m

Documents  STATISTIQUE | enregistrements trouvés : 1 656

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : A 1132 AVO

Affiche artisanale pour le droit à l'avortement et à la contraception libres et gratuits. Elle dénonce les mauvaises conditions d'avortement de l'époque et le manque d'information sur les moyens de contraception.

AVORTEMENT ; AVORTEMENT CLANDESTIN ; CONTRACEPTION ; AIDE SOCIALE ; LUTTE FEMINISTE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

En un clin d'oeil. | IPPF 06/2016 H

Affiche

2y


Cote : A 1167 SEX w

Principales réalisations de prestations de service et réussites d'actions de plaidoyer par pays et par thème 2005-15.Existe en d'autres langues : anglais, espagnol, portugais, japonais, arabe. Depuis 2012 l'IPPF participe à l'ensemble des grands évènements qui ont abouti à l'établissement de l'ordre du jour de 2030 pour le développement durable, soulignant l'importance de la santé et des droits sexuels et reproductifs et des actions de plaidoyer visant à leur inclusion dans les objectifs de développement durable.
Principales réalisations de prestations de service et réussites d'actions de plaidoyer par pays et par thème 2005-15.Existe en d'autres langues : anglais, espagnol, portugais, japonais, arabe. Depuis 2012 l'IPPF participe à l'ensemble des grands évènements qui ont abouti à l'établissement de l'ordre du jour de 2030 pour le développement durable, soulignant l'importance de la santé et des droits sexuels et reproductifs et des actions de plaidoyer ...

SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE ; STATISTIQUE ; PLAIDOYER ; MONDE ; IPPF

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 30 - n° 1 - p. 20-23
Cote : P 379

Depuis la légalisation de l'avortement en 1973, des lois limitent son accès et l'avortement au 2ème trimestre est particulièrement vulnérable. Il concerne peu de femmes (89% des avortements se font dans les 12 premières semaines de grossesse) et reste néanmoins indispensable.

AVORTEMENT TARDIF ; STATISTIQUE ; ETATS-UNIS ; ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE ; ACCES ; DROITS DES FEMMES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 3 - p. 567-619
Cote : P 18

Depuis 1994, les flux d'immigration étrangère en France peuvent être dénombrés pour l'essentiel, au travers d'une statistique établie par le ministère de l'lntérieur qui comptabilise le nombre d'étrangers obtenant, pour la première fois, un titre de séjour d'une durée de validité d'un an ou plus. Après plusieurs années de baisse, le nombre de premiers titres délivrés a augmenté en 1996 et 1997. Au total, le nombre d'entrées d'étrangers installés régulièrement en France aura pratiquement toujours égalé ou dépassé 120 000 personnes par an au cours des années quatre-vingt dix, dont 50 000 bénéficiaires de la libre circulation au sein de l'Espace économique européen. Ces volumes globaux sont détaillés par sexe, âge, état matrimonial, nationalité, motif et durée de titre délivré, ainsi que par année d'entrée en France.
L'exploitation des fichiers du ministère permet également d'analyser des phénomènes ne relevant pas nécessairement de la mesure des flux stricto sensu; c'est le cas ici de l'opération de regularisaton exceptionnelle impulsée en juin 1997. L'analyse de ces données, enrichies de quelques sources complémentaires, amène à réviser les premières estimations, par exemple sur la proportion d'étrangers régularisés, plus proche des trois quarts que de la moitié.
Cette Chronique de l'immigration est précédée d'une présentation de la nouvelle législation sur l'entrée et le séjour des étrangers (loi du 11 mai 1998).
Depuis 1994, les flux d'immigration étrangère en France peuvent être dénombrés pour l'essentiel, au travers d'une statistique établie par le ministère de l'lntérieur qui comptabilise le nombre d'étrangers obtenant, pour la première fois, un titre de séjour d'une durée de validité d'un an ou plus. Après plusieurs années de baisse, le nombre de premiers titres délivrés a augmenté en 1996 et 1997. Au total, le nombre d'entrées d'étrangers installés ...

