m

Documents  POLITIQUE SOCIALE | enregistrements trouvés : 113

O

-A +A

Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 461 p.
Cote : 535 LAV

L'économie sociale et solidaire est-elle une " autre économie " ? Pour répondre à cette question controversée, ce livre propose une réflexion originale sur la démocratie et l'économie. À travers les histoires américaines et européennes de l'associationnisme, l'auteur retrace d'abord la genèse trop oubliée des pratiques contemporaines, il détaille ensuite les formes de leur regain actuel et il examine les débats théoriques entre les tenants du tiers secteur, de l'économie sociale et de l'économie solidaire. Renouvelant l'approche du sujet par sa perspective internationale, l'ouvrage constitue une référence pour les étudiants, pour les acteurs du monde associatif, coopératif et mutualiste, comme pour toutes les personnes impliquées dans les initiatives citoyennes.
L'économie sociale et solidaire est-elle une " autre économie " ? Pour répondre à cette question controversée, ce livre propose une réflexion originale sur la démocratie et l'économie. À travers les histoires américaines et européennes de l'associationnisme, l'auteur retrace d'abord la genèse trop oubliée des pratiques contemporaines, il détaille ensuite les formes de leur regain actuel et il examine les débats théoriques entre les tenants du ...

POLITIQUE SOCIALE ; ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ; ECONOMIE ; ASSOCIATION ; FRANCE ; ETATS-UNIS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 124 - p. 53-61
Cote : P 218

MAROC ; STIGMATISATION ; MERE CELIBATAIRE ; POLITIQUE SOCIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : V 778 SOC

En racontant l’étonnante histoire de la Sécu, La Sociale rend justice à ses héros oubliés, mais aussi à une utopie toujours en marche, et dont bénéficient 65 millions de Français.

SECURITE SOCIALE ; HISTOIRE ; FRANCE ; POLITIQUE SOCIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 194 - p. 14-19
Cote : P 270

Depuis des années, on parle beaucoup de "l'allocation universelle". Le débat a refait surface en Belgique suite à la décision du gouvernement finlandais d'expérimenter cet hiver un revenu de base en remplacement des allocations sociales (assurance maladie exclue). Mesure de solidarité pour les un.es, nouveau "label de précarité" pour les autres...Alors que les récentes réformes socioéconomiques sont déjà dévastatrices, Axelle s'empare du sujet, pour que les femmes ne trouvent pas sous le sapin un nouveau cadeau empoisonné.
Depuis des années, on parle beaucoup de "l'allocation universelle". Le débat a refait surface en Belgique suite à la décision du gouvernement finlandais d'expérimenter cet hiver un revenu de base en remplacement des allocations sociales (assurance maladie exclue). Mesure de solidarité pour les un.es, nouveau "label de précarité" pour les autres...Alors que les récentes réformes socioéconomiques sont déjà dévastatrices, Axelle s'empare du sujet, ...

POLITIQUE SOCIALE ; EGALITE FEMME HOMME ; EVALUATION ; COUT ; FINLANDE ; PAYS-BAS ; ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; RISQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 381 p.
Cote : 535 SIN

Les services de soins et d’accompagnement constituent l’une des pages blanches de l’histoire du mutualisme. Hormis les rares pistes de réflexion offertes par des spécialistes d’histoire sociale ou médicale, l’aventure de la politique médicosociale et sanitaire mutualiste restait à écrire. L’importance de ces établissements n’est pourtant plus à démontrer : considérées comme un secteur essentiel de l’activité mutualiste, ces quelque 2 700 structures, animées par 25 000 salariés, constituent le premier réseau de services de soins et d’accompagnement à but non lucratif français. Outre les remboursements de soins, la Mutualité est engagée depuis plus de cent ans dans une action sanitaire et sociale innovante, dont la MGEN (Mutuelle générale de l’Éducation nationale) représente un cas particulier. Créée en 1946, elle résulte de la fusion de cent trente sociétés de secours mutuels enseignantes apparues dès le milieu du XIXe siècle. Dans tous les domaines, la MGEN n’aura de cesse d’innover et de répondre aux besoins de catégories délaissées : malades mentaux, personnes handicapées, personnes âgées. Sa politique sociale, notamment en faveur des femmes, fait l’objet de réalisations inédites, souvent novatrices et susceptibles de faire évoluer les mœurs. Fruit de plusieurs années de recherche, ce livre retrace l’action médicosociale portée par les militants de la Mutualité enseignante, depuis la création du premier sanatorium des instituteurs, en 1906, jusqu’aux derniers établissements gérontologiques créés dans les années 1980.
Les services de soins et d’accompagnement constituent l’une des pages blanches de l’histoire du mutualisme. Hormis les rares pistes de réflexion offertes par des spécialistes d’histoire sociale ou médicale, l’aventure de la politique médicosociale et sanitaire mutualiste restait à écrire. L’importance de ces établissements n’est pourtant plus à démontrer : considérées comme un secteur essentiel de l’activité mutualiste, ces quelque 2 700 ...

