m

Documents  PATRIARCAT | enregistrements trouvés : 154

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 54 - 21-27
Cote : P 374

Pourquoi parler de féminisme et de Welfare State dans un dossier consacré aux rapports entre la famille et l'État? Tout d'abord, parce que de nombreuses chercheuses féministes associent l'avènement du Welfare State avec la progressive prise en compte par l'État des problèmes soulevés par les charges familiales ou le "care". Ces chercheuses pensent souvent que le développement des Welfare States est le résultat de l'intervention des femmes dans la vie publique. Ellesmettentsouventenparallèlel'évolutiondesrevendicationsquantaudroitdevoteetd'éligibilité avec certaines revendications en matière sociale.
Pourquoi parler de féminisme et de Welfare State dans un dossier consacré aux rapports entre la famille et l'État? Tout d'abord, parce que de nombreuses chercheuses féministes associent l'avènement du Welfare State avec la progressive prise en compte par l'État des problèmes soulevés par les charges familiales ou le "care". Ces chercheuses pensent souvent que le développement des Welfare States est le résultat de l'intervention des femmes dans ...

FEMINISME ; POLITIQUE ; PATRIARCAT ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 25 - p. 41-45
Cote : P 226

PATERNITE ; PATRIARCAT ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 20 - p. 19-20
Cote : P 210

Les violences sexuées justifiées par la domination exercée par les hommes sur les femmes, se pratiquent sur toute la surface du globe et leurs conséquences sur la santé des victimes sont catastrophiques.

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; PATRIARCAT ; ASSOCIATION ; VIOLENCE SEXUELLE ; MARIAGE FORCÉ

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 23 - n° 2 - p. 4-9
Cote : P 11

FEMINISME ; PAYS DE L'EX URSS ; POLITIQUE ; PATRIARCAT ; DROITS DES FEMMES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 23 - n° 2 - p. 10-28
Cote : P 11

À la suite des révolutions de 1989, les enjeux attachés à la reproduction ont commencé à occuper une place essentielle dans l'agenda politique de l'Europe centrale et orientale. Dans la plupart des cas, cela n'a pas été le résultat de mécontentements vis-à-vis des politiques publiques précédentes, mais plutôt du fait que l'importance de ces enjeux "privés" à un moment de crise "publique" contribue à la création de formes politiques nouvelles. Les questions et les politiques reproductives qui transforment actuellement le paysage politique de l'Europe centrale et orientale sont présentées de quatre manières interdépendantes par les autrices. Les débats publics sur le genre et les enjeux liés à la reproduction (1) contribuent à redéfinir le rapport entre l'Etat et les citoyen-ne-s; (2) servent de discussions allégoriques concernant la légitimité politique et la moralité de l'État; (3) reconstituent les femmes en tant qu'actrices politiques, et ceci d'une manière nouvelle; et (4) produisent et reproduisent la nation et ses frontières.
À la suite des révolutions de 1989, les enjeux attachés à la reproduction ont commencé à occuper une place essentielle dans l'agenda politique de l'Europe centrale et orientale. Dans la plupart des cas, cela n'a pas été le résultat de mécontentements vis-à-vis des politiques publiques précédentes, mais plutôt du fait que l'importance de ces enjeux "privés" à un moment de crise "publique" contribue à la création de formes politiques nouvelles. ...

PLANIFICATION FAMILIALE ; GENRE ; AVORTEMENT ; CONTRACEPTION ; VIOL ; PATRIARCAT ; FEMINISME ; EUROPE DE L'EST ; PAYS DE L'EX URSS ; ROUMANIE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 23 - n° 2 - p. 29-48
Cote : P 11

Dans la Roumanie socialiste et postsocialiste, le système de genre patriarcal se reproduit grâce à la complicité entre l'Etat et les citoyennes. L'article explore à la fois les différentes formes de ce processus et ses discontinuités. Considérant que la position sociale des femmes dépend de qui contrôle les moyens de production et de reproduction, et de la manière dont ce contrôle opère, l'article porte sur deux types de subjectivités prescrites aux et pratiquées par les femmes: les femmes-travailleuses et les femmes-mères. Des interviews menées à Cluj entre 2000 et 2001 illustrent l'ambiguïté du processus par lequel "le bas" maintient et change peu à peu le patriarcat, dans un contexte où "le haut" (sous le socialisme et le postsocialisme) développe des politiques genrées de (re)production.
Dans la Roumanie socialiste et postsocialiste, le système de genre patriarcal se reproduit grâce à la complicité entre l'Etat et les citoyennes. L'article explore à la fois les différentes formes de ce processus et ses discontinuités. Considérant que la position sociale des femmes dépend de qui contrôle les moyens de production et de reproduction, et de la manière dont ce contrôle opère, l'article porte sur deux types de subjectivités prescrites ...