IMMIGRATION ; STATISTIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 67 - p. 10-11
Cote : P 321

Au Pays-Bas la plupart des femmes en âge de procréer, qui ne souhaitent pas d'enfant, utilisent une contraception. Il y a une tolérance assez grande à la sexualité des jeunes et il est admis qu'il est important qu'ils se protègent; pas seulement des ISTs mais aussi des grossesses non désirées. les grossesses non désirées sont rares et le taux d'avortement faible.

PAYS-BAS ; GROSSESSE NON DÉSIRÉE ; STATISTIQUE ; ADOLESCENTE ; CONTRACEPTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 88 - entier
Cote : P 221

La proportion de détenus atteints par le VIH, connus des équipes médicales intervenanten milieu pénitentiaire continue de décroître. Elle est de 1,9% en 1996, contre 5,8% en 1990. le taux de prévalence est trois à quatre fois supérieur à la population générale équivalente (20-50ans). La proportion de détenus au stade SIDA qui augmentait régulièrement décroît depuis 1995.
61% des patients séropositifs connus sont incarcérés dans les régions lle-de-France et Pro vence-Alpes-Côte d'Azur qui regroupent 34% des détenus.
La proportion de détenus atteints par le VIH, connus des équipes médicales intervenanten milieu pénitentiaire continue de décroître. Elle est de 1,9% en 1996, contre 5,8% en 1990. le taux de prévalence est trois à quatre fois supérieur à la population générale équivalente (20-50ans). La proportion de détenus au stade SIDA qui augmentait régulièrement décroît depuis 1995.
61% des patients séropositifs connus sont incarcérés dans les régions ...

VIH/ SIDA ; FRANCE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 98 - entier
Cote : P 221

Les modes de recours aux soins suivant le stade de l'infection par le VlH se sont sensiblement modifiés depuis dix ans. La proportion de patients au stade pré-sida pris en charge en hospitalisation complète diminue fortement, passant de 41% en décembre 1987 à 17% en juin 1997 dans les services de soins de courte durée. Cette même tendance s'observe, de façon plus nuancée, pour la prise en charge des patients au stade sida. Par ailleurs, si les centres hospitaliers régionaux restent prépondérants dans la prise en charge de cette pathologie, la part des autres établissements publics connaît une progression significative.
Les modes de recours aux soins suivant le stade de l'infection par le VlH se sont sensiblement modifiés depuis dix ans. La proportion de patients au stade pré-sida pris en charge en hospitalisation complète diminue fortement, passant de 41% en décembre 1987 à 17% en juin 1997 dans les services de soins de courte durée. Cette même tendance s'observe, de façon plus nuancée, pour la prise en charge des patients au stade sida. Par ailleurs, si les ...

VIH/ SIDA ; FRANCE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 4 - 341-359
Cote : P 303

MORTALITE MATERNELLE ; STATISTIQUE ; NIGERIA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 45 - p 22/24
Cote : P253bis

FECONDITE ; STATISTIQUE ; VIETNAM

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 806
Cote : P 221

Les personnes ayant perdu leur conjoint avant l’âge de 55 ans sont relativement mal connues, car peu de sources permettent de les étudier. Cependant, l’enquête Étude des relations familiales et intergénérationnelles (ERFI) permet d’appréhender ce phénomène. La précocité du veuvage produit un double effet. D’une part, les veufs précoces ont encore très souvent des enfants à charge au décès de leur conjoint et, pour trois quarts d’entre eux, ce veuvage est synonyme de famille monoparentale. D’autre part, leur âge relativement jeune leur permet de retrouver plus souvent un conjoint par rapport aux veuvages plus tardifs : quatre veufs précoces sur dix forment une nouvelle union dans les dix années suivant la perte du conjoint.
Les personnes ayant perdu leur conjoint avant l’âge de 55 ans sont relativement mal connues, car peu de sources permettent de les étudier. Cependant, l’enquête Étude des relations familiales et intergénérationnelles (ERFI) permet d’appréhender ce phénomène. La précocité du veuvage produit un double effet. D’une part, les veufs précoces ont encore très souvent des enfants à charge au décès de leur conjoint et, pour trois quarts d’entre eux, ce ...