mutelle ; STRUCTURE D'ACCUEIL ; STRUCTURE DE SOINS ; HISTOIRE ; FRANCE ; PLANNING FAMILIAL ; POLITIQUE SOCIALE ; MILITANTISME ; FEMME ; SANTE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 185 - Entier
Cote : P 87

Les transformations que connaît la Chine sont en matière de protection sociale, spectaculaires. En quinze ans, ce pays est parvenu a assurer une couverture en matière de santé et de retraite à la quasi totalité de sa population, alors que des centaines de millions d'habitants des zones rurales n'avaient auparavant presque aucun accès à la sécurité sociale. Pour autant ce pays reste confronté à des défis considérables dont cette revue montre la diversité et l'ampleur.
Les transformations que connaît la Chine sont en matière de protection sociale, spectaculaires. En quinze ans, ce pays est parvenu a assurer une couverture en matière de santé et de retraite à la quasi totalité de sa population, alors que des centaines de millions d'habitants des zones rurales n'avaient auparavant presque aucun accès à la sécurité sociale. Pour autant ce pays reste confronté à des défis considérables dont cette revue montre la ...

CHINE ; POLITIQUE SOCIALE ; POLITIQUE FAMILIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 6 - 257 p.
Cote : P 256

Plus que jamais la prise en charge des enfants et des personnes âgées pose la question du statut des femmes et celle de leur égalité dans la famille et le travail. En effet, la progression de l’activité professionnelle féminine conduit à éclairer d’un nouveau jour la question des soins aux enfants et aux personnes âgées dépendantes : ces femmes de plus en plus actives sont en effet très souvent des mères, qui sont aussi et par ailleurs des filles et des belles-filles dont les parents sont ou peuvent être à charge. Qui doit payer pour les enfants et pour les personnes âgées ? Comment doivent se répartir les rôles et responsabilités de l’État, de la famille, du marché du travail ? Quels sont les processus politiques, institutionnels et culturels qui participent de la construction de ces différents modèles d’État-providence et notamment de prise en charge des enfants et des personnes âgées ? L’intervention de différents acteurs dans la prise en charge des personnes dépendantes est un élément structurant du statut des femmes sur le marché du travail.
Plus que jamais la prise en charge des enfants et des personnes âgées pose la question du statut des femmes et celle de leur égalité dans la famille et le travail. En effet, la progression de l’activité professionnelle féminine conduit à éclairer d’un nouveau jour la question des soins aux enfants et aux personnes âgées dépendantes : ces femmes de plus en plus actives sont en effet très souvent des mères, qui sont aussi et par ailleurs des ...

CONTRACEPTION ; HISTOIRE ; FRANCE ; LUCIEN NEUWIRTH ; CARE ; FEMME ; MATERNITE ; POLITIQUE SOCIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 114 p.
Cote : 535.1 GEN

Cahiers Stratégie & Prospective n°1 - Ce numéro constitue ainsi une contribution de la DGCS aux débats qui sont menés dans le processus des assises territorailes des Etats généraux du travail social.
Au sommaire : 1) comprendre la division sexuée du travail social - 2) Passer l'intervention sociale au crible du genre - 3) Prendre en considération le genre des publics - 4) Orienter les politiques sociales.

