, de l'enfant mort de la famille endeuillée apparait prroblématique. Deux types de réactions prévalent dans les acteurs médicaux et paramédicaux : ...

MORT FOETALE IN UTERO ; MORT SUBITE DU NOURRISSON ; ACCOMPAGNEMENT ; FEMME ; COUPLE ; FAMILLE ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; RELATION SOIGNANT-SOIGNE ; HOPITAL ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 383 - p. 20-26
Cote : P 3

La mort in utero peut êrte spontanée ou induite dans le cadre de l'Interruption Médicale de Grossesse (IMG) et la prise en charge des couples des enfants suit un protocole médical et répond à une législation.

MORT FOETALE IN UTERO ; LEGISLATION ; ACCOMPAGNEMENT ; FAMILLE ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; DROIT ; FOETUS ; STATUT JURIDIQUE ; FRANCE ; AVORTEMENT THERAPEUTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 80 - p. 67-75
Cote : P 218

Malgré les transformations se produisant au sein de la cellule familiale, les représentations sociales du champ de la petite enfance se maintiennent. L'accès des hommes aux professions et aux institutions d'accueil de la petite enfance demeure marginale et complexe.

PETITE ENFANCE ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; ORIENTATION SCOLAIRE ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; CONDITION MASCULINE ; MÉTIER ; FRANCE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; EDUCATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 42 - p. 27-31
Cote : P 210

Si les conflits professionnnels entre chirurgiens et infirmières sont empreints de sadisme, masochisme et séduction, ceux entre aides-soignantes et infirmières naissent des ambiguïtés de la répartition des tâches.

SEXISME ; HOPITAL ; TRAVAIL ; INFIRMIERE ; MEDECIN ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; POUVOIR MEDICAL ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 732
- 8 p.
Cote : P 221

Cette étude apporte un éclairage sur la gestion de l’offre d’accueil des jeunes enfants, l’organisation, les métiers et le personnel employé dans les établissements d’accueil collectif. Elle s’appuie sur une enquête qualitative menée auprès de quinze structures d’accueil et des services responsables de la petite enfance dans les municipalités où elles sont situées. Les politiques locales de la petite enfance s’efforcent d’apporter des solutions pragmatiques dans un contexte où le niveau réel et les types de besoins des familles sont difficiles à évaluer. Malgré l’affichage de critères visant à considérer au mieux la diversité des besoins, l’accueil à temps complet (quatre ou cinq jours par semaine)semble rester la règle dans la plupart des crèches collectives, du fait de fortes contraintes dans la gestion des places. Généralement le travail en crèche se structure autour de trois fonctions plus ou moins distinctes selon les modes d’organisation : la direction, l’éducation et les autres interventions auprès des enfants. Les intervenantes, pour la plupart auxiliaires de puériculture ou titulaires d’un CAP petite enfance, constituent le cœur des métiers de l’accueil collectif des jeunes enfants. L’éducatrice de jeune enfant occupe un entre-deux professionnel relativement inconfortable, la fonction éducative restant modeste dans les crèches. Enfin, le bon état de santé des enfants accueillis limite la mission sanitaire des crèches.
Cette étude apporte un éclairage sur la gestion de l’offre d’accueil des jeunes enfants, l’organisation, les métiers et le personnel employé dans les établissements d’accueil collectif. Elle s’appuie sur une enquête qualitative menée auprès de quinze structures d’accueil et des services responsables de la petite enfance dans les municipalités où elles sont situées. Les politiques locales de la petite enfance s’efforcent d’apporter des solutions ...

CRECHE ; PETITE ENFANCE ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; PUERICULTRICE ; ASSISTANTE MATERNELLE ; MODE DE GARDE ; POLITIQUE FAMILIALE ; EDUCATION ; FRANCE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 45 - p. 79-80
Cote : P 210

En Italie comme en France, le débat sur l'euthanasie est une fois de plus obscurci par une confusion des mots.