VEUVAGE ; STATISTIQUE ; ASPECT SOCIOLOGIQUE ; FAMILLE MONOPARENTALE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 552 - 8 p.
Cote : P 221

Cette étude complète les premiers résultats de l’Enquête nationale périnatale 2003, en
analysant plus finement la surveillance prénatale des mères selon leur catégorie
socioprofessionnelle, leur situation au regard de l’emploi, leur nationalité, leur âge, etc.
Elle permet ainsi de caractériser les femmes dont la grossesse a été moins bien suivie.
Les femmes qui ont déclaré leur grossesse au-delà du délai réglementaire (4 %) ont plus
souvent la nationalité d’un pays d’Afrique subsaharienne (21 % contre 4% des
Françaises). Le recours à un gynécologue ou un obstétricien libéral pour déclarer la
grossesse concerne davantage les cadres (64 % des cadres ou des femmes sans profession
dont le conjoint est cadre, contre 29 % des ouvrières non qualifiées ou femmes sans
profession dont le conjoint est ouvrier non qualifié). La part des femmes qui n’ont pas eu
les sept visites prénatales réglementaires (6 % des femmes interrogées) atteint 23,8%
chez celles qui ne sont pas scolarisées et 4,4 % chez celles qui ont au moins un
baccalauréat. Les femmes qui ont eu moins de trois échographies (2,4 %) sont surtout des
femmes non scolarisées ou ressortissant d’un pays d’Afrique subsaharienne (12,3%
contre 2% des Françaises). Concernant la mesure de la clarté nucale et le dépistage
sanguin du risque de trisomie 21, les ouvrières ou femmes sans profession dont le
conjoint est ouvrier apparaissent également moins bien informées que les cadres ou
femmes sans profession dont le conjoint est cadre. Enfin, 10 % des femmes de 38 ans ou
plus n’ont bénéficié d’aucun dépistage ni diagnostic de la trisomie 21.
Cette étude complète les premiers résultats de l’Enquête nationale périnatale 2003, en
analysant plus finement la surveillance prénatale des mères selon leur catégorie
socioprofessionnelle, leur situation au regard de l’emploi, leur nationalité, leur âge, etc.
Elle permet ainsi de caractériser les femmes dont la grossesse a été moins bien suivie.
Les femmes qui ont déclaré leur grossesse au-delà du délai réglementaire (4 %) ont plus
souvent la ...

SUIVI DE LA GROSSESSE ; CATÉGORIE SOCIO-PROFESSIONNELLE ; PRECARITE ; FRANCE ; FEMME ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 279 - entier
Cote : P 221

Le nombre d'interruptions volontaires de grossesses (IVG) peut être évalué à 198 700 en 2001, soit une quasistabilité par rapport à 1990. Ce nombre représente une moyenne de 13,8 IVG pour 1 000 femmes de 15 à 49 ans. Neuf IVG sur dix concernent des femmes de 18 à 39 ans, le nombre de jeunes filles mineures qui y recourent étant resté stable depuis dix ans (aux environs de 10 000 par an) et celui des quadragénaires étant à peine plus élevé (12 000 par an). Les IVG sont sensiblement plus fréquentes dans le sud de la France, en Ile-deFrance et dans les départements d'outre-mer (Dom), indépendamment de la structure par âge des femmes, et de la part du secteur privé dans ces régions. Deux IVG sur trois ont toujours lieu en milieu hospitalier public, où désormais près d'une IVG sur trois se fait selon le mode médicamenteux, ce dernier étant en plein essor. Au sein de l'Union européenne, la Suède, suivie de la France et de la Grande-Bretagne ont des taux d'interruption de grossesse plus élevés que l'Allemagne ou les Pays-Bas.
Le nombre d'interruptions volontaires de grossesses (IVG) peut être évalué à 198 700 en 2001, soit une quasistabilité par rapport à 1990. Ce nombre représente une moyenne de 13,8 IVG pour 1 000 femmes de 15 à 49 ans. Neuf IVG sur dix concernent des femmes de 18 à 39 ans, le nombre de jeunes filles mineures qui y recourent étant resté stable depuis dix ans (aux environs de 10 000 par an) et celui des quadragénaires étant à peine plus élevé (12 ...

