m

Documents  ALLOCATION FAMILIALE | enregistrements trouvés : 59

O

-A +A

Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 35 - 258 p.
Cote : P 256

DOSSIER. Femmes dirigeantes, coordonné par Marlène Benquet et Jacqueline Laufer
- Femmes hautes fonctionnaires en France, l'avènement d'une égalité élitiste / Alban Jacquemart, Fanny Le Mancq et Sophie Pochic
- Celles qui survivent : dispositions improbables des dirigeantes dans la finance / Valérie Boussard
- Les profils des femmes membres des conseils d'administration en France / Anne-Françoise Bender, Rey Dang et Marie José Scotto
- Le ciel de plomb des organisations patronales / Marion Rabier
- Cheffes d'orchestre, le temps des pionnières n'est pas révolu ! / Hyacinthe Ravet
DOSSIER. Femmes dirigeantes, coordonné par Marlène Benquet et Jacqueline Laufer
- Femmes hautes fonctionnaires en France, l'avènement d'une égalité élitiste / Alban Jacquemart, Fanny Le Mancq et Sophie Pochic
- Celles qui survivent : dispositions improbables des dirigeantes dans la finance / Valérie Boussard
- Les profils des femmes membres des conseils d'administration en France / Anne-Françoise Bender, Rey Dang et Marie José Scotto
- Le ciel ...

FEMME ; TRAVAIL ; POUVOIR ; ALLOCATION FAMILIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 186 - p. 70-80
Cote : P 87

La politique familiale française est restée, longtemps après la création en 1946 des départementsd'outre-mer, discriminatoire à leur égard. Le tournant social des années 1970 a accéléré le rattrapage et, dans les années 2000, une quasi-égalité a été atteinte avec la métropole. Des différences persistent toutefois dans la nature et le montant des prestations, esquissant une moindre reconnaisse de la citoyennenté sociale des parents des Dom, surtout des mères.
La politique familiale française est restée, longtemps après la création en 1946 des départementsd'outre-mer, discriminatoire à leur égard. Le tournant social des années 1970 a accéléré le rattrapage et, dans les années 2000, une quasi-égalité a été atteinte avec la métropole. Des différences persistent toutefois dans la nature et le montant des prestations, esquissant une moindre reconnaisse de la citoyennenté sociale des parents des Dom, ...

DROM ; POLITIQUE FAMILIALE ; MATERNITE ; ALLOCATION FAMILIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 164 - p. 110-115
Cote : P 87

L'offre de services aux familles constitue, pour de petites communes rurales, un argument de poids pour convaincre les parents de rester vivre au « pays » et en inciter d'autres à venir s'y installer. Les élus de la Creuse ne s'y trompent pas. Soucieux de lutter contre la désertification de leurs territoires, ils travaillent en étroite relation avec la caisse d'Allocations familiales (Caf) pour développer des structures d'accueil de la petite enfance.
L'offre de services aux familles constitue, pour de petites communes rurales, un argument de poids pour convaincre les parents de rester vivre au « pays » et en inciter d'autres à venir s'y installer. Les élus de la Creuse ne s'y trompent pas. Soucieux de lutter contre la désertification de leurs territoires, ils travaillent en étroite relation avec la caisse d'Allocations familiales (Caf) pour développer des structures d'accueil de la petite ...

MODE DE GARDE ; PETITE ENFANCE ; MILIEU RURAL ; ALLOCATION FAMILIALE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 0 - n° 178 - 147 p.
Cote : P 87

Les droits sociaux occupent une place centrale dans la vie de nos concitoyens. D’une part, ils permettent d’accéder à de nombreuses aides financières (prestations familiales, minima sociaux, allocations chômage, pensions de retraite ou d’invalidité, remboursements des frais médicaux…) et à de nombreux services (crèches, hôpitaux, maisons de retraite…). D’autre part, ils constituent une garantie centrale des libertés individuelles (droit du travail, lutte contre les différents types de discriminations…). Ils sont désormais un maillon essentiel du fonctionnement de l’État de droit. Ce numéro d’Informations sociales s’attache à décrire les profondes mutations qui caractérisent les droits sociaux dans leur complexité et leurs contradictions depuis trois décennies. Longtemps, les droits sociaux ont constitué le prolongement naturel des droits politiques en concrétisant l’idée des droits créances, c’est-à-dire du principe d’une dette de la nation à l’égard de nos concitoyens les plus fragiles. Mais cette idée est désormais battue en brèche par différents biais, notamment à travers les contreparties croissantes demandées aux bénéficiaires d’allocations et la pression financière imposée par les conditions économiques difficiles que connaît la France ces dernières années. Cependant, de nombreuses initiatives sont lancées par les professionnels de la protection sociale pour tenter de préserver l’accès aux droits sociaux pour le plus grand nombre.
Les droits sociaux occupent une place centrale dans la vie de nos concitoyens. D’une part, ils permettent d’accéder à de nombreuses aides financières (prestations familiales, minima sociaux, allocations chômage, pensions de retraite ou d’invalidité, remboursements des frais médicaux…) et à de nombreux services (crèches, hôpitaux, maisons de retraite…). D’autre part, ils constituent une garantie centrale des libertés individuelles (droit du ...