GENRE ; TRAVAILLEUR SOCIAL ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; CARE ; POLITIQUE SOCIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 174 - 153 p.
Cote : P 87

Les politiques sociales ont connu d’importantes transformations ces dernières décennies pour répondre aux évolutions et contraintes de l’environnement économique, national et international. La question de leur efficience s’est posée avec acuité, favorisant le développement de nouveaux paradigmes, concepts et méthodes de conception, de mise en œuvre et d’évaluation de ces politiques. L’appel aux innovations sociales, puis, de façon plus récente, à l’expérimentation, s’inscrit dans ce contexte.
Ce numéro de la revue Informations sociales souhaite contribuer à la réflexion sur le développement, les diverses utilisations et les conséquences d’une intervention sociale pensée autour de l’innovation et de l’expérimentation qui sont venues s’inscrire en rupture avec l’approche plus théorique et progressive antérieure. Une première partie interroge les modalités de développement de l’innovation sociale et des expérimentations. Le rôle joué par l’exemple américain et l’Union européenne dans leur promotion est notamment souligné. Les réflexions sur leur mise en œuvre et leurs usages sont également au centre des analyses. La deuxième partie illustre de manière concrète le fonctionnement de l’expérimentation avec des exemples puisés dans le champ de la branche Famille (conventions territoriales globales, nouveaux modes d’accueil des enfants pour les moins de 3 ans, dispositif de lecture partagée pour les très jeunes enfants) ou en dehors (Revenu de solidarité active, fonds d’aide aux jeunes, CV anonyme). Enfin, la troisième partie porte sur les acteurs des expérimentations, qu’il s’agisse des chercheurs et de leur position délicate entre caution scientifique et réflexion distanciée ou des gestionnaires.
Les politiques sociales ont connu d’importantes transformations ces dernières décennies pour répondre aux évolutions et contraintes de l’environnement économique, national et international. La question de leur efficience s’est posée avec acuité, favorisant le développement de nouveaux paradigmes, concepts et méthodes de conception, de mise en œuvre et d’évaluation de ces politiques. L’appel aux innovations sociales, puis, de façon plus récente, ...

POLITIQUE SOCIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 178 - 147 p.
Cote : P 87

Les droits sociaux occupent une place centrale dans la vie de nos concitoyens. D’une part, ils permettent d’accéder à de nombreuses aides financières (prestations familiales, minima sociaux, allocations chômage, pensions de retraite ou d’invalidité, remboursements des frais médicaux…) et à de nombreux services (crèches, hôpitaux, maisons de retraite…). D’autre part, ils constituent une garantie centrale des libertés individuelles (droit du travail, lutte contre les différents types de discriminations…). Ils sont désormais un maillon essentiel du fonctionnement de l’État de droit. Ce numéro d’Informations sociales s’attache à décrire les profondes mutations qui caractérisent les droits sociaux dans leur complexité et leurs contradictions depuis trois décennies. Longtemps, les droits sociaux ont constitué le prolongement naturel des droits politiques en concrétisant l’idée des droits créances, c’est-à-dire du principe d’une dette de la nation à l’égard de nos concitoyens les plus fragiles. Mais cette idée est désormais battue en brèche par différents biais, notamment à travers les contreparties croissantes demandées aux bénéficiaires d’allocations et la pression financière imposée par les conditions économiques difficiles que connaît la France ces dernières années. Cependant, de nombreuses initiatives sont lancées par les professionnels de la protection sociale pour tenter de préserver l’accès aux droits sociaux pour le plus grand nombre.
Les droits sociaux occupent une place centrale dans la vie de nos concitoyens. D’une part, ils permettent d’accéder à de nombreuses aides financières (prestations familiales, minima sociaux, allocations chômage, pensions de retraite ou d’invalidité, remboursements des frais médicaux…) et à de nombreux services (crèches, hôpitaux, maisons de retraite…). D’autre part, ils constituent une garantie centrale des libertés individuelles (droit du ...

DROIT ; POLITIQUE SOCIALE ; ALLOCATION FAMILIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 179 - 165 p.
Cote : P 87