AVORTEMENT ; STATISTIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 348 - entier
Cote : P 221

Le nombre d'interruptions volontaires de grossesse (IVG) peut être évalué à 206 000 en France métropolitaine en 2002, soit une progression de 1,7 % en un an, contre 1,3 % de 1999 à 2001. Le nombre d'IVG pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans est de 14,3 en 2002, contre 14 en 1990. Ce taux moyen recouvre toujours un recours très différencié selon les tranches d'âge, allant de 27,4 IVG pour 1 000 femmes âgées de 20 à 24 ans à 5,6 pour 1000 chez celles âgées de 40 à 44 ans. Près de 11 000 jeunes filles mineures ont en outre eu recours à une IVG en 2002, avec un taux de recours en croissance régulière depuis le milieu des années quatre-vingtdix, dans un contexte où, par ailleurs, la vente de médicaments indiqués pour la contraception d'urgence s'est accrue d'un tiers entre 2000 et 2003. Deux IVG sur trois ont toujours lieu à l'hôpital public, et 35 % des IVG se font désormais par voie médicamenteuse. La part de ces dernières a crû de 5 points entre 2001 et 2002 et devrait continuer à augmenter avec l'autorisation, intervenue en 2004, de cette pratique dans le cadre de la médecine de ville. Les IVG demeurent plus fréquentes dans le sud de la France, en Île-deFrance et surtout dans les départements d'outre-mer, indépendamment de la structure par âge des femmes et de la part du secteur privé dans ces régions. La France se situait, dans l'Europe des 15, derrière la Suède parmi les pays qui avaient les taux d'interruption de grossesse les plus élevés. Elle occupe désormais une position médiane dans l'Union à 25 membres, les anciens pays de l'Est ayant toujours des taux d'IVG particulièrement élevés.
Annick VILAIN
Le nombre d'interruptions volontaires de grossesse (IVG) peut être évalué à 206 000 en France métropolitaine en 2002, soit une progression de 1,7 % en un an, contre 1,3 % de 1999 à 2001. Le nombre d'IVG pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans est de 14,3 en 2002, contre 14 en 1990. Ce taux moyen recouvre toujours un recours très différencié selon les tranches d'âge, allant de 27,4 IVG pour 1 000 femmes âgées de 20 à 24 ans à 5,6 pour 1000 chez ...

AVORTEMENT ; STATISTIQUE ; FRANCE ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; STRUCTURE D'ACCUEIL ; ADOLESCENTE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 522 - 8 pages
Cote : P 221