EUTHANASIE ; DEBAT ; ITALIE ; FRANCE ; MORT ; RELATION SOIGNANT-SOIGNE ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 144 - p. 56-63
Cote : P 87

Les adultes en charge de l'éducation à la sexualité des jeunes semblent privilégier, avec des modalités différentes selon les pays comparés, une approche de prévention des risques sanitaires. Celle-ci risque de déboucher sur un renforcement des affects négatifs liés à la sexualité et sur une déonnexion du senntimental et du sexuel qui n'aide pas les jeunes à faire sens de la dimension affective de leur vécu.

EDUCATION A LA SEXUALITE ; SEXUALITE ; ADOLESCENCE ; FORMATION DES ADULTES ; PROFESSIONNEL DE LA PRÉVENTION ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; ENSEIGNANT ; SENTIMENT AMOUREUX ; RELATION AMOUREUSE ; STÉRÉOTYPE ; ANIMATION EN EDUCATION À LA SEXUALITE ; ETATS-UNIS ; PAYS-BAS ; FRANCE ; ABSTINENCE ; PREVENTION ; RISQUE SEXUEL ; COMPORTEMENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 23 - n° 1 - p. 127-131
Cote : P 11

Le livre commenté est de : Lucienne Gillioz, Rosangela Gramoni, Christiane Margairaz et Colette Fry.

VIOLENCE CONJUGALE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; FRANCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 389 - p. 24-30
Cote : P 114

Il faudrait des générations pour modifier les rapports sociaux fondés sur la domination de l'homme sur la femme, qui nourrit les actes de violence. Violences conjugales, mutilations sexuelles, prostitution, violences homophobes sont culturrellemennt ancrées. mais les représentations et les pratiques évoluent. Les experts qui ont travaillé sur la thématique "Genre et violence" proposent de placer les personnes victimes de violence au coeur du système de soin, de sensibiliser et surtout des professionnels de santé, de soutenir encore davantage encore les associations, qui font un travail irremplaçable de proximité. Ils citent des initiatives exemplaires prises à Clermont Ferrand, Toulouse, Bordeaux et le Pas de Calais.
Il faudrait des générations pour modifier les rapports sociaux fondés sur la domination de l'homme sur la femme, qui nourrit les actes de violence. Violences conjugales, mutilations sexuelles, prostitution, violences homophobes sont culturrellemennt ancrées. mais les représentations et les pratiques évoluent. Les experts qui ont travaillé sur la thématique "Genre et violence" proposent de placer les personnes victimes de violence au coeur du ...

PREVENTION ; VIOLENCE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; ASPECT SOCIO-CULTUREL ; GENRE ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; ASSOCIATION ; PROFESSIONNEL DE LA PRÉVENTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 195-196 Hors série - p. 11-69
Cote : P 270

Le soin aux autres, le "care", la "sollicitude",c'est quoi exactement? En préambule de ce hors série, un abécédaire réalisé avec l'aide de Florence Degravre, socio-économiste et spécialiste de la vulnérabilité, de Loan Tronto, philosophe du "care" et du bureau d'étude de Vie Féminine.
Des femmes en blanc aux femmes de ménage, des aidantes familiales au travail en crèche ou en maison de retraite, les femmes sont dans le soin, de façon bénévole ou en emploi précaire...
Le soin aux autres, le "care", la "sollicitude",c'est quoi exactement? En préambule de ce hors série, un abécédaire réalisé avec l'aide de Florence Degravre, socio-économiste et spécialiste de la vulnérabilité, de Loan Tronto, philosophe du "care" et du bureau d'étude de Vie Féminine.
Des femmes en blanc aux femmes de ménage, des aidantes familiales au travail en crèche ou en maison de retraite, les femmes sont dans le soin, de façon bénévole ...