FEMINISME ; PATRIARCAT ; ROUMANIE ; GENRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 23 - n° 2 - p. 97-111
Cote : P 11

FEMINISME ; GENRE ; MAURICE (ILE) ; SEXISME ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; PATRIARCAT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 23 - n° 2 - p. 132-140
Cote : P 11

Le but de cet article est d'analyser les Études Femmes comme formation universitaire et comme forme d'éducation orientée vers la construction d'une communauté alternative, liée au féminisme. L'autrice y présente une courte histoire des mouvements féministes dans l'exYougoslavie, ainsi que les caractéristiques principales du travail effectué au sein du Centre d'Etudes Femmes de Zagreb. Ce Centre cherche à développer des formes d'éducation pour les femmes, basées sur la théorie et la pratique féministes. En tant que projet non gouvernemental intégré dans un réseau féministe d'ONG plus large, il contribue au processus de démocratisation des sociétés postsocialistes telles que la Croatie, ainsi qu'à la redéfinition du politique. Par ailleurs, l'article discute les enjeux liés à l'intégration des Etudes Femmes dans l'éducation supérieure croate.
Le but de cet article est d'analyser les Études Femmes comme formation universitaire et comme forme d'éducation orientée vers la construction d'une communauté alternative, liée au féminisme. L'autrice y présente une courte histoire des mouvements féministes dans l'exYougoslavie, ainsi que les caractéristiques principales du travail effectué au sein du Centre d'Etudes Femmes de Zagreb. Ce Centre cherche à développer des formes d'éducation pour ...

FEMINISME ; PATRIARCAT ; GENRE ; EDUCATION ; CROATIE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 39 - p. 51-82
Cote : P 252

Les discours féministes et antiracistes contemporains n’ont pas su repérer les points d’intersection du racisme et du patriarcat. Face à ces difficultés, cet article propose une approche originale : l’intersectionnalité. La première partie traite de l’intersectionnalité structurelle — de la manière dont le positionnement des femmes de couleur, à l’intersection de la race et du genre, rend leur expérience concrète de la violence conjugale, du viol et des mesures pour y remédier qualitativement différente de celle des femmes blanches. La seconde partie porte sur l’intersectionnalité politique : notamment la marginalisation de la question de la violence contre les femmes de couleur induite par les politiques féministes et antiracistes. Enfin, l’article conclut par l’examen des conséquences de l’approche intersectionnelle dans le champ plus large de la politique de l’identité contemporaine.
Les discours féministes et antiracistes contemporains n’ont pas su repérer les points d’intersection du racisme et du patriarcat. Face à ces difficultés, cet article propose une approche originale : l’intersectionnalité. La première partie traite de l’intersectionnalité structurelle — de la manière dont le positionnement des femmes de couleur, à l’intersection de la race et du genre, rend leur expérience concrète de la violence conjugale, du ...

FEMINISME ; MILITANTISME ; PATRIARCAT ; FEMME ISSUE DE l'IMMIGRATION ; FEMME ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; MONDE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 39 - P. 83-105
Cote : P 252

À partir d’une réflexion sur le black feminism, cet article traite de l’articulation entre domination de genre et racisme, en tant qu’elle constitue l’un des enjeux théoriques et politiques les plus importants du féminisme anglo-saxon : dans quelle mesure l’expérience de la ségrégation raciste modèle celle du sexisme et met à mal l’unité politique du féminisme ? Si le sujet idéologique " femme " a implosé sous la critique du patriarcat, qu’en est-il du sujet politique du féminisme lui-même, " Nous les femmes " ? Notre thèse consiste à montrer comment les discours de la domination mettent à disposition des groupes opprimés des cadres anhistoriques qui réifient sans cesse ces mêmes groupes, jusque dans leurs affirmations positives. Dans ces conditions, en voulant déessentialiser le sujet du féminisme, " les femmes ", le risque est de le renaturaliser en une myriade de sous-catégories (les femmes noires, les femmes voilées, les femmes migrantes…) qui deviennent des préalables aux luttes. De notre capacité à révéler l’historicité de l’entremêlement des catégories de " sexe " et de " race " et à user de techniques de tumultes à même d’inventer un autre langage politique, dépend notre capacité d’agir et de se penser comme sujets politiques en devenir.