Les différentes lois de décentralisation qui se sont succédées depuis le début des années 1980 ont profondément modifié le paysage des politiques sociales. Le transfert de compétences de l’État vers les collectivités locales a entraîné des bouleversements organisationnels et techniques importants. Avec pour objectif de mieux répondre aux spécificités locales, la territorialisation des politiques sociales a été aussi conçue comme une condition essentielle de la transversalité des interventions à même de produire une plus grande efficacité et efficience. En effet, elle apparaît comme un moyen d’adaptation des politiques sociales susceptible de rééquilibrer, en faveur du développement social, une approche orientée vers des publics ciblés. Pour autant, les questions sociales se sont complexifiées dans l’articulation des niveaux territoriaux et la multiplication des acteurs publics et privés. Dans un contexte de crise économique, de contraintes budgétaires fortes et d’une nouvelle étape de la décentralisation, ce numéro d’Informations sociales souhaite remettre en perspective les enjeux actuels des politiques sociales (famille, insertion, politique de la ville…) et questionner la gouvernance locale de ces politiques. La première partie est précisément consacrée à la définition des finalités et des enjeux. À partir d’un bilan de cette décentralisation du social, et parfois l’existence d’un mouvement de recentralisation, la nécessité d’une approche transversale et de l’intégration d’une perspective préventive des politiques sociales est questionnée. La seconde partie tente d’appréhender le social au prisme des territoires. Pourquoi et comment l’observation sociale locale constitue un élément stratégique de la gouvernance des politiques ? Où en est le travail social ? Va-t-on vers une « métropolisation?» des politiques sociales ? Quelles actions sont menées avec la Politique de la Ville ? Comment les acteurs se saisissent des différents territoires du social ? Enfin, la dernière partie interroge la régulation des politiques sociales – de la famille et de -l’insertion notamment – par l’analyse de leur gouvernance. Il apparaît que les politiques sociales ne peuvent faire l’économie d’une réflexion sur la démocratie locale et la participation citoyenne.
Les différentes lois de décentralisation qui se sont succédées depuis le début des années 1980 ont profondément modifié le paysage des politiques sociales. Le transfert de compétences de l’État vers les collectivités locales a entraîné des bouleversements organisationnels et techniques importants. Avec pour objectif de mieux répondre aux spécificités locales, la territorialisation des politiques sociales a été aussi conçue comme une condition ...

POLITIQUE SOCIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 180 - 164 p.
Cote : P 87

La crise financière et économique de 2008 est un bouleversement majeur des dernières décennies, tant ses conséquences multiformes se font ressentir sur les sociétés européennes. Au départ financière, cette crise s’est propagée à l’ensemble de l’économie productive, provoquant ainsi une remontée du chômage et une dégradation des comptes sociaux. L’intervention des États pour empêcher une crise systémique a mis en danger certains d’entre eux, obligeant à une intervention massive des organisations internationales, sans toutefois empêcher une récession dans la plupart des pays européens. Ces difficultés économiques majeures obligent les systèmes de protection sociale à intervenir pour prévenir l’augmentation des différentes formes de vulnérabilité (hausse du chômage, de la précarité, de la pauvreté…). Mais les bouleversements économiques et sociaux sont tels qu’ils remettent en cause la nature même des systèmes sociaux européens et, dans les pays d’Europe du Sud, font vaciller les bases de l’État social. Ce numéro d’Informations sociales dresse un bilan des différentes composantes de la crise que connaît l’Europe et de ses conséquences non seulement économiques mais aussi sociales, démographiques, voire politiques. Les réponses sociales apportées par les États ont varié selon les modèles de protection sociale. Certaines solutions sont directement liées aux enseignements tirés des crises passées, d’autres sont sans doute plus innovantes en matière d’investissement social. La crise conduit ainsi à s’interroger sur la transformation de systèmes de protection sociale qui contribuent de façon essentielle à la citoyenneté et au maintien du lien social.
La crise financière et économique de 2008 est un bouleversement majeur des dernières décennies, tant ses conséquences multiformes se font ressentir sur les sociétés européennes. Au départ financière, cette crise s’est propagée à l’ensemble de l’économie productive, provoquant ainsi une remontée du chômage et une dégradation des comptes sociaux. L’intervention des États pour empêcher une crise systémique a mis en danger certains d’entre eux, ...

POLITIQUE SOCIALE ; ECONOMIE ; PRECARITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 160 - 156 p.
Cote : P 87