DROIT ; POLITIQUE SOCIALE ; ALLOCATION FAMILIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 201 p.
Cote : 414 JAC w

1. La construction progressive mais inachevée de la parentalité comme politique publique
- L’émergence de la parentalité comme concept et comme politique publique
- La déclinaison de la parentalité : des dispositifs en cercles concentriques
- Des évolutions croisées de montée en charge de la CNAF et de désengagement financier de l’Etat
2. Une politique pertinente aujourd’hui bridée par des financements marginaux et une stratégie ambiguë
- Un consensus de la communauté scientifique sur l’intérêt du soutien à la parentalité, corroboré par les investigations de l’Igas
- Des faiblesses structurelles demeurent au niveau du pilotage national, malgré une Gouvernance locale plutôt dynamique
- Une politique obérée par des financements faibles et fragiles
- Il en résulte une offre de service calibrée très en-deçà des besoins
3. Recommandations pour une politique de la parentalité renouvelée et renforcée
- Faire de l’accompagnement à la parentalité une priorité reconnue de la politique familiale
- Rénover la gouvernance
- Fixer un cadre d’intervention clair
- Organiser la capitalisation et renforcer l’évaluation
- Recommandations pour la nouvelle convention d’objectifs et de gestion de la CNAF
1. La construction progressive mais inachevée de la parentalité comme politique publique
- L’émergence de la parentalité comme concept et comme politique publique
- La déclinaison de la parentalité : des dispositifs en cercles concentriques
- Des évolutions croisées de montée en charge de la CNAF et de désengagement financier de l’Etat
2. Une politique pertinente aujourd’hui bridée par des financements marginaux et une stratégie ambiguë
- Un ...

PARENTALITE ; POLITIQUE FAMILIALE ; FAMILLE ; FRANCE ; ASPECT SOCIOLOGIQUE ; ALLOCATION FAMILIALE ; PETITE ENFANCE ; TEMPS PARENTAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 24 p.
Cote : 325 VAN

Dossiers Solidarité et Santé n°31.
Différents modes d'accueil, leur répartition sur le territoire, selon les catégories sociales, évolution, prestations familiales et différentes aides, bébéficiaires, activité des femmes, places en établissement.

POLITIQUE FAMILIALE ; MODE DE GARDE ; PETITE ENFANCE ; ASSISTANTE MATERNELLE ; CRECHE ; ALLOCATION FAMILIALE ; STATISTIQUE ; ASPECT SOCIOLOGIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 142 p.
Cote : 325 MES

La politique familiale est familière. Pourtant elle manque d'évidence dès qu'on l'interroge. En réalité, ce "social en acte" ne se manifeste qu'au pluriel. Il faut parler "des" politiques familiales. Entre les intentions des initiateurs et les réalisations actuelles, des métamorphoses n'ont cessé de s'imposer. De l'incitation démographique à la gestion de "salaires sociaux" en faveur des plus démunis - du "natalisme" à la "solidarité" - le balancier a constamment oscillé. Ce livre retrace les enjeux historiques des politiques familiales. Mais il retrouve aussi les enjeux théoriques qui les traversent. Enjeux, dont l'un, et non des moindres est de comprendre à quelle forme de justice sociales elles se rattachent, en valorisant soit l'universalité (les mêmes allocations pour tous) soit la sélectivité (de plus fortes allocations pour les moins bien pourvus).
La politique familiale est familière. Pourtant elle manque d'évidence dès qu'on l'interroge. En réalité, ce "social en acte" ne se manifeste qu'au pluriel. Il faut parler "des" politiques familiales. Entre les intentions des initiateurs et les réalisations actuelles, des métamorphoses n'ont cessé de s'imposer. De l'incitation démographique à la gestion de "salaires sociaux" en faveur des plus démunis - du "natalisme" à la "solidarité" - le ...

