m

Documents  ÂGE | enregistrements trouvés : 58

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 674 - p. 14-16
Cote : P 118

En dépit de la situation relativement meilleure de la France dans l'hiver démographique" européen, il faut signaler parmi les causes du lent rétrecissement de la base de la pyramide des âges, une tendance qui s'accentue avec les années : l'élévation cosntante de l'âge de la première maternité.

PREMIER ENFANT ; NATALITE ; DEMOGRAPHIE ; FRANCE ; ÂGE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 46 - p. 36-41
Cote : P 200

D’après notre sondage exclusif, 69 % des femmes pensent que l’âge limite pour avoir un enfant se situe après 40 ans, et 85 % que les progrès médicaux pourront alors les aider. Désolée, il va falloir revoir votre passeport pour la fécondité : envisager de faire un enfant passé 37 ans, c’est risquer de ne jamais en avoir. L’information est cruelle, méconnue, mais réaliste.

MATERNITE ; DESIR D'ENFANT ; ÂGE ; FECONDITE ; FEMME DE PLUS DE 40 ANS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 0 - n° 465 - p. 1-4
Cote : P 25

Le recul de l'âge à la maternité se poursuit en France : les femmes ayant accouché en 2009 avaient 30 ans en moyenne, contre moins de 27 ans pour leurs mères trente ans auparavant. Après avoir retracé les évolutions depuis un siècle, Giles Pison examine comment se situe la France par rapport à ses voisins européens, et jusqu'à quel âge ce retard peut se poursuivre.

MATERNITE ; FEMME ; ÂGE ; FECONDITE ; NATALITE ; DEMOGRAPHIE ; COUPLE ; CONDITION FEMININE ; GROSSESSE TARDIVE ; FEMME DE PLUS DE 35 ANS ; HISTOIRE ; STATISTIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 7 - p. 515-518
Cote : P 2

L'évolution de la fertilité de l'homme avec l'âge est difficile à étudier, car on doit tenir compte de la baisse d'activité sexuelle, et surtout de la chûte de fertilité de la partenaire au-delà de 35 ans. Les quelques travaux dont on dispose montrent que la numération spermatique se maintient avec l'âge ainsi que le pourcentage de formes normales. Le seul paramètre dont la baisse est retrouvée systématiquement est le pourcentage de mobilité. Néanmoins, le pouvoir fécondant ne paraît pas diminué. Les données FIVNAT permettent d'effectuer une analyse de près de 30000 cycles de FIV pour indication tubaire, et confirment l'absence de dégradation importante des caractéristiques du sperme avec l'âge. En dépit d'une baisse significative du taux moyen de fécondation, le taux de grossesse demeure relativement constant pour un intervalle donné d'âge féminin.
L'évolution de la fertilité de l'homme avec l'âge est difficile à étudier, car on doit tenir compte de la baisse d'activité sexuelle, et surtout de la chûte de fertilité de la partenaire au-delà de 35 ans. Les quelques travaux dont on dispose montrent que la numération spermatique se maintient avec l'âge ainsi que le pourcentage de formes normales. Le seul paramètre dont la baisse est retrouvée systématiquement est le pourcentage de mobilité. ...

HOMME ; ANDROLOGIE ; ÂGE ; FERTILITE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 60 - p. 79-92
Cote : P 276

À partir d’une enquête sur les quartiers gays de Paris et de Montréal, cet article interroge la place de l’âge dans les rapports des populations gays à ces espaces urbains singuliers. Si le Marais et le Village contribuent à construire un modèle valorisant de la jeunesse homosexuelle, la manière dont les jeunes gays pratiquent et investissent ces quartiers a beaucoup évolué depuis quelques décennies et révèle aussi des inégalités socioculturelles dans les manières de se vivre gay et jeune dans ces deux quartiers.
À partir d’une enquête sur les quartiers gays de Paris et de Montréal, cet article interroge la place de l’âge dans les rapports des populations gays à ces espaces urbains singuliers. Si le Marais et le Village contribuent à construire un modèle valorisant de la jeunesse homosexuelle, la manière dont les jeunes gays pratiquent et investissent ces quartiers a beaucoup évolué depuis quelques décennies et révèle aussi des inégalités socioc...