FEMME ; TRAVAIL ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; TRAVAIL DOMESTIQUE ; MATERNITE ; AVORTEMENT ; SOINS PALLIATIFS ; ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE ; CHYPRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 385
- p. 12-17
Cote : P 3

La naissance d'un enfant dont les organes génitaux ne permet pas de déclarer le sexe est toujours un évènement difficile et douloureux qui nécessite une prise en charge immédiate, respectant une stratégie bien définie pour éviter les difficultés de la gestion médicale à long terme, et le drame de toute existence pour la personne atteinte et son entourage. Elle implique plusieurs professionnels qui vont travailler avec la famille et parmi eux, la sage femme qui occupe une place essentielle à l'arrivée de l'enfant.
La naissance d'un enfant dont les organes génitaux ne permet pas de déclarer le sexe est toujours un évènement difficile et douloureux qui nécessite une prise en charge immédiate, respectant une stratégie bien définie pour éviter les difficultés de la gestion médicale à long terme, et le drame de toute existence pour la personne atteinte et son entourage. Elle implique plusieurs professionnels qui vont travailler avec la famille et parmi eux, la ...

NAISSANCE ; NOUVEAU-NÉ ; INTERSEXUATION ; SEXE BIOLOGIQUE ; RELATION SOIGNANT-SOIGNE ; SAGE-FEMME ; FAMILLE ; ACCOMPAGNEMENT ; ACCOUCHEMENT ; ORGANES SEXUELS FEMININS ; ORGANES SEXUELS FEMININS ; ORGANES SEXUELS MASCULINS ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; FRANCE ; PERINATALITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 705
Cote : P 221

L’enquête Événements de vie et santé (2005-2006) montre que les liens entre des violences subies et un état de santé dégradé s’établissent dans des contextes biographiques personnels difficiles. Si les deux tiers de la population âgée de 18 à 75 ans apparaissent " protégés " des atteintes violentes et des événements difficiles de la vie, le dernier tiers cumule violences subies (atteintes psychologiques, physiques ou sexuelles), état de santé mentale dégradé et parcours biographique heurté. Car c’est en matière de santé mentale, plutôt que physique, que femmes et hommes expriment le retentissement sur leur santé des diverses brutalités endurées, l’état de santé mentale constituant probablement aussi une caisse de résonance aux violences et aux autres difficultés éprouvées.
L’enquête Événements de vie et santé (2005-2006) montre que les liens entre des violences subies et un état de santé dégradé s’établissent dans des contextes biographiques personnels difficiles. Si les deux tiers de la population âgée de 18 à 75 ans apparaissent " protégés " des atteintes violentes et des événements difficiles de la vie, le dernier tiers cumule violences subies (atteintes psychologiques, physiques ou sexuelles), état de ...

SANTE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; SANTE DES FEMMES ; VIOLENCE ; VIOLENCE PHYSIQUE ; VIOLENCE SEXUELLE ; VIOLENCE PSYCHOLOGIQUE ; VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS ; SANTE MENTALE ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; EFFET NEFASTE ; DEPISTAGE ; FRANCE ; ENQUETE ; VICTIME ; RISQUE ; SUICIDE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 20 - p. 16-18
Cote : P 210

Il est difficile pour les femmes de parler de la violence conjugale dont elles sont victimes et pour le personnel médical et paramédical, de l'entendre. Quels sont les objectifs et les freins rencontrés ? Comment y remédier ? Tout d'abord il n'existe pas de profil type de femme victime de violence conjugale, bien souvent dans la négation de cette violence. Du coté des professionnels, il y a souvent une interaction entre des rresistances oud es peurs personnelles et des conditiosn pratiques d'exercice de leurs fonctions peu favorables à leur investigation.
Il est difficile pour les femmes de parler de la violence conjugale dont elles sont victimes et pour le personnel médical et paramédical, de l'entendre. Quels sont les objectifs et les freins rencontrés ? Comment y remédier ? Tout d'abord il n'existe pas de profil type de femme victime de violence conjugale, bien souvent dans la négation de cette violence. Du coté des professionnels, il y a souvent une interaction entre des rresistances oud es ...

VIOLENCE CONJUGALE ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; CONSEILLER-E CONJUGAL-E ET FAMILIAL-E ; PREVENTION ; FRANCE ; CENTRE DE PLANIFICATION ; HAUTS-DE-SEINE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

0

Dossiers

 
Z