FAMILLE ; POLITIQUE FAMILIALE ; HISTOIRE ; LIBERATION DES FEMMES ; ALLOCATION FAMILIALE ; ANNÉES 40 ; DROIT DE L'ENFANT ; ANNÉES 70 ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 386 p.
Cote : 325 LAR

Cette première histoire de la politique familiale en France depuis 1945 résulte du travail d'un groupe qui, à la demande du commissariat général du Planning, a réuni (...) des représentants des principales disciplines intéressées à la gestion collective des familles.

HISTOIRE ; ANNÉES 40 ; FAMILLE ; POLITIQUE FAMILIALE ; EVOLUTION ; ANNEES 50 ; ANNÉES 60 ; ANNÉES 70 ; ANNÉES 80 ; ALLOCATION FAMILIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : 323 PLO

Dossier d'études n°149
sommaire
1. Avoir un premier enfant, les conditions de planification et lde la réalisation
2. Le congé parental et le retour à l'emploi des mères
3. Limites et perspectives

PARENTALITE ; CONGE PARENTAL ; ALLOCATION FAMILIALE ; TRAVAIL ; ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE ; FRANCE ; FEMME ; MATERNITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 105 - p. 96-101
Cote : P 218

En 2007, d’après l’enquête de Recensement de la population de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), 1,6 million de familles étaient composées d’un parent vivant sans conjoint avec au moins un enfant âgé de moins de 18 ans dans un même logement. Cet article a pour objet de caractériser le profil de ces familles monoparentales bénéficiaires des prestations familiales; il repose sur l’exploitation des données de l’échantillon national des allocataires de la Caisse nationale des Allocations familiales (CNAF) de 2000 et 2008. Les familles monoparentales sont éligibles aux prestations familiales versées par les caisses d’Allocations familiales lorsqu’elles assument, seules, la charge d’un enfant âgé de moins de 20 ans. Ces familles représentent 14 % de l’ensemble des allocataires de la CNAF et 24 % de ceux ayant au moins un enfant à charge. Elles sont également plus exposées que les autres familles au risque de pauvreté et de précarité ; leur taux de pauvreté monétaire s’établit à 30 % en 2008, contre 13 % pour l’ensemble de la population.
En 2007, d’après l’enquête de Recensement de la population de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), 1,6 million de familles étaient composées d’un parent vivant sans conjoint avec au moins un enfant âgé de moins de 18 ans dans un même logement. Cet article a pour objet de caractériser le profil de ces familles monoparentales bénéficiaires des prestations familiales; il repose sur l’exploitation des données de ...

FAMILLE MONOPARENTALE ; POLITIQUE FAMILIALE ; ALLOCATION FAMILIALE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 59 p.
Cote : 535 COM

Conformément à l’engagement de la Commission de créer un instrument de suivi et de dialogue concernant les services sociaux d’intérêt général (SSIG), ce premier rapport bisannuel (RB) donne un aperçu global de ces services dans l’Union européenne (UE). Il couvre l’ensemble de ces services et fait le point sur la situation dans plusieurs secteurs. Il décrit la façon dont ces services s’adaptent à l’évolution des besoins et aux défis socio-économiques et évalue l’impact de ces changements sur leur organisation, leur financement et leur offre quant à l’applicabilité des règles communautaires.
Conformément à l’engagement de la Commission de créer un instrument de suivi et de dialogue concernant les services sociaux d’intérêt général (SSIG), ce premier rapport bisannuel (RB) donne un aperçu global de ces services dans l’Union européenne (UE). Il couvre l’ensemble de ces services et fait le point sur la situation dans plusieurs secteurs. Il décrit la façon dont ces services s’adaptent à l’évolution des besoins et aux défis soci...