Le bien-être de l’enfant est devenu une référence pour l’élaboration et l’évaluation des politiques publiques. Ce nouveau paradigme est sans doute encouragé par la Convention sur les droits de l’enfant, adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies en 1989 qui pose le principe de la notion d’intérêt supérieur de l’enfant. Elle fédère les États du monde autour d’une volonté d’assurer la protection de l’enfant et de le reconnaître comme un sujet de droits. Une illustration de cette prise en compte en matière de politiques sociales est l’attention particulière portée aux questions de pauvreté. Celles-ci ont connu ces dernières années plusieurs inflexions qui mènent à faire de la pauvreté des enfants un objectif européen d’orientation des politiques publiques. La justification d’une telle focale repose notamment sur de nombreuses études économiques et sociales qui montrent les conséquences sur l’avenir des jeunes adultes d’une enfance passée dans la pauvreté.L’objectif de ce numéro d’Informations sociales est de questionner les fondements de la prise en compte de l’intérêt de l’enfant dans les politiques sociales, ainsi que leur traduction en actes. Cette question interroge plus globalement le statut de l’enfant dans nos sociétés, l’image de la fonction parentale et le rôle de l’action publique en terme de prise en charge des enfants. Ainsi, les choix effectués par les pouvoirs publics peuvent se révéler particulièrement ambigus et certains objectifs publics, comme l’intérêt de l’enfant et de l’égalité des sexes, peuvent parfois se révéler concurrents, voire antagonistes. Dans un premier temps ce numéro questionnera la notion même de bien-être de l’enfant et ses implications sur la construction d’indicateurs, la manière même de penser l’enfance et les rôles parentaux. Dans un deuxième temps on s’intéressera à la manière d’intégrer le point de vue de l’enfant dans les politiques sociale. Enfin, l’analyse d’exemples de politiques sociales, telles que celles concernant les mères isolées, les politiques de conciliation travail/famille ou encore la protection de l’enfance, au prisme de l’intérêt de l’enfant, constitue la troisième partie de ce numéro.
Le bien-être de l’enfant est devenu une référence pour l’élaboration et l’évaluation des politiques publiques. Ce nouveau paradigme est sans doute encouragé par la Convention sur les droits de l’enfant, adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies en 1989 qui pose le principe de la notion d’intérêt supérieur de l’enfant. Elle fédère les États du monde autour d’une volonté d’assurer la protection de l’enfant et de le reconnaître comme un ...

ENFANT ; POLITIQUE SOCIALE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 162 - 147 p.
Cote : P 87

Les lois ayant organisé la décentralisation du « social » en France ont été adoptées en deux vagues successives (1982-1983, puis 2003-2004). Depuis trois décennies, le « social » se trouve ainsi au cœur du processus de décentralisation. Ce dernier engendre des dynamiques dans le domaine de l’aide et de l’action sociales qui suscitent un certain nombre d’interrogations. La complexification croissante de l’environnement institutionnel du « social » conduit à des enchevêtrements de compétences et à des difficultés pour les collectivités territoriales de disposer des moyens financiers à la hauteur des missions à remplir.Ce numéro d’Informations sociales entend analyser l’acte II de la décentralisation en tenant compte de réformes récentes, telles que la révision générale des politiques publiques ou la réforme des collectivités territoriales et de l’État local. Il s’attache à questionner et à faire état de l’actualité des analyses sur la décentralisation davantage plutôt qu’à en évaluer le processus et les résultats : en quoi finalement cette décentralisation interroge-t-elle sur l’évolution même du « social » au sein du « département-providence » ? Quels sont les moyens dont disposent les autorités décentralisées pour mettre en œuvre les pouvoirs qui leur sont reconnus ? Comment les nombreuses dispositions législatives et réglementaires relatives à l’action sociale ont-elles été mises en œuvre sur le terrain ? Avec quels effets ? Quelle est l’ampleur des inévitables disparités territoriales et en quoi remettent-elles éventuellement en cause l’égalité des droits ? Une première partie revient sur l’historique et les enjeux actuels de la décentralisation, tant au regard de la répartition des compétences que de la nature même du « social ». Une deuxième partie s’intéresse au positionnement des différents acteurs entre État, collectivités territoriales et associations afin de comprendre les articulations, les partenariats éventuels ou, au contraire, les concurrences. Enfin, la troisième partie est consacrée aux politiques sociales elles-mêmes et à leur mise en œuvre sur le terrain.
Les lois ayant organisé la décentralisation du « social » en France ont été adoptées en deux vagues successives (1982-1983, puis 2003-2004). Depuis trois décennies, le « social » se trouve ainsi au cœur du processus de décentralisation. Ce dernier engendre des dynamiques dans le domaine de l’aide et de l’action sociales qui suscitent un certain nombre d’interrogations. La complexification croissante de l’environnement institutionnel du « social ...