En 2004, le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) peut être évalué à 210 664, soit une hausse moyenne annuelle de 1,8 % depuis 1995. Le nombre d’IVG pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans est ainsi passé à 14,6 contre 12,3 en 1995. La part des IVG médicamenteuses continue de croître (42 % en 2004 contre 38 % en 2003). Malgré l’élargissement de cette pratique à la médecine de ville en juillet 2004, le recours à la voie médicamenteuse en cabinet libéral est encore peu répandu. Au total, 75 % des IVG sont pratiquées chez des femmes âgées de 18 à 35 ans. Le nombre d’IVG chez les mineures, en constante progression depuis 1990, atteint 11 500 en 2004, soit une jeune fillede 15-17 ans sur 100. Les IVG restent plus fréquentes dans le sud-est de la France, en Île-de-France et dans les départements d’outre-mer. Parallèlement à la hausse du nombre d’IVG, les méthodes contraceptives restent utilisées par 71 % des personnes ayant eu des rapports sexuels au cours des douze derniers mois. La contraception est aussi de plus en plus courante chez les jeunes, sachant que 68 % des 15-19 ans déclarent prendre la pilule et 56 % recourir aux préservatifs. En outre, la contraception d’urgence s’est très fortement développée depuis 1999, date à laquelle elle est devenue accessible en pharmacie
sans prescription médicale, notamment chez les 15-24 ans, qui sont un tiers à déclarer y avoir eu recours.
En 2004, le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) peut être évalué à 210 664, soit une hausse moyenne annuelle de 1,8 % depuis 1995. Le nombre d’IVG pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans est ainsi passé à 14,6 contre 12,3 en 1995. La part des IVG médicamenteuses continue de croître (42 % en 2004 contre 38 % en 2003). Malgré l’élargissement de cette pratique à la médecine de ville en juillet 2004, le recours à la voie mé...

AVORTEMENT ; STATISTIQUE ; FEMME ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX AVEC HOSPITALISATION ; AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; ETABLISSEMENT PUBLIC ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; STRUCTURE DE SOINS ; ANESTHESIE ; CONTRACEPTION D'URGENCE ; ACCES ; ADOLESCENCE ; JEUNE ADULTE ; GROSSESSE NON DÉSIRÉE ; RELATION SEXUELLE NON PROTÉGÉE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 354 - p. 39-41
Cote : P 3

AVORTEMENT ; STATISTIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 659 - p. 1-6
Cote : P 221

Le nombre d'interruptions volontaires de grossesse (IVG) est évalué en France métropolitaine à 209 700 en 2006. Depuis 2002, le nombre des IVG est relativement stable avec des petites fluctuations d'une année sur l'autre. La part des IVG médicamenteuses, qui progresse régulièrement, atteint 46 % en 2006.

AVORTEMENT ; FRANCE ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 713 - p. 1-6
Cote : P 221

Le nombre d'interruptions volontaires de grossesse (IVG) est évalué à 213 380 en métropole en 2007. 91% ont lieu dans un établissement de santé et 9% en ville. La moitié des IVG sont désormais des IVG médicamenteuses. Le nombre d'IVG pour 1000 femmes âgées de 15 à 49 ans atteint 14,7 en 2007.

AVORTEMENT ; ENQUETE ; STATISTIQUE ; FRANCE ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 712 - p. 1-6
Cote : P 221

Cette étude présente les premiers résultats de l'enquête de 2007 auprès des structures et des praticiens réalisant des interruptions volontaires de grossesse (IVG).

AVORTEMENT ; ENTRETIEN POST-IVG ; ENTRETIEN PRE-IVG ; HOPITAL ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; FRANCE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 968
Cote : P 221