ACTION SOCIALE ; AIDE SOCIALE ; ETABLISSEMENT PUBLIC ; PETITE ENFANCE ; CRECHE ; PROTECTION SOCIALE ; ALLOCATION FAMILIALE ; INSERTION PROFESSIONNELLE ; INTEGRATION SOCIALE ; EUROPE ; LEGISLATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : 320 PLA

A propos du plan Famille, de l'Allocation Parentale d'Education qui à tendance à augmenter le renvoi des mères au foyer. 400 000 familles

POLITIQUE FAMILIALE ; ALLOCATION FAMILIALE ; JEUNESSE ; POLITIQUE DE L'EDUCATION ; HOPITAL ; IMMIGRATION ; TOXICOMANIE ; ASSOCIATION ; FRANCE ; ANNÉES 80

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 751
Cote : P 221

Fin 2007, 280 000 parents d’enfants de moins de 3 ans sont en congé parental total. Il s’agit surtout de femmes (94 %). 12 % des mères de jeunes enfants ont ainsi cessé de travailler tout en conservant leur contrat de travail, avec l’assurance de retrouver leur emploi ou un emploi similaire à l’issue de ce congé. Ce congé, non rémunéré par l’employeur, donne souvent lieu au versement d’une prestation familiale, le CLCA (complément de libre choix d’activité), qui limite ainsi la perte de revenus en l’absence d’activité professionnelle.
Fin 2007, 280 000 parents d’enfants de moins de 3 ans sont en congé parental total. Il s’agit surtout de femmes (94 %). 12 % des mères de jeunes enfants ont ainsi cessé de travailler tout en conservant leur contrat de travail, avec l’assurance de retrouver leur emploi ou un emploi similaire à l’issue de ce congé. Ce congé, non rémunéré par l’employeur, donne souvent lieu au versement d’une prestation familiale, le CLCA (complément de libre choix ...

CONGE PARENTAL ; FEMME ; TRAVAIL ; FRANCE ; ALLOCATION FAMILIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 750
Cote : P 221

Le complément de libre choix d’activité (CLCA) est une prestation familiale accordée aux parents d’enfants de moins de 3 ans qui ne travaillent pas ou qui travaillent à temps partiel. Parmi les parents entrant dans un CLCA à taux plein, 6 sur 10 ont cessé leur activité dans le cadre d’un congé parental, avec l’assurance d’un retour à leur emploi à l’issue du congé. Cette proportion est plus élevée (9 sur 10) parmi ceux qui travaillaient juste avant leur entrée dans le CLCA.
Le complément de libre choix d’activité (CLCA) est une prestation familiale accordée aux parents d’enfants de moins de 3 ans qui ne travaillent pas ou qui travaillent à temps partiel. Parmi les parents entrant dans un CLCA à taux plein, 6 sur 10 ont cessé leur activité dans le cadre d’un congé parental, avec l’assurance d’un retour à leur emploi à l’issue du congé. Cette proportion est plus élevée (9 sur 10) parmi ceux qui travaillaient juste ...

GARDE DE L'ENFANT ; ALLOCATION FAMILIALE ; FEMME ; TRAVAIL ; PETITE ENFANCE ; CONGE PARENTAL ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 155 p.
Cote : 325 HAU

Cette note présente de façon synthétique 12 fiches détaillant les thèmes ayant paru susceptibles d’éclairer les travaux sur l’évolution de l’architecture de la politique familiale. L’objectif de cet exercice est de mettre en perspective les principaux débats relatifs à la politique familiale en France, ses objectifs et ses outils, sur la base d’une revue de la littérature. Cette revue menée sur une vingtaine d’années ne prétend pas à l’exhaustivité mais
vise à mettre en relief les sujets qui ressortent de l’analyse des principaux rapports publics, des déclarations des acteurs publics et des analyses des experts.
Cette note présente de façon synthétique 12 fiches détaillant les thèmes ayant paru susceptibles d’éclairer les travaux sur l’évolution de l’architecture de la politique familiale. L’objectif de cet exercice est de mettre en perspective les principaux débats relatifs à la politique familiale en France, ses objectifs et ses outils, sur la base d’une revue de la littérature. Cette revue menée sur une vingtaine d’années ne prétend pas à l’...