HOMOSEXUALITE ; FRANCE ; ASPECT SOCIO-CULTUREL ; CANADA ; ILE-DE-FRANCE ; ÂGE ; JEUNESSE ; IMAGE DE L'HOMME ; COMMUNAUTE HOMOSEXUELLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 495
Cote : P 25

Partout dans le monde les femmes commencent à avoir leurs enfants de plus en plus tard. Dans les pays développés où la première maternité est déjà plus tardive qu'ailleurs, l'âge au premier enfant continue d'augmenter. S'appuyant sur une comparaison entre la France et la Grande-Bretagne, Máire Ní Bhrolcháin et Éva Beaujouan examinent l'influence de l'allongement des études et ses mécanismes.

MATERNITE ; ÂGE ; EDUCATION ; FRANCE ; ANGLETERRE ; PREMIER ENFANT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

vol. 44 - n° 12 - pp. 712-715
Cote : P 2

En France, il n’existe aucune limite pour l’âge du père en assistance médicale à la procréation (AMP) ni dans la loi ni pour la prise en charge par l’assurance maladie. La loi indique que les deux membres du couple doivent être en âge de procréer, mais la définition d’un " homme en âge de procréer " n’a jamais été établie. Faut-il que la loi statue sur le sujet ou faut-il laisser libre choix et libre conscience aux praticiens de décider d’une prise en charge au cas par cas des hommes en AMP ? L’assurance maladie doit-elle, comme pour la femme, introduire un âge limite de prise en charge des hommes ? Pour tenter de répondre, nous avons réalisé deux enquêtes, l’une auprès des cliniciens et biologistes des centres d’AMP, l’autre auprès des gynécologues et gynécologues obstétriciens français. Parmi les professionnels de l’AMP, une majorité se dessine pour que 60 ans soit l’âge maximal fixé par la loi et pour la prise en charge. Les gynécologues qui ne pratiquent pas l’AMP ne sont que 57 % à souhaiter une limite dans la loi mais 80 % à souhaiter un âge limite à la prise en charge par l’assurance maladie.
En France, il n’existe aucune limite pour l’âge du père en assistance médicale à la procréation (AMP) ni dans la loi ni pour la prise en charge par l’assurance maladie. La loi indique que les deux membres du couple doivent être en âge de procréer, mais la définition d’un " homme en âge de procréer " n’a jamais été établie. Faut-il que la loi statue sur le sujet ou faut-il laisser libre choix et libre conscience aux praticiens de décider d’une ...

ÂGE ; PATERNITE ; PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; FRANCE ; BIOETHIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° N° 5-6 - p. 725-764
Cote : P 18

Pour expliquer la baisse de la fécondité en Afrique et les obstacles éventuels qu'elle rencontre, il ne suffit pas de tenir compte des changements et de leurs freins parmi les femmes. Dans des sociétés où les inégalités instituées entre les hommes et les femmes. dans les sociétés où les inégalités sont instituées entre les hommes et les femmes sont nombreuses, il importe de trouver des indicateurs assez objectifs du contexte entre conjoints . Les auteurs mettent en relation le niveau de pratique contraceptive et les écarts d'âge entre les couples. L'Afrique subsaharienne reste le continent où les écarts d'âge entre le couple reste le plus élevé. La contraception moderne est plus utilisée dans les couples les plus proches par l'âge, à niveau d'instruction égale. En revanche, les femmes mariées à des hommes sensiblement plus âgées sont toujours moins utilisatrices de contraception moderne.
Pour expliquer la baisse de la fécondité en Afrique et les obstacles éventuels qu'elle rencontre, il ne suffit pas de tenir compte des changements et de leurs freins parmi les femmes. Dans des sociétés où les inégalités instituées entre les hommes et les femmes. dans les sociétés où les inégalités sont instituées entre les hommes et les femmes sont nombreuses, il importe de trouver des indicateurs assez objectifs du contexte entre conjoints . ...