POLITIQUE SOCIALE ; POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 157 - 159 p.
Cote : P 87

L’analyse de l’action publique porte le plus souvent sur la mise en œuvre des politiques et l’efficience de ces dernières. Ce numéro d’Informations sociales s’intéresse à la phase amont de cette mise en œuvre : le processus même d’élaboration d’une politique sociale. Ainsi, l’émergence, puis l’inscription d’un problème à l’agenda politique, la manière dont celui-ci est traduit dans les discours politiques et par les divers agents de l'Etat pour être in fine l’objet d’une loi ou d’une mesure, sont ici étudiées. Une première partie du numéro est consacrée aux cadres conceptuels. Dans le champ social – dans le domaine de la lutte contre la pauvreté par exemple – comment certains concepts sont utilisés pour légitimer le recours à l’action ? Une deuxième partie s’intéresse plus spécifiquement aux divers acteurs (lobbies, associations, médias, experts, etc.) qui agissent pour faire émerger un problème et/ou faciliter sa mise sur agenda jusqu’à son traitement par les pouvoirs publics. Enfin, une dernière partie fournit des exemples, en retraçant l’histoire des enjeux de quelques politiques sociales récemment mises en œuvre et des débats auxquels elles ont donné lieu : politiques de conciliation, politique de dépendance ou encore droit au logement opposable.
L’analyse de l’action publique porte le plus souvent sur la mise en œuvre des politiques et l’efficience de ces dernières. Ce numéro d’Informations sociales s’intéresse à la phase amont de cette mise en œuvre : le processus même d’élaboration d’une politique sociale. Ainsi, l’émergence, puis l’inscription d’un problème à l’agenda politique, la manière dont celui-ci est traduit dans les discours politiques et par les divers agents de l'Etat pour ...

POLITIQUE SOCIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 159 - 162 p.
Cote : P 87

Pays inscrit dans un modèle dit « libéral » au sein de l’Union européenne, la Grande-Bretagne est longtemps apparue comme un pays qui ne développait pas de politiques familiales et dont les politiques sociales visaient exclusivement les plus démunis. Lors de leur arrivée au pouvoir, en 1997, les travaillistes ont promu une « Troisième voie » afin de réconcilier l’économique et le social. L’État social que promeut, dès lors, cette Troisième voie vise l’égalité des chances en facilitant la « capacité » des individus (notamment par l’incitation au travail) afin de fournir les conditions de la cohésion sociale. Par ailleurs, du côté de la famille, des évolutions notables ont également eu lieu avec la mise en place d’une politique globale de structures d’accueil pour la petite enfance. Ce numéro consacré aux politiques familiales et sociales en Grande-Bretagne cherche à mieux cerner les enjeux sociaux du pays à la veille d’un probable changement de gouvernement. Quelles sont les caractéristiques du système de Welfare State de l’État britannique ? Quel a été l’impact des réformes appliquées depuis la fin des années 1990 ? Quelles sont les perspectives pour l’avenir ? Le numéro est articulé autour de trois parties. Dans un premier temps, ce sont les transformations du Welfare State qui sont présentées, la refonte de l’État-providence ayant été l’objectif des travaillistes dès 1997. Dans un deuxième temps, on s’intéressera aux champs de l’intervention sociale en explicitant les logiques et le fonctionnement d’un certain nombre de politiques telles que celles du chômage, de la conciliation vie professionnelle-vie familiale, du logement ou encore de la santé. Enfin, dans un troisième et dernier temps, ce sont les effets des politiques menées sur les groupes-cibles « fragilisés » qui seront étudiés : les enfants, les jeunes, les familles monoparentales, les personnes âgées et les handicapés.
Pays inscrit dans un modèle dit « libéral » au sein de l’Union européenne, la Grande-Bretagne est longtemps apparue comme un pays qui ne développait pas de politiques familiales et dont les politiques sociales visaient exclusivement les plus démunis. Lors de leur arrivée au pouvoir, en 1997, les travaillistes ont promu une « Troisième voie » afin de réconcilier l’économique et le social. L’État social que promeut, dès lors, cette Troisième voie ...

POLITIQUE SOCIALE ; ROYAUME UNI

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 0 - n° 117 - 124 p.
Cote : P 87

ENTREPRISE ; POLITIQUE SOCIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 0 - n° 116 - 146 p.
Cote : P 87

POLITIQUE SOCIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 64 - 152 p.
Cote : P 276

Sommaire :
- Jeunes et politiques publiques : des décalages croissants
- Rénovation urbaine, rénovation scolaire ?
- La réforme de l'orientation scolaire : de la crise des banlieues à la loi de 2009, Quelles dynamiques de changement ?
- Les déséquilibres des politiques médiatiques à l'égard des jeunes indice ou accélérateur de leur marginalisation dans l'espace public ?
- Jeunes usagers de drogues et demande d'aide
- S'installer dans un logement : les manières juvéniles de se loger aujourd'hui
- Les adolescentes face aux contraintes du système de genre
- Que faire de l'autorité ? Des éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse en centre éducatif fermé.
Sommaire :
- Jeunes et politiques publiques : des décalages croissants
- Rénovation urbaine, rénovation scolaire ?
- La réforme de l'orientation scolaire : de la crise des banlieues à la loi de 2009, Quelles dynamiques de changement ?
- Les déséquilibres des politiques médiatiques à l'égard des jeunes indice ou accélérateur de leur marginalisation dans l'espace public ?
- Jeunes usagers de drogues et demande d'aide
- S'installer dans un ...