POLITIQUE FAMILIALE ; NATALITE ; ALLOCATION FAMILIALE ; PRECARITE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; JEUNE ADULTE ; DROIT ; PARENTALITE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 6 p.
Cote : 210.11 TOR

24 mesures concrètes pour transformer la vie des femmes... et celle des hommes
En 1970, le magazine ELLE tenait les premiers « Etats généraux de la femme ».  En 2010, ELLE réédite l’expérience et fait la tournée des régions françaises pour examiner la condition des femmes d’aujourd’hui au travers de leurs témoignages. Le livre blanc est le résultat de cette enquête, enrichi des propositions de chercheuses et de femmes cadres d’entreprise. Il s’adresse aux pouvoirs publics et aux entreprises.
Depuis 40 ans, la condition des femmes a beaucoup évolué. Où en sommes-nous en 2010 ? Y a-t-il eu amélioration de la vie des femmes et de celle des hommes ?
24 mesures concrètes pour transformer la vie des femmes... et celle des hommes
En 1970, le magazine ELLE tenait les premiers « Etats généraux de la femme ».  En 2010, ELLE réédite l’expérience et fait la tournée des régions françaises pour examiner la condition des femmes d’aujourd’hui au travers de leurs témoignages. Le livre blanc est le résultat de cette enquête, enrichi des propositions de chercheuses et de femmes cadres d’entreprise. Il ...

CONDITION FEMININE ; EGALITE FEMME HOMME ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; EGALITE SALARIALE ; MODE DE GARDE ; CONGE PARENTAL ; TEMPS PARENTAL ; DISCRIMINATION ; MATERNITE ; TRAVAIL ; FEMME ; TRAVAIL A TEMPS PARTIEL ; POUVOIR ; ENTREPRISE ; POLITIQUE SOCIALE ; ALLOCATION FAMILIALE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; STRUCTURE D'ACCUEIL ; MINISTÈRE DES DROITS DES FEMMES ; PARITE ; CITOYENNETÉ ; POLITIQUE ; STÉRÉOTYPE ; EDUCATION A LA SEXUALITE ; MANUEL SCOLAIRE ; PREVENTION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 115 p.
Cote : 217 ZIM