METHODE DE CONTRACEPTION ; ÂGE ; RAPPORTS HOMME-FEMME ; AFRIQUE SUBSAHARIENNE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 29 - n° 2 - pp 61-66
Cote : P 300

PATERNITE ; ÂGE ; VIOL ; INCESTE ; STATISTIQUE ; ADOLESCENTE ; GROSSESSE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 33 - n° 6
Cote : P 300

MILIEU URBAIN ; ÂGE ; RISQUE ; PREVENTION ; SEXUALITE ; ADOLESCENCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 33 - n° 6 - pp 259-267
Cote : P 300

ENSEIGNEMENT ; ÂGE ; ADOLESCENTE ; GROSSESSE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 765 - 6 p.
Cote : P 221

Un peu plus de 222 000 interruptions volontaires de grossesse (IVG) ont été réalisées en France en 2008 ainsi qu’en 2009. Le nombre des IVG, qui avait amorcé une légère baisse en 2007 et de 2008, s’est stabilisé en 2009. Avec 15 IVG pour 1 000 femmes, la France se situe dans la moyenne européenne. En 2008 et 2009, les recours à l’IVG se stabilisent aussi à tous les âges. Ils sont en très légère baisse après avoir progressé pour les plus jeunes jusqu’en 2005-2006. Le nombre de femmes mineures et très jeunes concernées par une IVG n’augmente plus depuis quelques années.
Un peu plus de 222 000 interruptions volontaires de grossesse (IVG) ont été réalisées en France en 2008 ainsi qu’en 2009. Le nombre des IVG, qui avait amorcé une légère baisse en 2007 et de 2008, s’est stabilisé en 2009. Avec 15 IVG pour 1 000 femmes, la France se situe dans la moyenne européenne. En 2008 et 2009, les recours à l’IVG se stabilisent aussi à tous les âges. Ils sont en très légère baisse après avoir progressé pour les plus jeunes ...

AVORTEMENT ; STATISTIQUE ; METHODE D'AVORTEMENT ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; CENTRE DE PLANIFICATION ; HOPITAL ; STRUCTURE D'ACCUEIL ; ÂGE ; FEMME ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 41 - n° 1 - p. 1-3
Cote : P 2

sommaire
1. introduction
2. quelle limite inférieure ?
3. choix des techniques selon l'âge
4. limite d'âge supérieure

STERILISATION VOLONTAIRE FEMININE ; ÂGE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 43 - n° 2 - p. 158-162
Cote : P 2

L’âge des premières règles et l’âge du premier rapport sexuel se sont abaissés au cours du siècle dernier. L’âge de la puberté influence-t-il la sexualité de la jeune fille et de la jeune femme occidentale ? Si oui, dans quelle mesure ? Plus accessoirement, l’acquisition de la fonction reproductrice, quel que soit l’âge, est-elle le signe d’une maturité suffisante pour s’engager dans la sexualité ? Les études montrent que puberté précoce, sexualité précoce, rapports non protégés à l’adolescence et nombre de partenaires sexuels au début de l’âge adulte sont intimement liés.
L’âge des premières règles et l’âge du premier rapport sexuel se sont abaissés au cours du siècle dernier. L’âge de la puberté influence-t-il la sexualité de la jeune fille et de la jeune femme occidentale ? Si oui, dans quelle mesure ? Plus accessoirement, l’acquisition de la fonction reproductrice, quel que soit l’âge, est-elle le signe d’une maturité suffisante pour s’engager dans la sexualité ? Les études montrent que puberté précoce, ...

PUBERTE ; SEXUALITE ; COMPORTEMENT ; JEUNE FEMME ; PREMIERE RELATION SEXUELLE ; ÂGE ; RISQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 44 - n° 4 - p. 225-231
Cote : P 2

Étudier la dimension sociale de l’infertilité féminine liée à l’âge à travers l’analyse de trois points principaux : les parcours de vie des femmes infertiles âgées de plus de 40ans ; leurs représentations de leur âge et du fait de vouloir mener une grossesse après 40ans ; leurs opinions de la législation française encadrant l’AMP concernant les limites d’âge, le don d’ovocyte et l’autoconservation ovocytaire pour raisons non médicales.

STERILITE ; ÂGE ; FEMME ; PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE

... Lire [+]

Z