(IVG) ont été réalisées en France, dont 203 500 en Métropole. Leur nombre est relativement stable depuis 2006, avec un taux de recours de 14,4 IVG pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans dans la Métropole et de 26,5 dans les DOM. Les femmes de 20 à 24 ans restent les plus concernées, avec un taux de 27 IVG pour 1 000 femmes, tandis que les taux continuent à décroître chez les femmes de moins de 20 ans, atteignant 7,6 recours pour 1 000 femmes parmi les 15-17 ans et 19,5 parmi les 18-19 ans. L’indice conjoncturel d’avortement est stable depuis 2006 et correspond à 0,54 IVG par femme. Les écarts régionaux perdurent, avec des recours moyens toujours supérieurs à 17 IVG pour 1 000 femmes en Ile-de-France, Corse, Provence - Alpes-Côte d’Azur et dans les DOM. Le nombre d’IVG réalisées hors d’une structure hospitalière continue d’augmenter, atteignant 36 300 en Métropole et 3 400 dans les DOM, soit 18 % du total des IVG. À l’hôpital, la part des IVG instrumentales se stabilise autour de 50 %. Les variations mensuelles du nombre des IVG montrent un nombre d’IVG chaque année plus élevé en début d’année et plus faible pendant l’été, et une tendance à la baisse au cours de l’année 2015.
(IVG) ont été réalisées en France, dont 203 500 en Métropole. Leur nombre est relativement stable depuis 2006, avec un taux de recours de 14,4 IVG pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans dans la Métropole et de 26,5 dans les DOM. Les femmes de 20 à 24 ans restent les plus concernées, avec un taux de 27 IVG pour 1 000 femmes, tandis que les taux continuent à décroître chez les femmes de moins de 20 ans, atteignant 7,6 recours pour 1 000 femmes ...

AVORTEMENT ; FRANCE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

Octobre 2018 [2]

Septembre 2018 [1]

Août 2018 [1]

Mai 2018 [1]

Avril 2018 [6]

Février 2018 [3]

Janvier 2018 [1]

Décembre 2017 [3]

Novembre 2017 [9]

Octobre 2017 [3]

Août 2017 [1]

Juillet 2017 [2]

Juin 2017 [2]

Mai 2017 [1]

Avril 2017 [2]

Mars 2017 [7]

Février 2017 [7]

Janvier 2017 [7]

Novembre 2016 [8]

Octobre 2016 [4]

Septembre 2016 [3]

Août 2016 [5]

Juillet 2016 [2]

Juin 2016 [3]

Avril 2016 [4]

Mars 2016 [7]

Février 2016 [2]

Janvier 2016 [1]

Octobre 2015 [1]

Septembre 2015 [1]

Août 2015 [9]

Juillet 2015 [1]

Juin 2015 [3]

Mai 2015 [1]

Avril 2015 [4]

Mars 2015 [2]

Février 2015 [9]

Janvier 2015 [8]

Novembre 2014 [1]

Octobre 2014 [6]

Septembre 2014 [6]

Août 2014 [1]

Juillet 2014 [24]

Juin 2014 [2]

Avril 2014 [6]

Mars 2014 [6]

Février 2014 [10]

Janvier 2014 [5]

Décembre 2013 [2]

Novembre 2013 [4]

Octobre 2013 [1]

Septembre 2013 [9]

Août 2013 [4]

Juillet 2013 [7]

Juin 2013 [7]

Mai 2013 [9]

Avril 2013 [6]

Mars 2013 [6]

Février 2013 [4]

Janvier 2013 [3]

Décembre 2012 [6]

Octobre 2012 [3]

Août 2012 [13]

Juillet 2012 [2]

Juin 2012 [8]

Mai 2012 [12]

Mars 2012 [9]

Février 2012 [5]

Janvier 2012 [15]

Novembre 2011 [4]

Septembre 2011 [1]

Août 2011 [21]

Juillet 2011 [1]

Juin 2011 [3]

Mai 2011 [4]

Avril 2011 [13]

Mars 2011 [5]

Janvier 2011 [7]

Décembre 2010 [3]

Septembre 2010 [15]

Août 2010 [3]

Juillet 2010 [4]

Juin 2010 [2]

Mai 2010 [15]

Avril 2010 [13]

Mars 2010 [25]

Février 2010 [34]

Janvier 2010 [3]

Décembre 2009 [6]

Novembre 2009 [3]

Octobre 2009 [11]

Septembre 2009 [14]

Août 2009 [3]

Juillet 2009 [2]

Juin 2009 [12]

Mai 2009 [2]

Avril 2009 [11]

Mars 2009 [9]

Février 2009 [18]

Janvier 2009 [14]

Décembre 2008 [11]

J Plus

0

Dossiers

 
Z