INTRODUCTION 5 I.– LA SITUATION DES FEMMES RETRAITÉES : DES INÉGALITÉS FORTES QUI NÉCESSITENT DES CORRECTIFS 6 A. LES ÉCARTS ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES SE CREUSENT AU MOMENT DE LA RETRAITE 6 B. LA GRANDE DISPARITÉ DES PENSIONS VERSÉES AUX FEMMES ET L’ÉVOLUTION DE LA CONJUGALITÉ 8 II.– LE RAPPROCHEMENT DES DURÉES D’ASSURANCE EST INSUFFISANT À RÉDUIRE LES ÉCARTS DE PENSION 10 A. LE RAPPROCHEMENT DES DURÉES D’ASSURANCE… 10 B. …NE SUFFIT PAS À RÉTABLIR L’ÉGALITÉ CAR DES FACTEURS CONTRECARRENT CETTE ÉVOLUTION 11 1. La dégradation de la qualité de l’emploi 11 2. La persistance des écarts salariaux 12 3. La compensation incomplète opérée par les droits familiaux 12 C. …COMME LE MONTRENT LES PROJECTIONS DES NIVEAUX DE PENSION 13 III.– LE PROJET DE LOI DE RÉFORME DES RETRAITES ET SON IMPACT SUR LES PENSIONS SERVIES AUX FEMMES 15 A. LES DISPOSITIONS CONCERNANT PLUS SPÉCIFIQUEMENT LES RETRAITES DES FEMMES 15 1. Les missions du Comité de pilotage des organismes de retraite (article 1er) 15 2. La meilleure prise en compte pour les droits à la retraite du congé de maternité (article 30) 15 3. La sanction des entreprises pour défaut d’élaboration du Rapport de situation comparée (article 31) 17 a) Le bilan de la persistance des inégalités professionnelles entre les hommes et les femmes et des carences de la négociation collective 18 b) La seule sanction du défaut de rapport de situation comparée n’est pas suffisamment efficace 19 4. La suppression du départ anticipé pour les fonctionnaires ayant eu trois enfants (article 23) 21 a) Les bénéficiaires du départ anticipé dans la fonction publique 21 b) La suppression du dispositif et le régime transitoire 23 B. LES AUTRES DISPOSITIONS DU PROJET DE LOI QUI SE RÉPERCUTERONT SUR LES PENSIONS DES FEMMES 24 1. L’indispensable mesure de l’impact de la réforme sur les pensions servies aux femmes 24 2. Ce sont les femmes qui vont devoir travailler jusqu’à 67 ans ou qui partiront avec des retraites incomplètes 26 a) Le recul de l’âge du taux plein à 67 ans pénalise les femmes (article 6) 26 b) Le relèvement de l’âge dans la fonction publique et l’alignement des règles applicables pour le minimum garanti (articles 11, 12 et 24) 29 3. La problématique de la prise en compte de la pénibilité au travail 30 a) Le maintien du départ à 60 ans pour les assurés à l’état de santé dégradé (article 26) 30 b) Le suivi des expositions de salariés aux facteurs de risques professionnels (article 25) 30 III.– LES POINTS NON RÉGLÉS PAR LE PROJET DE LOI 32 A. LES CONSÉQUENCES DU TEMPS PARTIEL SUR LES RETRAITES 32 1. Temps partiel et salaire de référence 33 2. Temps partiel ne permettant pas la validation de trimestres 33 3. Des correctifs indispensables pour anticiper des effets majeurs 34 a) Relancer la négociation sur la surcotisation à l’assurance vieillesse qui reste une pratique marginale, voire totalement ignorée 34 b) Prendre en compte les temps très partiels 35 B. LA RÉVERSION, L’ASSURANCE VEUVAGE ET LE VEUVAGE PRÉCOCE 36 1. La pérennisation de l’assurance veuvage 36 2. L’emploi des seniors et la réversion 37 3. Le partage des droits à la retraite 38 B. …NE SUFFIT PAS À RÉTABLIR L’ÉGALITÉ CAR DES FACTEURS CONTRECARRENT CETTE ÉVOLUTION 11 1. La dégradation de la qualité de l’emploi 11 2. La persistance des écarts salariaux 12 3. La compensation incomplète opérée par les droits familiaux 12 C. …COMME LE MONTRENT LES PROJECTIONS DES NIVEAUX DE PENSION 13 III.– LE PROJET DE LOI DE RÉFORME DES RETRAITES ET SON IMPACT SUR LES PENSIONS SERVIES AUX FEMMES 15 A. LES DISPOSITIONS CONCERNANT PLUS SPÉCIFIQUEMENT LES RETRAITES DES FEMMES 15 1. Les missions du Comité de pilotage des organismes de retraite (article 1er) 15 2. La meilleure prise en compte pour les droits à la retraite du congé de maternité (article 30) 15 3. La sanction des entreprises pour défaut d’élaboration du Rapport de situation comparée (article 31) 17 a) Le bilan de la persistance des inégalités professionnelles entre les hommes et les femmes et des carences de la négociation collective 18 b) La seule sanction du défaut de rapport de situation comparée n’est pas suffisamment efficace 19 4. La suppression du départ anticipé pour les fonctionnaires ayant eu trois enfants (article 23) 21 a) Les bénéficiaires du départ anticipé dans la fonction publique 21 b) La suppression du dispositif et le régime transitoire 23 B. LES AUTRES DISPOSITIONS DU PROJET DE LOI QUI SE RÉPERCUTERONT SUR LES PENSIONS DES FEMMES 24 1. L’indispensable mesure de l’impact de la réforme sur les pensions servies aux femmes 24 2. Ce sont les femmes qui vont devoir travailler jusqu’à 67 ans ou qui partiront avec des retraites incomplètes 26 a) Le recul de l’âge du taux plein à 67 ans pénalise les femmes (article 6) 26 b) Le relèvement de l’âge dans la fonction publique et l’alignement des règles applicables pour le minimum garanti (articles 11, 12 et 24) 29 3. La problématique de la prise en compte de la pénibilité au travail 30 a) Le maintien du départ à 60 ans pour les assurés à l’état de santé dégradé (article 26) 30 b) Le suivi des expositions de salariés aux facteurs de risques professionnels (article 25) 30 III.– LES POINTS NON RÉGLÉS PAR LE PROJET DE LOI 32 A. LES CONSÉQUENCES DU TEMPS PARTIEL SUR LES RETRAITES 32 1. Temps partiel et salaire de référence 33 2. Temps partiel ne permettant pas la validation de trimestres 33 3. Des correctifs indispensables pour anticiper des effets majeurs 34 a) Relancer la négociation sur la surcotisation à l’assurance vieillesse qui reste une pratique marginale, voire totalement ignorée 34 b) Prendre en compte les temps très partiels 35 B. LA RÉVERSION, L’ASSURANCE VEUVAGE ET LE VEUVAGE PRÉCOCE 36 1. La pérennisation de l’assurance veuvage 36 2. L’emploi des seniors et la réversion 37 3. Le partage des droits à la retraite 38
INTRODUCTION 5 I.– LA SITUATION DES FEMMES RETRAITÉES : DES INÉGALITÉS FORTES QUI NÉCESSITENT DES CORRECTIFS 6 A. LES ÉCARTS ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES SE CREUSENT AU MOMENT DE LA RETRAITE 6 B. LA GRANDE DISPARITÉ DES PENSIONS VERSÉES AUX FEMMES ET L’ÉVOLUTION DE LA CONJUGALITÉ 8 II.– LE RAPPROCHEMENT DES DURÉES D’ASSURANCE EST INSUFFISANT À RÉDUIRE LES ÉCARTS DE PENSION 10 A. LE RAPPROCHEMENT DES DURÉES D’ASSURANCE… 10 B. …NE SUFFIT PAS À ...