ORIENTATION SCOLAIRE ; POLITIQUE SOCIALE ; JEUNESSE ; ADOLESCENCE ; DROGUE ; LOGEMENT ; GENRE ; PROTECTION DE L'ENFANCE ; FRANCE ; EGALITE FEMME HOMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 22 - p. 4-5
Cote : P 257

Dans une Europe vieillissante, la France s'affiche avec fierté comme un des pays les plus féconds de l'Union européenne et se targue de mener une politique nataliste. Cette politique ne peut être viable à long terme si l'accueil des enfants de 0 à 3 ans n'est pas mieux pris en charge par les pouvoirs publics. Aujourd'hui avoir un enfant implique de "choisir" entre batailler pour trouver un mode d'accueil, parfois très cher, ou sacrifier sa carrière professionnelle. Lancement de la campagne
Dans une Europe vieillissante, la France s'affiche avec fierté comme un des pays les plus féconds de l'Union européenne et se targue de mener une politique nataliste. Cette politique ne peut être viable à long terme si l'accueil des enfants de 0 à 3 ans n'est pas mieux pris en charge par les pouvoirs publics. Aujourd'hui avoir un enfant implique de "choisir" entre batailler pour trouver un mode d'accueil, parfois très cher, ou sacrifier sa ...

PETITE ENFANCE ; POLITIQUE SOCIALE ; POLITIQUE FAMILIALE ; CRECHE ; FRANCE ; LUTTE FEMINISTE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Auteurs

PERIVIER Hélène [4]

collectif [3]

DURU-BELLAT Marie [3]

HEINEN Jacqueline [3]

LEGARDINIER Claudine [3]

MARUANI Margaret [3]

MILEWSKI Françoise [3]

SENAC Réjane [3]

SILVERA Rachel [3]

BOISGUÉRIN Bénédicte [2]

CLARK Linda [2]

CRESSON Geneviève [2]

DAMON Julien [2]

DAUPHIN Sandrine [2]

DEL RE Alisa [2]

FAGNANI Jeanne [2]

GRELLEY Pierre [2]

HELFTER Caroline [2]

JUNTER-LOISEAU Annie [2]

LALLEMENT Michel [2]

LAUFER Jacqueline [2]

LEFORT Geneviève [2]

LETABLIER Marie-Thérèse [2]

LONCLE Patricia [2]

MARQUÈS-PEREIRA Bérangère [2]

MÉDA Dominique [2]

MINGASSON Lise [2]

OLLIER-MALATERRE Ariane [2]

PAILHE Ariane [2]

SERAPHIN Gilles [2]

VILLIERS Claire [2]

AMAR Cécile [1]

ANBI Abderrahim [1]

ATTANÉ Isabelle [1]

BACHELOT-NARQUIN Roselyne [1]

BAJOS Nathalie [1]

BARDON Hugues [1]

BAROU Jacques [1]

BECQUET Valérie [1]

BELMONT Nicole [1]

BELORGEY Jean-Michel [1]

BEN AYED Choukri [1]

BERGER Emmanuel [1]

BERGEYCK Julie [1]

BERTHET Thierry [1]

BESSIN Marc [1]

BOISSON Marine [1]

BONNET Carole [1]

BOURDIEU Pierre [1]

BOUSBAA Amal [1]

BOYER Danielle [1]

BOZON Michel [1]

BUCHET Daniel [1]

BURRI Susanne [1]

BUSTELO Maria [1]

CAMBOIS Emmanuelle [1]

CASALIS Marie-France [1]

CASES Chantal [1]

CAUSSAT Laurent [1]

CEROUX Benoit [1]

CHAFIQ BESKI Chalha [1]

CHAMBRAS Aline [1]

CHAUFFAUT Delphine [1]

CLAIR Isabelle [1]

CLERC Denis [1]

COHEN-SOLAL Marc [1]

COHU Sylviane [1]

CONCIALDI Pierre [1]