À partir d’une réflexion sur le black feminism, cet article traite de l’articulation entre domination de genre et racisme, en tant qu’elle constitue l’un des enjeux théoriques et politiques les plus importants du féminisme anglo-saxon : dans quelle mesure l’expérience de la ségrégation raciste modèle celle du sexisme et met à mal l’unité politique du féminisme ? Si le sujet idéologique " femme " a implosé sous la critique du patriarcat, qu’en ...

FEMINISME ; ETATS-UNIS ; RACISME ; SEXISME ; PATRIARCAT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 39 - p. 137-151
Cote : P 252

Poser l’universalité de la domination du masculin sur le féminin en l’assimilant à celle des hommes sur les femmes voue à l’échec toute visée politique du féminisme comme pensée et pratique de l’émancipation. Il semble au contraire essentiel de mettre en évidence les pratiques de résistance trop souvent occultées par les scientifiques du social. On concevra dès lors la domination comme une relation, une tension entre deux groupes sociaux ou entre un individu et un groupe et non plus comme une étape infranchissable de l’analyse. Il faut aussi distinguer les rituels et les codes, des pratiques effectives bien plus complexes. Le terrain d’observation et de mise à l’épreuve de ces hypothèses est le Proche-Orient, et les pratiques de résistance des Palestiniennes des Territoires occupés ainsi que des camps du Liban, en prenant en compte l’investissement politique du privé et en se mettant à l’écoute de ce que disent et font celles qui sont généralement catégorisées du côté des dominées.
Poser l’universalité de la domination du masculin sur le féminin en l’assimilant à celle des hommes sur les femmes voue à l’échec toute visée politique du féminisme comme pensée et pratique de l’émancipation. Il semble au contraire essentiel de mettre en évidence les pratiques de résistance trop souvent occultées par les scientifiques du social. On concevra dès lors la domination comme une relation, une tension entre deux groupes sociaux ou ...

FEMINISME ; GENRE ; PATRIARCAT ; CONDITION FEMININE ; MOYEN ORIENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Les femmes médecins. | Axelle 02/2005

Article

UV

- n° 76 - 32-33
Cote : P 270

L'histoire des femmes médecins illustre particulièrement bien le long combat du système patriarcal pour déposséder les femmes d'un savoir qu'elles ont longtemps partagé avec les hommes. Mais aussi la difficile recomquête de ce savoir par les femmes...Une conquête encore menacée aujourd'hui.

MEDECINE ; HISTOIRE ; PATRIARCAT ; FEMME ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 15 - 2-3
Cote : P 424

Les femmes palestiniennes sont cernées entre deux champs de contrainte et de violences : l'occupation de leur territoire par les israéliens et le système patriarcal du code pénal jordanien appliqué par les autorités palestiniennes.

PALESTINE ; CONDITION FEMININE ; PATRIARCAT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 4 - p. VI
Cote : P 266

Le tableau de la place des femmes dans les quatre religions monothésites est édifiant : il n'est pas étonnant que les luttes des femmes pour leur émancipation aient dû et doivent encore se mener contre toutes les religions. Pour secouer le joug du système patriarcal et de la domination masculine quelles leur imposent à toutes, la laicité est un point d'appui important car elle exige que les églises renoncent à intervenir dans l'exercice de la vie publique démocratique.
Le tableau de la place des femmes dans les quatre religions monothésites est édifiant : il n'est pas étonnant que les luttes des femmes pour leur émancipation aient dû et doivent encore se mener contre toutes les religions. Pour secouer le joug du système patriarcal et de la domination masculine quelles leur imposent à toutes, la laicité est un point d'appui important car elle exige que les églises renoncent à intervenir dans l'exercice de la ...

FEMME ; RELIGION ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; SEXISME ; MOUVEMENT DE FEMMES ; FEMINISME ; PATRIARCAT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 25 - n° 3 - p. 94-108
Cote : P 11

Cet article est publié en l'honneur de la mémoire de de l'auteur décédée en avril 2005.