RETRAITE ; FEMME ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; EGALITE SALARIALE ; CONGÉ DE MATERNITÉ ; CONGE PARENTAL ; ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE ; TRAVAIL ; TRAVAIL A TEMPS PARTIEL ; TRAVAIL DOMESTIQUE ; TEMPS PARENTAL ; ALLOCATION FAMILIALE ; CHOMAGE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 139 p.
Cote : 325 PER

En application des différentes missions que la loi leur a confiées, l'Unaf et les Udaf exercent depuis 1945, à l'échelon tant national que départemental, une action permanente auprès des pouvoirs publics.

FAMILLE ; ASSOCIATION ; ALLOCATION FAMILIALE ; ACTION SOCIALE ; FAMILLE NOMBREUSE ; POLITIQUE FAMILIALE ; DROIT DE L'ENFANT ; DROITS HUMAINS ; FRANCE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Auteurs

KESTEMAN Nadia [5]

CHAUVIERE Michel [2]

CRÉPIN Christiane [2]

DÉCHAUX Jean-Hugues [2]

FAGNANI Jeanne [2]

FROTIEE Brigitte [2]

MATH Antoine [2]

MINONZIO Jérôme [2]

SINGLY François de [2]

VANOVERMEIR Solveig [2]

AMROUNI Isabelle [1]

ANCELIN Jacqueline [1]

ANXO Dominique [1]

ARNOLD Eva [1]

AUBIN Hélène [1]

AVENEL Cyprien [1]

BERGE André Dr [1]

BERGER Emmanuel [1]

BERNHEIM Nicole [1]

BLANPAIN Nathalie [1]

BONAITI Camille [1]

BONNET Carole [1]

BOYER Danielle [1]

BRIN Hubert [1]

BROUGERE Gilles [1]

BROWN Elizabeth [1]

BRUGEILLES Carole [1]

BUCHET Daniel [1]

BURNEL Roger [1]

BUSSAT Virginie [1]

CADOLLE Sylvie [1]

CAPUANO Christophe [1]

CHAMBAZ Christine [1]

CHOQUET Luc-Henry [1]

CICCHELLI Vincenzo [1]

COHEN Jean Dr [1]

COHU Sylviane [1]

COMMAILLE Jacques [1]

CRENNER Emmanuelle [1]

DAMON Julien [1]

DE LUCA Virginie [1]

DELANDER Lennart [1]

DESMOTTES Georges [1]

DORNÈS Yvonne [1]

DOURLEN-ROLLIER Anne-Marie Me [1]

DURIEZ Bruno [1]

ERLER Daniel [1]

FENET Francine [1]

FIRDION Jean-Marie [1]

FRECHON Isabelle [1]

FRIEMAN Richard [1]

GAUTIER Arlette [1]

GAUTIER Gisèle [1]

GILLOT Dominique [1]

HAURY Paul [1]

JACQUEY-VAZQUEZ Bénédicte [1]

JACQUOT Alain [1]

JASPARD Maryse [1]

KEPES Suzanne Dr [1]

KNIBIEHLER Yvonne [1]

LABBÉ Morgane [1]

LAGRANGE Hugues [1]

LAGRAVE Michel [1]

LAÏB Nadine [1]

LAROQUE Pierre [1]

LE GALL Didier [1]

LEGENDRE Emilie [1]

LEGENDRE François [1]

LELIÈVRE Michèle [1]

LENOIR Rémi [1]

LEPRINCE Frédérique [1]

LEQUET-SLAMA Diane [1]

MAHE Typhaine [1]