CONINCK Frédéric de [1]

CORBIN Alain [1]

COUPÉ Annick [1]

DAHAN Muriel [1]

DANIEL Christine [1]

DAVOINE Lucie [1]

DELAFOSSE Mickaël [1]

DELAHAIE Carine [1]

DELPHY Christine [1]

DELVILLE Jacqueline [1]

DOUARD Olivier [1]

DUBET François [1]

DUCHENE J. [1]

DUPUIS Jean-Pierre [1]

EHLERS-PIXOTO Clarice [1]

ELABIDI Diane [1]

ERLER Gisèle [1]

ESCARBOUTEL Michel [1]

FALQUET Jules [1]

FERREIRA Virginia [1]

FONTES Adriana [1]

FORSELL Annev [1]

FOUQUET Annie [1]

FRAISSE Genevieve [1]

FRASER Nancy [1]

GALTIER Bénédicte [1]

GARCIA Vincent [1]

GARRAU Marie [1]

GASPARD Françoise [1]

GAUTIER Arlette [1]

GAUVIN A. [1]

GAVANAS Anna [1]

GAY Marion [1]

J Plus

Descripteurs

POLITIQUE SOCIALE [113]

FRANCE [66]

FEMME [26]

TRAVAIL [24]

EGALITE FEMME HOMME [20]

POLITIQUE FAMILIALE [19]

STATISTIQUE [17]

POLITIQUE DE LA SANTE [16]

PRECARITE [13]

FAMILLE [12]

ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE [11]

POLITIQUE [11]

ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE [10]

HISTOIRE [10]

SOCIETE [10]

EUROPE [9]

FEMINISME [9]

AIDE SOCIALE [8]

DISCRIMINATION [8]

ENFANT [8]

GENRE [7]

LEGISLATION [7]

MATERNITE [7]

PETITE ENFANCE [7]

PROSTITUTION [7]

STRUCTURE D'ACCUEIL [7]

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES [7]

CONDITION FEMININE [6]

DROIT [6]

DROITS DES FEMMES [6]

EGALITE SALARIALE [6]

INTEGRATION SOCIALE [6]

PERSONNE HANDICAPÉE [6]

PREVENTION [6]

SECURITE SOCIALE [6]

ALLEMAGNE [5]

ASSOCIATION [5]

MODE DE GARDE [5]

PARITE [5]

PERSONNE ÂGEE [5]

SANTE [5]

TRAVAILLEUR SOCIAL [5]

ADOLESCENCE [4]

ASSISTANTE MATERNELLE [4]

ENQUETE [4]

ETATS-UNIS [4]

HANDICAP MENTAL [4]

IMMIGRATION [4]

LOGEMENT [4]

MONDE [4]

POLICE [4]

RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE [4]

SANTE DES FEMMES [4]

SOCIOLOGIE [4]

TEMPS PARENTAL [4]

UNION EUROPEENNE [4]

VIOLENCE CONJUGALE [4]

XIXe SIECLE [4]

ACTION SOCIALE [3]

ALLOCATION FAMILIALE [3]

AMERIQUE LATINE [3]

ASPECT SOCIOLOGIQUE [3]

BELGIQUE [3]

CANADA [3]

CRECHE [3]

DEMOGRAPHIE [3]

ECONOMIE [3]

EDUCATION A LA SEXUALITE [3]

ENTREPRISE [3]

ESPAGNE [3]

FEMME ISSUE DE l'IMMIGRATION [3]

FORMATION PROFESSIONNELLE [3]

ITALIE [3]

JEUNE ADULTE [3]

JEUNESSE [3]

LUTTE FEMINISTE [3]

MILITANTISME [3]

MINISTÈRE DES DROITS DES FEMMES [3]

PARENTALITE [3]

PLANNING FAMILIAL [3]

POUVOIR [3]

PROTECTION DE L'ENFANCE [3]

PROTECTION SOCIALE [3]

QUARTIER [3]

QUEBEC [3]

RETRAITE [3]

ROYAUME UNI [3]

SEXISME [3]

TRAVAIL DOMESTIQUE [3]

VIH/ SIDA [3]

VIOL [3]

VIOLENCE [3]

XXe SIECLE [3]

ACCOMPAGNEMENT [2]

AFRIQUE [2]

ALLAITEMENT [2]

ASPECT JURIDIQUE [2]

ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE [2]

AUTONOMIE [2]

BIOGRAPHIE [2]

CARE [2]

J Plus

0
Z