Dans cette introduction au premier chapitre de son livre Pornography : Men Possessing Women (1981), Andrea Dworkin explore les ressorts du pouvoir masculin. Elle note d’abord que la subjectivité des hommes, le " soi masculin ", est construite sur le " droit de posséder " argent et épouses (leur corps et le produit de leur travail). Puis elle liste les mécanismes qui fondent ce pouvoir. Il s’appuie d’abord sur l’usage de la force physique, défini comme droit à être exercée contre les autres, notamment les femmes, à qui ce droit est refusé et qui sont donc maintenues dans la peur. Les hommes détiennent encore le pouvoir de nommer les choses et ainsi de déclarer que les femmes sont faibles. Le pouvoir de possession s’exerce dans le mariage et investit la sexualité sous la forme du viol, au point qu’un lien étroit existe entre le mariage et le viol. L’accès à l’argent, par le biais de la discrimination des femmes sur le marché de l’emploi, induit leur dépendance économique. Enfin, Dworkin souligne que tous les aspects du pouvoir masculin (pouvoir de posséder, nommer, contraindre, acheter) s’expriment dans le domaine de la sexualité.
Cet article est publié en l'honneur de la mémoire de de l'auteur décédée en avril 2005.

Dans cette introduction au premier chapitre de son livre Pornography : Men Possessing Women (1981), Andrea Dworkin explore les ressorts du pouvoir masculin. Elle note d’abord que la subjectivité des hommes, le " soi masculin ", est construite sur le " droit de posséder " argent et épouses (leur corps et le produit de leur travail). Puis elle liste les ...

FEMINISME ; POUVOIR ; PATRIARCAT ; CORPS ; FEMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 560 - p. 36-38
Cote : P 38

Dans certaines structures familiales, le père est gardien de la soeur, garante malgré elle de l'honneur familial. Faire affront à un fille défie donc son frère et toute la famille et le clan tout entier, qui entend se défendre.
L'exemple de Zidane qui aurait réagi violemment à la suite d'insultes concernant sa mère et ses soeurs, lors de la finale de la coupe du Monde, a suscité moult commentaires de toutes parts montre bien un certain fonctionnement de la cellule familiale qui fait des femmes le dépositaire de l'honneur du lignage, et entraine une exigence de réaction de la part de leurs proches masculins. Du sentiment de responsabilité à celui de possession, il n'y a qu'un pas, que certains franchissent allégrement. La domination masculine est de caractère universel, et n'accepte aucune réticence de perdre du terrain, depuis le déut du XX e siècle. C'estnéanmoins dans le monde méditerranéen et moyen oriental qu'elle semble avoir pris les fromes les pls violentes et les plus ambigues. Dans la culture méditerranéenne, les frères sont à la fois protecteurs et censeurs de leur soeur. elles sont souvent réservées dès la naissance a un homme de la lignée et agrée d'avance par son apparetance au lignage de leur père. Et la femme ne peut fréquenter des hommes extérieurs à ce lignage, sans être accusés de dévergondage ou des commentaires malveillants ou des insinuations sur leur vertu .
Dans certaines structures familiales, le père est gardien de la soeur, garante malgré elle de l'honneur familial. Faire affront à un fille défie donc son frère et toute la famille et le clan tout entier, qui entend se défendre.
L'exemple de Zidane qui aurait réagi violemment à la suite d'insultes concernant sa mère et ses soeurs, lors de la finale de la coupe du Monde, a suscité moult commentaires de toutes parts montre bien un certain ...

RELATION FRERE-SOEUR ; CRIME DIT D'HONNEUR ; PATRIARCAT ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 38 - p. 49-64
Cote : P 241

Le Mexique a introduit dès 1974, dans sa constitution comme dans le code civil le droit de choisir en toute liberté le nombre et l'espacement des naissances ainsi que l'égalité des sexes. L'obligation de la signature du mari pour l'accès à la stérilisation encore exigée par l'IMSS en 1977 a été levée en 1982. Le Mexique a également ratifié les accords du Caire en 1994 donc accepté de fonder sa politique de planification familiale sur les droits reproductifs.


Le Mexique a introduit dès 1974, dans sa constitution comme dans le code civil le droit de choisir en toute liberté le nombre et l'espacement des naissances ainsi que l'égalité des sexes. L'obligation de la signature du mari pour l'accès à la stérilisation encore exigée par l'IMSS en 1977 a été levée en 1982. Le Mexique a également ratifié les accords du Caire en 1994 donc accepté de fonder sa politique de planification familiale sur les droits ...

FEMME ; SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE ; AVORTEMENT ; CONTRACEPTION ; PLANIFICATION FAMILIALE ; DROITS DES FEMMES ; POUVOIR MEDICAL ; PATRIARCAT ; MEXIQUE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

0

Dossiers

 
Z