MANSSON Jonas [1]

MARGAIN Cécile [1]

MARICAL François [1]

MARPSAT Maryse [1]

MARTIN Claude [1]

MAUFFROY Myriam [1]

MEILLAND Christèle [1]

MÉLET Christian [1]

MESSU Michel [1]

MÉTAYER Jean Pierre [1]

MILLARD Eric [1]

MONOD Jacques [1]

MOREL Nathalie [1]

MOSSUZ-LAVAU Janine [1]

NEZOSO Gilles [1]

PALMER Raoul [1]

PECKER A. [1]

PEPIN Michel [1]

PERIER Liliane [1]

PERIVIER Hélène [1]

PERNOT Georges [1]

PERROTIN Claude [1]

PLOUX-CHILLES Adélaïde [1]

QUEROUIL Liliane [1]

REMOND René [1]

RIVERO Jean [1]

ROMATIF François [1]

ROSADO Puig [1]

J Plus

Descripteurs

ALLOCATION FAMILIALE [59]

FRANCE [40]

POLITIQUE FAMILIALE [32]

FAMILLE [21]

FEMME [19]

TRAVAIL [16]

CONGE PARENTAL [13]

AIDE SOCIALE [12]

MODE DE GARDE [12]

MATERNITE [11]

PETITE ENFANCE [9]

ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE [8]

DROIT [8]

ENFANT [8]

TEMPS PARENTAL [8]

EGALITE FEMME HOMME [7]

FAMILLE MONOPARENTALE [6]

FEMINISME [6]

LOGEMENT [6]

PRECARITE [6]

STATISTIQUE [6]

TRAVAIL A TEMPS PARTIEL [6]

ACTION SOCIALE [5]

CRECHE [5]

DIVORCE [5]

EGALITE SALARIALE [5]

GARDE DE L'ENFANT [5]

HISTOIRE [5]

LEGISLATION [5]

SOCIETE [5]

ANNÉES 70 [4]

ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE [4]

ASSISTANTE MATERNELLE [4]

DROIT DE L'ENFANT [4]

ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE [4]

PARENTALITE [4]

STRUCTURE D'ACCUEIL [4]

ANNÉES 40 [3]

ASPECT SOCIOLOGIQUE [3]

ASSOCIATION [3]

AUTORITE PARENTALE [3]

EDUCATION PARENTALE [3]

EUROPE [3]

FAMILLE NOMBREUSE [3]

FAMILLE RECOMPOSEE [3]

FEMME AU FOYER [3]

GROSSESSE [3]

NATALITE [3]

PENSION ALIMENTAIRE [3]

POLITIQUE SOCIALE [3]

SÉPARATION DU COUPLE [3]

SEXISME [3]

TRAVAIL DOMESTIQUE [3]

ACCOMPAGNEMENT [2]

ADOLESCENTE [2]

ADOPTION [2]

ANNÉES 80 [2]

ANNÉES 90 [2]

ASPECT JURIDIQUE [2]

ASPECT MEDICAL [2]

CHOMAGE [2]

CONDITION FEMININE [2]

CONGÉ DE MATERNITÉ [2]

COUPLE [2]

COUT [2]

DEBAT [2]

DEMOGRAPHIE [2]

DROITS DES FEMMES [2]

DROM [2]

ESPAGNE [2]

IMMIGRATION [2]

INSERTION PROFESSIONNELLE [2]

JEUNE ADULTE [2]

JUSTICE [2]

LIBERATION DES FEMMES [2]

MERE CELIBATAIRE [2]

MÉTIER [2]

PATERNITE [2]

PÈRE [2]

POLITIQUE [2]

POUVOIR [2]

PROTECTION SOCIALE [2]

RESIDENCE ALTERNÉE [2]

RETRAITE [2]

ROLE FEMININ-MASCULIN [2]

SANTE [2]

SECURITE SOCIALE [2]

UNION EUROPEENNE [2]

VIE FAMILIALE ET RELATIONNELLE [2]

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES [2]

ACCOUCHEMENT [1]

ADOLESCENCE [1]

ALLEMAGNE [1]

ANGLETERRE [1]

ANNEES 50 [1]

ANNÉES 60 [1]

ARGENT [1]

ASPECT PSYCHOLOGIQUE [1]

AUTONOMIE [1]

BEAUX-PARENTS [1]

CENTRE DE PLANIFICATION [1]

J Plus

0
Z